Quel acier (usinable et soudable) pour un axe de scie circulaire?

N
nimda
Nouveau
24 Février 2010
23
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je cherche a construire un "swingblade sawmill" (scierie à lame basculante en français)

Un exemple en vidéo (dans mon cas le moteur sera déporté):

Je cherche avec quel acier faire l'axe qui portera la lame. Je pensais souder une galette Ø100mm sur un axe de Ø40mm dans une nuance d'acier dur: 42cd04T, mais apparemment cet acier n'est pas soudable.

Que me conseillez-vous? Une autre nuance d'acier, solide et soudable? Ou carrément une autre façon de fixer le flasque à l'axe?

Merci :)


edit: bon, il semble qu'on ne puisse pas éditer le titre, désolé pour la faute de frappe :P
 
Dernière édition:
U
usidep
Compagnon
14 Janvier 2012
1 481
bonsoir,
les liaisons: plusieurs cas sont possible.
l'axe du moteur sur le-quelle ont vient "empiler" différente pièces et autres sur palier le tout ajusté pour de pas crée de parasite, par exemple sur axe moteur conique... (pas de soudure à prévoir)
ensuite si ont veux déporté le moteur (par exemple pour avoir plus de place ou changer la vitesse de rotation...) dans ce cas l'axe est sur pallié et usiner sans soudure car il doit tourner rond... (pas de soudure à prévoir)
pour répondre bêtement à la question posé du XC 38 est soudable avec une mise en temps (- de 150°) car en ce moment il fait pas chaud :smt012
autrement ont peu souder beaucoup de nuance (XC48...) si ont à les matériels et la connaissance.
ce type de montage/matériels est fait en général sur une base de scie à ruban sur chariot ! (pour gagner du diam de grume) électrique ou thermique...
 
Dernière édition:
E
el_toto
Ouvrier
23 Septembre 2011
317
arles 13200
tu peux aussi taper dans du 30NCD8 ou25CD4,
le plus simple serait de prendre du 42CD4 traité en h10 que tu trouves en barre de 3000.
En plus les barres sur la vidéo ne doivent pas être loin de 1500.
Je ne vois pas l'interet de souder, un taraudage en bout est bcp + simple et plus approprié pour le réglage.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
Il parles de l'axe porte lame, pas des glissières du chariot.
Cet axe nécessite une collerette coté lame car rien ne doit dépasser de la face de la lame. C'est 4 ou 5 vis tètes fraisées qui tiennent la lame sur cette collerette.
 
E
el_toto
Ouvrier
23 Septembre 2011
317
arles 13200
ok, ok trop vite lu comme d'hab
Par contre c est pas poss de prendre un arbre au diametre et mettre une rondelle percee pour les trous
La rondelle sera tenue par une frette (qui doit pas couter bien cher)
 
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
@el_toto : Désolé je ne vois pas ce que tu proposes... Je vais essayer de te trouver une image de l'arbre en question.
J'ai mis pas mal de temps à comprendre le principe de ces scies...


@nimda : Pose la question à @amatour 29 , Il est en train de finir la sienne, je crois qu'il est parti d'un axe existant qu'il a modifié....
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Il manque beaucoup de renseignement pour cet arbre !,
notamment , le type de fixation de la lame et comment il est monté sur le moteur ?
 
Dernière édition:
N
nimda
Nouveau
24 Février 2010
23
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,

Effectivement j'ai été un peu radin sur les détails... Vax a très bien décrit le principe: la lame est fixée par des boulons à tête fraisée encastrés dans le corps de la lame, celle-ci venant au raz du bois sur la face opposée à l'axe, rien ne peut dépasser de ce coté.

Le moteur sera déporté et relié à l'axe par des poulies/courroies, axe sur paliers donc, poulies coté opposé à la lame. L'axe fera au minimum 450mm de longueur, il y a un porte-à-faux de 150mm coté lame.
Pour le diamètre, là ça reste à voir: je pensais utiliser un acier très résistant (donc cher) d’où l'idée d'un axe de 40mm et d'y souder une collerette pour accueillir les boulons de la lame. Mais a priori je vais me rabattre sur du XC38...

Je pensais procéder comme ça:
- percer le centre d'une galette au diamètre de l'axe
- chanfreiner les bords du trou
- emmancher l'axe dans la galette
- souder dans les chanfreins des deux cotés
- passer le tout au tour pour que ça 'tourne rond'

Je vais essayer de retrouver une vidéo ou on voit un peu l'axe et la fixation de la lame...

edit: pour le principe de fixation de la lame et de l'axe (au début de la vidéo)
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
rien ne peut dépasser de ce coté.
Pourquoi ? , de toute maniere tu ne ne peux pas utiliser la lame dans sa totalité et tu auras au minimum un flasque d'un certain Ø et d'une certaine epaisseur .

Ensuite les lames du commerce sont en general avec 1 seul trou central , certaines comportent 2 autres petits trous .

Ensuite il faut eviter de souder ce genre de pièce , d'autant que ce n'est pas necessaire , il suffit de decolleter l'arbre pour monter un flasque .
 
N
nimda
Nouveau
24 Février 2010
23
Pourquoi ? , de toute maniere tu ne ne peux pas utiliser la lame dans sa totalité et tu auras au minimum un flasque d'un certain Ø et d'une certaine epaisseur .
Si justement, c'est la particularité de ce genre de scierie. Quand la lame est à l'horizontale, sur les gros morceaux de bois, elle est entièrement plaquée au bois sur une face.

Partir d'un rond de Ø80mm et le réduire? J'avais rejeté l'idée avec du 42cd04 à cause du prix, je vais voir combien ça couterait en xc38, ou même xc48 du coup...
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 617
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Personnellement, je partirait d'un arbre de scie circulaire existant dans le genre de celui-ci
[div=none][div=none][div=none][div=none]
[/div][/div][/div][/div]
il peut bien sur s'agir d'un numéro différent en rapport avec la taille de la lame.
Au point de vue adaptation, je penses au même principe qu'un faux plateau de tour:
je remplacerait tout simplement l'écrou par un flasque tourné au même filet (mais borgne ou plus long que le filet de l'arbre) avec une bonne portée cylindrique sur l'axe et présentant une face adaptée à la fixation de lame choisie.

C'est à dire idéalement avec un bout de centrage de la lame et des trous taraudés correspondant à ceux fraisés dans la lame comme on les vois sur la deuxième vidéo. Rien ne dépassera, la lame sera parfaitement centrée et l'arbre sera guidé on ne peut mieux.
Dis toi bien que l'ensemble moteur arbre à basculer sera nettement moins confortable à manipuler que le renvoi d'angle prévu dans cette deuxième vidéo
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 212
Guipavas (près de Brest)
@JeanYves : tu as la même difficulté que moi lorsque Amatour29 m'a parlé de son projet la première fois !

Oui la lame ne peut pas couper sur tout son diamètre, mais il faut que la face "extérieure" soit totalement libre.

L'épaisseur n'est pas énorme, c'est une "simple" lame de 700 ou 800mm de diamètre.

Amatour29 à utilisé l'alésage de la lame pour le centrage et à ajouter sur le flanc de la lame 5 trous coniques pour la fixation.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Oui , enfin ce qui m'etonne c'est de faire des trous dans une lame de scie circulaire !!

Generalement les lames de scie circulaire comportent les trous adequats , d'origine et elle est montée entre flasques .

C'est sans doutes un modele de lame specifique , reste à savoir si le metal est trempé , c à d si on peut y faire des trous fraisés ? .
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut