Presse à pellet

  • Auteur de la discussion Micklct
  • Date de début
B

babel

Apprenti
Bonjour , domaine dans lequel je peux très certainement aider un chouilla :wink: , technicien sur poele à granulé , chaudière copeau et spécialiste bois oblige :wink: ...

Juste pour ce qui est du copeau , je rejoins la conclusion donné plus tôt , le copeau est plus simple a faire , ma jonction s'arrête là :P , le copeau demande a etre stocké à l'abris mais a avoir un taux d'humidité minimal et supérieur a celui du granulé , le stockage se fait en tat sous abris avec prise de température et controle d'humidité , et risque bien sur d'autocombustion en cas de mauvais stockage due à la fermentation potentiel, du coup le granuler pour un particulier deviens plus simple a gérer . côté machine rien a voir et coté gestion de la chaleur produite non plus le cout d'une bonne installe avec du copeau est largement supérieur a celui du granulé pour le particulier petit consommateur ( pour un agriculteur par contre c'est tout bénéf , c'est d'ailleurs pour cela qu'on ne vend pas de copeau au particulier en règle général sauf si'l est très riche .. ) bref fin de l’aparté ...

côté granulé: comme montré déjà plusieurs système existe , presse , galets , presse avec plateau tournant ... avec système simple de lame qui coupe le pellet à la bonne longueur .

Ce qui n’amène au produit final qui déterminera le bon fonctionnement du poele ...
référez vous à la norme Din plus ==>

humidité max 10 % ==> à respecter impérativement sinon le rendement va s'écrouller la clé dans la combustion du bois c'est la température , les perte du à l'eau sont exponentiel chaque pourcentage d'eau en plus ou en moins aura un impacte sur la bonne combustion et le bon fonctionnement du poele ( encrassement général entretien divers du coup plus ou moins régulier et lourds en lien direct) .

longueur ==> trop petit il se cale dans les coin ne monte pas dans la vis et risuqe a force de surtout finir en poussière du coup les moteur de vis n'aime pas trop surtout si l'entretien n'est pas fait a minima dans l'année avec aspiration du fond de cuve.

diamètre pareil , trop petit le pellet se casse trop facilement , trop gros c'est le moteur de vis qui ne va pas aimer devoir en couper plusieurs a la fois ... ces deux caractères sont déterminant pour ce qui est le taux de poussière.

Compression densité ==> le troisième caractère qui détermine le taux de poussière , qui vous l'aurez compris devra etre bas pour éviter les problèmes

et sinon c'est la lignine qui est la colle naturelle du bois , visible sur chaque pellet , c'est ce qui donne le brillant vernis .

le point essentiel je le répète pour une bonne combustion c'est le taux d'humitidé mieux vaut trop sec que trop humide ...

pour résumé autour de 23 % d'H2O ==> on peut récupérer en gros 70 % de l'energie du bois
à 30 % d'h2o ==> app 50 %
à 40 % en gros le fonctionnement devient endotherme il consomme sa propre chaleur pour se bruler et ne vous en rend plus , après ça ne brule plus du tout... exponentielle les pertes ... à oui , bien sur qui dit hydrocarbure dit gaz d'hydrocarbure communément appeler à mauvais titre fumées ( qui ne veux en fait rien dire , ce sont des gazs de bois pour etre exacte) , dit re-condensation possible a prtir de 80 °c , donc passage à l'état solide appeler bistre ou goudron , et bien sur risque de feu de conduit ... poele a granulé ou pas .... avec le bois quel que soit ça forme le fonctionnement sera la même ( seul les taux changeront selon le mode de combustion , pellet en dessous de 10 % , copeau autour de 14 % , buche entre 18 et 20 % pour le bois imppeccable , entre 20 et 23 % bois qui va plutot bien bien , au dessus de 23 % on ne brule pas .

A plus
 
Micklct

Micklct

Nouveau
Bonsoir Babel,
Merci pour toutes ces informations .
Pour ma part, j ai un poêle Edilkamin chery up, acheté directement en Italie, posé et entretenu par mes soins depuis 5 ans.
Je le transporte dans l atelier l été et demontage complet, extracteurs, joints changé etc...
En pleine saison de chauffage, un petit brossage et vidange du cendrier chaque jour.
Jusqu'à présent j ai testé 6 marques différentes de pellet , mis à part le prix , pas vue de différence .
Ce constat, est peut être le résultat de cet entretient régulièrement qui évite l'encrassement.
Dans cet optique, j envisage quand j aurai trouvé mon tour à métaux de me fabriquer une petite presse, voir un sechoir à sciure afin d expérimenter la fabrications granulés, quand j aurai un peu de temps libre .
Bonne soirée à bientôt.
 
D

dorlag

Apprenti
Bonjour,

Pour information (je n'ai pas d'actions) mais il y a des presses à pellets chez agrieuro.
Leurs gammes semi-pro et pro sont sérieuses.
Ça peut donner des idées (en recherchant les manuels) ou éviter du travail...

@+
 

Sujets similaires

Micklct
Réponses
51
Affichages
3 987
Micklct
Micklct
E
Réponses
0
Affichages
414
Eric-38
E
dh42
Réponses
20
Affichages
15 158
marsupial76
M
O
Réponses
1
Affichages
12 565
Charly 57
Charly 57
M
Réponses
60
Affichages
59 594
MR VECTRA
MR VECTRA
A
Réponses
37
Affichages
14 646
Alexandre
A
Haut