Presse à crémaillère

  • Auteur de la discussion pascalconstant
  • Date de début
P
pascalconstant
Apprenti
Bonjour

malheureusement, la cascade de pignon ne change pas l'effort, il n'y a pas de modification du rapport de réduction (seulement chaque axe va tourner à une vitesse différente)
la cascade peut changer le sens de rotation, suivant si il y a un nombre pair ou impair de pignons

si tu exerce 10kgr avec un levier de 1m sur le pignon diam 38

tu auras F1xD1 = F2=D2 => 10x1000/(38/2)=526kg sur la crémaillère
Tu peux développer ta formule de calcul(je suis pas tres bon en math)
 
A
Alex31
Compagnon
Tu peux développer ta formule de calcul(je suis pas tres bon en math)

C'est exactement la même que celle du dessin de serge 91au post #20
(j'ai corrigé une faute de frappe)
F1xD1 = F2xD2

serge 91 l'a écrite correctement comme un calcul de couple1
F1xR1 = F2xR2

avec R1 = L ( sur son dessin)
avec R = R ( sur son dessin)

1605464495167.png
 
P
pascalconstant
Apprenti
Pour le flambage de la broche il vaudrait mieux qu'elle travaille en tirant comme sur toutes les brocheuses , mais là elle semble travailler en poussant la pièce à brocher étant positionnée derrière la plaque .
C'est une photo que j'ai trouvé sur le web .
A+
C'est l'impression que j'ai,d'autant que ces broches n'on rien de prévu pour les accrocher
 
D
david35460
Apprenti
bonjour,
Autre idee pour une presse est d'utiliser une crémaillère de direction de voiture.
 
P
pascalconstant
Apprenti
Par exemple à la sortie de mon train de pignon j'ai 100kg.Pour L dans ta formule je prends R ce qui signifierait que le diamètre du pignon de crémaillère ne changerait rien à la force puisque le rapport serait toujours de 1
 
serge 91
serge 91
Lexique
ar exemple à la sortie de mon train de pignon
C'est quoi un "train de pignon", on peut en mettre 50 les un après les autre le rapport sera toujours premier/ dernier.
Ne pas oublier non plus que le rapport des force implique un rapport inverse des déplacements.
pour réaliser des rainures de clavette, il faut un déplacement au moins égal à l'épaisseur...
Donc,
En dehors des calculs, quelles capacité et quel type d'entrainement ?
 
P
pascalconstant
Apprenti
le rayon R2 que l'on utilise, est celui du 1er pignon => le bras de levier est solidaire du 1er pignon

Le rayon R1 est la longueur du bras de levier =1000mm
Alors avec ce shema quelle serait la force appliquée à la crémaillère et comment tu la calcule?

IMG_6005[1].JPG
 
A
Alex31
Compagnon
F1=10Kg
R1=100mm

R2=9mm 5 (rayon du pignon Diam 18mm) Heu, y-a pas un PB là: Diam18 avec 40dents, ça fait pas gros comme dents,????

je suppose que 19 et 75 sont des nombre de dents, je le prend comme un rapport multiplicateur d'effort

F2=F1 x R1/R2 x 75/19
 
P
pascalconstant
Apprenti
F1=10Kg
R1=100mm

R2=9mm 5 (rayon du pignon Diam 18mm) Heu, y-a pas un PB là: Diam18 avec 40dents, ça fait pas gros comme dents,????

je suppose que 19 et 75 sont des nombre de dents, je le prend comme un rapport multiplicateur d'effort

F2=F1 x R1/R2 x 75/19
Donc si j'ai tout bien compris mon croquis doit être juste et je dois avoir une pression théorique de 4,7 tonnes.

IMG_6009[1].JPG
 
A
Alex31
Compagnon
SVP, met les croquis à l'endroit

Rapport total 11,86 => non

je vois 2 trains de réduction de 100/18 x100/18 = 30.86

le rayon R2 est de 30mm (pignon Diam60 module 4)

F2=F1 x R1/R2 x 30.86
= 20 x 400/30 x 30.86
= 8229 Kg

tu peux supprimer la dernière roue (23dents) en plaçant la crémaillère du bon coté du pignon Diam60 module 4
 
yvon29
yvon29
Compagnon
Bonjour

Attention, les faibles nombres de dents ont (peuvent ?) avoir des dentures detalonées donc affaiblies.
De plus si là passe le plus gros effort donc dans la roue de 13 dents, ça serait mieux d'avoir plus de dents pour avoir plus de dents en prise simultanément.

Pourquoi un si petit levier ?
Et aussi pourquoi seulement 200 N ?
 
Dernière édition:
P
pascalconstant
Apprenti
SVP, met les croquis à l'endroit

Rapport total 11,86 => non

je vois 2 trains de réduction de 100/18 x100/18 = 30.86

le rayon R2 est de 30mm (pignon Diam60 module 4)

F2=F1 x R1/R2 x 30.86
= 20 x 400/30 x 30.86
= 8229 Kg

tu peux supprimer la dernière roue (23dents) en plaçant la crémaillère du bon coté du pignon Diam60 module 4
Désolé pour l'orientation du shéma. Par contre les pignons de 100 et 13 dents sont solidaires l'un de l'autre, pareil pour les pignon de 100 et 18 dents. Pour le pignon de 23 dents module 4 je suis obligé de le laisser pour pouvoir garder la pignonnerie à l'intérieur des joues de ma presse.
 
A
Alex31
Compagnon
pour un rapport de réduction, on ne compte que ceux entre les arbres qui tournent à des vitesses différentes: 100 et 13 dents c'est le même arbre donc même vitesse
 
yvon29
yvon29
Compagnon
Mais si Serge : 200 N sur un levier de 400mm....
Enfin au schéma du #41.

Le plus clair consiste à calculer le couple dans chaque arbre...

Levier
C1 = 200 x 0,4 = 80 mN
Effort tangentiel au pignon = C1 / rayon
F = 80 / ( 0,002 x 9) = 4444 N

Couple dans l'arbre 2 :
C2 = 4444 x (0,002 x 50) = 444 mN
Effort tangentiel au pignon = C2 / rayon
F = 444 / ( 0,002 x 9) = 24661 N

Couple dans l'arbre 3 :
C3 = 24661 x (0,002 x 50) = 2467 mN
Effort tangentiel au pignon = C2 / rayon
F = 2467 / ( 0,004 x 6,5) = 94667 N
Soit environ 9,7 tonnes...

Verif
Force = effort levier x rapport des rayons de chaque arbre =
200 x ( 400 / 18 ) x ( 100 / 18 ) x (100 / 26 ) = 94667 N
 
A
Alex31
Compagnon
200 x ( 400 / 18 ) x ( 100 / 18 ) x (100 / 26 ) = 94667 N


SVP c'est quoi le 26?

moi j'ai utilisé 30mm =>le rayon du pignon Diam60 module 4 , sans autres infos, j'ai considéré que le Diam primitif est de 60mm
 
P
pascalconstant
Apprenti
pour un rapport de réduction, on ne compte que ceux entre les arbres qui tournent à des vitesses différentes: 100 et 13 dents c'est le même arbre donc même vitesse
Tu as parfaitement raison Alex, je viens de décortiquer le truc et c'est tout juste, c'est compliqué quand on fait les devoirs des enfants en même temps .Par contre cela m'arrange car je n'ai besoin que de 3 tonnes et du coup je peux réduire la pignonnerie, moins chère et moins encombrant. Je me coucherai moins c..... ce soir. Merci à tous pour toutes ces réponses. Je ne manquerai pas de tout mettre sur le site afin que d'autres puissent en profiter, il faudra être patient car j'ai très peu de temps libre.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
(obnubile par le rapport des Tr/mn)

les arbres qui tournent à des vitesses différentes: 100 et 13 dents c'est le même arbre donc même vitesse


Eh... Ici c'est de la statique, on considère les pignons / arbres chargés, mais on ignore la vitesse.

Si on évoquait la vitesse, on parlerait sûrement de puissance, et ça permettrait de définir un moteur par exemple...
 
serge 91
serge 91
Lexique
mais on ignore la vitesse.
En fait, je parlais pas de vitesse mais du déplacement de la crémaillère par tour de manivelle.
D'ailleurs, les 400 mm implique une rotation sur un cercle de 800 mm, ça me semble beaucoup.
 
P
pascalconstant
Apprenti
Heu..... vraiment désolé de ne pas être aussi féru que vous en math les gars,mais j’ai pas été très longtemps à l’ecole ,j’ai tout appris sur le tas en découvrant beaucoup de choses par moi même.Mais vous avez parfaitement réussi à atteindre le but recherché.Je ne veux pas motoriser ma presse sinon je me serrai tourné vers le vérin hydraulique.C’est peut être idiot, mais je veux garder la sensibilité de ma main.Les broches à clavetter sont en acier rapide et de ce fait très fragile.Pour la manivelle avec une telle reserve de puissance je vais pouvoir la réduire considérablement.Maintenant que je sais ou je mets les pieds je vais pouvoir ajuster tout ceci en fonction de mes besoins.Je ne manqurai pas de vous mettre un croquis.En tout cas encore un grand merci à vous tous pour m’avoir évité pas mal de conneries.Les joues vont être en tôle de 20 découpée au laser et c’est pas donné,pareil pour les pignons alors autant faire tout bon du premier coup et je ne compte pas les heures de soudage et d’usinage.Par contre tout ceci me fait me poser une autre question (eh oui je n’arrête jamais),quel est le jeu de fonctionnement entre deux roues dentées en fonction du module.
 
coredump
coredump
Compagnon
J'éviterais un moteur pour les broches a pousser, il vaut mieux garder un bon feeling pour éviter un éventuel blocage si la broche se mets de travers.
Ne pas oublier que les broches au dessus de 5mm sont très longues (30cm pour une 6mm), bien le prendre en compte pour la conception.
Sur ma presse 2T a crémaillère je ne peux passer qu'une 5mm max (ca me suffit).
 
P
pascalconstant
Apprenti
C’est pour cette raison que je ne veux pas motoriser ma presse,pour la course j’ai prévu 500mm ,de mémoire les broches pour les clavettes de 18 mm font 450mm de long.
 
B
Beber70
Ouvrier
Pour le jeu entre les pignons tu dois les monter pour que les diamètres primitifs soient tangents.
Ils sont indiqués sur chaque descriptif de pignons
 
yvon29
yvon29
Compagnon
Bonjour

Pour le flambage de la broche il vaudrait mieux qu'elle travaille en tirant

Rien ne l'empêche... Si c'est vertical, ''suffit'' de positionner la pièce SOUS la table...et tourner le volant dans l'autre sens ! ( Éventuellement rajouter un pignon ! )

PS : il faut également penser au flambage de la crémaillère elle même ....
C'est quoi la section à fond de dents ?

Pour la manivelle avec une telle réserve de puissance je vais pouvoir la réduire considérablement.

Effectivement, tu prévois une force de 200 N, un levier ou volant plus petit
À partir du schéma du #41, un tour de manivelle fait avancer la crémaillère de 5,3 mm.

Si tu mets un levier ou un volant sur l'arbre intermédiaire, un tour de volant déplacera la crémaillère de 29 mm.
Les 500 mm sont parcourus en 17 tours.

( Un volant directement sur le pignon de la crémaillère ne serait pas facile d'emploi parce que entraîner toute la pignonnerie plus le volant demanderait beaucoup d'efforts du fait de l'inertie : 3 tours pour 500 mm.... et 94 tours du volant ! ...

Ma suggestion :

Un volant de diamètre un peu plus petit : 500 ou 600 au lieu de 800.
Pour 500, l'effort tangentiel passe de 200 à 320 N ce qui est physique mais seulement à appliquer,

Mettre un volant, pas un cabestan. C'est plus facile, on peut faire glisser les mains. ( Ou encore un volant avec des poignées, comme une barre à roue de bateau...).

Si tu installes un petit volant ( 29 mm / tour avec pignon supplémentaire ... ) , celui ci peut servir pour les petites broche ou emboutis.

Il serait intéressant que le grand volant soit débrayable , mais embrayable facilement , après l'approche par exemple.
 
Dernière édition:

Sujets similaires

Home®
Réponses
5
Affichages
655
cancer49
C
Yozgain
Réponses
23
Affichages
1 766
Yozgain
Yozgain
B
Réponses
193
Affichages
7 654
mvt
D
Réponses
17
Affichages
2 704
Florent07
Florent07
Haut