probleme

  • Auteur de la discussion amindada
  • Date de début
A
amindada
Apprenti
19 Juin 2008
59
  • Auteur de la discussion
  • #1
j'ai récupérer un veille étau limeur que je doit restaurer,avant tout j'aimerais comprendre,comment la rotation ce transforme en translation alternative.merci de m'aider

DSC_0004.JPG
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 222
FR-57330 Moselle
Avant de commenser la restauration, personnellement, je chercherai la doc pour être certain d'avoir toutes les pièces.

Pour détourner ta signature "celui qui a peur de la fumée n'atteindra jamais le feu", je n'ai pas peur de la fumée, mais là il y a une tonne de boulot avant d'avoir une toute petite étincelle !!!!

Je suis ébahi par ton courage lorsque tu te lances dans cette restauration !!

Nous te supporterons tous tant l'entreprise semble enorme d'aprés la photo.

Cordialement
 
G
germain48
Apprenti
9 Déc 2008
168
Lozère
Bonjour Amindada

Il faudrait quelques photos supplémentaires.
En particulier du mécanisme interne.

Au premier coup d'œil ça ne ressemble pas à un étau limeur à bielle intérieure mais plutôt à un étau limeur à crémaillère.

Cordialement
 
K
karim80
Compagnon
31 Déc 2007
1 217
Picardie Amiens (80) Longitude: 2.298 Latitude:
vais surement dir une connerie mais je vais la dir quand même. :siffle:
la honte ne tue pas :exorc89:

il serait pas manuel s'truc ? ...plus je regarde l'espéce d'arbre sur l'autre face, on dirait une manivelle...

d'autre photos serait les bienvenues par contre...
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 437
Doubs
Ce ne serait pas plutôt ce qui "créer " l'avance du longitudinal?
 
K
karim80
Compagnon
31 Déc 2007
1 217
Picardie Amiens (80) Longitude: 2.298 Latitude:
demoniakteam a dit:
Ce ne serait pas plutôt ce qui "créer " l'avance du longitudinal?
oui
 
A
amindada
Apprenti
19 Juin 2008
59
  • Auteur de la discussion
  • #8
la manivelle permet d'actionner la vis vertical de la table demain je vous envoie un max de photo,merci a tous
 
A
amindada
Apprenti
19 Juin 2008
59
  • Auteur de la discussion
  • #9
les photos ......

DSC_0088.JPG


DSC_0086.JPG


DSC_0085.JPG


DSC_0084.JPG
 
K
karim80
Compagnon
31 Déc 2007
1 217
Picardie Amiens (80) Longitude: 2.298 Latitude:
les photos parlent d'elle meme la...ca m'aurais étonné aussi qu'il ne soit pas motorisé. 8-)
par contre utilise un A.P.N je te le conseil pour t'aidé au remontage 8-)
il semblerait que tu es arrivé à le débloquer.
elles sont marrante les butées de course.
par contre le fer plat à l'arriere du coulisseau, je dirais que c'est du bricolage/réparation, c'est pas d'origine.(sa forme ne va pas avec le reste)

En tout cas bravo pour cette acquisition, je te souhaite un bon courage.
(sisi,ta du boulo dessus)
 
A
amindada
Apprenti
19 Juin 2008
59
  • Auteur de la discussion
  • #11
salut.j'arrive toujours pas a obtenir le vas et vient .a.p.n c'est quoi!?
 
grenouille32
grenouille32
Compagnon
4 Oct 2009
1 857
Suisse-Jura bernois
Salut,
APN = Appareil de Photos Numérique. :wink:
Bon courage
La Grenouille
 
F
FTHI
Compagnon
23 Fev 2008
519
region paca
bonjour

ca a part l air tout jeune vu le train de poulie exterieur
est ce qu il y a une marque ?

cdlt
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
salut
Il semblerait que la grosse tringle contre le belier, pousse par l'intermédiaire des butées réglables, sur le levier à axe vertical. Celui-ci tourne et entraine via une fourcette (en bas) un axe horizontal qui doit traverser le bati et déplacer la couroie plate (prisonniere dans un U), d'une poulie sur l'autre...il est fort probable que l'inversion de sens du belier soit là...
regardes bien ces poulies, essayes de les actionner et dis nous.
Bon courage, a+
 
P
Petitjean
Apprenti
23 Fev 2009
178
Nord
Bonjour
En complément je pense egalement au changement de sens par glissement de la courroie dans ce cas un indice serait que en faisant tourner à la main l'une des poulies , l'autre tourne en sens inverse.
 
G
germain48
Apprenti
9 Déc 2008
168
Lozère
Bonjour Amindada

C'est bien un étau limeur à crémaillère.

J'en ai utilisé un durant mon apprentissage dans les années 60 et c'était déjà un rareté.

l'entrainement se fait par deux courroies plates l'une est croisée pour inverser le sens de replacement du coulisseau.

Le système de butées et levier permet :

-de régler la longueur de la course du coulisseau ainsi que sa position par rapport à la pièce

-provoque l'inversion du sens de rotation du pignon engrenant avec la crémaillère solidaire du coulisseau

Différent systèmes peuvent exister pour sélectionner la bonne courroie d'entrainement.

Soit un embrayage à cône sélectionnant alternativement la courroie droite ensuite ,la courroie croisée

Soit un mécanisme de déplacement des deux courroies

Je te joint à cet effet une chaine cinématique de raboteuse commandé ainsi ( les deux machines sont très semblables au niveau de la cinématique) , mais ton étau-limeur n'utilise pas ce dispositif tu comprendra en voyant le schéma.

La courroie droite entraine le coulisseau pour le mouvement de coupe et se situe sur la grande poulie

La courroie croisée entraine le coulisseau dans son mouvement de retour et se situe sur la petite poulie afin d'obtenir un retour rapide du coulisseau

J'espère avoir été assez clair dans mon explication

Bon courage

raboteuse.jpg
 
C
coy123
Nouveau
28 Avr 2009
35
durbuy
je confirme la derniere explication ce syteme a cremaillere etait utiliser sur des ancienne table roulante sur lesquel j ai travailler elle etait montee avec des courroies en cuir a lacet pas de vernier cette table provenait des ancien laminoir de thy le chateau qui ont fait faillites debut des annees 1980 l annee de fabrication date des debut 1900 ceci a titre d info
 
Jipé 87
Jipé 87
Modérateur
28 Déc 2008
1 191
Limousin
Bonsoir,
J'ai réglé et utilisé (une seule fois dans ma vie...) une raboteuse comme celle décrite dans le bouquin de Germain48. C'était en lycée technique, ancienne Ecole Nationale Professionnelle, à la fin des années 60.
Si on oubliait de mettre les butées de table, ou si on les serrait mal, la table se retrouvait par terre ! Quelques centaines de Kg sur le sol, heureusement, l'atelier était pavé en bois...
@+
 
C
coy123
Nouveau
28 Avr 2009
35
durbuy
celle dont je parle faisait 12 m de table dans les glissieres en v il etait prevu des godets avec une piece ou lon mettait l huile pour graisser les glissieres comme dit precedament car la table revenait en arriere a vitesse rapide ca arriver que la butee de changement des couroies regulait si la table depassait la butee c etait bon pour la remettre en place avec un tirefort .
le plus gros probleme venait de la maniere a savoir correctement lasser les lacets des courroies.
j ai raboter des vantelles de portes d ecluses avec des outils a planer vu l avance de cette machine c etait un art d avoir un bon fini .....nostalgie du savoir des anciens rien de comparable
 
P
Petitjean
Apprenti
23 Fev 2009
178
Nord
Ah oui d'accord; ce qui ressemble à un guide courroie ,en haut de la dernière photo , c'est en fait la manivelle de commande en montée de console...
 
slayer
slayer
Ouvrier
13 Mai 2009
274
belgique
ben dit donc t'est pas au bout de tes peine mais tres belle machine curieux de le voir estaurer bon courage @plus.
 
slayer
slayer
Ouvrier
13 Mai 2009
274
belgique
slt a atous si quelqun connait les forges de clabecq en belgique il ya encore quelque annees tournait encore des raboteuses de 12m de long evidement la boutiques a fermer celle ci dataient du debut dusiecles on y trovaient d'ailleurs des etaux limeur a cremailleres en abondance ce types de construction a acremailleres etaint a l'epoque tres economique et facillement reparable en comparison des bielle manivelle actuelle.@plus.
 
Haut