Pont de diode HS

f6tem

Compagnon
16 Février 2011
572
- Pont de diode HS
#46
D’abord j'ai gainé mes pointes.
==== très bien!
Les datasheet du STK
http://pdf1.alldatasheet.com/datasheet-pdf/view/89811/SANYO/STK3152.html
la seconde donne quelques infos de plus; attention il faut clique sur les icones des pages 2 et 3 -qui elles n'apportent rien de plus- pour les afficher
http://html.alldatasheet.com/html-pdf/82560/ETC/STK3102III/49/1/STK3102III.html
====alldatasheet est pénible avec le véto print. Enfin! j'en ai une copie d'écran sous word!
la pin 7 est le - alim
la pin 9 est le + alim
la pin 8 est le substrat du circuit intégré (amha un bloc transitoire avant une intégration plus poussée.


Les tensions en sortie de ponts sont toujours de +/- 57v HV et +/- 36.5v LV
==== bon, c'est déjà quelque chose.

Les Résistances sur stk:
J'ai supposé qu'une ampoule convenait pour décharger les capas
==== oui, ça peut paraitre maniac mais c'est mieux: parfait!

Si cela peut aider je peux dessouder le module
==== inutile pour l'instant
==== je pense que le module que j'ai est un module de puissance qui ne convient pas pour toi


J'ai constaté des fluctuations des mesures qui ont été prises une première fois sur 2 pattes dans les 2 sens de polarité, puis sur les 2 autres dans les 2 sens; ensuite un second passage sur les 2 premières puis les 2 autres; ensuite troisième passage idem
mesures entre les pattes 7-8 et 8-9 notation R pour la pointe rouge + et N pour la pointe noire -
R8 - N7 : 4.8 - 5.7 et une à 0.7 MOhm (?)
R7 - N8 : -2.6 -0.6 MOhm
R8 - N9 : -2.0 -0.8 -1.3 MOhm
R9 - N8 : 3.6 1.2 2.3MOhm
====ces valeurs de R élevées semblent indiquer que 1) soit rien n'est cassé (je n'y crois pas trop) 2) soit que l'intérieur a été pulvérisé 3) ?
Avec de tels transistors bipolaires, on attend des kOhms.
==== globalement, ce préampli double (!) a un rapport de R de contre réaction qui indique un gain en tension de 100. Il doit transformer les mV d'entrée (micro, platine disque etc) en V voire courant pour les étages de sorties.
Bande passante (BP): qqs Hz à qqs 20 kHz (la norme Hifi) donc une BP nettement supérieure pour avoir une réponse plate ou suivant fidèlement les corrections de tonalité.
Ce sont des cellules ampli différentielles avec des sources à courant constant qui stabilisent les points de travail DC (pardon!)
Il doit exister des amplis opérationnels très capables de faire cela. La copie n'est donc pas inaccessible mais c'est un petit développement que je vois mal faire via ce forum Usinages ....

====Une mesure du courant entre les alim + et - et le STK3102 pourrait être instructive, les mesures Ohmètre disant peu pour l'instant.
CDLT jacques
 

f6tem

Compagnon
16 Février 2011
572
- Pont de diode HS
#47
- Celui-ci n'a qu'un seul stk
- j'envisageais d'investir dans un scope d'occasion, quoique l’acquérir est une chose, savoir s'en servir une autre (notamment savoir en quels points injecter un signal et où mesurer). J'ai de bons copains/amis, aucun électronicien ni équipé de la sorte.
Au besoin, un site hollandais vend des stk faits maison. Au moins ce ne sont pas des copies chinoise de mauvaise qualité qui elles lacheraient rapidement; mais aucune info sur la qualité des répliques hollandaises

un Hameg 307 ou 312 se trouvent pour des sommes modiques (50 à 70 roro constatés), pas besoin de scope numériques à ce niveau.
C'est de l'électronique "basique à l'ancienne" que l'on est en train de perdre ...dommage!
L'apprentissage scope est plus facile que celui d'un tour ou d'une fraiseuse. Comme d'hab, il faut démarrer, si possible avec qq1 qui sait.
Les schémas de préamp à l'ancienne compatibles existent mais on sort de la restauration de ton ampli de marque.
CDLT jacques
 

Mico

Apprenti
6 Janvier 2017
58
- Pont de diode HS
#48
Merci de ces réponses détaillées f6tem

=Une mesure du courant entre les alim + et - et le STK3102 pourrait être instructive
Puis je demander en quels points précisément placer les pointes ? afin d'éviter un autre court-circuit puisque ça sera sous tension
Entre l'alimentation HV de 57V, le + alimentation et le + stk, et idem pour le - ? donc les pattes 7 et 9 (ou LV ?)
ou + alimentation avec - stk et inversement ?

Ce que je voulais dire.. comme la vente de ces stk apparait inondée de faux de mauvaise qualité, j'aurai sans doute à en commander plusieurs pour peut-être trouver un original. Et si cela ne donne pas, je peux toujours me rabattre sur celui made in hollande. Par ailleurs il me semble avoir vu des stk réparés, on y avait soudé l'un ou l'autre composant discret en remplacement de la partie cramée. Bref il y a diverses options.

Ce serait bien de vérifier s'il n'y a pas d'autres composants d'abimés si possible (pour éviter d'endommager un éventuel nouveau stk)
J'ai comme un pressentiment, bien que je n'y connais rien..

Une mesure de résistance entre les entrées et sorties signal ça pourrait servir ?

CDLT Marc
 
1 Avril 2010
4 864
planète terre
- Pont de diode HS
#52
Bonjour,

tous ces "STK je-sai-pu-combien" ça n'a jamais été génial ! même ceux d'origine !

En présence d'amplis basé sur ce genre de composants, et sous réserve d'une alimentation compatible (ou d'une modif de l'alimentation) je préfère, et de loin (plutôt que remonter un STK ou un ersat de STK !) la solution d'un rétrofit a base de TDA ou LM quelque chose de puissance équivalente ( Pour les petites puissances : TDA2006, 2030, 2040 ...Pour les grosses puissances : LM3886, TDA7293, TDA7294 ...Ce sont quelques exemples de references, il y en a surement plein d'autre d'adaptable)

Ces circuits intégrés audio de puissance sont bien plus fiables et mieux protégés , et ont fait leur preuves dans bon nombre de réalisations commerciales , TV, hifi, home cinéma, autoradio ... Evidemment, les formes et les brochages sont différents , mais on arrive souvent , en rallongeant les pattes du TDA avec des p'tit bouts de fil souple , ou en ajoutant quelques composants en cablage traditionnel "a l'ancienne", a adapter un TDA a la place du STK , sans tout refaire, en conservant le circuit imprimé d'origine de l'ampli (bon, c'est moins joli quand y a des bouts de fils qui se croisent , et des composants en plus de rajoutés , mais une fois le capot replacé ça ne se vois plus)
 

f6tem

Compagnon
16 Février 2011
572
- Pont de diode HS
#53
BJR à tous
OK avec f6exb .... c'est ça.
mesurer le courant par des résistances série (10 ohms ou plus) sur +Vcc et -Vcc de ce module STK, soit sur des R qui existent ou mieux en mettant ces R mesure vraiment aux pattes du STK. On doit identifier clairement le courant qui coule dans ce module. couper les 2 pistes CI finement puis ressouder un pont après mesures. ça élimine diverses versions de schémas dont il reste à prouver s'ils sont up to date.
évidemment, la loi d'Ohm U=RI est indispensable.
Vérifier idem contre la masse les entrées et sorties signal du module mais aussi la boucle de contre-réaction 1k/100k qui définit le gain de l'étage.
Par la même occasion, ampli OFF, mesurer à l'Ohmètre R entre la connexion "substrat" et la masse du châssis puisque là a eu lieu le micro flash!
Une photo détail de la zone serait utile amha
@slouptoouut En effet, pourtant Marc dit lui-même qu'il n'est pas spécialiste en électronique ... je le crois à priori. Donc ne brulons pas les étapes :wink:
Voyons ce qu'un dépannage multiple peut donner et si on sera capable de le faire (en plus à distance et sans rien voir!)
Bon courage MARC ... toutes les possibilités ne sont pas épuisées et il reste le Email On peut ne pas suivre mon chemin, no problem!!!!!!!
CDLT jacques 6tem
 

Mico

Apprenti
6 Janvier 2017
58
- Pont de diode HS
#56
Bonjour les amis et bon dimanche,

(Ahhh, dire qu'il y avait probablement juste un peu plus qu'une diode à remplacer, je m'en mords les doigts... jusqu'aux coudes)

Alors, de façon à vous informer au mieux, je pars effectivement disons de 0,5 en électronique. Genre loi d'Ohm en cours de physique. Un composant je peux comprendre, mettez-en 3-4 ensemble je commence à ramer sérieusement. Par ailleurs j'ai toujours aimé bricoler et appris beaucoup dans différents domaines, donc sans doute acquis une certaine intuition, capacité à transposer ou autre. Et dès que je suis confronté à quelque chose que je ne connais pas je pars à la recherche d'infos de qualité et dévore ce qui me tombe sous la main. Mais il faut le temps de digérer aussi. J'ai bien un jour "réparé" un poste à souder donc une piste avait brulé, ou un relais aux contacts collés, mais je prenais cette réparation ampli comme ma première véritable expérience pratique électronique

Hier soir en étudiant le schéma du module, j'ai vu que la patte 8 0V ne semble reliée à rien -SUB- (le substrat du module?) donc les mesures de résistance que j'y ai faites ont probablement peu de sens. D'où votre remarque judicieuse Jacques que des Mohms c'est beaucoup.
J'ai donc jeté un oeil aux entre les entrées et sorties, entre IN+ et OUT+, etc et là ont est dans les 20 à 40 kOhms.

Comme demandé voici une photo de la zone
20180415_163544 (500 x 375).jpg


Entre le 0 SUB du module et la masse chassis il y a 5 ohms.

Si je vous suis, pour les mesures sous tension (aie), relier directement:
HV+ > Résistance min 10 Ohms > alimentation Vcc+ patte 9 du module /ET
HV- > R min 10 Ohms > Vcc- module patte 7
puis prendre la tension HV+ HV- à comparer avec celle entre Vcc+ et Vcc- , c'est bien cela ?
Pas de R sous la main, j'irai en acheter deux demain (à moins que je trouve un appareil à cannibaliser).
J'aurai peut-être plus facile en dessoudant le module.. (les sorties pont de diodes sont sur la face supérieure de l'ampli)

La doc du module donne un schéma de test, ça pourrait aider ?
 
Dernière édition:

Mico

Apprenti
6 Janvier 2017
58
- Pont de diode HS
#58
OUI f6exb !
ça m'a pris bien 5min pour les trouver hier soir ces R741-42, ainsi je commence à mieux entrer dans la lecture de schéma, merci :-D
Et c'est ce qu'il y a lieu de reproduire, avec deux 10 Ohms ou plus.

Et oui j'ai lu cette page il y a un moment déjà, fort intéressante, qui entre autres donne les indices pour identifier les faux. Dont le fait que dans les -ou certains- faux la patte 8 pourrait ne pas être relié au substrat. Il a l'air fort le gars..
Si je lis bien, il a fait tourner un logiciel de simulation pour dimensionner les composants en vue de réduire l'échauffement... du faux module :sad: Il aurait pu creuser plutôt ceux du vrai ! :wink:
 
Dernière édition:

f6exb

Compagnon
13 Juin 2013
1 112
91300 Massy
- Pont de diode HS
#59
Le vrai n'est plus produit. Les faux reproduisent le schéma de l'original, mais on ne connait pas les caractéristiques de celui-ci. Donc on ne sait pas si les copies sont fidèles.
De ce que j'ai compris de la simulation, il a estimé la puissance dissipé par un canal, et cela lui semble correct. Il conseille de mettre un radiateur pour éviter un trop grand échauffement.

Je te parlais des résistances de 22 ohms car elles sont déjà incluses dans le circuit d'alimentation du STK et cela éviterait de couper des pistes pour insérer des 10 ohms.
En mettant les pointes de touche de chaque côté de chaque résistance, si tout va bien on mesure une chute de tension de 0,6V ce qui correspond à environ 30mA. Ceci d'après le schéma que j'ai.
 
Dernière édition:

f6tem

Compagnon
16 Février 2011
572
- Pont de diode HS
#60
@Mico
C'est ça ..on vient doucement sur le chemin.
-) les mesures de courant se font en mettant 1) soit l'instrument mA en série dans la connexion (exemple +Vcc vers le STK) 2) soit en mettant une R aux bornes de laquelle on mesure la tension. On en déduit I=U/R. c'est le principe du shunt. Quand les 2 R sont installées ou R proposées par F6EXB, on peut mesurer I+ et I- module STK en mesurant U aux bornes de chaque R provisoire (sachant, comme indiqué avant, que l'on attend la valeur indiquée ds les spécifications)
la R série souvent ne gêne pas et procure (un peu) de protection en cas de fausse manœuvre (genre touche).
Perso je préfère rester au plus près du circuit mais amha la proposition de f6exb est tout aussi valide sauf que ... plus on s'éloigne de la zone de test et plus on peut (?) se trouve dans une config différente de celle supposée. C'est un choix de fond: soit assumer que l'idée est toute puissante, soit on reste le plus loin factuel et souvent (mais pas toujours!) les faits sont tenaces.
-) retour à la base: pour les mesures avec l'ohmètre, toujours débrancher l'ampli du 220V et avant toute mesure mettre les 2 touches en contact le meilleur possible. Tu obtiendras une valeur en Ohm qui est celle de la mesure cad celle des fils et des touches + la résolution limite de l'appareil.
Ainsi, en ayant une idée factuelle des possibilités de ton instrumentation, tu pourras faire évoluer ta démarche vers, nous l'espérons, le bout du tunnel.
Pour conforter les bases, aller sur des sites de formation à la license radioamateur genre F6CRP ou F5.... ai oublié un peu cela.
-) quand on aura une idée plausible du courant consommé par ce foutu module sur lequel on s'acharne virtuellement ... on pourra voir plus avant sans que ça devienne un boulot à plein temps :)
-) c'est rageant de constater que c'était mieux avant mais le vecteur Temps, on ne sait toujours pas l'inverser! enfin, un jour?
@f6exb
lien effectivement intéressant MAIS!!!! Ces modules ont du être développés avant la LSI, ça me rappelle certains modules de fonction Philips ou Burr- Brown. Si c'est cassé dedans ... c'est une toute autre manipe et devrait peu intéresser CT1DMK Hi
amha il est prudent d'explorer tranquillement si ce n'est pas une panne plus basique ...Après, Mico sera seul juge et l'expérience acquise ne sera pas perdue
A tous Bonne soirée jacques