Projet trépied arrachage de souche

  • Auteur de la discussion miko66
  • Date de début
Nico91

Nico91

Compagnon
t'a pas trouver plus inadapté comme outils pour couper les racine? enfin le principal étant d'arriver a son but.
Si au début il voulait prendre les petites cuillères du service de mariage, mais sa femme lui est tombé sur le palteau, du coup, il a utilisé la feuille de boucher !!!! :mrbrelle:
 
gégé62

gégé62

Compagnon
bonjour,
je réponds uniquement sous l'angle calcul au flambage, sans prendre position sur le choix de la solution (fab maison ou étais de maçon etc...).
Le tube de 30 ép 2 mm en longueur 2 m et bouts articulés ne tient que 330 daN avant de flamber. Le montage avec 3 tubes doit pouvoir supporter dans les 600 daN (selon angle) mais pas les 3 tonnes espérées. Ce calcul tient compte d'un coeff de sécurité de 1.5 sur la limite élastique de l'acier doux. Donc si on fait un essai jusque la ruine, on trouvera plus, probablement dans les 1000 daN pour un tube. Un étai de maçon est à la fois plus gros en diamètre et je crois un peu plus épais, et dans ce cas les 3 tonnes pour le montage semblent limite mais réalistes.
(NB: demander si plus d'explications sont souhaitées)
 
M

miko66

Nouveau
Merci beaucoup pour votre intervention gégé62, comme je le disais la solution précédemment des étais me parait la plus adaptée, mais je suis intéressé par les calculs de résistance.

Pour ce qui des étais et selon la doc technique de Chausson : https://www.chausson.fr/quincailler...-eap95-manchon-reglage-acier-soude-p-306060-1
il sont constitués de deux tube acier de 2 mm d'épaisseur un de 48 mm et un de 55 mm, ils sont donnés pour une résistance a 1200 kg sans doute avec une marge. De ce que j'ai pu lire dans cette application il est conseillé de les laisser emboités au maximum pour augmenter la solidité, ce qui fait sens.

Dans la feuille de calcul Excell que j'ai posté un peu plus haut j'ai utilisé comme paramètres (les valeurs par défaut qui concordent avec ce que je trouve sur net) :
Module d'élasticité 210 000 N/mm2
résistance élastique 240 N/mm2 (si j'ai compris cela correspond a la "nuance" de l'acier par ex : S235 auras une résistance élastique de 235 N/mm2 ?)
cela vous parait-il correct ?

Toujours d'après la feuille de calcul, ce type de tube acier semblerait plus adapté a cette application :

Tube de 33.7 de diamètre en épaisseur 2.5 mm S235
Si je fait le calcul de flambage sur une longueur de 2m avec une charge a 29500 N j'arrive a un coef de sécurité de 1.29, est ce trop faible ? sachant que c'est le calcul pour 1 seul tube ? mais il faut surement prendre le cas "Pièce encastrée à une extrémité et libre à l’autre" car les pieds peuvent glisser et s'écarter soit un coef de sécurité de 1.24.

Pour repasser au delà du coef de sécurité de 1.5 il faudrait partir sur des tubes de 42.4 mm (sur le même site) en épaisseur 2.5mm, ce qui donnerait un coef a 1.65

Je ne suis pas familier avec ces calculs alors n'hésitez pas a me corriger !
 
coquillette

coquillette

Compagnon
Donnez moi un levier et je souleverai le monde...
J'ai entendu ça quelque part. :wink:
JP :drinkers:
 
gégé62

gégé62

Compagnon
@miko66
Quelle méthode de calcul au flambage utilises-tu.
Pour moi c'est celle de Tetmajer (ou Tetmayer).
Un tube 33.7 *2.5 en 2 m de long et avec 2 articulations tient 575 daN (avec coef sécurité 1.5).
S'il est encastré d'un coté je pense que la longueur de calcul peut être prise égale à 0.7*l, soit ici 1.4m, ce qui donnerait une charge admissible en bout de 1175 daN.
Pour tes autres questions, il faut préciser les hypothèses. Pour l'acier ordinaire, oui la limite élastique garantie est 24 daN/mm2, (ou 23,5 peut-être) et on prend 16 max pour avoir ce coeff de sécurité de 1.5.
 
M

miko66

Nouveau
Selon la feuille de calcul sur laquelle je pique mes infos "Les calculs sont basés sur les méthodes de Euler/Dutheil."
Elle ne prend pas le problème par le même bout il faudrait que je décortique la formule pour la faire fonctionner dans l'autre sens
dans cette feuille de calcul on indique les paramètres :

Charge​
30000​
N​
Longueur de la pièce​
200​
mm​
Module d'élasticité​
210000​
N/mm2​
Résistance élastique​
240​
N/mm2​
Section​
Tubulaire​
Diamètre​
30​
mm​
Epaisseur​
2​
mm​

puis le tableur calcule de lui même les
Section​
175,93​
mm2​
Moment quadratique​
17329,03​
mm4​
Contrainte compression​
171​
N/mm2​

et enfin il propose les 5 cas d'attaches possibles

Pièce articulée aux deux extrémités​
Pièce encastrée à une extrémité et libre à l’autre​
Pièce encastrée aux deux extrémités avec encastrement guidé​
Pièce encastrée aux deux extrémités avec encastrement non guidé​
Pièce encastrée à une extrémité, articulée et guidée à l’autre​

avec les valeurs correspondantes d'affaiblissement et le coef de sécurité
contrainte affaissement​
237​
N/mm2​
contrainte affaissement​
225​
N/mm2​
contrainte affaissement​
239​
N/mm2​
contrainte affaissement​
237​
N/mm2​
contrainte affaissement​
238​
N/mm2​
Coef sécurité​
0,92​
Coef sécurité​
0,88​
Coef sécurité​
0,93​
Coef sécurité​
0,92​
Coef sécurité​
0,93​

Je remet le fichier Excell en PJ

Je vais regarder ce que je trouve sur Tetmajer (ou Tetmayer).

Bonne journée,
Julien
 

Fichiers joints

  • flambage.xlsx
    185.8 KB · Affichages: 6
M

miko66

Nouveau
Einzylinder j'accepte volontiers que le système avec les étais est très certainement le plus adapté a ma requête initiale
mais ces calcul sont intéressants ils me permettrait par exemple de connaitre approximativement la charge maximale que supporterait l'établis mobile que j'ai fabriqué en tubes d'acier carrés :

1662222713209.jpg


1662222713174.jpg


1662222713246.jpg
 
M

miko66

Nouveau
Au final j'ai trouvé une autre application de la formule d'Euler qui me parait plus simple
F = (pi² / (4*L²)) * E * I
F = Force max avant flambage en N
L = longueur de la pièce en mm
E = Module d'élasticité ex : 210 000 N/mm2 pour l'acier doux
I = Moment quadratique, je n'ai pas fait de recherche la dessus la feuille précédente le calculant

Donc si je reprend les exemples précédents : (sans tenir compte de la marge de sécurité)
Diam 30mm épaisseur 2mm longueur 2000 mm : F= 2244.78 N soit 228.9 Kg max
Diam 33.7 mm épaisseur 2.5 mm longueur 2000 mm : F = 3887.25 N soit 396 Kg max
Diam 50 mm épaisseur 5mm longueur 2000 mm : F = 11271.09 N soir 1149 kg max

Mais je suis loin des résultats de gégé62 donc ça doit pas être ça non plus ...

j'ai regardé pour Tetmajer mais je ne trouve qu'une formule servant au calcul de flambage des verrins hydroliques qui appremment considere la tige pleine et non creuse et que je ne sais pas adapter
Tetmajer.jpg

avec :
E : module d’élasticité N/mm²
I : moment surfacique d’inertie mm4
L : longueur en mm
Coef : correspond au coefficient de sécurité que l’on souhaite intégrer.
d : diamètre de tige mm
λ : degré d’élancement = 4 * L/d​

Pourriez vous me communiquer la formule que vous utilisez Gégé62 ? si cela ne vous dérange pas bien sûr.

Bonne soirée a tous !
 
roland88

roland88

Compagnon
Bonjour a tous,
tout ça c'est bien....ces développements théoriques nous font voir la complexité de ce type de calcul...
qui finalement ne donne que des approximations...
Bon dimanche a tous
Roland88.
 
M

miko66

Nouveau
Je suis bien d'accord, mais n'étant pas du métier, j'aimerais me construire un référentiel de base même approximatif pour me dire tel tube ca résiste environ a ça etc ... il existe probablement des tableaux tout fait d'ailleurs.

Par exemple je ne sais pas si la formule de Euler que j'ai trouvé est fiable ou non, mais si elle l'est on voit que si l'on veut augmenter la solidité il est plus rentable d'augmenter le diamètre que l'épaisseur des tubes, alors que j'aurais pensé qu'un tube de 30 mmm en ep 4 mm serait plus résistant qu'un tube de 40 mm en ep 2 mm, après j'ai conscience que c'est déjà compliqué alors que cela ne concerne qu'un des paramètres le Flambage.
 
FB29

FB29

Rédacteur
il est plus rentable d'augmenter le diamètre que l'épaisseur des tubes, alors que j'aurais pensé qu'un tube de 30 mmm en ep 4 mm serait plus résistant qu'un tube de 40 mm en ep 2 mm
C'est bien pour cela que les étais de maçon représentent le meilleur compromis coût / solidité, y compris au flambage :prodigy554:
 
fauxjetons

fauxjetons

Compagnon
salut
rigoler pas c est ce que j ai trouver de mieux
j ai arracher une ranger de thuya il a un moment
j ai accrocher au tronc de + 100 mm a un tire fort de 2 tonne
de l autre coter a un tilleul de 500 mm
je les bien tendue et passer l eau a haut pression
quânt ca lâche le thuya apprend a voler
a plus
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
hey @gégé62 et si on liaisonne les étais a mi hauteur?
c'est sur que sa fait beaucoup de parlotte et de calculs savant pour une souche, mais si sa peut éviter de prendre un truc dans les dents, c'est toujours bon a prendre je trouve.
 
yves 26

yves 26

Compagnon
on y pense pas mais une chévre d'atelier fait très bien le job, je connais un gus qui a desouché les doigts dans le nez
Coucou
moi j’ai fait comme ça et ça a très bien marché mais j’ai une bonne chévre
Cordialement Yves
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Par exemple je ne sais pas si la formule de Euler que j'ai trouvé est fiable ou non
la formule d'Euler est juste, elle correspond à l'approche théorique par le calcul, mais en pratique n'est valable pour pour de grans élancements (>105), ce qui est peu utile (et déconseillé) en pratique. Son résultat est une valeur de charge pour laquelle le flambement est certain, donc bien sûr, coeff de sécurité obligatoire. Pour des élancements plus faibles, plus courants en pratique, la méthode de Tetmajer est principalement basée sur des essais, et employée pour les élancements < 105. Il s'est "arrangé" pour faire coïncider les deux méthodes pour un élancement juste égal à 105.

et si on liaisonne les étais a mi hauteur
l'idée est intéressante. Mais le triangle de renfort (3 barres horizontales) pourrait tourner autour de l'axe vertical central, auquel cas ça ne marcherait pas. Pas facile de dire....
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
pour tourner, il faudrait qu'un des brin s'allonge, si tout est assez dimensionner, sa ne devrais pas bouger.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Pourriez vous me communiquer la formule que vous utilisez Gégé62 ? si cela ne vous dérange pas bien sûr.
je te joins un pdf reprenant les éléments que j'utilise sans aucune garantie. L'utilisation me semble très simple, par contre il faut bien évaluer la longueur de flambage, selon la nature des liaisons aux deux bouts, quelquefois il faut user d'un peu de pifomètre...
 

Fichiers joints

  • Calculs de flambage.pdf
    237.1 KB · Affichages: 20
Aiwass

Aiwass

Compagnon
je me suis d'abord dit ça, mais je crois que non.
ben si, enfin dans mon esprit, je peut me tromper, si on considère que les pied son fixe au sol, que la pointe est elle aussi fixe, pour qu'il puisse y avoir une torsion au milieu de la hauteur du volume, il faut bien que certaine lignes s'allonge.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
La pointe n'est pas fixe, elle peut descendre pour accompagner une déformation générale, en somme les "genoux" pliraient de la même façon décalés d'un tiers de tour....
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
pas faux, la pointe n'est pas fixe, et, avec la traction d'une souche elle est même tirée vers le bas.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
ou alors (peut-être !) "casser" la symétrie de révolution en inclinant ces barres, ie pour une le noeud est un peu plus haut que 1/2, pour les 2 autres il est plus bas.....
mais c'est histoire de faire le tour de la question (ou: enculer les mouches :lol: ). Mais dans ce cas quelle longueur faut-il considérer pour le calcul....c'est là qu'intervient le pifomètre.....
 
MARTIN

MARTIN

Compagnon
Bonjour à tous,

Que de formules, de complications.
Une solution efficace à 100%, sans calcul, juste un trou.
Un seul bâton de dynamite, le jardin est nettoyé !

Bon vent.
 
M

miko66

Nouveau
Bonjour à tous,

Que de formules, de complications.
Une solution efficace à 100%, sans calcul, juste un trou.
Un seul bâton de dynamite, le jardin est nettoyé !

Bon vent.

Mon Père faisait ça dans le jardin de mes grands parents, avec petit pot de bébé en verre contenant désherbant plus sucre, et mèche a dynamite, le tout bien enterré, bon par contre fallait reboucher les trous de 1m de diamètre après, et je suis pas sûr que ce serait encore possible de nos jours, sans avoir le GIGN et l'armée qui débarquent.

Et merci gégé62 pour le pdf je vais étudier ça !
 

Sujets similaires

solardu17
Réponses
13
Affichages
1 608
solardu17
solardu17
L
Réponses
3
Affichages
416
Yoda78
Yoda78
P
Réponses
90
Affichages
6 248
J
Einzylinder
Réponses
1
Affichages
1 056
Einzylinder
Einzylinder
greg_elec
Réponses
16
Affichages
1 119
françois44
françois44
Pervenche
Réponses
10
Affichages
1 317
Doctor_itchy
D
furynick
Réponses
227
Affichages
8 213
T
Haut