Production d’un mécanisme d’horloge ,taillage des roues

lapenduledargent/finemeca
Ouvrier
19 Septembre 2008
379
Walcourt en Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous présenter mon second post consacré au taillage des roues, une des étapes les plus importantes de ma fabrication.
Le taillage des roues
Je vous présente mon second article consacré au taillage des roues, une des étapes les plus importantes de ma fabrication.

Sur le C100, il y a 12 roues et 8 pignons, soit 2.000 opérations de taillage pour une production annuelle estimée à 100 pièces.


Le choix des fraises module.


J'ai choisi d'utiliser des fraises suivant les normes de l'industrie horlogère Suisse NHS 56702, 56703 et 56704. Il s'agit d'une denture de forme épicycloïdale à fond rond.

J'ai un ami usineur, spécialiste en restauration de motos anciennes et qui est équipé de tours et de centres d'usinages numériques.

Il m'a proposé son aide précieuse pour l'usinage et le traitement thermique des fraises modules.
J'ai eu ainsi le respect des normes Suisse et l'assurance du choix d'un acier de qualité.

Il a utilisé son tour Mazac de production avec une précision au micron.
Il m'a fabriqué une série de fraises à quatre dents pour les roues, pignons et quarts de rond. Pour l'usinage des fraises, nous avons utilisé une méthode bien connue d'internet de tournage excentrique.


L'usinage des fraises sur un tour Mazac


Fraise module


Fraise quart de rond


Mes fraises et les portes-outils


La Tailleuse d'engrenages.


Comme projet de fin d'études, j'avais en 1991 réalisé une tailleuse d'engrenages manuelle. Cette machine m'a bien servi lors de restaurations de pendules anciennes mais son utilisation manuelle et surtout l'absence d'avance automatique la rend inutilisable dans mon projet de production.


Ma tailleuse manuelle réalisée en 1991


Le rétrofit d'une fraiseuse d'outillage Suisse en tailleuse d'engrenages.
[/b]

J'ai eu l'occasion de récupérer une ancienne fraiseuse d'outillage Suisse de marque Schaffner type W7G datant de 1961, semblable aux petites fraiseuses Suisse Aciera.

Je l'ai complété d'un mini tour Sherline qui va servir d'axe A.



Avec l'activité de finemeca.be, la numérisation de machines cnc est une autre spécialité de ma société. J'ai donc entamé le retrofit de la fraiseuse en tailleuse numérique.
http://www.lapenduledargent.be/tailleuse-engrenages

Logiciels utilisés


Pour piloter mes machines numériques, j'ai développé une série de petites applications informatiques.

D'abord, une banque de données me permet de gérer l'ensemble de la nomenclature et d'associer les plans et fichiers d'usinages.

Un générateur de gcode permet de réaliser le fichier d'usinage pour la découpe du disque et des bras de la future roue.

Un second générateur de gcode réalise le fichier d'usinage pour la tailleuse numérique.

Du fait de l'utilisation de ces petits programmes, je n'ai pas besoin de dessiner individuellement chaque roue qui compose mon horloge et d'avoir recours à des programmes coûteux de CAO.



Copie d'écran du logiciel de pilotage de la fraiseuse numérique avec ici la découpe des roues et des bras


Mon générateur de gcode pour la création du fichier de taillage


Copie d'écran du logiciel de pilotage de la tailleuse qui reprend le fichier du générateur de Gcode


1ère étape : la découpe du diamètre extérieur et des bras de la roue



Les tôles de laiton d'une épaisseur de 2 ou 3mm sont découpées en bandes aux largeurs standardisées


Un outillage a été fabriqué pour permettre le bridage de la tôle sur la fraiseuse numérique


Découpe des bras et du diamètre extérieur


Sur une bande, 5 roues sont découpées automatiquement


Les roues sont ensuite montées sur un porte-outil


Cinq à dix roues sont usinées ensemble sur un tour


Tournage du diamètre extérieur

2ème étape : le taillage


Le porte-outil et ses roues sont montés sur la tailleuse numérique


Le taillage se fait automatiquement dent par dent


Taillage simultané d'un ensemble de 6 roues


Jusqu'à ce que la hauteur de dents soit atteinte. Module 0.7


Le taillage terminé


L'ensemble de roues taillées


Vue de la série de roues qui constitue le C100


Contrôle de la roue de barillet et de son pignon sur un compas aux engrenages


Mes chutes de laiton que je vais refondre pour en faire des pièces de cadrans mais cela fait partie d'une autre histoire...

http://www.lapenduledargent.be/fourniture/facade/fonderie

Le prochain post sera sur le taillage des pignons .

A bientôt,

Pierre
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 666
Candulonts
Bonjour

intéressant

Je suis allé sur ton blog qui est tout aussi intéressant et accessoirement une remarque : je ne sais pas ce qu'il en est en belgique mais en france l'émail à froid n'existe pas légalement puisqu'en autres caractéristiques il s'agit d'une fusion à une température minimum de 500 °C et donc les cadrans n'auraient pas le droit d'être vendus sous le terme d'émaillés
Pemco Brugge n'a pas fait de lobbying là bas :wink:
 
lapenduledargent/finemeca
Ouvrier
19 Septembre 2008
379
Walcourt en Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour Daniel,

Tu parles du taillage par génération avec une fraise mère, je suppose.
Avec ce genre machine : http://www.ebay.co.uk/itm/BECHLER-PINION-WHEEL-CUTTING-MACHINE-Watchmakers-Clockmakers-Lathe-/290974536839?ssPageName=ADME:B:SS:GB:3160#ht_3040wt_1289

Pour ma part, je fais avec les moyens dont je dispose. Je ne possède pas ce genre de machines ni les fraises, par contre la numérisation m'offre pas mal de possibilités et de souplesse :wink:

Bonjour Chlore,

C'est bien indiqué sur le titre, ma technique est de l'émaillage à froid. Comme pour le taillage, je cherche des solutions pour être autonome surtout dans ma région bien éloignée de l'horlogerie.
Je parviens à reproduire le graphisme d'un cadran ancien. J'informe clairement mes clients en montrant de la qualité de l'émaillage industriel ensuite, c'est lui qui choisi !
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 666
Candulonts
Oui j'ai bien lu/compris que tu fais le distingo mais n'empêche .... :)
Je pinaille parce que j'ai fait parti (en tant que représentant de ma boite) d'une association qui s'est battue en son temps (avant mon arrivée) pour faire adopter le décret définissant les termes "émail, émaillé, etc" et qui continue d'être vigilante sur l'emploi de ces termes.
Bien sur cela ne concerne que la france
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut