Pompe à vide pour débuller résine epoxy

  • Auteur de la discussion dc85
  • Date de début
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je cherche une pompe à vide pour débuller de la résine epoxy. J'ai pas trop le temps pour bricoler un truc avec un moteur de compresseur etc. Du coup, est-ce que vous pensez qu'une pompe de frigoriste (genre celle en photo) associée à une cuve pour résine pourrait fonctionner? Qu'est-ce que je devrais ajouter d'autre?

Merci pour votre aide, c'est un domaine que je ne connais pas du tout!


1549271666609.png

1549272228912.png
 
C
cr-_-
Compagnon
29 Sept 2009
894
FR-31 Plaisance du touch
Bonjour,

pour le dé-bullage pas besoin de piège à résine.
Pour la pompe par contre il vaut mieux ajouter un réservoir pour que tu ne descende pas trop bas en dépression et que tu puisses gérer plus facilement

Quelles sont les types de pièces, les dimensions que tu veux faire et avec quelle technique ?
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour,
Merci pour la réponse.
- comment débuller efficacement sans piège?
- tu peux m'en dire un peu plus sur le réservoir supplémentaire? Ne pas descendre trop bas en dépression à quel niveau? Dans le piège?
- je voudrais travailler des pièces hybrides bois/résine au tour à bois (la résine comblera les défauts du bois puis l'ensemble sera tourné). Dimensions variables, de l'ordre de ce qu'on peut faire au tour à bois :wink:
 
C
cr-_-
Compagnon
29 Sept 2009
894
FR-31 Plaisance du touch
Ok je vois mieux le besoin.

Ce que je fais pour mes pièces (ailes et mâts de windfoil) c'est de mettre une barrière à resine dans la poche à vide qui laisse passer l'air mais pas trop la résine donc quand la barrière est imprégné sur la largeur complète je coupe le vide et laisse polimeriser comme ça. Ça limite les consommables nécessaires

La dépression c'est au niveau de la poche à vide si trop de dépression la résine va se vaporiser et dans ton cas l'eau contenue dans le bois risque de bouillir
De mémoire le réseau que j'utilise est à -0,7 -0,8 bar

Le réservoir c'est pour lisser la dépression de ce type de pompe faite pour les circuits de froid qui doivent avoir une dépression plus forte que pour la résine
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #6
Haha, effectivement!

Pour la barrière à résine comme tu la décris, avec le récipient en photo plus haut, pas besoin, si?

Le réservoir se place entre la pompe et la poche, on fait le vide dedans et puis on régule le vide de la poche? Manuellement avec une vanne?
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #7
Et pour les vapeurs d'époxy, je dois prendre des précautions pour la pompe?
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 884
Nancy
Bonjour,
Il te faut un robinet de réglage pour limiter le vide quand tu vois que ta résine bulle de trop et que tu vas avoir des entrainements vers le tuyau. Résine dans la pompe = pompe foutue.
Salutations
 
C
cr-_-
Compagnon
29 Sept 2009
894
FR-31 Plaisance du touch
Bonjour,
avec le piège à résine effectivement il faut une vanne, que tu fermes quand tu es satisfait du vide de ta pièce. pour la barrière à résine ça permet de laisser passer l'air en arrétant la résine donc d'éviter que des bulles d'air restent coincées dans ta pièce suivant la façon dont tu vas procéder pour la coulée elle ne sera peut être pas nécessaire

Par contre j'ai du mal à imaginer le process pour faire pénetrer la résine, il faut je pense suivre le même procédé que l'infusion pour les fibres mais avec une poche à vide rigide pour laisser passer la résine ??
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #10
Un exemple parmi d'autres :
En l'occurrence, il ne débulle pas, mais je me dis que c'est pas plus mal de débuller avant la prise de la résine! Bon, celui là est peut être trop grand pour rentrer dans le système dont je parle en post n°1...
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 924
59000
est peut être trop grand pour rentrer dans le système dont je parle en post n°1...
Bonsoir,
Si tu veux faire de la véritable imprégnation, il faut que tu immerges entièrement l'ébauche dans un bain
de résine, que tu fasses le vide ... un certain temps ... et tu rétablisses le pression atmosphérique
pour que cette pression force la résine à pénétrer dans le bois et comble les vides.
Le résultat est que tu va perdre une grosse quantité de résine.
Donc au lieu de travailler avec une enceinte rigide, on travaille avec une enceinte souple dans lequel tu enfermes
ton ébauche et une certaine quantité de résine. Après le vide et remise en pression atmosphérique
la pression d'imprégnation se fait par l'intermédiaire de la poche souple (que tu peux masser).
Si tu veux simplement débuller ta résine, un simple récipient comme une casserole suffit , il faut l'obturer
avec un disque épais en plexy sur lequel tu fixes un tuyau de pompage, car Il faut voir ta résine quand
elle mousse encore de trop et casser le vide quand ça se stabilise et qu'il ne reste que quelques bulles qui sortent.
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #12
Ah, merci, belle explication! Par contre, niveau résistance à la dépression, pas de risque avec ce système? Il faut une bonne casserole et un plexi vraiment épais alors! Ça se dimensionne?
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 851
Pas de Calais
Par contre, niveau résistance à la dépression, pas de risque avec ce système? Il faut une bonne casserole et un plexi vraiment épais alors! Ça se dimensionne?
Ne t’inquiete pas, la casserole va tenir.
La différence de pression maximale, lorsque l’on travaille « sous vide » est, au maximum, d’1 bar.
Pense qu’un pneu de vélo « encaisse » une différence de pression de 10 b sans trop de problème!
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #14
Oui, c'est juste, bien que les contraintes sur les matériaux soient différentes entre pression et dépression!
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 432
FR-57330 Moselle
Oui, c'est juste, bien que les contraintes sur les matériaux soient différentes entre pression et dépression!
Et bien je crois que non pour une simple plaque ( sans nervures ... ) , il faut se placer de l'autre coté de la plaque pour voir que la contrainte est identique entre une pression de 1 bar et une dépression de 1 bar.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 074
Harnes (Pas de Calais)
Ne t’inquiete pas, la casserole va tenir.
La différence de pression maximale, lorsque l’on travaille « sous vide » est, au maximum, d’1 bar.
Pense qu’un pneu de vélo « encaisse » une différence de pression de 10 b sans trop de problème!
Je pense qu'il faut être prudent, la tenue au vide d'un récipient peut être beaucoup plus faible que sa tenue en pression. Et c'est difficile à calculer.
Il te faut un robinet de réglage pour limiter le vide
il y a de ça 50 ans :mad: j'ai eu l'occasion de faire un soupape de réglage de vide, pour un bac de refroidissement d'une ligne d'extrusion de tube PVC. C'est très simple et ça marchait super: un clapet-disque avec joint plat caoutchouc, un ressort pour appuyer ce clapet sur la paroi, avec tige filetée et écrou à oreilles pour le réglage......avec un robinet rien ne sera régulier, il faudra sans arrêt y retoucher.
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 851
Pas de Calais
Je pense qu'il faut être prudent, la tenue au vide d'un récipient peut être beaucoup plus faible que sa tenue en pression. Et c'est difficile à calculer.
En tous cas, les conséquences sont sans commune mesure!
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 074
Harnes (Pas de Calais)
oui, je n'ai pas voulu être alarmiste....:wink:
Je reviens sur mon idée de soupape pour la régulation du vide: il est clair qu'un tel système fonctionne par entrée d'air. Il peut être préférable d'éviter cela en agissant sur le circuit de vide ou sur la pompe, mais évidemment c'est un peu moins simple....Dans tous les cas une soupape pourrait jouer le rôle de limiteur au cas où la régul se plante....
 
D
dc85
Ouvrier
20 Déc 2013
335
Walcourt, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #19
Oui, un récipient qui ne tiendrait pas le vide fait moins de dégats qu'un récipient qui ne tient pas sous la pression! Et c'est moins pour le disque que pour la casserole que je m'inquiétais!

gégé, ton système m'intéresse! Tu as des photos, plans, explications plus détaillés?
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 074
Harnes (Pas de Calais)
bonjour,
non, pas de plan, pas plus qu'à l'époque.....
Allez, je t'en fais un :wink:

Ça se passe d'explications, le clapet devait faire dans les 60 à 80mm, au pif, ce n'est pas fondamental. Si c'est trop petit le réglage sera moins facile, moins progressif. Je me souviens que le passage de l'air faisait toujours une petite musique....ça nous faisait marrer.
Le joint caoutchouc, ni trop dur ni trop mou....il tolèrera les petits défauts de géométrie (planéité). La force du ressort, calculée pour 1 daN / cm2, et au moins quelques spires.

DSCF5771.JPG
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
30 Mar 2017
256
18 Cher
Bonjour
Astucieuse la soupape, et si en plus elle joue de la musique!
Je ne sais pas où tu en es dans ton projet dc85? J'étudie un système pour faire des collages de placage bois sous vide et je pense retenir cette solution de soupape pour la régulation.
En fait je ne sais pas s'il y a besoin d'une régulation pour les collages, sinon pour protéger le sac? Comme il y a toujours des microfuites...
Le temps de pressage préconisé est de 15 à 45 minutes selon le type de colle, une pompe correcte peut-elle tourner en continu une petite heure? Je m'oriente vers une pompe pro à membrane pour les labos.

Je ne sais pas trop non plus quel type de tuyau choisir. Les tuyaux classiques d'air comprimé pour les compresseurs supportent ils un vide de 150 mbar absolus?
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 948
Bonjour,
Pour info je fais régulièrement des strats sous sac et autres manips de résine sous vide et débullage avec un bête compresseur de frigo, que je fais tourner parfois plusieurs dizaines d'heures en continu, sans régulation aucune. Juste un bête ventilo devant le compresseur pour limiter la chauffe. Ca tire quasi à -1 ...
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
30 Mar 2017
256
18 Cher
Ok donc pas trop la peine de s'embêter avec des détails techniques sans fin!
Et qu'utilisesi tu pour la tuyauterie ?
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 948
Du petit tuyau air comprimé en pe, ou tricoclair en petit diam pour pas qu'il s'écrase...
Le plus important est l'étanchéité du sac ou récipient. Le moindre petouillon de fuite te fait perdre énormément de dépression.
Vois chez les revendeurs de matos composites/vide/infusion, tu trouvera tous les accessoires a prix dérisoirs.
Et le plus simple possible, un tuyau en un seul morceau direct de la pompe jusqu'au sac. Avec le vide le plus simple est le plus efficace...
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
30 Mar 2017
256
18 Cher
Les mots clefs composite infusion c'est exactement ce qu'il me manquait pour trouver mon bonheur ! Je ne connaissais pas cette technique et on y trouve tout ce qu'il faut effectivement. Merci
Reste à trouver des solutions de raccords pompe tuyau sac et je vais peut-être franchir le pas. J'ai bien noté qu'il faut faire simple !
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 948
Reste à trouver des solutions de raccords pompe tuyau sac et je vais peut-être franchir le pas. J'ai bien noté qu'il faut faire simple !
Bon
On as pas la même définition du simple :itm:

Pas de raccords
Tu achète des rouleaux de joint de bâche à vide genre :

http://www.sf-composites.com/ProductCatalog1-6_1/mastic-d-etancheite?_W=N
https://www.boutique-resine-epoxy.fr/accessoires-vide-infusion/113-sealtex.html

Tu ferme ton sac à vide avec ca, et dans un angle tu passe ton tuyau que tu patouille avec ca aussi
Coté pompe tu enfile ton tuyau direct à l'entrée de la pompe ( même si ca nage un peu ) et tu patouille avec ca aussi.
Si pour une raison x ou y tu es obligé de mettre un raccord coté pompe par exemple, tu patouille l'exterieur du raccord avec ca aussi .
La magie du vide fait qu'a la moindre fuite ca va coller ton mastic dans la fuite et la colmater.
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
30 Mar 2017
256
18 Cher
En effet ta définition du simple est radicale et ça c'est la magie de ce forum ! !
Et un sac mastiqué se réutilise bien si on ne met pas trop de poussière sur le mastic?
je vais revendre mes serre-joints si ça continue !
 
R
Rom'
Compagnon
26 Oct 2011
2 948
Le vide, j'ai commencé avec réserve, vaccuostat, volume tampon pour éviter les remontés de résine, raccords.... J'ai tout viré au fur et a mesure que je pratiquais ... Ca n'apportait que des emmerdes.
Le mastic est soit disant réutilisable, en pratique bof.
Sur un sac, tu mastique bien au bord, et tu recoupe au fur et a mesure de la réutilisation du sac.
Meme chose pour les sacs, j'en change souvent, voir même à chaque fois sur des pièces critiques, quand tu as plusieurs centaines ou milliers d'euros de fourniture composite dans le sac, et qu'il y a des fuites, et qu'il faut passer coute que coute la moitié de la nuit si il le faut à trouver ce foutu trou de tête d'épingle , et bah je te garantis que tu prends des consommables neufs la foi suivante....
 
sscalpa
sscalpa
Ouvrier
30 Mar 2017
256
18 Cher
Ah oui ce genre de pièces pas d'économie de bout de chandelle je comprends. Quelle genre de chose fais-tu ?
Quand je vois des sacs de 70 microns d'épaisseur je me dis autant essayer avec un banal sac poubelle...
Les sacs en tube risquent de souffrir de toute façon des manipulations multiples dans mon cas. Le placage est vite agressif devant un fin plastique et j'envisage de plaquer des pieds déjà fixés à un plateau si je trouve des sacs assez grands pour qu'il n'y ait pas trop de contraintes mécaniques sur les assemblages lors de la mise au vide.
L'idéal serait de faire un pantalons à quatre pattes étanches avec du mastic...
Mais là je te vois venir je m'écarte de la simplicité!
 
A
Alainb33
Apprenti
14 Juin 2017
190
Agen (47)
très intéressant ce sujet :smt023 , je vais le suivre avec attention , d'autant que je ne connaissais que la méthode avec une dessicateur pour debuller ,

mais une question comment fait on pour eviter que la durite ne se bouche completement une fois que le sac commence à se vider d'air ? on met une sorte de buse au bout ?
 
Haut