PO Tripan ou porte lame à tronconner

YvesP
Compagnon
14 Novembre 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

J'ai une tourelle Tripan 111 et seulement 2 PO ce qui du coup me fait perdre l'avantage de la tourelle :wink:
(Il m'en manque 8 ou 10 quoi :wink:

Les PO Tripan sont tres bien mais hors de prix neufs et d'occasion introuvables et donc restent très cher.
Je m'en fabrique donc quelque uns (Des 131). Ce n'est pas si dur que cela :wink:
Mais le problème reste entier pour les portes lames à tronçonner qui sont eux plus complexes à fabriquer.

La solution pour laquelle j'ai opté est de fixer un porte lame à queue carré sur un PO standard se qui fonctionne très bien.
J'en ai déjà un (en 8X8) mais la lame est tellement fine qu'elle se met en travers très rapidement.
Je cherche donc un porte lame à tronçonner (10X10 ou 12X12) supportant des lames suffisamment épaisses pour ne pas se mettre trop vite en travers.
Avez vous une référence à me conseiller (En évitant les modèles beaux mais hors de prix tels que les ISCAR. Un modèle fonctionnel est abordable me suffira) :wink:
Autre solution, vous savez ou trouver un porte lame Tripan (Vous en avez peut être un dans vos tiroirs. Mais ne rêvons pas)
Ou bien, vous avez une autre solution à me conseiller.

Merci d'avance

Cdlt
Yves
 
YvesP
Compagnon
14 Novembre 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #3
rabotnuc a dit:
c'est curieux que tu arrives à fabriquer les PO mais pas les Po portes-lames? où est la difficulté supplémentaire?
Qui a t'il de currieux ?
C'est juste une queue d'aronde à 60°
Une fois cette partie terminée, un rainurage 3 percages taraudage
Un poil de finition pour rendre la pièce belle et voilà.

je me suis juste un peu cassé les pieds que le 1er car j'avais pris un acier un poil trop dur (Z160CDV12 soit A35-590 en norme FR) ca tapait bien sur ma fraiseuse pour la queue d'aronde. Mais a part ca, ca va cest assez facile à faire.
Seule modification par rapport à un PO original:
J'ai mis un contre écrou sur la vis de butée plutôt que la gorge et le bout de ressort.
Voila par exemple la vis de butée.
Le contre écrou se place au dessus de la partie moletée sur une partie de la tige filetée que je laisse volontairement dépasser.

Vis de butée PO Tripan.jpeg



Sinon, pourquoi un porte lame me semble plus complexe ?
Je ne sais pas mais les angles à obtenir pour la fixation de la lame me paraissent difficile à caler.
Sans compter que je ne suis pas encore assez sur de moi pour être certain de ne pas prendre la lame dans la figure :wink:

Alors, des idées pour le porte lame ?


Cdlt
Yves
 
jungo1
Compagnon
14 Janvier 2008
2 076
06140 Vence
Bonsoir,

Comme te disent les collègues, j'ai acheté chez Maurin un morceau d'acier correspondant au mesure de ma tourelle et j'ai taillé une dizaine de portes outils, et si je l'ai fait tu peux certainement le faire,pour finir dernièrement j'ai fabriqué deux adaptations portes lames à tronçonner en utilisant deux étaux et deux équerres pour reproduire l'angle de la lame, et ça marche impeccable.
ci dessous des photos:

RIMG0003.JPG
[div=initial][arrow]un pour une lame de 12x3x125 et l'autre pour une de 18x3x125[/arrow][/div]
RIMG0004.JPG

RIMG0005.JPG

RIMG0006.JPG


On peut voir que l'adaptation de la petite lame a été réalisée avec trois morceaux d'acier qui trainaient mais c'est beaucoup plus simple de le faire avec deux morceaux comme l'autre.
La petite lame est affutée, l'autre pas encore, mais bon, il faut bien réfléchir avant de se lancer, ne pas hésiter à faire un croquis pour voir les différentes phases d'usinage, en fonction des outils dont on dispose.

A plus
 
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 595
bonjour

oui le Tripan c'est pas mal ...
j' ai réussi à en trouver quelques uns sur les sites de vente aux enchère ou de PA , faut être patient et rapide quand
il en sort , c'est pas très fréquent ..
pour les lames à tronçonner j' utilise depuis deux ans un porte-lame de chez Otelo que je monte dans un PO 131.
c'est sans souci , sauf le porte à faux supplémentaire qui introduit une flexion et une vibration lors de travaux pénibles
genre découpage de galettes dans du mi-dur de 80 mm de diamètre. c'est un peu limite pour un 102 , mais avec deux
coupes chevauchantes et de la patience on s' en sort .

j' ai essayé un monobloc acheté sur le net , un truc italien en alu ( si si , juré !! ) dont le défaut était d' être mou .
comme tout le monde j' ai un 134 pour lequel on ne trouve plus de lames - petite différence dans le profil avec
celle de chez Otelo et ça va pas trop bien pour les travaux durs .
 
vero
Compagnon
29 Janvier 2009
1 155
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
YvesP a dit:
Seule modification par rapport à un PO original:
J'ai mis un contre écrou sur la vis de butée plutôt que la gorge et le bout de ressort.
Voila par exemple la vis de butée.
Le contre écrou se place au dessus de la partie moletée sur une partie de la tige filetée que je laisse volontairement dépasser.

[attachment=0]Vis de butée PO Tripan.jpeg[/attachment]





Cdlt
Yves
Bonjour à tous,
A voir pour freiner les vis de réglage de hauteur: http://www.usinages.com/trucs-astuces/freiner-une-vis-t52158.html

Amitiés à tous,
Pierre
 
Dernière édition par un modérateur:
jungo1
Compagnon
14 Janvier 2008
2 076
06140 Vence
Bonjour,

Pour freiner la molette de réglage de mes portes outils j'ai tout bonnement taraudé la molette de part en part et une fois le réglage fait j'ai vissé une vis btr sans tête par le dessus une fois serrée plus rien ne bouge, et surtout pas de risque de dérégler lors des manipulations du porte outil. C'est simple et efficace.

A plus
 
YvesP
Compagnon
14 Novembre 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #9
jungo1 a dit:
Bonjour,

Pour freiner la molette de réglage de mes portes outils j'ai tout bonnement taraudé la molette de part en part et une fois le réglage fait j'ai vissé une vis btr sans tête par le dessus une fois serrée plus rien ne bouge, et surtout pas de risque de dérégler lors des manipulations du porte outil. C'est simple et efficace.

A plus
C'est exactement la méthode mentionnée plus haut.
Et effectivement, elle fonctionne à merveille.

Pour les autres méthodes employées, elles rivalisent toutes d'ingéniosité et de savoir faire.
Lais la méthode que je trouve la plus simple a faire reste effectivement la vis sans tête (ou pas) qui vient bloquer l'ensemble :wink:

Une question, quel est la nuance d'acier que vous utilisez pour vos porte outil ?

Cdlt
Yves
 
ZAPJACK
Compagnon
4 Juillet 2010
2 982
Namur (B)
Attention, les outils à saigner et le myford ne font pas bon ménage.
d'expérience, c'est une bête lame droite placée à l'envers qui donne les meilleurs résultats
Il faut limiter au maximum les portes a faux et rapprocher l'outil à la vis de serrage.
Idéalement, démonter la tourelle et fixer directement sur le petit chariot
Les lames que j'utilise sont de simple lame de scie alternative (1.5mm) ou lame de scie à main (0.8mm)
Cette dernière sert à creuser les micro-saignées pour les circlips type "Omega"
Utilisation "a l'envers" et en contre rotation et charge légère (pour éviter que le mandrin ne se déserre)
Une lame à tronconner de 2mm à plaquette peut être utilisé à l'endroit et à 75trm. Et encore en lubrifiant abondament, çà gueule toujours.
LeZap
Porte lame.jpg

7.jpg
 
ZAPJACK
Compagnon
4 Juillet 2010
2 982
Namur (B)
YvesP a dit:
l'acier Suédois n'est pas un peu dur pour des machines d'établi ?
Pas plus que l'acier Anglais, Polonais ou Sud-Coréen !! :smt003
D'autre part, on peut usiner de l'acier Suédois sur un tour Anglais, .......et le contraire est valable aussi !! :smt033 :smt033
Blague à part de quelle nuance d'acier tu parle ?
A priori, on peut usiner tout les types d'acier non traité (cémentation, trempe...)
LeZap
 
YvesP
Compagnon
14 Novembre 2012
1 472
89150 Jouy
Ah l'humour, c'est ce que je préfère avec l'infanterie et les pieds paquet :-D

Non pour moi aussi, blague à part.
Je ne connais pas trop les différentes nuances d'acier et pour preuve, j'ai acheté (pour ces PO) 4 lopins d'acier outil (non traité)
http://www.qualichutes.fr/nuance-19-Z160CDV12-2-Plat.html
Et j'ai le plus grand mal du mode à y tailler les queues d'aronde.
Sur ma fraiseuse ça tape à faire peur. J'ai donc arrêté de l'utiliser pour ces PO et je le garde pour des pièces pouvant être entièrement usinées avec des fraises à rainurer ou du même genre.

Mais pour travailler cette nuance d'acier avec une fraise conique à 60° ça tant que la fraise n'en est qu'au début et n'a pas trop de métal à retirer d'un coup. Mais plus j’avançais et plus ça tapait (et ca tapait même fort quelle que soit la vitesse de rotation ou la vitesse d'avance et cela même avec des passes de 1/100mm.
Je veux bien fabriquer mes PO mais pas si leur fabrication ne me coûte les roulements de ma fraiseuse :wink:

Il m'a été conseillé (de mémoire) de l'acier à cémentation C100 mais comme il y a tellement d'appellations différentes pour la même nuance que cela devient compliqué. Entre le NF, le DIN, l'AFNOR, l'Euronorme, l'ASI, le WK etc je m'y perd un peu :wink:
En plus, comme j’achète de préférence de la chute industrielle, l n'est pas évident de trouver la bonne nuance dans le bon format au moment ou vous en avez besoin :wink:
D’où ma question, qu'utilisez vous comme acier ?




Cdlt
Yves
 
Dernière édition par un modérateur:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut