Résolu Problème avec Hameg307

  • Auteur de la discussion pinou29
  • Date de début
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour.
C'est la série des pannes des Hameg(s), mon petit HM307 a décidé de me lâcher comme ça, d'un moment sur l'autre sans raison.
Après sa mise en route, avant de vérifier le signal d'un petit montage, d'un coup plus rien, je vérifie le fusible (160mA) et il a rendu l'âme, je le change et rebelote à la mise en route, il lâche.
J'ai donc ouvert la bête et après recherche et mesure des tensions à la sortie du transfo, le régulateur 24V chauffe vraiment et je n'ai pas de tension à ses bornes.
Sans le régulateur j'ai bien une tension de 31V qui arrive aux bornes 1 et 3, avec le régulateur branché je n'ai plus rien.
Je l'ai changé mais idem.
J'ai vérifié au capacimètre les condensateurs de filtrage qui sont autour, ils sont bons.
J'ai essayé de suivre le circuit mais je ne suis pas assez compétent.
Si un membre du forum voulait bien m'aider ?
La doc ici: https://cdn.rohde-schwarz.com/hameg-archive/HM307_english.pdf
Merci.
Bernard.
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 029
Recherchez R018 sur la carte EY-board (1er schéma) et R156 sur la carte principale proche de C132, IC103.
Voyez si une des deux chauffe, ce serait le circuit en cause.
Pour l'instant, ce sont les seuls endroits que je vois susceptibles d'effondrer le 24V.
Avez-vous vérifié aussi C303 et C315 ?

EDIT : voyons d'abord le pont, voir plus bas :wink:
 
Dernière édition:
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 733
Bizarre qu'il y ait du jus sur la 2 sans régulateur. C303 et C315 seraient restés chargés ?
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 733
J'avions pas tout lu. Le pont serait mort pour commencer ?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 029
Peut-être bien et tuerait les 7824. Ça serait plus cohérent car les résistances évoquées au-dessus, à la réflexion, elles auraient grillé si elles avaient un C/C en sortie. :eek:
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Sans le régulateur j'ai bien une tension alternative de 31V qui arrive aux bornes 1 et 2
Bonjour,
Si vous avez bien une tension alternative à ce niveau : ce n'est pas normal, voir pont de diodes et condensateur, avant de chercher plus loin.:)
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour à tous.
Surtout alternatif !
J'ai buggé, tension continue bien sûr.
quelles bornes 1 et 2
C'est le marquage du plan, l'entrée et la masse du régulateur, là aussi j'ai buggé, entrée 1 et masse 3.
J'ai écris ma demande mais sans le plan sous les yeux, d'où mon erreur de numérotation, ah ces vieux !!!
Edit:
Voyez si une des deux chauffe, ce serait le circuit en cause.
Quel circuit ?
Avez-vous vérifié aussi C303 et C315 ?
J'ai vérifié le C303, au capacimètre il est bon, je n'ai pas vérifié C315, c'est un tantale pas facile d'accès, je ferais ça demain.
Merci.
Bernard.
 
Dernière édition:
Graisy Rabbit
Graisy Rabbit
Apprenti
6 Juin 2010
147
Bonjour Pinou,

Change simplement C315 ...
c'est la panne courante sur ce modèle, c'est un tantale de 1uf
la tension de celui qui est dessus est trop faible mets du 400 V

@ plus
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 733
On peut supposer qu'il voulait dire 40 V.
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonsoir à tous.
Problème réglé, c'était bien le tantale de 1uf qui me faisait des misères, 0 ohms à l’ohmmètre, rien au capacimètre.
J'avais bien vu ce condensateur sur le plan mais j'étais persuadé que ça ne pouvait pas venir de là, j'ai toujours entendu dire que les tantales étaient de meilleure qualité que les chimiques, la preuve que non.
Merci à tous d'avoir bien voulu me répondre.
Bon week-end.
Bernard.
PS: Comment on fait pour clore le post ?
 
V
vince_007
Compagnon
9 Nov 2010
1 845
Fronton (31)
Bonsoir à tous.
Problème réglé, c'était bien le tantale de 1uf qui me faisait des misères, 0 ohms à l’ohmmètre, rien au capacimètre.
J'avais bien vu ce condensateur sur le plan mais j'étais persuadé que ça ne pouvait pas venir de là, j'ai toujours entendu dire que les tantales étaient de meilleure qualité que les chimiques, la preuve que non.
Les tantales c'est la plaie en électronique, ce n'est pas fiable, sensible à la surtension et surtout le cas de panne est le court-circuit ! Ils peuvent prendre feu si l'alimentation est puissante.
Au boulot, je les ai interdits sur tous les produits et ils sont interdit en aéronautique. On les remplaces par des céramiques maintenant très performant.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

les tantales sont surtout intéressant pour le faible encombrement, et leur courant de fuite très réduit , ce qui est surtout intéressant pour des applications "nomades" sur piles (parce ils prennent peu de place, et ne déchargent pas inutilement les piles ...)

Par contre, je confirme, ils ne sont pas très fiables, et peuvent exploser ou prendre feu si l'alimentation a un gros débit (plusieurs dizaines d'ampères) j'ai déja eu le cas de tantales ayant pris feu ou ayant volé, dans d'anciens tours CN , dont les alimentation délivrent allègrement 15A
 
D
ducran lapoigne
Compagnon
6 Mar 2010
519
belgique (du sud)
+1 : le tantale qui se met en court circuit est un classique indémodable :grilled:
antoine
 
Z
zéma
Nouveau
23 Sept 2017
29
Bonnay
+1 : avec la céramique pas de souci:jedwouhor:
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonjour à tous.
Discussion intéressante pour moi, ça me sort de mes vieilles idées et des acquis d'autrefois.
Donc, l'idéal pour cette remise à niveau serait de mettre un condensateur céramique, mais quid de la polarisation ?
Pas évident pour moi d'en trouver un, dans le midi on a du soleil mais plus de revendeurs de composants.
Merci encore pour vos conseils.
Bon week-end.
Bernard.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 029
l'idéal pour cette remise à niveau serait de mettre un condensateur céramique, mais quid de la polarisation ?
Un condensateur céramique n'est pas polarisé.
Mon avis est de mettre simplement un chimique à pattes radiales de récup, 2,2µF/50 ou 63V ou un 4,7µF/50 ou 63V.
Sinon on peut acheter les condensateurs chez gotronic ou RS ou ailleurs ... 8-)
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 877
Toulon ( Var )
  • Auteur de la discussion
  • #25
Un condensateur céramique n'est pas polarisé.
Oui, je le savais d'où ma question, remplacer un condensateur polarisé par un qui ne l'est pas.
Je vais mettre un chimique en attendant de passer une commande chez Gotronic.
Merci.
Bernard.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

il n'y a absolument aucun inconvénient a employer un condo non polarisé sur un circuit travaillant en courant continu , avec une polarité précise ...Le seul inconvénient d'un condo non polarisé c'est qu'il est plus gros (si c'est dans un téléphone, un balladeur MP3, ou un appareil photo numérdique ...il risque de ne pas entrer dedans ! partout ailleurs et pour peu qu'il y ait un peu de place , la substitution est possible ! )
C'est même mieux, car ces condo non polarisé ont souvent une meilleure tenue dans le temps, moins de pertes diélectriques , et moins de risque de les voire fuire ou se mettre en court-jus ! ( et puis il n'y a pas de risque de se tromper de polaritées au montage !)

Le condo au tantale, avec ses propentions a se mettre en court-jus pour un oui ou pour un non , peut soit écrouler les alimentations ou les mettre en sécurité (cas d'alim a faible courant, ou doté d'une protection efficace contre les surintensitées ...Le condo ne se détruit pas mais il rend tout fonctionnement impossible ) soit s'autodétruire en étant parcouru par un courant de court-circuit forcément très grand (cas d'alim a fort courant, ou dépourvu de protection ...L'alim délivre tout ce qu'elle a "dans le ventre" , soit des dizaines , voire centaines, d'ampères, et le condo flambe, ou alors il explose et part comme une balle ! et une fois le condo détruit, l'alim continue le plus souvent de fonctionner comme si de rien n'étais ...sauf qu'il y a de forte chance que la destruction du condo ait causé des dégats collatéraux dans l'électronique situé a proximité ou alimenté par la même ligne d'alimentation ! )
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 487
Toulouse
Les céramiques, selon le diélectrique utilisé et la tension de polarisation, peuvent avoir une capacité réelle dans le circuit bien plus faible que la valeur indiquée si on ne lit que cela ! En particulier les Y5V. Donc, même si les céramiques existent en forte capacité, on peut avoir des surprises. Les tantales ne sont pas forcément mauvais, c'est un peu réducteur. Certains utilisent même encore des lampes... Si tout ce qui est électronique était conçu comme pour l'aéronautique, avec les coûts associés, on serait certainement moins embêtés par les pannes... car il y aurait beaucoup moins d'électronique autour de nous !
 
V
vince_007
Compagnon
9 Nov 2010
1 845
Fronton (31)
Ce n'est pas l'électronique qui coûte cher en aéronautique mais les justification, tests, qualifications et certifications à passer pour faire voler un équipement.

On sait faire de l'électronique fiable et pas cher, exemple l'automobile ! Ce n'est jamais (rarement) l'électronique qui tombe en panne mais soit des bugs informatiques, soit des capteurs défectueux. En automobile non plus il n'y pas de tantale.

De nos jours, quasiment plus personne utilise du tantale, les circuits à découpage sont passé à haute fréquence avec l'évolution des ferrites et il n'est plus nécessaire d'avoir de grosse capacité. Un céramique d'aujourd'hui à un ESR nettement plus faible qu'un tantale.

Il existe des tantales fiable dont le cas de panne n'est pas le court-circuit, utilisable en spatiale et certifié ESA : http://www.exxelia.com/fr/produits/detail/97/ctc21-ctc21e
 
Haut