Projet Micro hydroélectrique

  • Auteur de la discussion tranber28
  • Date de début
SULREN
SULREN
Compagnon
Re,
Vous en pensez quoi de mes résultats ?
Car la j'ai pas beaucoup de couple.... et donc trouver une génératrice va devenir compliqué ^^
Donc Faudrais que je change de diamètre de pelton envisagé ?
Vous en pensez quoi ?
@tranber28 : Je réponds à ta question du premier post: "que pensez vous de mes résultats"
J'ai déjà dit dans un post précédent que les chiffes ci-dessous étaient bons, selon mes propres calculs (je ne me sers pas de ton site)
Vitesse angulaire: 509.09rad.s.
Vitesse de rotation: 81.07 tr.sec. ou 4863.92 tr.min.


J'ai aussi calculé la vitesse du jet produit pas une buse qui a 9 bars aux fesses, toujours en appliquant les lois de base de la physique qu'on m'a enseignées sur les bancs de l'Ecole Publique (sans aller chercher Gogol, ses site, et ses sbires de Youtubers. Cela fera plaisir à @enguerland91 :wink: ).
Je trouve 42,426 m/s Ton site donne 42,02 m/s Admettons leur chiffre.

J'ai calculé la section de buse pour avoir 0,075 litre / sec avec cette vitesse de 42,02 m/sec
Je trouve 1,785 mm2
Si tu ne prends qu'une seule buse cela lui fait un diamètre de 1,5075 mm
Si tu en prends 4 elles ont un diamètre de 0,7538 mm.... que tu as indiqué; un poil de cul de guêpe.
Peut-être faudrait-il en prendre 2 à 1,066 mm de diamètre?

Ensuite je ne vois pas pourquoi tu t'embarques dans: "Force du choc d'un jet" et "moment du couple".
Ni pourquoi ta remarque: "Donc Faudrais que je change de diamètre de pelton envisagé ?

Tu connais la puissance théorique maximale récupérable : 65,76 W
Tu sais qu'à cause des rendements il n'en restera que 20, 25, 30 W au mieux.
Cela suffit pour déterminer la génératrice.
Si tu ne trouves pas de génératrice acceptant cette vitesse, alors oui.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
Re,
Mon avis sur les autres remarques:
- Un tuyau dans le domaine public, je ne m'y verrais pas non plus.
Risque de malveillance. Risque de vol d'un bout de tuyau. Risque de plainte d'un jaloux auprès de la mairie, etc
Sauf si c'est vraiment loin de toute fréquentations.

- Risque de bouchage:
On peut ne poser que 2 buses au lieu de 4 . Elles seront déjà un peu plus grosses.
Les saletés molles ne boucheront pas les buses. Avec 9 bars aux fesses elles seront vite extrudées "manu militari!".
Il faut filtrer l'eau au niveau du captage, puis à l'arrivée à la centrale il faut faire passer l'eau dans une petite cuve de décantation (résistant à 9 bars) pour faire déposer les grains de sable.
- La turbine: si c'est pour le plaisir de bricoler, on ne compte pas son temps pour la fabriquer .....et aussi pour bien l'équilibrer.
Question: la bête noire des Peltons, c'est la cavitation qui bouffe les augets vite fait, même s'ils sont en stellite. A ces diamètres et vitesses il faudrait voir ce qu'il en est.
- La génératrice à ces faibles puissances : je n'en ai aucune idée.

Avoir 20 ou 25 W gratos dans une région non desservie par EDF c'est bien, mais il faut prendre en compte:
- L'investissement et sa rentabilisation. Assez facile à calculer, et on peut être optimiste.
- Mais ce sont surtout les emmerdes et frais d'exploitation qui font peur. S'il faut déboucher les buses tous les jours, nettoyer les filtres souvent, remplacer des augets une fois par mois, etc, autant laisser tomber au profit de modes de production moins gourmands en entretien.

Pour du 20 W je me poserais la question de faire une génératrice thermo-électrique, chauffée par une petite flamme de pétrole, genre de celle qui fait fonctionner les frigos à adsorption utilisés dans les régions isolées? Entretien quasiment 0.
 
Dernière édition:
M
MARECHE
Compagnon
Bonjour
Si j'ai bien compris c'est un ruisseau intermittent. La seule valeur importante sur laquelle il faut calculer est le débit d'hiver et se dire que l'installation fonctionnera 4 mois/an.
Salutations
 
E
enguerland91
Compagnon
Mon cher Sulren, puisque tu m'interpelles souvent en HS, à mon tour de te faire remarquer que même à l'école publique on a du t'enseigner des règles pour gérer le nombre de décimales après la virgule. Dans tes calculs tu as un penchant pour en mettre beaucoup trop.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
Mon cher Sulren, puisque tu m'interpelles souvent en HS,
Ma dernière citation te concernant au post#31 avait pour but de te faire plaisir, en abondant dans ton sens, toi qui nous reproche souvent d'aller chercher nos informations sur Youtube au lieu d'aller les chercher dans la littérature scientifique. Dernier exemple: dans une discussion sur l'usinage tu m'as fait remarquer que je ferais mieux d'aller piocher mes connaissances dans les Techniques de l'Ingénieur, plutôt que sur les forums.

Concernant "les règles de gestion des décimales, que je n'applique pas", j'en suis conscient et c'est pas paresse que je ne fais pas.
Les gérer, revient à faire un calcul d'incertitude sur le résultat, en tenant compte des incertitudes sur toutes les données qui sont entrées dans le calcul.
J'ai plus vite fait de calculer la vitesse d'un jet sortant d'une buse avec 9 bars de pression derrière, que de faire le calcul d'incertitude en allant chercher qu'elle était l'incertitude sur la valeur de la dénivelée (donnée dans quel post? etc), l'incertitude sur la température du fluide, donc sur sa densité, qui sont entrées dans l'évaluation de cette pression à 9 bars, etc, afin de répercuter cela sur les décimales du résultat, qui est celui de la vitesse découlant de cette pression.
Si on veut faire tout cela "nickel", comme à l'école d'ingénieur, mieux vaut ne plus faire de calculs sur un forum, à cause du temps à y passer.
Je donne donc intégralement le résultat de mon calcul, souvent sorti de la calculette de mon téléphone et chaque lecteur retiendra le nombre de décimales qu'il veut.
Il y a quelques années j'avais la politesse d'écrire en fin de post: "Je n'ai pas pris la peine de ne sélectionner que les décimales significatives. Désolé".
Je vais remettre cette sentence en signature.....mais je ne me taperai pas le calcul d'incertitude, sauf dans les cas où il conditionnerait les choix du lecteur.
 
Dernière édition:
E
enguerland91
Compagnon
Les gérer, revient à faire un calcul d'incertitude sur le résultat, en tenant compte des incertitudes sur toutes les données qui sont entrées dans le calcul.
DONC le plus simple comme les incertitudes sont monstrueuses, c'est de donner les résultats sans décimales
 
SULREN
SULREN
Compagnon
MAIS NON, il y a encore bien plus simple si on ne veut pas de faire enguerlander, c'est de faire comme toi:
"ne jamais faire de proposition technique sur un forum, ni le moindre calcul".
 
jms
jms
Modérateur
Bonjour

Messieurs @SULREN et @enguerland91 ,vous êtes priés de mettre vos commentaires d'ego sur la touche, faute de quoi nous serions contraints d'envisager des actions désagréables pour tous........

Par ailleurs, il ne me semble pas que notre ami @tranber28 vous ait demandé un quelconque avis sur l'aspect légal de la capture de la source. Il est bien assez grand pour prendre ses responsabilités dans ce domaine. Vous serez donc bien avisés de vous limiter à des conseils techniques.

Merci d'avance
 
T
tranber28
Apprenti
Merci à vous tous
Je vais voir ce que je fais car grâce à vous tout y es
Merci beaucoup
Bonne journée à tous
 
J
Jean-Phi81
Nouveau
Cher Tranber28,
Je suis en site isolé comme toi ce qui fait que je comprend bien ta démarche de recherche d'une nouvelle source d'énergie "pérenne".
Ce qu'il faut comprendre dans des cas de site isolé, c'est que le possesseur de ce type de lieu devient producteur d'électricité ! Ca parait bien anodin dit comme cela, mais cela veut dire que si l'on s'y prend sérieusement, on reprend à sa charge la production d'un bien essentiel qu'est l'énergie que nous sou traitons habituellement à l'EDF... bien sur il faut y inclure la production, le transport, le stockage, l'utilisation et la compréhension de tous les systèmes pour faire ceci, leur gestion, leur maintenance, leurs évolutions pour suivre nos besoins.
Du coup, naturellement on est toujours en train d'y cogiter ... puisque c'est notre responsabilité... c'est très sain, formateur et particulièrement intéressant.
Les méandres des élucubrations de notre cerveau nous amènent parfois vers des pistes douteuses en espérant palier à certains problèmes comme la baisse de production des panneaux en hiver. Donc centrale hydro (je suis la aussi dans une situation similaire) et dans mon cas en plus l'éolien !!!
Mes conclusions perso après avoir pris de nombreuses infos :
- les centrales hydro : valables uniquement dans des cas très particuliers de débit / hauteur au terme d'un investissement conséquent ... si on est pas dans ces paramètres de débit/pression et bien que je sois super impressionné par les calculs des membres du forum ... l'investissement ne sera jamais rentable (comme déjà cité par certains)
- les éoliennes (j'en ai une) : 2 m3 de béton au pied, mais le mat est pas encore fixé ... du coup elle est dans mon garage. D'après ceux qui en ont monté, il faut être dans une configuration terrain/ arbres / régularité du vent que je n'ai pas chez moi (ce qui explique que je ne me presse pas). Pour l'éolienne, il faut aussi comprendre que l'énergie produite doit impérativement être consommée !!! c'est pas si évident ! Sinon il faut un système de frein ou la mettre en rideau, dans le cas contraire ça prend feux !!! pas cool du tout.
- les panneaux : c'est fiable, les prix ont énormément chuté sur les dernières années (300 Wc / 150 €). Facile a poser et à maintenir, bonne longévité... les batteries plombs sont très efficaces, éprouvées et peu chères, je suis un peu moins fan du lithium pour le moment.
Tu l'auras compris, je suis plutôt orienté vers la solution des panneaux, moins fun, mais à l'efficacité prouvée. Même par temps couvert, tu dois pouvoir produire plus que tes besoins en dimensionnant bien ton installation et son stockage (si t'as besoin n'hésites pas, sur le forum ou en MP).
Un forum sérieux et très instructif ... que tu connais peut être déjà, tous les sujets sont abordés avec pragmatisme : http://forum-photovoltaique.fr/
Pour le reste des gourous Youtube ou des "chercheurs - explorateurs", les uns sont des charlatans, les autres de bonne fois explorent des technologies existantes ou font de l'exploration scientifique probablement pertinente, mais rien qui ne permette sérieusement d'alimenter ta maison ... car c'est de cela qu'on parle!
Au plaisir de te lire à nouveau
Jean Phi
 
T
tranber28
Apprenti
Merci à vous
En faite je pensais pouvoir compensé le peut de debit par la pression que j'avais, mais non ^^
Oui le panneau solaire c'est le mieux mais le soucis c'est que le soleil , ne passe pas l'hiver, la montagne avant 13h00.... et si nuage en plus , ça laisse pas trop de temps !
Ensuite j'ai aussi un groupe électrogène qui tourne pour les ateliers donc lui aussi rechange le parc à batterie quand y tourne !
Avant jetais dans un autre lieux(6 ans) aussi en autonomie énergétique mais j'avais le soleil toutes la journée peu importe les saison !
J'ai grandi sur un voilier avec mes parent ou c'était justement éolienne et panneau solaire , mais sous les tropiques ces olus simple ^^
Ici éoliennes cela es pas possible, pas de vent ou trop fort et trop d'arbre qui perturbe le sens du vent ....


En.batterie suis aussi au plomb ( 7x 100 amp) et avant j'avais essayer au gel et autres mais pas convaincue vue la différence de prix...


En tous cas merci a tous
Bonne soirée
 
L
Leal
Apprenti
Bonjour,
Mon petit grain de sel pour essayer de faire avancer ton projet :
J’aime bien l’idée de générateur hydraulique, ça vaudrait le coup de réestimer le débit pendant la période sans soleil pour réévaluer les ordres de grandeur pour la période utile.
Ça parait effectivement compliqué à réaliser surtout au niveau entretien et étanchéité.

Une autre idée que j’étudie pour produire une petite quantité d’électricité pendant l’hiver est les modules Peltier utilisés en générateur. A priori, placé sur un poêle à bois, ça pourrait sortir quelques watts avec un système très simple mécaniquement (interface avec le poêle ou plus probablement le tuyau de fumée + module pelton + radiateur pour garder une face froide sur le module pelton)
Par exemple : https://thermoelectric-generator.com/product/wood-stove-thermoelectric-generator-rabbit-ears/

Malheureusement, je n’ai pas encore pu expérimenté, le but étant, dans mon cas, de pouvoir alimenter la régulation d’une cuisinière à bois avec bouilleur en cas de panne du réseau électrique.
 
Haut