Poudre a cémenter ,

Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #1
Est -ce qe quelqu'un pourrait me donner le nom de
marque de commerce d'une poudre a cémenter ( durcussement en surface ) fabriquée en europe , qui soit l'éqivalent de la marque américaine

Kasenit
 
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #4
Si j'arrive a le faire , avec le Kasenit , alors vraiment
n'importe qui peut le faire ..... a condition de trouver
le produit équivalent , vendu en France.

Ce n'est qu'une trempe de surface .
 
Case590
Compagnon
23 Juillet 2008
3 516
ariège-pyrénées
Bonjour, :-D
Je me suis procuré chez Chronos UK de la poudre à "durcir le fer ?)
Mais voilà je ne suis pas sûr de savoir bien traduire la notice.
Je ne l'ai donc pas encore essayée.
Si une âme charitable et franglophone peut en faire une traduction ?
(reverso = :smt082 :rirecla: )
Sans rire je l'en remercie d'avance :wink:

POUDRE ETERNITE .jpg
[div=initial][arrow]L'étiquette du Kg de poudre angloise…… Tonton pourquoi tu tousse ?[/arrow][/div]
 
didou
Compagnon
11 Janvier 2008
2 450
31
-Chauffer le métal à traiter entre 900 et 1000°
-Plonger la pièce dans un récipient contenant la poudre et bien agiter pour être sur de bien répartir la poudre, s'assurer que la pièce est bien recouverte
-Laisser refroidir 30minutes, enlever l'exédent avec de l'huile
-Repettez au besoin l'opération, certains métaux seront plus difficiles à cémenter que d'autres

-Rebouchez hermétiquement le pot car la composition contenant beaucoup de carbone, la poudre pourait se consumer d'elle même


En fait le but c'est de faire rentrer du carbone en surface, on faisait ca à l'époque avec les épées que l'on portait au rouge et que l'on frotait dans du charbon
 
Chris57
Compagnon
6 Avril 2007
926
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

Cela fait un moment qu'un "ancien" m"avait parlé d'une telle poudre, il n'avait pas le nom.. cela m'interessait.

Au travail, nous utilisons une poudre "Carbon Black" pour colorer et rendre aussi conducteur nos produits, elle est hyper volatile est bien penetrante dans les mains... Est que cette poudre pourrait convenir à faire une sorte de cémentation ?

J'ai pensé aussi utiliser du graphite en poudre ?

Christophe
 
Case590
Compagnon
23 Juillet 2008
3 516
ariège-pyrénées
Merci didou pour la traduction. A cette température (900 à 1000°) l'acier est entre rouge et jaune comment appelle t-on cette couleur ?
C'est une température qui risque fort de déformer les pièces. Pour des pignons, arbres ou des outils coupants on réusine après ? ou il suffit de gérer la montée en température ?
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
A cette température (900 à 1000°) l'acier est entre rouge et jaune comment appelle t-on cette couleur ?
Températures correspondant à divers points de chauffe de l'acier
Rouge sombre naissant Température 575°
Rouge sombre Température 720°
Rouge cerise foncé Température 790°
Rouge cerise Température 900°
Rouge cerise clair Température 1010°
Orange clair Température 1230°
Jaune blanc Température 1300°
Blanc éblouissant (fusion) Température 1500°

Températures correspondant aux couleurs de l'acier revenu
Jaune pâle Température 220°
Jaune paille Température 230°
Orange Température 255°
Jaune rouge Température 265°
Pourpre Température 277°
Bleu clair Température 288°
Bleu foncé Température 293°
Bleu gris Température 316°
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 009
59000
Voilà les instructions pour ma poudre qui donne de très bons résultats.
Au chalumeau, un inconvénient : une foi la pièce chauffée et la poudre appliqué,
afin de maintenir la chauffe pour assurer la pénétration, il est difficile d’évaluer la température.
Le revêtement de poudre fond et se consume en devenant
éblouissant. Pas de problème au four en revanche.
Le mélange est riche en carbone et comprends aussi un sel qui fond à la
température de chauffe. Le mélange devient visqueux et adhère à la pièce
en assurant aussi sans doutes une protection contre l’oxydation combustion du
carbone. Une formule simple indique du carbonate de calcium. Il doit y avoir
autre chose borax et dérivé nitré aussi car la carburation est très rapide.

DSC02656 [1280x768].JPG
 
Tinker
Apprenti
17 Janvier 2007
146
Aubervilliers 93300 France
"Quench"

didou a dit:
-Chauffer le métal à traiter entre 900 et 1000°
-Plonger la pièce dans un récipient contenant la poudre et bien agiter pour être sur de bien répartir la poudre, s'assurer que la pièce est bien recouverte
-
Laisser refroidir 30minutes, tremp soit dans l'eau, soit dans l'huile.

"Quench" dans ce contexte veux dire plonge dedan, soit dans l'huile, soit dans de l'eau. En refrodie vite, comme quand en tremp des metaux.
-
enlever l'exédent avec de l'huile

-Repettez au besoin l'opération, certains métaux seront plus difficiles à cémenter que d'autres

-Rebouchez hermétiquement le pot car la composition contenant beaucoup de carbone, la poudre pourait se consumer d'elle même


En fait le but c'est de faire rentrer du carbone en surface, on faisait ca à l'époque avec les épées que l'on portait au rouge et que l'on frotait dans du charbon

Cordialement, Mathieu (non, je suis pas Anglais, mais Galois! Je masacre la langue de Moliere depuis trente ans!)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut