Procédé de réalisation de toits de ruches en tole galvanisées.

Jeremy31140
Nouveau
19 Octobre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

Dans le cadre de mon Master en gestion de production, je dois mener une étude pour une entreprise qui souhaite fabriquer des toits de ruche en tôle galvanisée de manière entiérement automatique.

J'ai pu voir dans d'autres entreprises des méthode de fabrication semi automatique ( plieuses...) mais mon "client" veut du full automatique car il ne posséde que deux techniciens à temps partiel pour faire fonctionner la chaîne.

La tôle fait 6 dixiéme d'épaisseur , les plan détaillés du produit ne m'ont pas encore été communiqués par l'entreprise.

Mon "client" ayant un budget réduit, je pensais partir sur de l'emboutissage

Je viens donc vers vous pour savoir si :

1) Il existe des machines capable de faire ce genre de pliage en une seule foi (presses...)?
2) Quel est le procédé de réalisation de bacs en galvanisé?
3) Existe t'il des contraintes liées à l'utilisation de la tôle galvanisée?

Merci de votre aide
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 666
Candulonts
Bonjour

J'ai bossé dans le passé dans une entreprise qui fabriquait entre autre des genre de boites formées de 3 pièces découpées, embouties, pliées (pour une des pièces), dégraissées puis soudées entre elles pour former la boite : un fond, une façade et une virole qui formait le reste de la boite. Cette virole sortait à plat de presse d'emboutissage/découpe avec certains bords pliée puis était reprise par une plieuse qui formait la virole (grands plis)
Il y avait donc 3 presses de découpe/emboutissage chargée par des bobines de tôle en tête d'installation et en final il sortait une boite terminée, le tout piloté par une seule personne (régleur). Donc oui c'est possible à priori.

Mais sans rentrer dans le détail de ta future pièce il serait intéressant de savoir un peu comment elle est parce que là on risque de parler dans le vide tout au moins par les personnes comme moi qui ne savent pas à quoi ressemble le toit d'une ruche. Notamment la profondeur des rebords/plis (emboutissage profond ?) parce que suivant l'épaisseur de la tôle (ici 6/10) il y a des limites à l'emboutissage que l'on peut lui faire subir.
Cela amène à une autre réflexion concernant la galva : plus tu va tirer sur la tôle (emboutissage) plus le revêtement va suivre et ce dernier risque de ne pas trop apprécier sans compter que tu risque de mettre à nu le métal.

S'il s'agit plus de découper la tôle et de rabattre les bords cela simplifie le probleme et donc l'équipement (au niveau de la jonction des bords aux coins il n'y a pas d'étanchéité). Tu peut faire ces opérations avec un seul outil de presse (outil à suivre ?) (cf mon exemple plus haut) tant que les rebords ne sont pas très profonds (là il n'y a pas emboutissage mais pliage mais la hauteur de ses rebords sont limités par la place dispo dans la presse). Mais l'outil est plus compliqué qu'un simple outil de découpe.

A chaque foit que tu découpe de la tôle galva tu déprotege la tole au niveau de la découpe. De plus on ne pas peut pas souder facilement sur de la galvanisation.
 
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
930
Bonjour,

Si tu parles d'emboutissage entre deux grosses matrices, oublies.
Une tôle ondulée se fbrique sur des rouleaux


Je suppose que c'est une machine de production qu'on peut acheter toute faite.

Tu devrais peut être te renseigner sur les profileuses et voir si tu feras l'alimentation en rouleaux ou en plaques.

Amuses toi bien.
 
Jeremy31140
Nouveau
19 Octobre 2018
4
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour à tous,
Merci pour l'aide.
En ce qui concerne la taille elle me sera communiquée dans la semaine.
Pour la quantité mon "client" souhaite produire 15000 pièces la première année avec une augmentation de 50% /an.

voici la photo du produit :

1542010864647.png


Les tailles sont de 285 x 525 x 80mm
 
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
930
Bonjour,

Faudrait voir du côté des machines d'emballage, ça ressemble pas mal aux pliages qu'on trouve sur les boites en carton.
Actuellement ils procèdent comment ?
C'est automatisé jusqu'à quel point ?
 
el_toto
Ouvrier
23 Septembre 2011
309
arles 13200
Il faudrait dans un 1er temps faire le diagramme de Gantt pour comprendre les opérations.
tu peux modifier la conception habituelle ? Car pour 15 000 p / an il y a de quoi jouer.

"budget limité + 2 OP à temps partiel " , tu lui a parlé de l'histoire du beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière ? :D

Rien qu'à regarder la vidéo, tu comprends vite qu'il faut (à vue d'oeil) :
1 guillotine pour la découpe à format et les chanfreins
2 plieuses (dont 3 outillages)
1 soudure par points
donc que des machines manuelles où il faut des opérateurs.
En occase un plieuse coute environ 10 000 €.
Ca se rapporche pas mal du métier de ferblanterie; tu peux y jeter un coup d'oeil.

Sujet très sympa en tout cas.
 
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 613
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Hors sujet mais je le donne quand même
Ok pour l'étude "pure" parce que....
Des ruches en tôles, pas sur qu'elles vont aimer, comme isolant il y a mieux. Non ?
 
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 140
FR04200
Bonjour
Pour info.
Un apiculteur ne dit jamais " couvercle" mais "toit". Cest plus élégant!
Sous le toit il y a 2cm de polystyrène ou autre pour l'isolation.
La méthode Neviére est la seule que je connaisse.
Dans un catalogue normal de fourniture apicole on trouve beaucoup de dimensions pour la simple appellation "toit de ruche"
23 références sur le catalogue ICKO.
24 car il y a la référence " dimension spécial"
Ceci exclu sans doute l'emboutissage.
Luc
Je n'arrive plus à corriger les fautes.Plus moyen de glisser le curseur entre deux lettres.Cela sélectionne une lettre qui disparaît si je clique et c'est la mouise.
 
Jeremy31140
Nouveau
19 Octobre 2018
4
Bonjour à tous.

Bonjour,

Faudrait voir du côté des machines d'emballage, ça ressemble pas mal aux pliages qu'on trouve sur les boites en carton.
Actuellement ils procèdent comment ?
C'est automatisé jusqu'à quel point ?
A ce jour, mon "client" ne fait qu'acheter les toits déjà fait et les revends.
Pour pouvoir dégager une marge plus importante et "survivre" l'entreprise souhaite donc les fabriquer elle-même mais elle ne possède rien si ce n'est le local et les employés.
Il faudrait dans un 1er temps faire le diagramme de Gantt pour comprendre les opérations.
tu peux modifier la conception habituelle ? Car pour 15 000 p / an il y a de quoi jouer.

"budget limité + 2 OP à temps partiel " , tu lui a parlé de l'histoire du beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière ? :D

Rien qu'à regarder la vidéo, tu comprends vite qu'il faut (à vue d'oeil) :
1 guillotine pour la découpe à format et les chanfreins
2 plieuses (dont 3 outillages)
1 soudure par points
donc que des machines manuelles où il faut des opérateurs.
En occase un plieuse coute environ 10 000 €.
Ça se rapproche pas mal du métier de ferblanterie; tu peux y jeter un coup d'oeil.

Sujet très sympa en tout cas.
Mon "client" souhaite une ligne entièrement automatisée seulement 1 employé à temps complet possibilité d'ouverture de poste l'année prochaine.

J'ai déjà commencé à contacter des fabricants de presse mais je n'ai aucune idée de la méthode ni des machines qui me permettraient de plier automatiquement la tôle.
J'ai regarder le process de fabrication des cuves de brouettes mais les angles de pliage ne sont pas aussi imporatnts que sur un toit de ruche de type dadan.
 
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 376
12350 et 31200
Bjr

dans le cadre de ton master, tu dois présenter un budjet, et tu ne nous as donnés aucun chiffres

pour une ligne automatisé, 15000/an c'est faible, ce serait plutôt 150000/an pour un fonctionnement 6 a 8 hrs/jr

décrypte les temps de fabrications de la video du post #7,
il me semble que 1 opérateur avec une cisaille, et une plieuse avec les bons outillages, pourrait faire le bouleau en 4 à 8 semaines, pour 15000pcs
avec un budjet "light"

quel est le budget de ton client?
 
Jeremy31140
Nouveau
19 Octobre 2018
4
Mon cahier des charges est le suivant :
budget : 100 000euros
ligne : entièrement automatique
1 voire 2 employés à temps partiel
Je ne sais pas si c'est une bonne idée mais je pensais partir au début sans prendre en compte le budget car si j'arrive à sortir des toits de ruches à 10centimes pcs qu'il pourrait revendre 7euros alors le budget ne serait plus un problème.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut