Présentation projet ULM

  • Auteur de la discussion Damien-isat58
  • Date de début
D
Damien-isat58
Nouveau
23 Mar 2015
2
Nièvre
  • Auteur de la discussion
  • #1
[align=justify][/align]Bonjour à tous,

Nous sommes un groupe d'étudiants de l'ISAT à Nevers, dans la Nièvre. Nous faisons l'étude d'un projet qui consiste à remotoriser un ULM Rans Coyote S6 II donc de type STOL avec un moteur Diesel. Après réflexion, notre choix s'est arrêté sur un 1,3 JTD Multijet origine Fiat (95 ch - 210 Nm). L'un des défis de cette adaptation, est le maintien du centrage de l'appareil dans les normes du concepteur. A cette fin nous envisageons des solutions comme : déplacer la batterie à l'arrière de l'appareil, changer éventuellement la visserie, la suppression bien entendu de tous les accessoires inutiles, la réduction des échangeurs de chaleur, le redimensionnement de l'alternateur, le changement de la cloison pare-feu, et le passage en carter sec, moins dicté par un souci d'allègement que par la nécessité de se prévenir contre tout déjaugeage. Sûrement n'avons nous pas pensés à d'autres solutions intéressantes. Nous avons eu l'idée de retoucher le bloc-cylindres en enlevant de la matière à certains endroits là où c'est possible. Cette solution ambitieuse n'est cependant, peut être pas réalisable merci à tous pour vos réponses et vos avis.
 
kevinracingmx
kevinracingmx
Apprenti
31 Août 2009
202
lorsque je travaillais en Alsace, j'ai connu un ancien qui faisait tourner un avion avec un moteur 1,5 DCI. le principal soucis etait le reglage de la pompe d'injection. altitude et moteur diesel ne font pas bon menage, et il n'en etait pas a son coup d'essai. bon courage
 
SkippyLeChat
SkippyLeChat
Compagnon
20 Août 2011
1 010
Nantes
Bonsoir,
Je suppose que vous avez regardé du côté du projet Gazaile ?
 
S
snac
Compagnon
3 Sept 2007
539
PA 64
soir,

toucher a des éléments de sécurité comme la cloison par feu , changer la visserie et autre truc comme ça : pas super ;en plus du dossier constructeur( s'il est ok pour les modifications au quel cas il faudra faire des modifications suffisante pour le rebaptiser) il faut regarder la règlementation ulm je pense, car si la masse est trop importante tu vole tout seul dans un biplace ........

bon courage ICAR
snac
 
D
Damien-isat58
Nouveau
23 Mar 2015
2
Nièvre
  • Auteur de la discussion
  • #5
Nous avons regardé les réalisations de M Pennec en particulier son adaptation d'un diesel d'AX (un peu plus léger que le notre) sur un ULM Coyote. Pour le circuit d'injection nous voulons laisser le calculateur et le logiciel d'origine faire leur travail. Nous nous trompons peut-être mais nous pensons que les capteurs donneront des indications encore fiables avec l'altitude, permettant à l'ECU de continuer à piloter notre injection. Nous réfléchissons pour l’allègement à toutes les solutions techniques envisageables, même si certaines ne sont pas réalisables ; en effet la fiabilité et par dessus tout, la sécurité, ne font l'objet d'aucun compromis.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 296
F-69 sud-ouest Lyon
Il y a juste un truc qui me pose question quand on parle de "calculateur". Un moteur d'avion est toujours à sa puissance maxi ( en fonction du nb de tour choisi par le pilote) pour vaincre la résistance à l'air, alors qu'un moteur de voiture ne subit pas les mêmes contraintes: une fois que le véhicule à atteint sa vitesse de croisière, la puissance demandée est faible.On a donc deux systèmes de fonctionnement totalement différents.
Par ailleurs, sur un avion, le système d'allumage est double.
Fred
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Un avion léger ne vole pas à la puissance max mais à 75% voire 65% de puissance. Certes cela correspond à une vitesse sur autoroute (pour une voiture) supérieure à ce que les règlements permettent mais bon rien de farfelue.
L'avionage d'un moteur de voiture fonctionnant à l'essence se heurte à la différence qui existe entre les conditions de fonctionnement au niveau de la carburation et de l'allumage. Les moteurs modernes ont un calculateur qui a une mémoire dans laquelle est enregistrée une "cartographie" et c'est là que le bât blesse. Elle n'est pas adaptée au vol. Pour un diesel il n'y a pas d'allumage donc cela est peut-être plus facile seule reste le problème de la carburation.
Le problème que vous allez rencontrer est du au fait que votre ULM n'est pas conçu pour ce moteur tandis que le Gaz'aile a été conçu pour le moteur c'est un très lourd handicap. Le devis de poids va être un très gros problème.
Stan
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Aujourd'hui l'arrivée des courroies crantées renforcées carbone, de GATES, rend la conception/réalisation du réducteur extrêmement simplifiée et facile. Le seul gros problème reste celui de l'amortissement des vibrations en torsion au niveau du vilebrequin sur un moteur diesel qui plus est 4 cylindres en ligne.
De mon expérience je ne peux que conseiller de faire un banc d'essai sérieux pour s'assurer AU SOL qu'il n'y aura pas de régimes moteur engendrant une résonance.
Stan
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 511
france, essonne, nord
changer la visserie et autre éléments structurels .... à ne faire que s'il y a un gros bénéfice en masse, car le prix à payer en certification n'est pas négligeable
 
G
géo67
Ouvrier
15 Déc 2010
256
RANRUPT
Hello,
Une adresse intéressante à consulter,
Voir la pièce jointe L2000-EB-datasheet-en.pdf

Il y a quelques années je m'occupais de l'entretien d'un motoplaneur DIMONA et j'ai eu l'occasion de travailler avec eux.
Le problème majeur était de l'ordre de fissures dans le bloc moteur au niveau des goujons de cylindre, principale cause étant l'enlèvement de matière.
La base du moteur étant le fameux flat twin de la coccinelle VW avionné mais néanmoins moteur à essence.

L'équipe en place très sympa et compétente est très accessible et pourra peut être répondre à certaines interrogations.

En tout cas beau projet et bon courage pour la suite.
Cordialement,
Georges

PS. Pour les hélices une autre adresse intéressante,

Hoffmann Propeller GmbH & Co.KG
Fon: +49-8031-1878-0
Fax: +49-8031-1878-999
Kuepferlingstr. 9
83022 Rosenheim
Germany
info@hoffmann-prop.com
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
phil135 a dit:
changer la visserie et autre éléments structurels .... à ne faire que s'il y a un gros bénéfice en masse, car le prix à payer en certification n'est pas négligeable
Il n'y a pas de "certification" en ULM
Stan
 
C
cncsiste
Apprenti
3 Nov 2012
115
stanloc a dit:
Les moteurs modernes ont un calculateur qui a une mémoire dans laquelle est enregistrée une "cartographie" et c'est là que le bât blesse. Elle n'est pas adaptée au vol.
bonjour,
à mon avis,ne vous cassez pas la tête pour cela, concentrez vous sur d'autres choses car avec nos véhicules il y a moyen par les routes bien évidemment de se retrouver à des altitudes respectables, quand on sait que les pilotes d'ULM volent en général entre 300 et 1500 mètres il y a de la marge
col.jpg
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Ce moteur Multijet FIAT est performant et leger .
Est ce vraiment judicieux d'enlever encore de la matière , pour gagner du poids ??
certains accessoires comme l' EGR , oui !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut