Pistolet à peinture HVLP, LVLP, LVMP ?

  • Auteur de la discussion Momoclic
  • Date de début
Momoclic
Momoclic
Compagnon
@chlore : Tu as parfaitement raison souvent ces techno. sont destinés à l’industrie et le bricoleur se trouve bien perdu face à ces offres.
En plus le commerce international nous inonde de produits « singeant », souvent partiellement, ces outils et le plus difficile souvent sans informer sur les caractéristiques précises. Tout ceci, à mon sens, n’aide personne...
De l’autre côté, heureusement, les « vielles » marques proposent toujours des gammes de produits de qualité et eux peuvent orienter l’utilisateur vers un produit correspondant à l’usage souhaité.
Malgré ça je m’étonne, que contrairement à d’autres technologies, il soit aussi difficile d’obtenir des éclaircissements, tests et comparaisons.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
......"Malgré ça je m’étonne, que contrairement à d’autres technologies, il soit aussi difficile d’obtenir des éclaircissements, tests et comparaisons."..... Exact, mais je pense que c'est parce-que ces technologies sont "marginales" et peu accessible au grand-public.
Qui va, chez Monsieur "tout_le-monde" , être intéressé par le changement de couleur en ligne de production chez un constructeur automobile, sur les bols électrostatiques ? .....De plus que "les résultats" sont jalousement gardés dans des "soit disant secret de fabrication, et les méthodes" ! .....
Cordialement
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Oui, absolument,
Mais portant les commerciaux n’hésitent pas à nous balancer tous ces acronymes sans pour autant être en mesure de nous les expliquer, sinon en nous sortant des phrases ronflantes et toutes faites, mais toujours aussi creuses :wink:
En résumé je resterais sur ma faim de savoir ! :smt017
 
dubleu
dubleu
Compagnon
tu na pas du cherché voici les explication pour sata ..........l'évolution des pistolet et technologie et avant une économie de produit ainsi que la qualité de la pose du rendue ainsi que la vitesse de travail

ont ne parle pas de cov ou autres normes actuels

les ancienne technologie avant un rendement entre 30/35 % du produit les actuels sont entre 60/75% de rendement du produit pas besoin d’être ingénieur pour comprendre
n'importe quels artisan peut te donné sont avis sur le sujet

si tu a fait de la pose sur des voiture tu dois comprendre facilement

au jour d’aujourd’hui il me faut 125 gr de peinture pour une porte et une aile auparavant il me fallait le double voir plus pour du solvanté et je ne parle pas des produit a l'eau

https://www.sata.com/index.php?id=hvlppistolen&L=3
 
Fichiers joints
  • F5_print.pdf
    96.7 KB · Affichages: 163
Dernière édition:
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Ok dire que je n’est cherché est excessif, peut-être pas bien chercher sans doute :wink: mais les seuls explications trouvées sont justement celles du HPLP et pas grand chose sur le LVLP et le LVMP...
Ce soir pour la première fois j’ai lu ce qu’était la technologie Devilbiss Trans-Tech = LVMP.

Et si j’ai trouvé cette info ce n’est qu’après avoir utilisé plusieurs moteurs de recherche : Bing, Lilo, Google je suis passé à Qwant qui m’a apporté d’autres réponses que les trois autres.

Les explications sur les HPLP sont les plus claires parce que souvent comparés aux anciens pistolets. Par contre les différences entre HPLP, LVLP, LVMP se limitent souvent à la traduction des acronymes...
Et c’est précisément ce qui m’intéresse comparer et avoir des avis sur l’utilisation de chacun de ces trois outils, la technique et le ressenti, les avantages et inconvénients pour quelles types d’utilisation.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
la plupart sont des appellation d'une marque mais qui veulent dire la même chose vue que chaque terme et protégé

ou de veille technologie remis au gout du jour pour histoire de coup comme le transtech qui et l'ancienne génération de pistolet devilbiss GTI je ne connais pas tous les anciens appellation certaine que tu cite sont des ancien terme KREMELIN
 
SANDMAN
SANDMAN
Ouvrier
Vu que le sujet m’intéresse, j'ai trouver cette vidéo en russe. Tu peux activé la traduction automatique en français, c'est pas super mais ça donne une idée.
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Merci,
Je n’ai nullement l’intention de me plaindre de votre sollicitude :wink:
Dans les modèles que tu présentes @daniel-18 certain sont sous les 200 l/mn donc susceptibles de m’intéresser.
Mais ce que je cherche ce n’est pas temps un pistolet que d’essayer de comprendre ce qu’apportent, avantages et inconvénients, ces technologies.
Ceci, entre autres, pour me permettre de choisir en connaissance de cause :wink:
 
D
Desavo
Ouvrier
monoclic

recherche sur le site Anest Iwata FRANCE

dans les catalogue à télécharger il explique les avantage de leur technologie si sa peut d'aidé..?
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Merci à tous et plus particulièrement à @dubleu qui ma bien orienté, je crois avoir enfin une réponse à ce que je pressentais au lire des catalogues des pistolet de Marque.
Dans le titre j'avais mis les technologie selon l'ordre de leur apparition présumée ce qui semble ce confirmé la plus élaborée est la dernière : LVMP.
Malheureusement chacun donne un nom interne aux mêmes technologies, ainsi :

LVMP = Transtech pour Devilbiss et Hightech pour Iwata
D'autres utilisent RP = Réduction de Pression... (LVLP ?)

Et voici un tableau de comparaison qui ne parle pas de HVLP, mais elle à engendrés les deux plus ressentes LVLP et LVMP :
Ces deux types de pulvérisation sont tout de même issus du HVLP.

upload_2017-10-18_23-11-15.png


Ceci confirme que la solution la plus économique en air est LVMP tout en assurant un excellent taux de transfert.
On remarque que contrairement aux autres technologies cette dernière est plus économe en air que la conventionnelle avec moins de brouillard.
Cette consommation réduite est vraisemblablement dût en grande partie au simple fait d'utiliser une pression d'entrée plus basse et à un élargissement des conduits internes du pistolet.
Globalement hormis ces élargissements tous les pistolets sont sensiblement identiques, c'est l'ensemble, buse-aiguille-chapeau qui lui confère la techno.

Je soumets ce propos à votre sagacité, si vous avez des corrections à y apporter et dès qu'il s'avère cohérent je le recopierais dans le premier message du sujet.

Maintenant restent attendues les remarques et constatations sur l'utilisation des ces outils !
 
Dernière édition:
D
Desavo
Ouvrier
au jour d’aujourd’hui il me faut 125 gr de peinture pour une porte et une aile auparavant il me fallait le double

bonsoir

moi j'ai tendance à m’être les même dose que ce soi par succion ou par graviter.

désolé de pourrir ton sujet Monoclic , et tu ma fait changer de point de vus lorsque que je regarde un pistolet,
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Salut,
Succion ou gravité influent plus le confort d’utilisation et d’entretien que les autres paramètres.
La qualité de la pulvérisation, le débit de peinture, le brouillard, etc. dépendent essentiellement du triplet aiguille-buse-chapeau.
 
D
Desavo
Ouvrier
moi avant c’était La qualité de la pulvérisation, le débit de peinture,et l’ergonomie ( la prise en main ) pour la consommation en air je m’en moquais,
pour moi ces le constructeur qui détermine le débit en air il me restais qu'a trouver le compresseur adéquate.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
daniel la différence vient du fait que la peinture pulvérisé et sur l’élément au lieu d’être dispersé dans la pièces il faut utilisé pour sans rendre compte

une couche légère une couche pleine terminé pas besoin de tartiné en plus soit ça coule soit des éclat lors d'impact une peinture résiste mieux si elle et appliqué fine
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Nombreux sont les amateurs de peinture au pistolet qui ont acheté n’importe quel pistolet de bonne ou mauvaise qualité sans se soucier du compresseur...
Difficile dans ces conditions de faire un travail de qualité, déjà que ce n’est pas évident quand compresseur et pistolet sont en adéquation...
Ensuite savoir régler un pistolet ne s’improvose pas et c’est un outil de précision qui demande beaucoup de soins à l’entretien.
 
D
Desavo
Ouvrier
j'ai t’endente à en maitre trois couche un brouillard d’accroche , une couche de teinte et la dernière est pour lissé ,
que ce sois pour une teinte directe ou un vernie.
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Il y a plus de quarante ans que j’ai suivi une formation à la peinture automobile. En conséquence je m’abstiendrais de faire des recommandations, même s’il m’est arrivé d’utiliser des produits plus modernes.
Matériels, produits et techniques ont beaucoup évolué.
Cependant les gestes techniques de base n’ont que peu changé.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
il faut une couche pleine ouverture au max avec la bonne vitesse de déplacement

si tu a du mal utilise un martyr avec des reste de peinture pour acquérir la vitesse de déplacement et le geste
 
D
Desavo
Ouvrier
Ensuite savoir régler un pistolet ne s’improvose pas et c’est un outil de précision qui demande beaucoup de soins à l’entretien.

ces bien vrais ,je me rappelle plus ce que c’était les réglage quand j'ai appris la peinture sa remonte à loin ,
mais maintenant ces au filing et je ne parle pas des aérographe ces une galère à nettoyer.
 
D
Desavo
Ouvrier
Monoclic tu n'a pas parlé des autre pistolet qui peut intéressé certain..?

un exemple :

POT ALUMINUM TANK SPRAY GUN.jpg
 
dubleu
dubleu
Compagnon
plus tu tartine plus tu a de défaut et la peinture ne ce tend pas pas

il faut détouré les zone complexe et passé une première fois si le panneau et partiellement en apprêt afin de compensé la différence de teinte puis une couche légère pour accroché et pour finir une couche pleine


attention au dilution et utilisé le bon diluant


cela et valable pour des teinte simple ................ de nos jour les teinte complexe demande parfois la juxtaposition de 10 teinte pour obtenir le résultat genre rouge candy Renault

ça pour la peinture automobile après chaque utilisation demande d'autre type d'application
 
D
Desavo
Ouvrier
attention au dilution et utilisé le bon diluant

oui, sa doit être la dixième marque que j’utilise (que je ne citerais pas ) et à chaque fois,
il faut ce renseigner sur la procédure et les produit qui vas avec,il pourrais pas établir une norme générale
et les constructeur on qua si tenir,ce serais plus facile pour tousse..?

la je parle des peinture normale pas les candy de chez Valspar ( house of kolor )pour exemple.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
ça dépend des région je reste sur deux marque classic PPG et PALYNAL pour le brillant direct vendue sous divers marque

sinon les diluant et durcisseur sont trop cher et ne ce conserve pas
 
D
Desavo
Ouvrier

je ne conais pas il faut que je recherche sa


déjà essayer, enfin ces Valspar qui les fournis je pence ..?
leur diluant et durcisseur ce ressemble je ne suis plus sur de sa..?
sa fait longtant que j'ai essayer cette marque.

sinon les diluant et durcisseur sont trop cher et ne ce conserve pas

à sa j'en est gardé de chez glasuren et ce devenue un bloc dans le pot,
par contre après 20 ans une base métale de vernie de chez sikkense resté sur l’étagère est resté intacte...?
 
D
Desavo
Ouvrier
Merci à tous et plus particulièrement à @dubleu qui ma bien orienté, je crois avoir enfin une réponse à ce que je pressentais au lire des catalogue des pistolet de Marque.
Dans le titre j'avais mis les technologie selon l'ordre de leur apparition présumée ce qui semble ce confirmé la plus élaborée est la dernière : LVMP.
Malheureusement chacun donne un nom interne aux mêmes technologies, ainsi :

LVMP = Transtech pour Devilbiss et Hightech pour Iwata
D'autres utilisent RP = Réduction de Pression... (LVLP ?)

Et voici un tableau de comparaison qui ne parle pas de HVLP, mais elle à engendrés les deux plus ressentes LVLP et LVMP :
Ces deux types de pulvérisation sont tout de même issus du HVLP.

upload_2017-10-18_23-11-15-png.png


Ceci confirme que la solution la plus économique en air est LVMP tout en assurant un excellent taux de transfert.
On remarque que contrairement aux autres technologies cette dernière est plus économe en air que la conventionnelle avec moins de brouillard.
Cette consommation réduite est vraisemblablement dût en grande partie au simple fait d'utiliser une pression d'entrée plus basse et à un élargissement des conduits internes du pistolet.
Globalement hormis ces élargissements tous les pistolets sont sensiblement identiques, c'est l'ensemble, buse-aiguille-chapeau qui lui confère la techno.

Je soumets ce propos à votre sagacité, si vous avez des corrections à y apporter et dès qu'il s'avère cohérent je le recopierais dans le premier message du sujet.

Maintenant restent attendues les remarques et constatations sur l'utilisation des ces outils !

pour complété un fichier de chez Valspar Industrial

Information technique - Valspar Industrial Mix = ( Procdure_de_pistolage_fr.pdf )

https://encrypted.google.com/url?sa...olage_fr.pdf&usg=AOvVaw25YJCiekvd6BIhxXS33_Vw
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
Bonjour
....très bonne synthèse ce document
Merci
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Bonjour,

Dans le document Valspar on parle de haute pression Optimisée, il me semble que ça se rapproche, si ce n'est, du LVMP ?
Qu'en pensez-vous ?

J'en ai profité pour mettre à jour (Éditer) le premier message du sujet !
 
Dernière édition:
O
Olivier Maréchal
Nouveau
bonjour à tous!
j'ai lu tout ou presque afin de faire mon choix car je n'y connais rien en peinture, ou quasiment... j'ai fini par commander ça, car vu le prix, même si c'est pas terrible ça me permettra de me faire une idée sur le produit. je ne suis pas un pro, et je n'utiliserais mon pétard que rarement, et je ne connais pas vraiment les réglages, mais ce modèle est livrée avec une notice (en anglais, mais tout le monde parle anglais, non? ou connait le site reverso!) je vous tiendrais au courant sur mes retours d'expérience!
Olivier
 

Sujets similaires

H
Réponses
12
Affichages
729
metalux
M
Haut