Quel est cet acier?

Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 800
FR-56 Est Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut!
Que les modos m'excusent si je n'ai pas choisi la bonne rubrique... :oops:
Voici ce qui m'amène :
Un ami modéliste ferroviaire me demande de lui tourner des jantes de roues.
Il veut un aspect acier poli.
Je pense utiliser de la barre d'acier de la même nuance que les barres qu'on récupère dans les imprimantes : C'est presque inoxydable, relativement dur et ça s'usine à merveille.
Problème : Quelle est cette nuance d'acier?
Je me demande si ce n'est pas ce que les anglo-saxons appellent "bright steel"...mais là non plus, je ne sais pas quelle est la nuance normalisée.
Merci aux moustachus du forum! :wink:
Amicalement, Bertrand.
 
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 800
FR-56 Est Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #2
Salut!
Déjà 199 forumeurs ont vu ma demande...
Métal fantôme que ces glissières d'imprimantes?
Alors si je vous demande quel acier vous utiliseriez pour décolleter des pièces avec un très bel état de surface, très peu sensibles à l'oxydation et assez dures sans traitement thermique,..Que me suggéreriez-vous?
Merci de votre aide!
Cordialement, Bertrand
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 880
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Le Silver Steel fait partie des aciers au carbone.

Il prend très bien la trempe, qui le rend très dur, mais comme les aciers au carbone il devrait être sensible à l'oxydation, or Vapomill précise que son acier y est très peu sensible.

Par contre il est dit qu'il prend un beau poli à l'usinage, ce qui le dispense de polissage ultérieur et cela colle avec ce que dit Vapomill.
 
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 800
FR-56 Est Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci les gars!
C'est possible que ces tiges d'imprimantes rouillent difficilement du fait de leur polissage "Mirroir"...
Ce que je sais, c'est que ça s'usine à merveille, et qu'on obtient aisément un bel état de surface.
Mais sauriez-vous ce que les anglais appellent "bright steel?"
C'est vraiment sympa de vous donner du mal pour m'aider! Merci encore!
Cordialement, Bertrand.
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 880
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Attention : Je m’intéresse aux aciers, comme beaucoup ici, mais je ne suis pas un spécialiste du tout. Ce qui suit est donc à prendre avec beaucoup de réserves. C’est plus pour alimenter la discussion.

Silver Steel : correspond à une nuance d’acier relativement bien définie et qui ne contient pas d’argent contrairement à ce que son nom pourrait suggérer. Il correspond au standard BS1407. C’est un acier d’outillage très répandu, à haute teneur en carbone et classé dans la catégorie des aciers au carbone. Sa teneur en chrome relativement élevée (0,4 à 0,5%) pour un acier au carbone améliore son grain et donne un tranchant très fin à l’affûtage. Après trempe il atteint une dureté élevée (64 HRC) du fait de sa composition.
Il est souvent cité dans la littérature technique. Il se présente généralement sous la forme de barreaux rectifiés.

Bright steel : ne semble pas correspondre à une nuance d’acier. C’est plus un état de surface et des caractéristiques dimensionnelles précises qui sont définies par bright (brillant), qu’une composition semble-t-il. Un acier étiré à froid, bien calibré et de surface brillante rentre dans cette catégorie, contrairement à un acier laminé à chaud et calaminé. Un barreau d’acier doux tourné ou rectifié aussi. Un barreau finement rectifié et chromé dur (pour vérins, tige d’amortisseurs, etc) aussi.

Encore une fois, c’est dit sous toutes réserves. Les moustachus du forum rectifieront si nécessaire.

Vapomill a dit:
C'est possible que ces tiges d'imprimantes rouillent difficilement du fait de leur polissage "Mirroir"...
En effet, un poli miroir rend un acier ordinaire au carbone très résistant à la corrosion. En horlogerie ancienne les axes et les pivots en acier au carbone étaient brunis, c'est-à-dire frottés avec des pierres très dures ou des brunissoirs (limes pratiquement sans dents, pour simplifier) ce qui les rendaient brillants comme s’ils avaient été chromés, durcissait leur surface, et leur conférait une certaine inoxydabilité.
 
Chioggia
Ouvrier
5 Février 2007
361
seine-et-marne nord
acier

le silver steel des anglais c'est ce que nous appelons le stub qui en fait est une marque mais nous les français contrairement aux autres nous ne lui avons pas donné de nom alors pour nous c'est du Stub même si ce n'est pas les aciéries de Peter Stub qui l'a élaboré, en fait c'est un acier voisin du 100C6 ou même peut être dans certains cas du 100C6 carrément mais en plus le stub est rectifié et calibré c'est pour ça qu'il est cher.
Quant à l'acier dont tu ne connais pas la nuance d'après ta description bon état de surface, facile à usiné, assez résistant à l'oxydation je me demande si ce n'est pas du S300 ou du S300Pb aciers de décolletage merveilleux à usiner, moi je l'utilise beaucoup pour toutes ces raisons
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 036
59000
Bertrand , j’ai déjà récupéré de ces barres si elles sont amagnétiques et
légèrement couleur paille c’est de l’inox de décolletage Z10CNF 18 09
ou 303. c’est un régal à usiner plus coriace que du S300Pb mais plus
agréable que XC38. Avec le 303 tu fais les plus beaux moletages par déformation
que tu puisses faire (sans doutes avec le S300 aussi, mais j’ai pas essayé)
Il y a d’autre nuances d’inox de décolletage féritique (magnétique) ça vaut
rien çà coté du 303

pour info le rond étiré inox chez radiospares, c’est du 303, il est très bon
 
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 800
FR-56 Est Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #9
Salut!
Merci de vos conseils!
Vraiment, je suis une pomme...mêlme pas pensé a tester le magnétisme! Sitôt dit, sitôt fait ; résultat du tes décevant...y'a des deux magnétiques et amagnétiques...
Mais je testerai ton S303, Gaston!
Amicalement, Bertrand.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut