Projet banc de puissance

  • Auteur de la discussion Titou16
  • Date de début
osiver
osiver
Compagnon
Et dans la vidéo, c'est pas un capteur de balance de ménage ? Un à jauges résistives de contrainte ? :shock:
 
K
kawah2
Compagnon
Ça s'est vraiment pas un problème, des capteurs de force piezo y en a pour tous les gouts pour pas cher et on doit même pouvoir trouver moins cher parce que chez gotronic ils sont pas donnés :

C'est pour ça que je dis dans ma vidéo que le système s'adapte à toutes puissances.
en effet, c'est tout sauf hors de prix :prayer:

y a plus qu'a faire un montage mécanique qui tienne la route, sans doute le plus difficile (pour les puissances importantes)
 
Titou16
Titou16
Compagnon
Et dans la vidéo, c'est pas un capteur de balance de ménage ? Un à jauges résistives de contrainte ? :shock:

Possible. Ça doit être la même chose. Mais dans le cas présent c'est celui là :

 
F
franck67
Compagnon
oh bein je vais apprendre des choses !!! et qui vont me servir !!

dis moi chris , j'etais a bonné a ta chaine et effectivement 0 notifications , comment on peut suivre ce travail sur un banc de puissance , tu as deja cree ton blog ?
 
E
enguerland91
Compagnon
AMHA pour des petites puissances le plus simple c'est d'entrainer une dynamo ou un alternateur et de faire dissiper le courant dans des résistances plongées dans une bassine d'eau.
La mesure de couple peut être faite soit au niveau du moteur soit au niveau de "la charge" du fait du principe ACTION = REACTION
 
HenriIV
HenriIV
Ouvrier
Salut, la limite la plus évidente du HX711 c'est la fréquence d'échantillonnage, 10 ou 80 échantillons par seconde, si le moteur a des acyclismes il faut filtrer avant, ce qui n'est pas des plus simples avec un pont de jauge.

@+H4
 
HenriIV
HenriIV
Ouvrier
ben c'est pas un gros mot, le principe du moteur à explosion c'est bien d'imprimer un mouvement au tournebroche en y collant des grands coups de marteau successifs, non? Ensuite moins tu mets de volant d'inertie, plus ça secoue à la sortie.

H4
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
C'est un banc a inertie sur les videos de nono88, rien à voir avec un freiné

Un freiné avec un Telma. On voit bien la jauge de contrainte

 
Dernière édition:
Titou16
Titou16
Compagnon
oh bein je vais apprendre des choses !!! et qui vont me servir !!

dis moi chris , j'etais a bonné a ta chaine et effectivement 0 notifications , comment on peut suivre ce travail sur un banc de puissance , tu as deja cree ton blog ?

Apparemment j'ai un post qui a sauté. Bon pour répondre à ta question, oui il est créé. Mais il vient de changer de nom car celui que wordpress m'avait attribué chrisworkshop855886198 était bien pourri (c'est le jeu en version gratuite). Alors maintenant c'est chrisworkshopwebsite.wordpress.com définitivement.
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
Il y a des vélos d'appartement avec wattmètre, je pense.
Personne n'en a ouvert?
Sur un avec réglage, mais sans mesure c'est des aimants qui se rapprochent plus ou moins du rotor.
Cela freine plus ou moins.
Luc
 
Titou16
Titou16
Compagnon
Bonjour
Il y a des vélos d'appartement avec wattmètre, je pense.
Personne n'en a ouvert?
Sur un avec réglage, mais sans mesure c'est des aimants qui se rapprochent plus ou moins du rotor.
Cela freine plus ou moins.
Luc

Oui c'est exactement le principe que je veux faire. Enfin sur le mien à priori c'est le volant qui va se déplacer.
 
B
Boris_25
Ouvrier
Voila un exemple :
Je trouve l'allure de la courbe de puissance obtenue assez curieuse :

Courbe de puissance 1.png


En comparaison avec une courbe d'une 125 Yamaha (certes ancienne), ou la puissance va diminuer passé un certain régime :

Courbe de puissance 2.jpg


Sur la courbe obtenue sur la vidéo, le couple augmente tout au long de la plage de régime, ce qui parait fort peu probable pour un moteur deux temps.
 
Titou16
Titou16
Compagnon
J'avance sur la réalisation du banc. J'ai décidé de remplacer l'aimant permanent par une bobine alimentée en courant continu et dont je ferai varier la tension aux bornes pour augmenter ou diminuer le couple demandé.

Je veux commander la bobine via un potard. Le système que j'imagine est que le potard soit relié à la gâchette d'un mofset qui lui alimentera la bobine. Un peu dans ce goût là.

Capture du 2020-12-20 22-08-15.png


Mais je suis pas électronicien et je me demande si c'est suffisant de faire comme ça et quel mofset utiliser. J'ai à la maison une palanquée de mofset de contrôleur d'overboard. Je me dis que ça doit pouvoir convenir non? Si un n'est pas assez je peux en mettre 2 ou plus en parallèle?

Pour l'instant je ne connais pas les caractéristiques de la bobine. Mais d'après une formule que j'ai trouvé sur le net elle devrait avoisiner les 2,5H si je la garde dans cette configuration. Je ne connais pas encore sa résistance.
 
Titou16
Titou16
Compagnon
J'ai fait une tentative de bobine mais dans un encombrement de diametre 40 x 10mm, avec le fil que j'ai, j'ai obtenu 0,5 ohms. Mal barré... Finalement je me suis orienté sur un électroaimant tout fait :


Avec seulement 8W il convient parfaitement pour l'alimentation de l'ensemble par une batterie électroportatif 14,4V. Il génère en fait le même champs magnétique que l'aimant néodyme que j'ai montré dans la vidéo. Reste plus qu'à faire en sorte de faire varier le champs magnétique finement avec un potard linéaire.
 
E
enguerland91
Compagnon
Il y a une solution immédiate à ce besoin cela consiste à prendre n'importe quel moteur à cage d'écureuil et de lui envoyer du courant continu dans ses bobines à la place du courant alternatif. Pour l'alimenter de façon variable on prend un Variac un transformateur abaisseur de tension un pont de diodes et basta
 
pailpoe
pailpoe
Compagnon
J'ai fait une tentative de bobine mais dans un encombrement de diametre 40 x 10mm, avec le fil que j'ai, j'ai obtenu 0,5 ohms. Mal barré... Finalement je me suis orienté sur un électroaimant tout fait :


Avec seulement 8W il convient parfaitement pour l'alimentation de l'ensemble par une batterie électroportatif 14,4V. Il génère en fait le même champs magnétique que l'aimant néodyme que j'ai montré dans la vidéo. Reste plus qu'à faire en sorte de faire varier le champs magnétique finement avec un potard linéaire.
Salut,

Tu peux utiliser un variateur pwm pour éclairage, J'utilise celui la sur ma bino avec des leds et rien à redire pour le prix : https://fr.aliexpress.com/item/32998136001.html
Par contre, rajoute une diode en parrallèle de ta bobine pour ne pas le fumer en 2s.
 
Titou16
Titou16
Compagnon
Salut,

Certains d'entre vous l'ont peut être déjà vu mais la partie mécanique du banc est terminée.

Banc de puissance 3(Redim).JPG


Par contre je suis en galère avec le compte tour. Il raconte n'importe quoi. Après avoir un peu cherché, je vois que lors d'un front montant (ou descendant), ce n'est pas une impulsion qui est comptée. Mais 2 voire 3 et parfois 1. Il y a donc des rebonds comme avec un bouton poussoir. Le capteur c'est celui là : http://tiptopboards.com/215-capteur-de-vitesse-de-rotation-par-fourche-optique.html

Quelqu'un pourrait il me dire comment filtrer électroniquement le signal qu'il envoit à l'Arduino?
 
T
tatave
Compagnon
Qu'utilise tu comme capteur?
Un capteur optique à fourche?

[Édit] : j'arrive pas à ouvrir le lien, mais c'est marqué dessus..
Fourche optique
 
T
tatave
Compagnon
As tu des "parasites lumineux" ?

Quelle est la matière du disque ? Son épaisseur?
Tu as une encoche ou un trou de détection ?
 
Titou16
Titou16
Compagnon
un autre lien pour le capteur : https://www.ebay.fr/itm/Module-Four...Tachymetre-Optocoupleur-Arduino-/323457012310

Du coup en cherchant cet autre lien je vois que le A0 c'est une sortie analogique. Sur d'autres sites de vente il est dit que A0 n'est pas utllisé. Mais au final, si ça se trouve ça peut peut être me sortir d'affaire. Je vais faire un essai en analogique.

A l'heure actuelle je suis relié au D0 sur un pin analogique censé compter les impulsions par unité de temps et en déduire une fréquence.
Non pas de perturbations lumineuse. Le disque crénelé est en ASA imprimé en 3D nullement translucide. D'ailleurs la diode d'état du capteur atteste bien qu'il coupe correctement la fourche. Là j'ai un disque avec un seul créneau et l'Arduino regarde le front descendant. J'ai essayé avec un 3 créneaux et 21 créneaux et ça marche pas non plus (21 c'est trop de toute façon).

Mais de toute façon je suis sûr que c'est un problème de rebond. J'ai pu le constater avec le moniteur série. Quand je passe le front descendant, je devrais me retrouver avec 1 à chaque fois et je me retrouve avec un nombre entre 1 et 3 aléatoirement.
 
Titou16
Titou16
Compagnon
Ah ben la sortie A0 connectée sur une borne analogique de l'arduino donne 5v quand le faisceau est coupé et 0.1V lorsqu'il est passant. Y a peut être moyen de s'arranger avec ça.
 
simon74
simon74
Compagnon
Perso, je trouve ce carte capteur surcompliqué, et c'est presque certainement de la qui viennent tes soucis. une simple fourche tiré d'une imprimante HS, ou un vieux souris a balle, sans autre electronique, directement connecté sur un input digitale (+VCC et GND), devrait faire l'affaire.

Pour debouncing,un signal, si tu n'utilse pas des interrupts et le debouncing du µC lui-meme, utilise un variable, shift les lectures dedans, bit par bit, puis comparaison pour trouver un sequence de lectures identiques.

#define MASK 0x001f variable = ((variable << 1) | digtalRead(PIN)) & MASK;
MASK defini 5 bits, si variable == 0x001f, 5 lectures identiques de suite.

Si t'utilise des interrupts, c'est un peu plus complex. Mais en tout cas, pour moi, tu devrait regler la probleme a sa base.
 
Titou16
Titou16
Compagnon
Merci Simon. Je regarderai ça.

Ce que je constate ce matin, c'est que c'est mon écran qui fout la merde. Il consomme beaucoup trop de ressource sur la carte.
J'ai fait une petite expérience. J'ai ajouté l'allumage de ledPin en même temps que l'état haut de la fourche. Elle s'allume avec un temps de retard et si je fais tourner le disque rapidement (enfin vers 200 tr/mn à la main) elle s'allume totalement aléatoirement.
En supprimant le code de l'écran, elle s'allume et s'éteint en même temps que la led du capteur.

Du coup j'ai fait une mesure de RPM en serial print et c'est pas mal, ça colle pas mal avec ce que donne mon tachymetre manuel (même si je constate quelques rebonds mais bien moins perceptibles). C'est donc le traitement du code nécessaire au fonctionnement de l'écran qui allonge tellement a boucle que ça en devient inutilisable.

Je vais voir pour utiliser l'interupt. Je l'ai déjà utilisé sans succès mais c'était du code pompé sur le net. Je vais essayer de l'utiliser différemment.

Et si ça marche pas il me restera plus qu'à remplacer l'écran actuel par un ecran Nextion qui lui est autonome et ne consomme aucune ressource sur la carte et communique via le port série. A ce moment là une simple Uno ou une Nano suffit. Je crois bien que de toute façon ça va se terminer comme ça. Mais ça impose de refaire un nouveau boitier. Pfffff
 
pailpoe
pailpoe
Compagnon
Oui, passe la mesure de la vitesse sous IT !
plus de soucis.
 
simon74
simon74
Compagnon
quelquechose comme ceci, par exemple.

 

Sujets similaires

S
Réponses
38
Affichages
3 723
barbacane
barbacane
W
Réponses
58
Affichages
6 454
Doctor_itchy
D
misty soul
Réponses
7
Affichages
996
rabotnuc
R
Zoulazoulà
Réponses
41
Affichages
15 961
stef1204
stef1204
Haut