Poudre a cémenter ,

  • Auteur de la discussion Tourblanche
  • Date de début
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #1
Est -ce qe quelqu'un pourrait me donner le nom de
marque de commerce d'une poudre a cémenter ( durcussement en surface ) fabriquée en europe , qui soit l'éqivalent de la marque américaine

Kasenit
20070313Kasenit.jpg
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 059
Vienne Isére 38
Je sais pas si ces produits sont efficace, mais déjà qu'il n'est pas forcement facile de faire une bonne trempe classique, alors de la cémentation ça doit être encore moins simple :???:
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #4
Si j'arrive a le faire , avec le Kasenit , alors vraiment
n'importe qui peut le faire ..... a condition de trouver
le produit équivalent , vendu en France.

Ce n'est qu'une trempe de surface .
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 072
FR-54560 Lorraine
Question de "bricoleur du dimanche":
Ca se pratique comment une cémentation avec de la poudre? :oops:
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Bonjour, :-D
Je me suis procuré chez Chronos UK de la poudre à "durcir le fer ?)
Mais voilà je ne suis pas sûr de savoir bien traduire la notice.
Je ne l'ai donc pas encore essayée.
Si une âme charitable et franglophone peut en faire une traduction ?
(reverso = :smt082 :rirecla: )
Sans rire je l'en remercie d'avance :wink:

POUDRE ETERNITE .jpg
L'étiquette du Kg de poudre angloise…… Tonton pourquoi tu tousse ?
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 617
31
-Chauffer le métal à traiter entre 900 et 1000°
-Plonger la pièce dans un récipient contenant la poudre et bien agiter pour être sur de bien répartir la poudre, s'assurer que la pièce est bien recouverte
-Laisser refroidir 30minutes, enlever l'exédent avec de l'huile
-Repettez au besoin l'opération, certains métaux seront plus difficiles à cémenter que d'autres

-Rebouchez hermétiquement le pot car la composition contenant beaucoup de carbone, la poudre pourait se consumer d'elle même


En fait le but c'est de faire rentrer du carbone en surface, on faisait ca à l'époque avec les épées que l'on portait au rouge et que l'on frotait dans du charbon
 
Turbo
Turbo
Compagnon
3 Sept 2008
702
RP
non mais si tu veux j'ai du boost en poudre à base d'inconel, ça se rajoute à l'essence
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

Cela fait un moment qu'un "ancien" m"avait parlé d'une telle poudre, il n'avait pas le nom.. cela m'interessait.

Au travail, nous utilisons une poudre "Carbon Black" pour colorer et rendre aussi conducteur nos produits, elle est hyper volatile est bien penetrante dans les mains... Est que cette poudre pourrait convenir à faire une sorte de cémentation ?

J'ai pensé aussi utiliser du graphite en poudre ?

Christophe
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Merci didou pour la traduction. A cette température (900 à 1000°) l'acier est entre rouge et jaune comment appelle t-on cette couleur ?
C'est une température qui risque fort de déformer les pièces. Pour des pignons, arbres ou des outils coupants on réusine après ? ou il suffit de gérer la montée en température ?
 
Turbo
Turbo
Compagnon
3 Sept 2008
702
RP
A cette température (900 à 1000°) l'acier est entre rouge et jaune comment appelle t-on cette couleur ?
Températures correspondant à divers points de chauffe de l'acier
Rouge sombre naissant Température 575°
Rouge sombre Température 720°
Rouge cerise foncé Température 790°
Rouge cerise Température 900°
Rouge cerise clair Température 1010°
Orange clair Température 1230°
Jaune blanc Température 1300°
Blanc éblouissant (fusion) Température 1500°

Températures correspondant aux couleurs de l'acier revenu
Jaune pâle Température 220°
Jaune paille Température 230°
Orange Température 255°
Jaune rouge Température 265°
Pourpre Température 277°
Bleu clair Température 288°
Bleu foncé Température 293°
Bleu gris Température 316°
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Voilà les instructions pour ma poudre qui donne de très bons résultats.
Au chalumeau, un inconvénient : une foi la pièce chauffée et la poudre appliqué,
afin de maintenir la chauffe pour assurer la pénétration, il est difficile d’évaluer la température.
Le revêtement de poudre fond et se consume en devenant
éblouissant. Pas de problème au four en revanche.
Le mélange est riche en carbone et comprends aussi un sel qui fond à la
température de chauffe. Le mélange devient visqueux et adhère à la pièce
en assurant aussi sans doutes une protection contre l’oxydation combustion du
carbone. Une formule simple indique du carbonate de calcium. Il doit y avoir
autre chose borax et dérivé nitré aussi car la carburation est très rapide.

DSC02656 [1280x768].JPG
 
T
Tinker
Apprenti
17 Jan 2007
153
Aubervilliers 93300 France
"Quench"

didou a dit:
-Chauffer le métal à traiter entre 900 et 1000°
-Plonger la pièce dans un récipient contenant la poudre et bien agiter pour être sur de bien répartir la poudre, s'assurer que la pièce est bien recouverte
-
Laisser refroidir 30minutes, tremp soit dans l'eau, soit dans l'huile.

"Quench" dans ce contexte veux dire plonge dedan, soit dans l'huile, soit dans de l'eau. En refrodie vite, comme quand en tremp des metaux.
-
enlever l'exédent avec de l'huile

-Repettez au besoin l'opération, certains métaux seront plus difficiles à cémenter que d'autres

-Rebouchez hermétiquement le pot car la composition contenant beaucoup de carbone, la poudre pourait se consumer d'elle même


En fait le but c'est de faire rentrer du carbone en surface, on faisait ca à l'époque avec les épées que l'on portait au rouge et que l'on frotait dans du charbon

Cordialement, Mathieu (non, je suis pas Anglais, mais Galois! Je masacre la langue de Moliere depuis trente ans!)
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Bonsoir, :-D

Super Tinker, merci pour la précision, cela rapproche ma notice de celle postée par gaston48. L'usage m'en sera plus facile. Comme indiquées par Turbo reste à savoir apprécier les températures du rouge cerise foncé au normal sans atteindre le rouge clair.
Maintenant je vais pouvoir "hardener" dur.

Best regards :wink:
 
Georges de Villette
Georges de Villette
Compagnon
24 Fev 2009
1 294
Nord Isère
Bonjour tout le monde ,
Personnellement , pour cémenter une partie d'une pièce en vue d'une trempe , par exemple les tiges d'embrayage de certaines motos anciennes , je chauffe l'extrémité au rouge sombre avec un chalumeau oxy acétylènique , en réglant ma flamme avec un excès d'acétylène .
L'excès de carbone contenu dans la flamme , charge en surface et permet une trempe correcte pour mes besoins .
Georges
 
L
LOK7725
Compagnon
2 Sept 2008
1 156
Belgique - région d'Arlon
exact c'est la cémentation la plus rapide qui soit: j'ai les chiffres quelque part dans ma documentation...


Georges de Villette a dit:
Bonjour tout le monde ,
Personnellement , pour cémenter une partie d'une pièce en vue d'une trempe , par exemple les tiges d'embrayage de certaines motos anciennes , je chauffe l'extrémité au rouge sombre avec un chalumeau oxy acétylènique , en réglant ma flamme avec un excès d'acétylène .
L'excès de carbone contenu dans la flamme , charge en surface et permet une trempe correcte pour mes besoins .
Georges
 
T
Tinker
Apprenti
17 Jan 2007
153
Aubervilliers 93300 France
"Tinker"

Tourblanche a dit:
Salut "Tourblanche",

en faite, "Tinker" est mon vraie nom de famille! A l'origine, ferblantier ambulant (tin = etain) reparateur et fabricant de toute genre d'objet faite en fer blanc. Avec le temps, devenue "Brocoleur" en Anglais et souvant associe avec des Irelandais itinerant aux royume unie. Mon deuxiem prenom, Dunstan, est le nom du saint patron des forgeron en Grande Bretaigne! Un peut predestiner le travaille des metaux!

Cordialement, Mathieu (Matthew Tinker)
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Georges de Villette a dit:
Bonjour tout le monde ,
Personnellement , pour cémenter une partie d'une pièce en vue d'une trempe , par exemple les tiges d'embrayage de certaines motos anciennes , je chauffe l'extrémité au rouge sombre avec un chalumeau oxy acétylènique , en réglant ma flamme avec un excès d'acétylène .
L'excès de carbone contenu dans la flamme , charge en surface et permet une trempe correcte pour mes besoins .
Georges
Ca c’est intéressant, je savais qu’une flamme réductrice préservait
de la décarburation, mais si en plus elle cémente, là il faudra que j’essaye…
edit:
Essais sur un clou,
bon hé bien après trempe à l’eau, la lime entame
facilement le traitement donc pour moi ça marche pas !
par rapport à ma poudre avec une minute de traitement, trempe à l’huile, la lime glisse sur le traitement...
 
Georges de Villette
Georges de Villette
Compagnon
24 Fev 2009
1 294
Nord Isère
Gaston48 ! Faut pas plaisanter !
Tous les aciers ne prennent pas la trempe !!! Et par conséquent la cémentation !!!
Qu'est ce qu'il y a plus " merde " comme ferraille qu'un clou ????
Restons sérieux !
Fais la même expérience avec un morceau de Stub !
Et la tu m'en diras des nouvelles !
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 147
F-69400 villefranche sur saone
Georges de Villette a dit:
Gaston48 ! Faut pas plaisanter !
Tous les aciers ne prennent pas la trempe !!! Et par conséquent la cémentation !!!
Qu'est ce qu'il y a plus " merde " comme ferraille qu'un clou ????
Restons sérieux !
Fais la même expérience avec un morceau de Stub !
Et la tu m'en diras des nouvelles !
je comprend pas qu'est ce que tu veux dire
tous les aciers ne prennent pas la trempe : d'accord mais c'est parce qu'ils n'ont pas assez de carbone
si on veux qu'ils prennent la trempe il faut ajouter du carbone ,c'est le but de la cémentation
dans la cémentation le carbone est ajouté uniquement en surface ce qui permet d'avoir des aciers qui résistent à l'usure et comme le cœur est doux ils résistent aussi au chocs
certain aciers sont fait pour être cémentés mais ce sont des aciers qui ont des composants qui facilite la pénétration du cément (aluminium je crois)

pour ce qui est du stubs c'est un acier fortement allié qui se trempe sans avoir besoin d'etre cementé
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Georges de Villette a dit:
Gaston48 ! Faut pas plaisanter !
Tous les aciers ne prennent pas la trempe !!! Et par conséquent la cémentation !!!
Qu'est ce qu'il y a plus " merde " comme ferraille qu'un clou ????
Restons sérieux !
Fais la même expérience avec un morceau de Stubs !
Et la tu m'en diras des nouvelles !
Georges faut reviser un peu ta techno là...
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #25
Pour dire vrai , le clou dans le Kasenit , ça ne donne pas grand chose non plus , c'est la différence entre juste pas assez de carbone
et vraiment pas assez de carbone
 
Georges de Villette
Georges de Villette
Compagnon
24 Fev 2009
1 294
Nord Isère
Il se peut que je doive réviser ma techno ! Certes , mais un petit tour sur le web vous en dira plus !
La cémentation est toujours suivie d'une trempe , OK !
A quoi sert de durcir une surface avec une sous couche molle ?
Car cette sous couche ne prendra pas la trempe !
C'est moi qui refait la techno ??? :lol:
Aller les chimistes ! Prenez le relais moi je continue comme je l'ai fait jusqu'à présent ! :wink:
Georges
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
431
Choisy-le-roi
Bonjour,
certaines applications nécessitent d'avoir une surface dure pour résister à une usure, roulement etc, et d'avoir à coeur une certaine malléabilité pour résister aux chocs.Exemples: bielle de 2T, vilbrequin, ...
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #28
La batterie d'une platine a silex , sur un fusil a poudre noire .
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
Bonjour, en règle générale la cémentation se fait sur des aciers déjà moyenement carburés, ce qui permet d'avoir une surface très dûre tout en gardant une bonne résilience à coeur.
Cémenter un fer doux est possible ( il y a longtemps les forgerons cémentaient du fer à la forge, pour en faire des objets tranchants) mais les applications mécaniques sont vraiment limitées :
Avoir une couche dûre mais très fine sur un metal extremement mou ne va pas avoir beaucoup d'intérêt, la zone située juste sous la surface cémentée va s'enfoncer à la moindre sollicitation.
 
B
Bazz
Nouveau
10 Jan 2009
28
Quebec
Re: "Quench"

Tinker a dit:
didou a dit:
-Chauffer le métal à traiter entre 900 et 1000°
-Plonger la pièce dans un récipient contenant la poudre et bien agiter pour être sur de bien répartir la poudre, s'assurer que la pièce est bien recouverte
-
Laisser refroidir 30minutes, tremp soit dans l'eau, soit dans l'huile.

"Quench" dans ce contexte veux dire plonge dedan, soit dans l'huile, soit dans de l'eau. En refrodie vite, comme quand en tremp des metaux.
-
enlever l'exédent avec de l'huile

-Repettez au besoin l'opération, certains métaux seront plus difficiles à cémenter que d'autres

-Rebouchez hermétiquement le pot car la composition contenant beaucoup de carbone, la poudre pourait se consumer d'elle même


En fait le but c'est de faire rentrer du carbone en surface, on faisait ca à l'époque avec les épées que l'on portait au rouge et que l'on frotait dans du charbon

Cordialement, Mathieu (non, je suis pas Anglais, mais Galois! Je masacre la langue de Moliere depuis trente ans!)




Bonjour il veulent dire maintenire la température 30 minutes pour que le carbone a le temp d'entré dans le materiel



Il y a pas grand chose qui va mieux que de la poudre d'os

Bonne journée
 
Haut