Quel est le premier fusil à emprunt de gaz ?

JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 862
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je cherche à savoir quel est l'inventeur du premier fusil à emprunt de gaz ?
Merci.
JASON
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 385
dijon-cote d'or-21
Bonjour,
"Les armes automatiques fonctionnant par emprunt des gaz ont été inventé par un certain baron von Odkolek, capitaine de l'armée austro-hongroise, en 1893. Le brevet fut ensuite vendu à la firme Hotchkiss, qui produisit sa mitrailleuse vers 1895. "

source

http://www.mitrailleuse.fr/France/Puteaux/Puteaux.htm
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 776
FR-31
D'apres la version US de wikipedia (plus fournie que la version francaise), le premier brevet daterait de 1884 (Maxim) mais non fabriqué. Le premier proto daterait de la même année (Karel Krnka) et le premier fusil produit en série, ca serait le M1908 Mondragon...
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 385
dijon-cote d'or-21
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 862
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #6
Re,
Merci à tous !
C'est comme un grand nombre d'inventions entre 1850 et 1920...
JASON
 
Maxx27
Maxx27
Apprenti
21 Oct 2013
181
Rochefort (17)
Bonsoir
En France, les frères CLAIR (Jean-Baptiste et Benoit) vers 1888 à Saint Etienne, Inventeurs et déposants d'un brevet pour un pistolet et un fusil à emprunt de gaz, puis, après modifications, sortie "commerciale" d'un fusil à répétition semi-automatique nommé Clair-Eclair
003.jpg


Le magasin tubulaire était situé sous la crosse et l'emprunt de gaz était réalisé par le tube situé sous le canon.
L'armement et l'introduction de la première cartouche s'effectuait par le biais d'une culasse traditionelle.
Au départ du coup, l'ensemble cano/culasse reculait pour premettre l'éjection de la douille et l'introduction de la cartouche suivante.
A cause de l'encrassement dû à la poudre noire, le fonctionnement était assez aléatoire.
Les frères Clair pofitère de la mise au point de la poudre sans fumée (vers 1890) pour mettre ua point la version qui fut nommée "Clair Eclair"
La photo est celle du prototype portant le N°2 (Calibre 16).
 
B
Bambi
Compagnon
4 Jan 2018
685
83
Il y a aussi l'auto 5, de Browning.
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
364
val d'oise
Bonjour à Tous
Par hazard j'ai trouve cette chaine interressante pour les amoureux des armes
Bonne lecture jean marie
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 862
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour,
Bonsoir
En France, les frères CLAIR (Jean-Baptiste et Benoit) vers 1888 à Saint Etienne, Inventeurs et déposants d'un brevet pour un pistolet et un fusil à emprunt de gaz, puis, après modifications, sortie "commerciale" d'un fusil à répétition semi-automatique nommé Clair-Eclair Voir la pièce jointe 482250

Le magasin tubulaire était situé sous la crosse et l'emprunt de gaz était réalisé par le tube situé sous le canon.
L'armement et l'introduction de la première cartouche s'effectuait par le biais d'une culasse traditionelle.
Au départ du coup, l'ensemble cano/culasse reculait pour premettre l'éjection de la douille et l'introduction de la cartouche suivante.
A cause de l'encrassement dû à la poudre noire, le fonctionnement était assez aléatoire.
Les frères Clair pofitère de la mise au point de la poudre sans fumée (vers 1890) pour mettre ua point la version qui fut nommée "Clair Eclair"
La photo est celle du prototype portant le N°2 (Calibre 16).
Merci de votre message !
Mais d'où provient la photo ?
JASON
 
Maxx27
Maxx27
Apprenti
21 Oct 2013
181
Rochefort (17)
Bonjour Jason.
De mon magasin lorsque j'étais Marchand d'armes anciennes.
J'ai d'autre photos si cela t'intéresse.
Pour la "petite histoire", avec 25 années "d'ancienneté" dans le domaines des armes de chasse anciennes et des armes dites "à système", je nen ai jamais vu un autre exemplaire (ni entendu parler), même chez des collectionneur très "pointus" sur le sujet.
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut