Problème de démarrage compresseur

  • Auteur de la discussion tristan12
  • Date de début
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, j’ouvre ce poste car j'ai un problème avec mon compresseur qui a du mal a démarrer. J’espère être dans le bonne rubrique car j'ai pensé à un problème électrique...

Je viens d’acheter un compresseur à un particulier qui m’a fait un petit prix car le compresseur avait du mal à démarrer.

Pensant faire une bonne affaire en étant persuadé qu’il s’agissait d’un condensateur défectueux j’ai sauté sur l’affaire mais il s’avère que le problème ne semble pas venir du condo.

Il s’agit d’un compresseur 50l coaxial de moins de 3 ans qui au dire du vendeur a été très peu utilisé (gonflage pneu et soufflette pour nettoyer l’intérieur de la voiture)

CIMG7486.JPG
CIMG7487.JPG


Les symptômes :

Lorsqu’on le branche et que l’on actionne le bouton de démarrage le moteur fait du bruit mais ne tourne pas, si on attend trop longtemps (env. 5 secondes) le petit disjoncteur intégré déclenche. Par contre si on « l’aide », on lance légèrement la rotation de l’arbre en se servant des ailettes du ventilo il démarre sans problème jusqu’à sa pression max (8 bars).

Ces tests ont été effectué cuve vide et même dans un cas en enlevant le bouchon du tube qui relie le cylindre du compresseur à la cuve.

Si l’on veut le faire redémarrer et que la cuve est déjà à 6 / 7 bars c’est un peu plus dur mais on y arrive (il faut lancer la rotation de l’arbre avec plus d’effort)
CIMG7489.JPG
CIMG7490.JPG



Au niveau du condensateur : Avec ou sans ne change rien. On arrive aussi bien à le faire démarrer en l’aidant sans condensateur.

J’ai remplacé le condo actuel (qui ne présente pas d’indication sur sa capacité) par différents condensateur de 30 / 40 / 50 / 80 / 140 µF sans aucun changement.
CIMG7493.JPG


Mécanique :

La rotation de l’arbre moteur n’est ne présente pas de point dur, il tourne assez facilement en entrainant la partie compresseur.

Le niveau d’huile a été réajusté car l’ancien proprio en avez mis beaucoup trop (j’ai enlevé un bon verre d’huile avant de voir le niveau)

Electrique :

4 fils sorte du moteur, 2 sont connectés au secteur (phase neutre) et les deux autre au condensateur.

Il y a continuité électrique entre tous sauf le vert sur la photo (un des fils branché au condensateur).
Voir image ci dessous pour les valeurs de résistance :
CIMG7496.JPG



J’en appelle donc au savoir des membres du forum, si vous avez des idées sur l’origine de la panne.

En vous remerciant par avance.
 
B
Bubar95
Apprenti
17 Mar 2009
245
95 Ermont
Quand il atteint sa pression maxi et que le pressostat coupe le moteur, entends-tu bien le "pschiit" de la ligne de sortie du compresseur qui se vide ? (très important : ces compresseur ne peuvent démarrer en présence de contre-pression : pas assez de "patate"...! :spamafote:)

Pour le calcul du condo, tu trouveras tout ici : http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=11016

(Mais avec l'éventail que tu as testé, tu aurais forcément dû démarrer "normalement"...:smt017
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 021
Quelques commentaires :
- le moteur ne semble pas avoir de coupleur pour le démarrage
- votre condensateur n'est pas un condensateur permanent, au moins au niveau de la tension, il est limite.
- plus important, la connexion verte semble d'après vos relevés n'aboutir à rien, normalement entre N et C1(fil vert), vous devriez avoir plusieurs fois la résistance entre P et N, pas l'infini. Vous devriez revérifier. Si ça se confirme, l'enroulement auxiliaire du moteur serait mort, coupé.
 
Dernière édition:
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci pour vos réponse.

A Bubar95, oui il me semble bien avoir entendu le "pschiit". Vu que le moteur n’arrive pas se lancer même lorsque le compresseur n’est pas relié à la cuve je ne pense pas que le problème vienne de là.

Pour le condensateur, comme le dit osiver je ne suis même pas sûr qu’il s’agisse d’un condensateur permanent vu qu’il est en 250V et que le moteur peux s’en passer à condition qu’on l’aide. J’ai d’ailleurs également testé avec un condensateur de démarrage de 300µF en 250V sans aucun résultat.

Pour les mesures, je les ai refait plusieurs fois. Pour moi il n’y a pas d’erreur.
Cela voudrai donc dire que l'enroulement auxiliaire du moteur est mort… Est-ce réparable ?

Je vais démonté le moteur pour voir mais j’ai peu d’espoir.
 
remi30132
remi30132
Compagnon
8 Août 2016
609
nimes
A tu verifier ton filtre a air, si il y a encore de l'huile et que le tuyau noir qui part du presosta soit bien raccordé
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #6
J'ai également testé sans filtre a air et pour le tuyau noir il semble bien raccordé, je revérifiais ce soir.
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
845
le boupere
bonjour,
si la cuve est vide et que le moteur a des difficultés à se lancer
le problème ne peut être qu'électrique et au niveau du moteur ( enroulement? mauvais contact?)
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

même avis, si même sans être relié à la cuve, et même en essayant d'autres condos il ne part pas : le problème est forcément électrique ! les mesures le confirment , au niveau du fil vert on devrai trouver quelque chose , une continuité avec une certaine résistance, or, visiblement on ne trouve rien ...comme si c'étais coupé quelque part !

il faudrai voir
-Si il n'y a pas un fil coupé ou desserti dans un connecteur, ou dans le chignon (suivre tous les fils et les sonner à l'ohmemètre)
-Si, en l'absence de coupleur centrifuge, il n'y a pas un relais de démarrage ou un temporisateur qui serai défectueux ...(si c'est le cas, faire l'essai de shunter le contact du dit relais de démarrage ou de la dite tempo, puis changer cette pièce)
-Si l'enroulement auxiliaire du moteur n'est pas grillé (si il l'est ça devrai se voir et ça devrai sentir ...voire pour faire rebobiner le moteur ou le remplacer, ou a la limite, essayer de bricoler une adaptation d'un lanceur à cordelette de petit moteur thermique, et démarrer le compresseur en tirant la cordelette comme pour démarrer une G.E. ou une tondeuse !)
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour, encore merci à tous ce qui m’ont répondu.

J’aime bien la solution de la cordelette type tondeuse pour lancer le moteur mais ça risque d’être assez pénible à la longue surtout quand le compresseur veut redémarrer tout seul et que je ne suis pas à coté !

Hier soir j’ai démonté le stator du moteur, voici les photos :

CIMG7497.JPG
CIMG7499.JPG
CIMG7500.JPG
CIMG7501.JPG


Il semble neuf vu son état, pas de trace de brulé ou d’odeur .

J’ai entaillé au cutter la gaine de protection du fil vert pour vérifier son branchement et c’est bon, j’ai bien une continuité entre la cosse de la prise blanche et la liaison avec le fil vernis qui va aux enroulements. Le problème doit être après mais je n’arrive pas à voir ou va ce fil vu qu’il se mélange avec tous les autres dans les enroulements.

CIMG7502.JPG


Le seul point anormal lors du démontage est la présence d’une sorte de graisse en bas du flasque moteur coté compresseur.

Je pense qu’il s’agit de l’huile du compresseur qui était en excès et qui est passé par le roulement en emportant un peu de sa graisse.

CIMG7498.JPG


Les enroulements du stator ont donc peut être trempés dans cette graisse. Ça aurais peut-être pu créer un court-circuit or dans mon cas je cherche l’inverse, c’est-à-dire la discontinuité entre un enroulement et le fil vert…

J’ai tout de même passé un peu d’alcool iso pour éliminer le peu de graisse présent sur le stator.

CIMG7512.JPG


« relais de démarrage ou un temporisateur »

Sinon je ne vois pas d’autre composant électrique sur le compresseur appart le pressostat.

CIMG7504.JPG
CIMG7505.JPG
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 559
F - 12000 RODEZ
Bonsoir,
Si on s'en tient à la couleur normale du fil émaillé, la photo où vous avez le doigt dessus montre des fils noircis et un amorçage serait dans le coin que çà ne m'étonnerait pas.
2017-112.jpg
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #11
Merci de ton intervention Gérard, mais je pense que c'est l'ombre qui donne cette impression. Je revérifiai mieux demain avec la lumière du soleil.
 
B
Bubar95
Apprenti
17 Mar 2009
245
95 Ermont
Les bobinages cramés que j'ai croisé dans ma carrière laissaient moins de doute que ça, visuellement...! :wink:

Je penche plus pour une déconnexion bobinage/fils de raccordement... :smt017
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour, après expertise de toutes les connexions rien à signaler, elles sont toutes bonnes. Ce serait alors un fil qui se serait cassé dans un bobinage ?? Peut être un défaut de fabrication.
Et aucune trace de noir / brûlé sur les fils, ils ont tous une belle couleur vive.
Je ne vois plus grand chose à faire :sad:
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

n'y aurai il pas un "fusible thermique" pris en sandwich dans un enroulement (ça ressemble soit a un ondensateur mica de poste TSF des années 1930-40, soit a une diode genre BY133 sauf que c'est métallique , selon les modèles, et ça se coupe quand ça a trop chauffé, certains sont réversibles et d'autre pas ! ) ...Et n'aurai il pas été monté , par erreur, et par un pauvre p'tit chinois payé un bol de riz, en série dans l'enroulement auxiliaire au lieu d'être en série dans le circuit principal ...(ça n'est pas logique mais faut s'attendre a tout dans ces fabrications économiques ! )

Voire si un tel organe existe, si oui, ne pas essayer de l'extraire pour le réparer ou le remplacer, mais essayer de shunter ses connexions (si cet organe existe, la tentative d'extraction risque de blesser ou casser le fil des bobinages ! donc le laisser en place et le court-circuiter !)

Sinon, je ne vois plus guère de solution !
si ce n'est
-remplacer ou faire rebobiner le moteur (mais ça risque de couter aussi cher, voire plus, que le compresseur entier !)
-y adapter un lanceur et faire démarrer comme une tondeuse à gazon (ça sera moins dangereux que lancer directement le moteur en tournant la poulie , ou le ventilateur, a la main ...mais ça suppose de rester a coté de son compresseur et ce n'est pas du tout pratique !)
-acheter un autre compresseur du même genre en bon état (c'est facile a trouver en GSB pour pas bien cher ...) et récupérer la cuve de celui qui ne démarre pas pour s'en servir de cuve tampon (pour des besoins d'air pontuellement importants ...) ou comme reserve d'air mobile (en la débranchant et l'emportant avec soi apres l'avoir fait gonfler par l'autre compresseur)

Sinon, y aurai l'idée de tout démonter, couper la cuve en deux, suivant une génératrice de la virole , avec un disque à tronçonner, d'y adapter des poignées , et de la remplir de charbon ...Il restera plus qu'a allummer et à préparer une grille avec des merguez !
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 021
Je verrais bien un oubli de dénudage de fil émaillé au niveau du chignon. Les fils sont quand même assez gros, ça ne casse pas comme ça.
Regarder aussi le sertissage des cosses dans les prises en nylon blanc et les cosses faston :wink:
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #16
n'y aurai il pas un "fusible thermique" pris en sandwich dans un enroulement
Je n'ai rien vu de tel, juste des connexions entre fils que j'ai d’ailleurs testé en grattant la couche isolante de part et d'autre de la connexion.
Ça élimine également l’hypothèse de osiver :
un oubli de dénudage de fil émaillé au niveau du chignon
Je ne l'avais peut être pas précisé mais l'ancien propriétaire m'a dit que la panne était arrivé du jour au lendemain sans utilisation intensive du compresseur.

Pour les solutions de réparation je vais essayer de voir si le remplacement du moteur peut être possible mais ça suppose couper l'arbre pour conserver le vilebrequin coté compresseur, fabriquer un support pour le nouveau moteur et fabriquer un accouplement pour relier les deux axes...
 
tristan12
tristan12
Ouvrier
9 Nov 2013
313
Aveyron
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour, j'ai finalement réussi a réparer mon compresseur !

J'avais commencé a tout démonter pour sortir le l'axe moteur :
CIMG7515.JPG

J'avais déjà trouvé le moteur de remplacement, un moteur de pompe :
CIMG7514.JPG

Mais l'adaptation n'allait pas être facile.
Et puis je me suis dit mort pour mort je vais désosser le stator du vieux moteur. J'ai commencé à couper toutes les ficelles qui maintenaient les fils des enroulements. et puis en trifouillant des les fils je me suis aperçu qu'il y en avait un de cassé !
Je fait toucher les deux bout et la nickel j'ai bien une continuité sur ce maudit fil vert !
CIMG7517.JPG

Les fils d'alu ne pouvant pas se braser à l'étain je les ai serti avec un bout de cosse que j'ai recouvert de colle pour l'isolation :
20171012_183127.jpg


J'ai remonté tout ça et le compresseur tourne très bien !

Merci à vous sinon j'aurais abandonné bien plus vite !
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 321
si l'alu de ce type ce soude mais la bobine étain pour démarreur ou alternateur coute plus cher que le moteur
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 021
Ah, content que ça remarche !!:smt023
Et aussi de voir que le diagnostic était le bon 8-)
 
Haut