Problème de variateur de vitesse

MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Noir =0 Marron=1 Rouge =2 Orange = 3 Jaune 4 , vert 5 , bleu 6 violet 7 gris=8 Blanc = 9
3ème anneau est le multiplicateur, ensuite la tolérance.

Je pensais au gros rectangle jaune, en métal : voir ta photo, j'ai mis une flèche verte et un R
Il s'agit d'une résistance de puissance, genre 20W donc probablement en série avec le thyristor
 
manuu
Compagnon
15 Avril 2008
1 199
oise 60
Noir =0 Marron=1 Rouge =2 Orange = 3 Jaune 4 , vert 5 , bleu 6 violet 7 gris=8 Blanc = 9
3ème anneau est le multiplicateur, ensuite la tolérance.

Je pensais au gros rectangle jaune, en métal : voir ta photo, j'ai mis une flèche verte et un R
Il s'agit d'une résistance de puissance, genre 20W donc probablement en série avec le thyristor
OK lundi je fait une photo des 2 rectangle
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Ce sont des résistances de puisance, en principe très faible valeur capable de supporter 20A , et une chute de tension faible voisine de 1V. Il aurait été intéressant de mesurer la tension à leurs bornes... mais comme le défaut est à moitié trouvé : une fuite à la terre, avoir une indication sur les résistances, c'est maintenant plus une information qu'une donnée à mesurer en priorité
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Remarque, la grosse réistance jaune : voir une image envoyée, elles étaient à gauchet et à droite de l'imga, j'avais mis une flèche et un repére R.
En principe, cette résistance est dans le circuit du thyristor.
Par exemple : on envoie 1,6V dans la gachette, via la résistance qui a des anneaux de couleur.... chute de tension gachette 0,6V, il passe un courant dans la réistance : elle a une tension de 1V
Il passe aussi un courant dans la gachette, ca active le thyristor.... dans le circuit principal, il ne passait pas de courant, maintenant, ca commence à conduire. Alors, il y a une chute de tension dans la grosse résistance jaune... 1V par exemple. Chute total 1V + 0,6V gachette, si on alimente en 1.6V il ne passe plus de courant gachette.
Si on avait continué de faire passer un courant, le thyristor aurait grillé. Cela permet de couper le courant rapidement : cas àù la temporisation courant gachette est un peu trop longue.

On peut se servir de cette résistance pour mesurer le courant qui y passe, en fonction voltmetre et faire I = U/R
Pratique si on n'a pas de shunt 50A, et surtout, pas besoin de démonter des fils.
Sinon, il y a le TI, et il faut cibler l'arrivée courant 50Hz

thyris.jpg
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Je comprends : moteur alimenté sous 190 et 180V Donc une lampe 230V risque de ne pas éclairer correctement.
Je vois un moteur avec des poles de compensation : enroulement série avec l induit
Je vois un dysjonteur magnétothermique. Il ne disjoncte pas, donc il ne détecte pas de défaut.
En clair pas de coupure à cause d'un courat trop fort. (sauf si le disjoncteur coupe à 50A et le disjoncteur général coupe à 15A.... très peu probable [surtout le 50A] )
Donc reste la piste perte de courant à la terre : mauvais siolement, soit d'un enroulement, soit des fils. Sur autre photo on en voyait des brulés.
Il faudrait tester avec un ohmetre enroulement et masse du moteur un fil et masse du moteur.
Nota : en démontant le moteur, on a peut être fait disparaitre le défaut : ca peut aussi être le bornier du moteur : de la saleté, de l'humidité....
Autre remarque, on peut améliorer le potentiomètre en ajoutant un condensateur : il va absorber les parasites si le contact ne se fait pas correctement quand on tourne le poteniométre.

20190211_093643.jpg


Varia.jpg
 
manuu
Compagnon
15 Avril 2008
1 199
oise 60
Bonjour à tous
Moteur remonter et ca disjonte plus et il tourne (Il avait 1 fil a la terre dans le bornier moteur )
Mais toujours en petite vitesses, ont vas commander des pièces !!! Qui peu donner une liste des pièces à changer
Merci d'avance
Ps: oui pas évident de donner une liste de pièces
Manu
Manu
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Avec un ohmmetre, on teste un contact franc... Il faut tester avec une tension de 200V pour détecter des phonènes d'arc électrique... comme sur une bougie de voiture. On peut utiliser un mégohmetre qui génère une haute tension, ou faire un petit montage Prendre un pont de diode pour le 230V, à récupérrer sur une alim à découpage (télé, alim de PC) prendre 1 ou plusieurs condensateurs sortie du pont c'est du 400V et plus.
On branche un fil sur la masse du moteur QUI EST BIEN ISOLÉ de la terre, et de tout contact animal, humain, et de l'autre fil de l'alim ; on alimente en 230V ; on coupe le courant 230V EDF ; avec l'autre fil, on touche un des fils du moteur, .... si PB le condensateur se décharge rapidement, sinon, il reste encore chargé.
Nota : un court circuit franc peut faire exploser le condensateur... prévoir une protection.
Avoir des fils bien isolés : ceux de la sonde, ceux du moteur :) ... donc ne pas mettre le moteur sur une table en métal, ne pas avoir de fil trop long qui pend, que l'on pourrait toucher par erreur.... et prier le dieu de la foudre, ou celui qu'on prie habituellement si ne fait pas attention....

Autre solution : on branche un fil à la masse, on branche l'autre fil sur celui du moteur.
Le montage est sur une table bien isolée.... et on utilise un long fil.. on branche sur le secteur EDF, de loin...
On attend quelques secondes, on débranche.
On regarde le voltmetre, si la tension est faible, il y a eu un arc électrique, une fuite si le voltmetre à haute impédance est sur 200 ou 300V ; alors c'est bon.
La méthode est plus sécurisée... mais on a fait monter progressivement la tension.... on passe de 0V à 320V en 10 ms
L'autre méthode : brancher directement on passe de 0 à 320V en une µS C'est la montée brusque de tension qui peut provoquer le défaut.
Dans ce cas : prévoir une résistance en série avec la sonde pour limiter le courant, en effet on n'est plus dans un passage transitoire de courant comme dans le premier cas, mais d'un courant qui se maintient...
300 Ohm laisse passer 1 A : nota un résistance de 330 Ohm, valeur normalisée de 10W se comportera comme un fusible en cas de défaut ! : puissance absorbée en cas de défaut 300W !

On peut aussi utiliser un transformateur 230V / moins que 230V .... mais il faut garder les mêmes précautions de sécurité....

NOTA : ce montage fonctionne bien pour ce moteur, ne pas tester le circuit imprimé : il ne faut pas mettre une haute tension sur des composants tels que condensateurs, transistors, diodes, circuits intégrés....
En effet : meme si on teste 2 pistes, il peut y avoir un arc électrique avec une 3ème... et un retour via un thyrisror (sa gachette) , condensateur.... ce qui serait très destructif

Ne pas oublier : le condensateur peut rester chargé, même si le courant EDF est coupé.
Dans ce montage, il n'y a pas de résistance de décharge... donc après le test, il faut décharger soi même avec une résistance..... Donc, il faudra que le montage soit dans un boitier isolé, prévoir en annexe une résistance de décharge.... Elle peut avoir une forte valeur, 100 K Ohm par exemple,2W minimum ; décharger assez lontemps t= R*C avec R =100k C =100µF en 10 secondes le condensateur a perdu une peu plus de la moitie de sa tension.... pour faire simple

Un utilisateur éventuel accepte de prendre tous les risques liés à ce montage.
Je ne donne aucune garantie, ni celle de pouvoir rejoindre rapidement le diable ou une autre entité....

MEGOHM.jpg
 
Dernière édition:
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Ou laaaaa :smt017:smt017 je fais peut-être laissé tomber
Il y a pas plus simple ???
On peut trouver un défaut avec un ohmmetre, il peut aussi en avoir un second qui ne se manifeste uniquement avec une tension élevée : phènomène de claquage. C'est comme les orages ! il y a des nuages... rien ne se passe... le nuage passe, s'il arrive au dessus d'un'air est humide, on voit l'éclair.. Dans la plaine, rien ne se passe... le nuage arrive au dessus d'un clocher qui a un paratonnerre... ca claque !
Seule une haute tension permet de tester, en réel. Ton moteur peut sembler bon sous 9V, et il est mauvais à 48V

Ne pas nettoyer le moteur à l'eau : ca ferait rouiller la feraille
Ne pas utilsier de solvant : ca peut attaquer le verni qui isole les bobinages

Mon avis, la bakélite ou similaire de ton bornier a "charbonné" ca se met à conduire quand la tension est trop forte.
Si c'est le cas, changer le support bakélite.... par un autre équivalent, mais neuf

Autre aspect : l'électronique a souffert, les condensateurs SIC-SAFCO en particulier ; à changer. Tout ce qui a changé d'aspect... à changer. Ca serait bête de griller deux thyristors à 50€ pièce à cause d'un condensateur qui coute 10 centimes Je pars du principe ca a changé d'aspect car ca a chauffé, donc le composant a souffert.
Les transistors qui sont en contact éléectrique avec des résistances qui ont trop chauffé ont peut également eu un courant trop fort... à changer également, par sécurité.
MAIS, je note des potentiomètres, ils servent peut être au réglage de la carte, donc si on change un transistor, le nouveau a peut être un gain différent de l'ancien, dans ce cas, il faut refaire le réglage.
Si on n'a pas le schéma de la carte, changer les transistors est peut être une mauvaise idée.
En revanche, en ce qui concerne les résistances et les condensateurs, ce n'est pas critique.
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Bonjour Manu,
je me souviens. J'ai vu les nouveaux condensateurs taille beaucoup plus petite que les anciens SIC-SAFCO.
A l'époque, c'était ce qui se faisait de mieux dans une gamme bonne qualité.
Maintenant, en composant standard, on fait mieux au point de vue technique, et en plus petit.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut