Résolu probleme avec Poste saf autogene

  • Auteur de la discussion tranber28
  • Date de début
T
tranber28
Apprenti
1 Mar 2012
181
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour a vous
voila j'ai récupéré ce poste depuis un petit moment et tout fonctionner a merveille ! il es super agreable a souder et manque pas de puissance!!

la j'etait en train de souder , je change de baguette et la impossible de ressouder! il veut plus!!
j'ai le moteur rotatif qui tourne toujours mais plus rien ne ce passe a la soudure! j'ai beau changer les interrupteur et tout rien ne ce passe!!!

j'ai éteint laisser refroidir en me disant ptetre un thermique quelque part... mais toujours rien! j'ai toujours le moteur rotatif qui tourne mais rien de plus!

j'ai vérifier comme ca pas de trace de fumer ni d'odeur de brûler! j'ai vérifier les charbon ( il y en a 16) tous bon et bien en contact

vous auriez des pistes???

voici quelque photos
(si besoin j'en referais des mieux car la plus de batterie sur le tel et du coup ce sont celle de quand je l'ai recupere...)
(aussi les fils dénude qui sont sur le coter son maintenant plus la, c’était l'ancienne alimentation!)


je vous remercie!! car vais le répare il es vraiment top de chez top!!

20180223_145717.jpg


20180927_152628-600x800.jpg


20180927_152633-800x600.jpg


20180927_152641-600x800.jpg
 
petit_lulu
petit_lulu
Compagnon
11 Jan 2015
728
gers
salut,
un multimetre serait bien dans ta caisse a outils:wink:
verifier s'il y a une tension entre la pince et le porte electrode en position continu et remonter petit a petit en suivant les fils jusqu'aux charbons de la dynamo.
si toujours rien, verifier la resistance des bobinages rotor et stator.

a distance c'est difficile de donner un avis, il faut etre un peu electricien et comprendre le circuit electrique... qui n'est pas tres complique sur ce genre de machine.
de memoire l'intensite de soudage se regle en faisant varier la positions des charbons sur le collecteur, non?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 268
Il y a une bestiole qui ne m'inspire pas dans ce poste :
Screenshot_2019-01-23 probleme avec poste a souder rotatif (Poste saf Groupe Safel b1 autogene).png
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 268
Il y a un petit variac pour ajuster l'excitation ?
Screenshot_2019-01-23 probleme avec poste a souder rotatif (Poste saf Groupe Safel b1 autogene...png
 
T
tranber28
Apprenti
1 Mar 2012
181
  • Auteur de la discussion
  • #5
merci a vous!
oui j'ai un multimètre et il n'y a plus aucune tension entre la pince et le porte électrode( ça j'ai vérifier, pas plus loin car après fallait que je parte chercher la gosse)
ok demain je remonte les fils et je mesure les résistances et je vous les dit
oui la le circuit et encore très simple il n'y a pas d’électronique je vais essayer de faire un shema


alors pour regler la puissance il y a 2 chose la premier et la 1er photo qui correspond sur la 2em photo au bouton de gauche
et ensuite ce que tu dit osiver et ce qui permet de regler plus precisement la puissance c'est ce qui es a droite de la 2ém photo

la bestiole que tu dit je ne c'est pas a quoi elle sert!!


merci beaucoup pour vos réponse car il es vraiment bien comme poste!!

20180927_152628-600x800.jpg


20180927_152633-800x600.jpg
 
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
Apprenti
10 Déc 2016
167
Bonjour
Le problème pourrait bien venir de l'excitation.
Quant à "la bestiole" c'est un redresseur au sélénium est il la pour l'excitation? probablement pour redresser le courant qui sort du variac
Sans schéma ce n'est pas facile de faire un diagnostique à distance par contre on peut toujours vérifier si il y a une tension sur les 3 bornes du variac la c'est de l'alternatif puis vérifier aux bornes du redresseur( attention sur l'entrée c'est de l'alternatif sur la sortie du continu)
Cdt
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 268
c'est un redresseur au sélénium est il la pour l'excitation?
Oui et ces bestioles (prédécesseurs des diodes à semi-conducteurs) ne présentent souvent pas des performances élevées, robustesse moyenne.

Il faudrait regarder tout ce qu'il y a dans le circuit d'excitation, comme rien ne semble avoir fumé, on peut penser à une "simple" coupure.

Ah, au fait, très bête mais on ne sait jamais, la liaison mécanique entre moteur et génératrice est bonne ? Les deux rotors sont sans doute sur le même arbre mais ... :smt108
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
1 919
Clermont Ferrand
Bonsoir

Effectivement , le redresseur ( sélénium) doit servir à l 'excitation de la génératrice soit en mode shunt , soit en mode indépendant.

Sans excitation ou bien insuffisante, pas de sortie de tension aux bornes de la génératrice.

Ces redresseurs ont comme défaut majeur de mal viellir, ils deviennent résistants et donc ne sont plus capables de fournir l'intensité demandée.
Ceci est d'autant plus vrai si ils sont soumis à l 'humidité (oxydation périphérique de la lame qui peut aller jusqu'au court jus)
Remplacement par un pont de diodes moulé et monté sur un petit radiateur en alu.

Cldt, cf63.
 
  • Réagir
Reactions: mwm
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
Apprenti
10 Déc 2016
167
Je suis en train de me demander si c'est bien un variac ou un rhéostat
Un variac est un roto transformateur qui permet de faire varier une tension alternative et il ne peut être alimenté qu'en alternatif
Un rhéostat est une résistance variable qui permet de faire varier une tension continu ou alternative en appliquant la loi d'ohm U=RxI
Sur ces anciennes machines on utilisait beaucoup le rhéostat l'inconvénient c'est qu'il y des pertes par effet joule
Mais ça ne change rien dans l'analyse de la panne si ce n'est le réglage du multimètre (alternatif ou continu)
Dans ce cas le rhéostat se trouve derrière le redresseur alors que le variac se trouve devant le redresseur
Pour le redresseur en général les bornes sur l'alternatif sont repérées par des points noir le + par point rouge le - par point bleu
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 268
Dans ce cas le rhéostat se trouve derrière le redresseur alors que le variac se trouve devant le redresseur
Le rhéostat peut aussi être avant le redresseur, ce n'est qu'une résistance variable.
En tout cas, ça revient au même pour le circuit d'excitation :wink:
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
1 919
Clermont Ferrand
Bonsoir

D'après la photo, cela ressemble plus à un rhéostat.
Pour moi, une résistance variable est une résistance avec un collier à serrage qui permet le réglage (sfernice par exemple)

Il faut vérifier qu'il ne soit pas coupé et que le curseur fait bien contact (ressort en bon état)
( cela fait partie des points à surveiller pendant le vieillissement de ce matériel).
cldt, cf63.
 
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
Apprenti
10 Déc 2016
167
Le rhéostat peut aussi être avant le redresseur, ce n'est qu'une résistance variable.
En tout cas, ça revient au même pour le circuit d'excitation :wink:
Je suis tout à fait d'accord
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 380
FR 63630
Bonsoir,
* Le redresseur alimente via le rhéostat la génératrice en mode indépendant c'est plus souple que le mode shunt,
* La preuve le bouton de gauche sélectionne une gamme d'intensité qui est un ensemble de résistances insérée dans le circuit
* Le bouton de droite peaufine l'intensité en fonction de l'intensité demandée,
* Nettoyer la piste du rhéostat, on a parfois des surprises, il peut y avoir une coupure ou le frotteur qui ne touche plus sous pression la piste
* Le redresseur joue souvent des farces p c q c'est parfois un redresseur pas forcément au sélénium, mais oxyde de plomb sur face de cuivre, donc tout aussi instable, mais c'était d'époque,,,à remplacer de toutes façons, par 2 diodes de puissance, p c q le montage est en bi alternance et pas en pont de Wheastone
*J'ai bossé des années avec ce genre de poste, et j'ai bien regretté quand ils ont été liquidés de ne pouvoir en récupérer un pour avoir un outil ancien, mais valable, on les entretenaient nous mêmes, c'était simple et rudement efficace en capacité de travail et en rendement
A ++
 
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
Apprenti
10 Déc 2016
167
Le redresseur joue souvent des farces p c q c'est parfois un redresseur pas forcément au sélénium, mais oxyde de plomb sur face de cuivre, donc tout aussi instable, mais c'était d'époque,,,à remplacer de toutes façons, par 2 diodes de puissance, p c q le montage est en bi alternance et pas en pont de Wheastone
Le redresseur au sélénium ou à oxyde de plomb est un redresseur bi alternances s'il est défaillant il doit être remplacé par un pont de diodes(4 diodes) comme l'a dit CF63
Avec 2 diodes on peut faire un redressement bi alternance à condition d'avoir un point milieu ce qui n'est pas le cas
Quant au pont de Wheatson il sert à mesurer la valeur d'une résistance ce n'est pas un pont redresseur
Oui les postes à souder rotatif étaient et sont encore remarquables par leur facilité d'emploi amorçage et stabilité d'arc qui n'ont rien à envier aux poste à onduleur (inverter) certes oh combien plus légers!
Cdt
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut