Poutre pourrie

B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #1
Voilà déjà 2 ans que je retape ma futur maison.

Au départ 2 gros étai soutenais une grosse poutre (40cmx40cm sur 8,5m de long) avec une belle fuite au dessus sur la toiture, le charpentier a remoisé et a rattaché cette poutre grace a quelque plaque d'acier et des tige flté et le couvreur refait la toiture.

Depuis 2 ans la poutre a bien séché.

Cette semaine je travaillais a mon faut plafond et j'ai vue que cette poutre sonnais le creux et est friable, et elle sera bientôt totalement caché par le faux plafond.

Existe il des produit pour qu'elle reconsolidé (surtout l'empêché de se dégradé plus)?
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
26 Nov 2008
764
cote d emeraude 22
Il existe des résines epoxy d'impregnation diluables a l'eau qui durcissent et stabilisent les bois.Tres utilisées en constructions navales.

Best composites ZI Kerpont 118 Rue Ampère
56600 Lanester
0297810005
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 686
59000
Ou la résine epoxy R123 soloplast (isovoss), qu’on trouve facilement en GSB, très
connu aussi des aquariophiles.
Elle est très fluide à la base et diluable à l’alcool à brûler (alcool ménager)
l’alcool étant lui même soluble à l’eau
On peut imprégner au pinceau, injecter à la seringue hypodermique…
le résultat,sur un bois pourri est équivalent à un bois bakélisé.

http://www.soloplast-vosschemie.fr/fich ... y_r123.pdf
 
Régule
Régule
Compagnon
14 Mai 2010
598
Territoire de Belfort
Bonjour à tous.
Si ta poutre n'est pas pourrie au-delà de la réparation effectuée par ton professionnel, il n'y a pas à s'inquiéter.
Normalement, si ta fuite a été convenablement colmatée, le champignon a l'origine de la pourriture devrait mourir. Ton bois sonne creux car comme tu le dis il a séché, cela ne signifie pas qu'il est moins solide qu'au moment de la réparation (en fait au moment de la réparation il devait être aussi solide que du pain d'épices, maintenant on peut le comparer à de la biscotte).
Par contre si la pourriture a dépassé la réparation, je ne pense pas que les résines rendront au bois sa résistance à la flexion. Le mieux dans ce cas serait de vérifier le travail du couvreur et de changer la pièce, une portée de 8.5 m c'est du sérieux.

Amicalement, Régule.
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 107
Clermont Ferrand
Poutre bois

Bonjour

j'ai un peu le même problème dans une petite grange.
j'ai quelques craintes par rapport à la solidité avec des injections de résine...

j'envisage de doubler la poutre existante de part et d'autre avec des bois neufs et traités (+ boulons Ø18/20 traversants), il faut être raisonnable, un couvreur qui change des bois d'importance doit refaire la charpente et le toit même partiellement, donc les tarifs s'envolent...

bonne chance, cldt
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #6
Ma crainte n'est pas pour la solidité de la reprise de charpente.

La fermette (je crois que c'est le nom de la structure en V inverser du toit) à été reprise sur toute la longueur (seul le bout de ma poutre sur 1m de long été pourri) dont le toit ne bougera pas.

La toiture elle à été entièrement refaite (un peu plus de 200m² de tuile avec écran sous toiture)

J'ai plutôt peur que la poutre s'effrite petit a petit et d'un morceau (pas forcement gros) finisse par tombé et casse mon futur faux plafond. C'est pour celà que je demandais quel produit je pouvais me sécurisé (surtout psycologiquement).

Un produit en infiltration me semble plus approprier qu'au pinceau.
 
Régule
Régule
Compagnon
14 Mai 2010
598
Territoire de Belfort
Je n'avais pas compris le sens de ta question. Dans ce cas, si ta poutre est cachée, plutôt que d'investir dans de la résine, je me demande si tu ne ferais mieux de purger le bois pourri. De toute façon il ne participe plus à la solidité de ta charpente.

Amicalement, Régule.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
gaston48 a dit:
...le résultat,sur un bois pourri est équivalent à un bois bakélisé...
Bonjour Gaston,

Oui, en apparence, mais pas mécaniquement.
En restauration de meubles anciens, on utilise souvent des durcisseurs ou des résines d'imprégnation pour pouvoir "conserver" le maximum de bois d'origine du meuble pour des raisons esthétiques ou de valeur historique.
Cela ne veut pas dire que le bois retrouve sa résistance et sa solidité d'origine. Un pied de siège ainsi traité aura la même solidité qu'un pied qui serait moulé avec un "mortier" de cette résine chargée de sciure ou de poussière, mais pas plus, il deviendra une sorte d'aggloméré et il sera très fragile et cassant.
Les fibres ont perdu leur structure pour se transformer en poussière et le bois (qui, en fait n'existe plus) ne retrouvera jamais sa solidité d'origine.

On peut l'exposer, tout au plus poser son pantalon dessus, mais je ne conseillerais pas de s'asseoir sur un siège restauré de cette façon !

Je ne ferais pas confiance à ce procédé, qui ne rajoute aucune résistance mécanique, pour une poutre de grande portée qui doit supporter une charge importante.
À moins d'un remplacement complet qui doit être compliqué et très coûteux, je ne vois pas d'autre solution, après avoir enlevé le bois pourri et un sérieux traitement anti-fongique, qu'un renforcement mécanique par soutien, doublage (au moins partiel) ou autre.
Là, c'est l'affaire d'un bon charpentier.

En revanche, dans le bois bakélisé, les fibres du bois sain sont intactes et conservent leurs propriétés mécaniques auxquelles s'ajoutent celles de la résine.

basilic a dit:
...J'ai plutôt peur que la poutre s'effrite petit a petit et d'un morceau (pas forcement gros) finisse par tombé et casse mon futur faux plafond. C'est pour celà que je demandais quel produit je pouvais me sécurisé (surtout psychologiquement)...
C'est pourquoi il faut enlever tout ce qui est pourri et qui ne sert plus à rien ou, au moins, sonder tous les 10 centimètres, pour pouvoir apprécier de façon précise ce qui reste de bois sain et en estimer la résistance réelle restante afin de prendre la bonne décision, en connaissance de cause.

Une imprégnation pourra peut-être stopper l'évolution de l'attaque de la pourriture mais ne renforcera jamais efficacement la poutre.
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #9
A l'achat


Après le passage du charpentier


Une petite photo sera peu etre plus parlante.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 686
59000
Je suis tout à fait d’accord avec ton raisonnement bois- debout.
sauf que le mortier d’epoxy comme tu l’appelles dispose encore d’une
sacré résistance, bon il est vrais qu’il n’est plus fibré et qu’on s’oriente plus
vers une résistance à la compression comme les minéraux.
Ce qui est certain c’est qu’on ne restitue pas les propriétés mécanique
d’origine de la poutre. Ma solution est juste une alternative amateur à celle
proposé par Richelieu, et surtout beaucoup moins onéreux que les produits
dédié à ce genre de restauration et qu’on trouve aussi en gsb.
j’ai eu l’occasion de traiter pas mal de mes huisserie en Chêne de cette façon
 
D
Danielb42
Compagnon
9 Jan 2010
884
94100
Salut,

si j'ai bien vu le charpentier a doublé cette poutre par le dessus avec deux poutres en parallèles et suspendu la défaillante a certains endroits affaiblis.

Si c'est bien cela il n'y aucun soucis et comme cela sera caché il serait plus judicieux de garder les sous pour la suite.

Bon courage. Daniel.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour basilic,

Je comprends mieux avec les photos.
La pièce est magnifique et semble immense !
On dirait une ancienne salle de réception avec une galerie surélevée, pour placer les musiciens. Je me trompe ?

Comme Danielb42, j'ai l'impression de voir un double bastaing au-dessus de la poutre et des tirants verticaux. La solution à l'air d'être trouvée !
Si des petits morceaux de bois pourri devaient tomber sur le faux-plafond, ils seraient tellement légers que ce serait sans importance, mais je ne vois pas ce qui les ferait tomber.

Je pense vraiment que ça ne vaut pas la peine de dépenser une fortune en produits durcisseurs qui coûtent très cher.
Pour te tranquilliser, tu peux imbiber le bois de colle vinylique ordinaire (colle blanche à bois), diluée à 50 % d'eau (au pifomètre) pour qu'elle pénètre mieux la partie de bois transformée en éponge. Gros pinceau et seringue pour les trous, s'il y en a. Toutes les particules resteront ainsi solidement accrochées à la poutre et tu seras rassuré !

Tu peux passer un coup de brosse métallique avant, ce qui restera de bois pourri absorbera mieux la colle, mais gare à la poussière. Mets un masque.
 
G
gilbert
Nouveau
29 Déc 2008
40
Effectivement l'ancienne poutre a étée reprise par des tirants verticaus sur une poutre neuve placée au dessus , donc ça ne risque plus rien ,mais comme le dit bois debout , un peu la nettoyer ça ne coute rien !!
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
Si tu as vraiment peur, pour te rassurer, entoures-là de treillis à poule. :wink:
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #15
Merci pour toute vos réponses.

Effectivement comme tu le pense bois debout, cette battisse est assez grande, la pièces fait 135m² environ.

Elle a servis a ma connaissance d'école, de salle des spectacle, et en dernier de coopérative agricole, il stockais des céréales en sac je suppose.

A l'achat la maison était encore équipé d'un monte grain.

Pour la poutre j'ai été directement dessus ces dernière semaine et effectivement bien que sonnant le creux, elle ne semble pas se dégradé.

Merci pour tous vos conseil.

Et pour ceux qui sont curieux vous pouvez aller voir mon site:

http://virgyl.f.free.fr/Pougy/

J'y met les photos de mes travaux pour la famille surtout :wink: mais sa vous donnera une idée de ce qui m'occupe depuis déjà 2 ans quasiment tous les weekends
 
G
gilbert
Nouveau
29 Déc 2008
40
POUTRE

sALUT
uN sacré boulot , j'ai connu ça quand j'ai fais ma maison , presque 3 ans de travail , mais tu y arrivera ce n'est qu'une question de temps et de patience ,
j'aime bien la charpente du rez de chaussée ,ce sera habitable ? compte tu la garder ?
Bon courage , au fait c'est dans quelle région ?
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour,

La charpente du rez de chaussé a été concervée en partis (retrait d'une poutre sur 2 du solivage en chêne en 8x16), c'est possiblement habitable, mais se sera ma partie garage/atelier (environ 100m²)

Au départ on avait tablé sur 3ans de travaux, mais l'hiver a été plus long que prévu cette année bloquant tous de mi décembre a avril quasiment, on va donc arrivé sur 3ans et demi.

Je suis dans l'aube comme indiqué dans mon profil :wink:
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour,

Belle bâtisse, mais quel boulot !
Félicitations.
 
Haut