Problèmes pour percer un acier traité

C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Pour dresser un peu le tableau, je débute en bricolant un peu avec une belle perceuse Val d'or que j'ai rénovée, surtout pour travailer l'aluminium, mais de temps en temps d'autres métaux, notamment pour adapter l'outillage.

J'ai acheté un vieux support d'outil de tour que voilà:
1053666622.jpg

Je dois le fixer sur deux trous taraudés M12 espacés de 110mm. Il s'agit donc de le percer puis de faire un lamage pour noyer les têtes de vis.
Ne sachant pas de quel type d'acier il s'agit, je commence à percer depuis la face porte outil vers la face glissière avec un foret étagé 6/12mm au cobalt, bien affuté.
J'ai 22mm d'épaisseur à percer. Ca rentre comme dans du beurre, (400t/min, lubrification manuelle) puis à 19mm plus moyen d'avancer. Un peu tétu, je prend un autre foret, neuf cobalt 8%, un gros bruit de grincement puis plus rien, c'est le métal percé qui a usiné mon foret!
Je voudrais taire le fait que j'y ai encore fait passer trois autres forets (moins vite, plus vite, plus lubrifié) car ça devient de l'entêtement, mais c'est la triste réalité.
Comme je voulais terminer, j'ai attaqué à la meuleuse par la face glissière pour enlever les 3mm d'épaisseur récalcitrante et permettre à ma vis de passer...

Donc le mal est fait, mais je veux en savoir plus, et vous saurez surement répondre à mes intérrogations:
-J'imagine que la partie récalcitrante est traitée. Est ce que c'est la même composition chimique et uniquement un traitement thermique qui donne cet effet?
-Quel type de traitement est-ce (trempe ou autre?)?
-Quelle était la bonne manière d'aborder le perçage de cette zone dure?
-Est-ce qu'en chauffant la matière je pouvais la rendre perçable?

Merci d'avance pour vos réponses, vous pouvez rentrer dans le détail théorique ou au contraire parler de retour d'expérience, tout est bon à apprendre!
Il faut surtout que j'apprenne à affuter les forets d'ailleurs, j'ai du boulot...

Cyril
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
cementation ou trempe superficielle ? on comprendrait mieux si tu montrait ou est le trou qui a posé ce probleme

solution classique pour percer de l'acier un peu dur : foret en carbure

ma solution economique : affuter des foret a beton avec une meule diamant ( ou une meule verte ) : c'est moins bon que les vrais foret a metaux en carbure , mais ça depanne bien
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci de ta réponse, la photo présente la pièce avant perçage, qui est fait ensuite à travers la face rainurée, en plein milieu.
Je posterai des photos avec le trou réalisé bientôt, si possible ce soir.
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour,

Voici deux photos des trous réalisés.
D'un côté, facile, de l'autre, à la meuleuse...
IMG_2666.JPG

IMG_2665.JPG


Ce qui m'a le plus surpris c'est l'aspect très localisé du traitement, sur trois ou quatre mm d'épaisseur.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
une trempe superficielle des Vé de guidage ?

c'est surprenant pour ce genre de piece de ne pas faire une trempe complete
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
  • Auteur de la discussion
  • #6
N'y connaissant pas grand chose, je m'attendais à avoir du mal à percer un acier à outils, mais pas que ce soit si facile pendant 19mm et si dur ensuite! surtout que la différence est nette, à croire qu'il y avait deux couches de métaux différents superposés (mais ça n'est pas possible en regardant la pièce de près).
 
D
delorge64
Ouvrier
17 Mar 2012
415
Billere, 64140
Salut,
trempe superficielle uniquement sur les surfaces frottantes, avec certainement une chauffe par induction ou même au chalumeau. Efficace, très rapide et pas cher mon fils!
A+
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
754
Hautes Pyrénées
Bonjour,
Je pense que c'est un problème assez classique, tant que le forêt coupait bien, il y avait peu de frottements et ça avançait bien. Dès que le forêt a commencé à moins bien couper il y a eu échauffement de la pièce et l'acier s'est auto trempé sur une fine épaisseur et là, plus moyen d'avancer car l'acier est plus dur que le forêt. La solution aurait été de retourner la pièce et de percer de par l'autre côté.
Cdlt.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 042
F-69400 villefranche sur saone
Bonjour
Tremper , pas tremper ....
Je ne sais pas
Mais ce qui est sûr c'est qu'en insistant tu as usé ton forêt et plus grave, la partie du forêt qui s'est usée s'est déposée sur ta pièce et a fait une coche très dur, comme si l'acier était cémenter
Tu searas donc obligé soit , De percer avec du carbure à petite vitesse, comme il a été dit, un forêt beton réaffuter ira très bien
Soit percer en commençant de l'autre coté de cette façon ça te permettra de voir si c'est de l'acier traité superficiellement
Une façon très simple pour voir si c'est de l'acier traité c'est d' essayer de le limer, si possible avec une partie de la lime qui n'est pas utilisée abituelement pour éviter de l'abimer
 
Berola
Berola
Compagnon
25 Oct 2008
1 946
Vallée du Rhône
Bonjour

Forêt carbure !! pas d'autre solution dans ces circonstances .
Soit un vrai forêt , soit un forêt béton réaffûté .
Lorsqu'on arrive dans une zone traitée , plus de copeaux mais de la poussière métallique.
Pas de lubrification , vitesse pas trop grande .....mais ça rentre !
@+jcL
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
un truc qui etait utilisé pour percer l'acier trempé a une epoque ou le carbure n'existait pas , chauffer au rouge presque blanc une tige de fer qui rentre juste dans le trou , la mettre dans le trou et attendre que ça refroidisse : ça fait un revenu d'une petite epaisseur de la piece , et permet de percer un petit peu plus profond ... et recommencer autant de fois qu'il faut pour percer entierement ... il fallait beaucoup de patience , avec un foret carbure ça va plus vite

mais cette technique reste interressante pour tarauder de l'acier trempé : une fois le trou percé au carbure chauffer plusieur tige de fer du bon diametre , et les introduire dans le trou chacune leur tour pour apporter un maximum de chaleur , et faire le revenu assez profond pour le filetage

helas ça ne marche pas pour les acier trop facile a tremper : la partie que l'on essaie de recuire se refroidi toujours trop vite par la chaleur absorbé par le reste de la piece froide
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 410
Flers 61100
Bonjour
J'utilise un foret stellite à affutage 3 arrêtes pyramidales d'angle au sommet environ 120 °.
L'outil est installé sur une peçeuse à colonne à sa plus grande vitesse (3000 t/mn), l'avance est assurée par mes 80kg pendus sur le levier de descente sans interuption.
Attention: les copeaux non fragmentés sortent rouge!!!
Salutations.
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci à tous pour les différentes explications fournies.

Ce doit être effectivement une trempe superficielle, j'avais essayé de retourner la pièce pour attaquer de 'autre côté avec un forêt neuf, et pas moyen. Au passage le coup de pointeau a plus marqué mon pointeau Facom que la pièce...
Je n'avais pas fait chauffé le forêt dans le trou, l'avance s'était arrêtée d'un seul coup alors que ça perçait comme dans du beurre. Ensuite les forêts neuf ou bien affutés était usinés par la pièce plutôt que l'inverse, sans avoir le temps de chauffer (vitesse de rotation très faible et quelques tours suffisaient pour user le forêt!).
La solution que j'avais apporté était de supprimer à la meuleuse les 3mm d'épaisseur d'acier trempé, on voit sur une des photos au début du sujet. Ces traces de meuleuse ne sont pas gênantes pour mon usage, le support sera fixé par deux vis M12 sur une surface plane.
Mais je serai curieux de voir e travail d'un forêt carbure dans un tel acier, il faudra que j'essaie.
 
Haut