Polissage électrolytique

  • Auteur de la discussion JASON
  • Date de début
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
A propos du polissage électrolytique, peut-on raisonnablement, envisager un dispositif artisanal à fabriquer soi-même ?
(Pièces n'excédant pas la taille d'un kilo de sucre).
Merci pour vos réponses.
JASON
 
SuperSpinach
SuperSpinach
Ouvrier
2 Nov 2017
376
Oui, je pense qu'il est tout à fait possible d'envisager de faire du polissage éléctrolytique chez soi.

Il reste à savoir quels sont tes moyens, si tu as déjà du matériel de base pour les traitement de surfaces, si tu as accès à de l'acide concentré...

Je ne suis pas expert de ce traitement. Si tu veux je te donnerai plus de détails lorsque j'aurais accès à la fiche technique du bain.

Le plus important est aussi de savoir si tu as la capacité de traiter le bain avant de le rejeter ?
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour,
Je n'ai pas d'équipement pour cela mais ce n'est pas un problème, il suffit de s'équiper !
Quand aux déchets, une entreprise de mes connaissances possède les moyens de le faire.
@ +
JASON
 
Dernière édition par un modérateur:
SuperSpinach
SuperSpinach
Ouvrier
2 Nov 2017
376
Que veux-tu savoir du coup ? A tu de l'expérience en traitement de surface ?
Sais-tu déjà vers quoi tu vas t'orienter (en matière de matériel, sels, paramètres) ?
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #5
Re,
Je n'ai pas d'expérience en traitement de surface mais je ne demande qu'à écouter !!!
Mon but est de redonner un aspect de "presque neuf" à des objets métalliques anciens.
J'espère qu'il n'y a pas besoin d'un laboratoire complet de 200 m² ??? !!!
JASON
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 393
Flers 61100
Surement c'est le un équipement de la même famille que pour le dérouillage électrolytique.
Salutations
 
SuperSpinach
SuperSpinach
Ouvrier
2 Nov 2017
376
Pour l'équipement it te faudra :

-Un générateur de courant (de préférence un redresseur avec intensité réglable)
-Une cuve résistance à l'acide(Si les pièces sont petites tu peux utiliser un bécher)
-Une cathode (pièce sacrificielle)
-Une solution acide
-Des fils éléctrique (au tout autre moyen de raccorder ton anode et ta cathode au redresseur)

Et c'est tout ce qu'il faut.

En soit la mise en oeuvre n'est pas compliqué mais le réglages du bain l'est beaucoup plus.

La concentration en acide de ta solution et assez subtile et elle influencera les paramètres de travail (tension et intensité).

Si tes pièces sont complexes (avec beaucoup de creux, renfoncements ou de trous) il peut être nécessaire d'avoir plusieurs cathodes réparties tout autour de ta pièce.

Point important à préciser lors du choix du redresseur : tu as besoin d'une intensité plus grande lorsque la surface de la pièce est plus grande. La tension ne devrait pas être importante car tu travailles avec des solution fortement concentrées (et donc très conductrices).

J'éspère avoir pu t'aider;

Si tu as d'autres questions n'hésites pas.

EDIT : Inutile de préciser que tu travailleras avec des acides concentrés et il est donc nécessaire de prendre un maximum de précautions (gants, lunettes, aspiration lors de la préaparation du bain car les vapeurs sont très toxiques !!!! )
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #10
Re,
Merci pout ces infos !
A suivre,
JASON
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Le problème avec les acides c'est qu'en cas d'accident ou d'incendie on est vite démuni.
Soit on ne croie pas à l'accident ou l'incendie (de toute façon ça n'arrive jamais, une assurance habitation ça sert à rien)
Soit on y croie un peu et là du coup les frais augmentent pas mal.

Possible qu'il existe des sous-traitants ?
 
SuperSpinach
SuperSpinach
Ouvrier
2 Nov 2017
376
Je ne suis pas sur de comprendre la logique liée au risques.

Nous passons nos journées à utiliser des machines dangeureuses,des produits dangereux et parfois dans des contextes ne garantissant pas une sécurité totale.

Les acides sont dangereux mais restent utilisables en toute sécurité. Ils présentent un avantage certain : les risques associés ne sont pas vicieux contrairement à d'autres produits utilisés en traitement de surface.

Des méthodes sont utilisées pour limiter les risques en cas de dérapage et elles sont extrêmement simples.

La sous traitance reste néanmoins une possiblité pour se faciliter la vie. Reste à voir le prix que ça va couter.
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 423
FR04200
Bonjour
Un de mes amis pratique sur des petites pièces inox.
Il utilise l'acide phosphorique.
Luc
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Nous passons nos journées à utiliser des machines dangeureuses,des produits dangereux et parfois dans des contextes ne garantissant pas une sécurité totale.

Les acides sont dangereux mais restent utilisables en toute sécurité. Ils présentent un avantage certain : les risques associés ne sont pas vicieux contrairement à d'autres produits utilisés en traitement de surface.

Des méthodes sont utilisées pour limiter les risques en cas de dérapage et elles sont extrêmement simples.

La sous traitance reste néanmoins une possiblité pour se faciliter la vie. Reste à voir le prix que ça va couter.
Bonjour,

Donc pour vous avoir un bac résistant aux acides, une ventile et le reste fait partie du boulot, ça n'est pas une option et vous n'avez plus à les acheter.
Pareil pour les gants, masques et autres protections.

Quand on a rien de tout ça et qu'on doit s'équiper ça représente tout de même un budget.

Tu parles de méthodes extrêmement simples :
C'est toujours simple pour ceux du métier, un peu moins pour quelqu'un qui n'y est pas formé.
 
SuperSpinach
SuperSpinach
Ouvrier
2 Nov 2017
376
Bonsoir,

Nous passons nos journées à utiliser des machines dangeureuses,des produits dangereux et parfois dans des contextes ne garantissant pas une sécurité totale.
Je tenais à clarifier une chose : "vous" faisait référence au membre du forum en général.

Tu parles de méthodes extrêmement simples :
C'est toujours simple pour ceux du métier, un peu moins pour quelqu'un qui n'y est pas formé
Et tu as entièrement raison ! Et ça me rappelle ce que m'avait dis mon professeur : on ne parle pas de traitement de surface avec des personnes n'ayant pas de connaissances dans le milieu (et dans le milieu de la chimie).

Je ne souhaite pas que quelqu'un se blesse par manque de connaissances (et du coup à causes de mes indications ) et il serait trop long d'expliquer chaque détails du montage d'un bain. Même avec des explications détaillées le risque serait trop grand. De plus le fait que les informations que je donne se retrouvent en "libre service" n'arrange pas les choses. J'ai d'ailleurs supprimé le peu de procédé que j'avais donné.
Ca m'apprendra à vouloir aider. La prochaine fois je ferais comme tous les autres.

peut-on raisonnablement, envisager un dispositif artisanal à fabriquer soi-même ?
JASON, je te recommande donc de faire appel à une entreprise de traitement de surface. Je ne t''indiquerai pas de composition ou de méthodes détaillée de montage d'un bain. Encore désolé.

Bonne soirée.
 
R
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 053
Doubs
Salut,

Je vois que la sagesse a repris ses droits.
J'ai été horrifié quand j'ai lu que c'était simple et que les recettes allaient être publiées :shock:
Pour avoir été concerné par ce sujet, je peux affirmer que le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Il s'agit de santé et d'environnement avec des risques élevés. Une visite, en Allemagne, d'un
site ISO 14 000 m'avait intrigué. Dans un hangar moderne, avec un équipement dernier cri,
on pouvait voir la charpente métallique qui rouillait, quelques années après la mise en service...
On m'a dit que c'était normal, que c'était la part autorisée des émanation qui provoquait ça...
 
Haut