Pistolet à peinture HVLP, LVLP, LVMP ?

  • Auteur de la discussion Momoclic
  • Date de début
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Bonjour à tous,

Heureux possesseur d'un petit compresseur avec réservoir de 100 litres j'utilisais avec bonheur le pistolet à peinture Kremlin venant de mon père.
Ce petit pistolet dont je n'ai pas le modèle est en fin de vie. Équipé d'un bol à succion de 600ml et d'un jeu d'aiguille de 1,4 et 1,8mm sa consommation d'air était d'environ 125L/mn.

Au moment de le remplacer, je suis dans la confusion avec toutes ces nouvelles technologies de pulvérisation qui vraisemblablement sont apparu dans l'ordre :

HVLP (Haut Volume, Basse pression) apparemment très consommatrice en volume d'air

LVLP (Bas volume, Basse pression) semble avoir sensiblement diminuée la consommation d'air

LVMP (Bas volume, Moyenne pression) améliorerait la pulvérisation sans consommer plus d'air que LVLP ?

Au regard des retours que j'ai pu lire ça et là j'écarte d'emblée le HVLP beaucoup trop consommateur d'air pour mon compresseur.
Les acronymes génèrent des noms trompeurs sur les qualités réelles des produits...

Aujourd'hui la majorité des pistolets sont à gravité, ce qui à mon sens ne présente qu'un seul inconvénient : l'encombrement quand il faut atteindre le fond d'un objet exigüe.
Pour toutes ces raisons je fais appel à vos expériences sur le sujet afin d'orienter mon choix.

Mon problème n'est pas un problème de qualité ou de marque du pistolet mais seulement de choix technologique.
Au passage j'indique à ceux qui ne le savent pas qu'il est souvent préférable de se soucier du débit d'air comprimé que de la pression de pulvérisation. Je dis ça en connaissance de cause, en sachant bien qu'aujourd'hui les pistolets modernes sont très sensible aux variations de pression et ne nécessitent que des pressions relativement basse.
A noter que j'ai une expérience professionnelle de la peinture au pistolet avec les produits solvantés, mais aucune avec les laques diluées à l'eau. Vos expériences sur ce créneau m'intéressent aussi.

Merci à tous

Mise à jour du 29/10/17 :
=====================
Conclusion :

En résumé, des discutions qui suivent il ressort ces quelques éléments sur les comparaisons des trois technologies :

LVMP = Transtech pour Devilbiss et Hightech pour Iwata
D'autres utilisent RP = Réduction de Pression... (LVLP ?)
Certains parlent de Haute pression optimisée en place de LVMP

Ces techniques d'application assurent une couche de peinture uniforme d'une épaisseur située entre 60 et 80μm.

Et voici un tableau de comparaison qui ne parle pas de HVLP, mais elle a engendré les deux plus ressentes LVLP et LVMP :
Ces deux types de pulvérisation sont issus du HVLP.

upload_2017-10-18_23-11-15-png.png


Le pistolet LVLP a besoin d’un débit d’air plus faible d’environ 40% par rapport au HVLP.

Ceci confirme que la solution la plus économique en air est LVMP tout en assurant un excellent taux de transfert.
On remarque que contrairement aux autres technologies cette dernière est plus économe en air que la conventionnelle avec moins de brouillard.
Cette consommation réduite est vraisemblablement dût en grande partie au simple fait d'utiliser une pression d'entrée plus basse et à un élargissement des conduits internes du pistolet.
Globalement hormis ces élargissements tous les pistolets sont sensiblement identiques, c'est l'ensemble, buse-aiguille-chapeau qui lui confère la techno.

Pistolets destinés aux produits Hydrodilués :

Techniquement ces pistolets sont quasi identiques à ceux utilisés pour les produit solvantés. Cependant leur fabrication n'autorise le contact avec le produit pulvérisé qu'avec des pièces et conduits en acier inoxydables.
 
Dernière édition:
E
effix
Compagnon
Bonjour,
pour moi, HVLP c'est une turbine qui fournit l'air à basse pression( moins de 1b), pas un compresseur, voir les produit Volumair comme mon ensemble pistolet turbine. L'avantage c'est moins de brouillard et la possibilité de projeter des produits assez epais. L'inconvenient, un tuyau beaucoup plus gros donc moins maniable. Mon pistolet HVLP est à succion. Le tout acheté 120€ sur le good corner pour une valeur de 2000.
@+
Xavier
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
@effix Désolé mais je ne comprends pas ce que tu veux dire. Pour moi HVLP est une technologie de pulvérisation utilisée sur le pistolet. Le seul lien avec le compresseur c'est la consommation d'air lié à cette technologie !
 
D
Desavo
Ouvrier
A noter que j'ai une expérience professionnelle de la peinture au pistolet avec les produits solvantés,

bonjour

moi aussi

Au regard des retours que j'a pu lire ça et là j'écarte d'emblée le HVLP beaucoup trop consommateur d'air pour mon compresseur.

100L tu est sur, moi avec 50 L sa me suffit

mais je serai toi je prendrais de la marque au lieu du made in china.

mais aucune avec les laques diluées à l'eau. Vos expériences sur ce créneau m'intéressent aussi.

peut tu précisé quelle marque que tu veux utilisé et sur quoi ( createxcolors ..? au autre ) je peut d'aidé
 
D
Desavo
Ouvrier
l'encombrement quand il faut atteindre le fond d'un objet exigüe.

les pistolet à sussions aussi,
pour moi les deux ce vals chaquin à son utilisation spécifique,
à sussions plus facile à poser sur une table et à nettoyé ,
à gravité on vois mieux ce qu'on dépose (expérience en carrosserie auto ).
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Dans un compresseur le critère qui prévaut est le débit. Si le débit n’est pas suffisant le réservoir peut servir de tampon et ainsi amortir le manque de débit.
Je connais par l'expérience mon compresseur depuis plus de 15ans. De cette expérience je sais qu’il ne dépassera pas une moyenne de 180l/mn...
Les Hvlp dépassent allègrement les 200l/mn raison de mon refus de cette techno !
Comme dit plus haut ce que je souhaite c’est discuter technologies.
Pour les marques de pistolet je les connais pour en avoir pratiqué 5 ou 6 et ce n’est pas mon problème.
Pour les peintures à l’eau je n’ai appliqué ces produits qu’au rouleau sur des murs et plafond, donc aucune référence.
 
Famille40
Famille40
Compagnon
Bonsoir,
Heureux possesseur d'un petit compresseur avec réservoir de 100 litres j'utilisais avec bonheur le pistolet à peinture Kremlin venant de mon père.
Ce petit pistolet dont je n'ai pas le modèle est en fin de vie. Équipé d'un bol à succion de 600ml et d'un jeu d'aiguille de 1,4 et 1,8mm sa consommation d'air était d'environ 125L/mn.
J'ai été exactement dans ton cas il y a deux mois! Et dans la même confusion pour le remplacement de mon Kremlin M20...
J'ai choisi un HVLP, un SATAjet 2000 Digital car j'aimais bien l'idée du manomètre digital directement sur le pistolet. Pas de soucis de débit, mais mon circuit d'air est en 8mm... Ca joue aussi!
@ bientôt!
Jean-Philippe
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
OK merci,
Mais pourquoi choisissez-vous du HVLP plutôt que les deux autres techno. plus récentes ?
Les prix sont sensiblement les mêmes pour les trois ?
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Heureux possesseur d'un petit compresseur avec réservoir de 100 litres j'utilisais avec bonheur le pistolet à peinture Kremlin venant de mon père.
Ce petit pistolet dont je n'ai pas le modèle est en fin de vie. Équipé d'un bol à succion de 600ml et d'un jeu d'aiguille de 1,4 et 1,8mm sa consommation d'air était d'environ 125L/mn.

je pense pouvoir tenir la distance avec un pistolet entre 150 et 200 l/mn mais pas au delà, sinon il ne faudra pas envisager des travaux trop long...

C'est bien pour cela que j'ai engagé cette discution. J'ai tout de même vu des LPLV à 160 l/mn, mais comme je n'ai pas idée du genre de travail que ça peut rendre, j'interroge la communauté :wink:
 
Famille40
Famille40
Compagnon
Bonsoir,
OK merci,
Mais pourquoi choisissez-vous du HVLP plutôt que les deux autres techno. plus récentes ?
Les prix sont sensiblement les mêmes pour les trois ?
J'ai fait le tour de quelques pros que je connaissais assez bien pour avoir leur avis et qu'ils puissent me faire tester leur matos. De ces deux-trois tests, j'ai bien aimé (pour ne pas dire adorer) le Satajet 4000 en HVLP. J'ai également été rassuré par la consommation toute relative par rapport à ce qu'on lit sur le web... Je n'avais pas le budget à mettre dans un neuf, je me suis donc rabattu sur un modèle plus ancien mais avec mano digital et avec les mêmes réglages/fonctions.
Ca fait empirique comme choix mais j'aime que les choses avancent vite : j'ai trouvé un modèle me donnant satisfaction, pour mon usage multitâche. J'ai tranché et acheté ce qui s'approchait le plus. Affaire réglée en 4 jours, je passe à autres choses... :wink:
@ bientôt!
Jean-Philippe
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Merci pour ce retour d’expérience. Ta remarque sur la consomation est intéressante et semble relativiser le problème.
 
Famille40
Famille40
Compagnon
Oui clairement, sur internet, le HVLP est présenté comme un goinfre en air. J'ai l'impression qu'il consomme autant... que mon pistolet de gonflage... Du moins j'ai pris les mêmes habitudes : Par exemple cet après midi, il faisait beau et sec, j'ai voulu avancer un peu et peindre le futur moteur de ma PE5 (voir ma signature), j'ai préparé 60ml de Martolac, chargé mon compresseur à 4bars (j'ai coupé au pressostat), réglé le filtre régulateur à 2bars et la tête de pistolet à 0,6bars. Deux couches de peinture avec 30 minutes d'écart. Pas besoin de recharger le compresseur.
Ca aurait été impensable avec mon pistolet à succion.
img_1294-jpg.jpg

Bonne soirée!
Jean-Philippe

Edit : par contre je pense que le circuit d'air joue aussi : comme je disais plus haut, je suis passé sur du tuyau 10/13mm et des raccords embouts 8mm intérieur donc un débit plus important qu'à la "normale".
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Certes c’est une technologie qui ne manque pas d’attrait !
Cependant je l’ai écarté pour plusieurs raisons :
Qualités et coloris limités des produits utilisés.
La précision est très relative mais surtout à l’application il est très difficile d’éviter les coulures...
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
par contre je pense que le circuit d'air joue aussi : comme je disais plus haut, je suis passé sur du tuyau 10/13mm et des raccords embouts 8mm intérieur donc un débit plus important qu'à la "normale".
Là il est possible que tu relèves le nœud du problème : la perte de charge.
Et ce n’est pas par hasard que certains outils modernes incluent de petits manomètres sur le pistolet...
 
dubleu
dubleu
Compagnon
au final ont ne sait pas ce que tu veut en faire
il serait peut être intéressant de passé sur un mini de retouche
conso réduite économie importante de produit de produit la plupart du temps 60a 75 du produit finis dispersé dans la pièce si tu na pas la taille de panneau suffisant pour capté le flux de produit

valable pour du bricolage
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
....Bjr
tout dépend de ce que l'on veut faire! ...Il y a une ÉNORME différence entre un aérographe pour faire du modélisme ou de la peinture sur soie, et un airless Wagner pro à 150 bars qui va "étaler plus de 100 m² à l'heure"....Après, c'est une question de réglages! ...Les résultats en peinture : carrosserie en industriel, dépendent de plus de 120 paramètres dont seuls la moitié sont maîtrisés pour les produits solvantés : en ce qui concerne ceux en phase aqueuse, je ne sais pas .
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
En début de sujet j’explique ma démarche... :wink:
En gros du bricolage et un peu de carrosserie.
Les liens fournis m’ont quelque peu éclairés sur certaines techno. mais ce qui m’intéresse c’est le ressenti selon l’utilisation que vous avez avec ces divers pistolets et de leurs principes de fonctionnement. Les avantages et ou inconvénients que vous leur trouvez.
Dans un premier temps je cherche des retours d’expérience sur les diverses technologies. Ensuite je connais les différences entre le GSB et les fabricants, le moment venu je saurais faire mon choix. :wink:
 
G
gaston48
Compagnon
Bonjour, je suis de l'avis du "débutant", tout est une question de réglage.
Chez Devilbiss tu peux choisir ta "techno " en fonction du chapeau

Mais un pistolet comme le FLG ne fait aucune allusion à une techno particulière.
Il est parfaitement usiné: buse inox rectifié, aiguille inox rectifié ainsi qu'un chapeau laiton parfaitement usiné.
valve coaxiale très douce
tu disposes de tous les réglages: débit chapeau, débit aiguille, débit d'air. Le système gravité permet
de chargé 1 ou 2 cc de peinture et de faire un travail d'aérographe, jusqu'aux applications
d’apprêt bien épais.
 
Fichiers joints
  • uploads-product_pdfs_0-GTi_Pro_Lite_Digital_(FR).pdf
    2.9 Mo · Affichages: 243
  • uploads-product_pdfs_0-FLG_-_FR.pdf
    786.9 KB · Affichages: 221
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Devilbiss dans ces doc parle de sa propre technique TransTech et HVLP. Au regard des consomation d’air du FLG je suis quelque peu dubitatif sur la capacité de mon compresseur à suivre les 227 l/mn demandé.
C’est donc au regard de ces valeurs que ces nouvelles techno m’inquiètent. Mon ancien Kremlin à 125 l/mn et mon compresseurm’ont permis de peindre entièrement plusieurs véhicules.
Ce que j’ai trouvé ce sont des LVLP à 160 l/mn ce qui serait probablement acceptable par mon compresseur, mais pas 227 l/mn.
De là la source de mes interrogations sur ces différents modes de pulvérisation.
Malheureusement pour moi peu de gens semblent avoir fait d’essais comparatifs...
 
dubleu
dubleu
Compagnon
j"ai les deux chez devilbiss un flg 5 et un gti pro aussi en transtech mais pour les grande surface ou peinture récente

le flg et un passe partout a petit prix mais grande qualité de pulvérisation avec les différente buse tu peut tous faire le second point et le prix des buse et autres pour l'entretien

pour ma part je l'utilise pour tous apprêt ..peinture automobile en fonction de ce que je veut comme finition et aussi pour peinture machine et autre

pour le s petites surface j'ai aussi un mini qui permet comme déjà expliqué de grande économie et de très bon résultat voir mieux suivant la taille de la pièce vu que tu freine le débit sur celle ci donc risque de coulé et mauvais tendue
 
G
gaston48
Compagnon
le flg et un passe partout a petit prix mais grande qualité de pulvérisation avec les différente buse tu peut tous faire le second point et le prix des buse et autres pour l'entretien

Merci de confirmer mon opinion sur ce pistolet (très bien fabriqué au Brésil ? concernant mon exemplaire) ...
 
dubleu
dubleu
Compagnon
si tu regarde les origine des pistolet du moins ceux qui le précise tous et sous traité une fois que la norme du fabricant et respecté

les devilbiss sont de bon produit durable si l'entretien et fait correctement
 
E
effix
Compagnon
005755.jpg
Bonjour,
je ne connaissais pas les HVLP qui fonctionnent en sortie de compresseur, effectivement on descend à pression aux environs de 0,6 b ce qui au final revient au même que mon Volumair sauf que comme la pression de transport est plus importante, le diametre de tuyaux est plus petit.
Voila le type de pistolet dont je dispose, 0,5b 4000l /mn:

@+
Xavier
 
D
Desavo
Ouvrier
....Bjr
tout dépend de ce que l'on veut faire! ...Il y a une ÉNORME différence entre un aérographe pour faire du modélisme ou de la peinture sur soie, et un airless Wagner pro à 150 bars qui va "étaler plus de 100 m² à l'heure"....Après, c'est une question de réglages! ...Les résultats en peinture : carrosserie en industriel, dépendent de plus de 120 paramètres dont seuls la moitié sont maîtrisés pour les produits solvantés : en ce qui concerne ceux en phase aqueuse, je ne sais pas .

je suis du mème avis

mais monoclic ce souci les phase de vide d'air (le temp que le compresseur arrive en pression ),
ce qui implique qu'il pence peindre de grande surface,personnellement j'ai peint des voiture entière "3 à 4 pare jour"
, camion (remorque),bache et autre la liste est grande
je me suis j'aimais u de problème de manque d'aire mais au boulot c’était un compresseur de 300 ou 400 L,
et pour mon conte 150 L pour une peinture entière sur auto ces suffisant,

mais tout dépend de la dilution de la peinture ce qui vas en relation avec le débit d'aire,
pour les peinture auto à base d'eau (auto air color de createx) ces différant ces de l'eau ou de l'eau avec un aditiffe,
mais la, sa ne vas pas s’applique pareille ces en bicouche et le temp de séchage ne ce contrôle pas comme
les peinture solvanté (durciseur lent ou rapide ).
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Eh oui mais la base de mes préoccupation c’est que je ne dispose pas de plus de 150 à 200 l/mn. Ceci ne risque pas de poser problème pour de petits travaux. Par contre ou je m’inquiète c’est pour la peinture complète d’un véhicule !
Si la consomation d’air est trop importante je vais me retrouver sans pression et un quart de la voiture qui ne sera pas terminée...
Face à cette problématique que choisir comme technologie ?
 
dubleu
dubleu
Compagnon
je crois plutot que tu dois investir dans un second compresseur ou un modèle adapté
pour infos auparavant j'avais 1 m18 kremlin il me fallait au moins 300 l sinon sur une complète teinte de base blanc direct jetait obligé de ralentir


avec le gti pro il me faut 500 l a 3 bar

le flg pour des raccord ou apprêt 300 lt suffise sinon je vois sur un coté de caisse le changement de pulvérisation

ça ne ce voie pas trop mais si tu as l'habitude d'avoir un débit largement supérieur tu le ressent lors de travaux important et en plus cela ce voie au résultat


tu ne peut pas comparé des produit de peinture et la pose sur une voiture ou autre et comparé le résultat sur une machine ou métallerie divers


les débit la viscosité les buse sont différent le FLG et une ancienne technologie en l’occurrence le GTI qui a était adapté pour un usage polyvalent a petit prix mais qualité pro tu as le 1000 chez sata

ceux qui ont essayé ce matériel ne veulent plus autre chose comparé au ancienne génération

la vitesse la qualité de pose du voile et très différente si tu a un mini le coup de mains une couche légère + une couche pleine et terminé tu as fait des économie de temps et de produit

pas besoin de tartiné plusieurs fois

si après tu passe sur des produit pro nouvelle tech il faut disposé de tous cabine compétence matériel sinon autant resté sur les version de base tu ne sera pas déçu contrairement a ceux qui crois que mettre 400 /600 € voir plus dans un pistolet garantit un résultat remarquable et bien non le plus souvent le résultat et catastrophique
 
Dernière édition:
D
Desavo
Ouvrier
LVLP (Bas volume, Basse pression)

je choisirait sa à ta place mais pour des grande marque la note vas être salé 900€ à 1500€

mais le HVLP (Haut Volume, Basse pression) est plus rependu et moins chère et il faudra que tu achète une autre cuve ou
un compresseur HS mais que la cuve soi fonctionnelle sur LBC..?
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
Merci à tous pour vos recommandations qui m’aide à me faire une idée :)
Cependant le but premier ce ce sujet est de partager vos expériences et de comparer les trois Technologies HVLP, LVLP, LVMP.
Il semble que peu d’entre nous ai eu la possibilité de faire ces comparaisons ?

Depuis l’avènement des nouvelles normes ces 3 technologies sont arrivées les unes derrières les autres. Il peut paraître raisonnable de penser que la dernière est la plus élaborée. Ensuite il est aussi permis de s’interroger sur la mise en œuvre de ces produits et sur les résultats que l’on peut en attendre.
C’est juste ce que je tente ici.
Encore merci pour vos interventions.
 
E
Guest
Bonjour
Je ne pourrais t'aider à choisir mais ...
Depuis l’avènement des nouvelles normes
De quelles normes ? Si celles liées à la directive COV /obligation d'utiliser de la peinture en phase aqueuse ? le HVLP (pour les autres je ne sais pas ) existait avant.
... Il peut paraître raisonnable de penser que la dernière est la plus élaborée...
Peut-être mais ... Un pistolet (de ceux que l'on parle ici :)) ne sert pas qu'a appliquer uniquement de la peinture (une nouvelle techno peut permettre d'utiliser une peinture et un autre type de produits alors que la précédente ne pouvait être utile que pour la peinture) et je ne suis même pas sur que dans le tonnage annuel de peinture appliqué mondialement (par projection) ces pistolets en voit la majorité (bol/mini-bols, autres techno ?).
Il existe foultitude de produits/peintures et certaines technologies de pistolets sont certainement mieux adaptées que d'autres dans certain cas

Ne pas oublier que les technologies (je ne parle pas uniquement pour la peinture) sont développées en général pour de gros utilisateurs pour des raisons de qualité, facilitation d'utilisation (impact sur cout et qualité) mais aussi (voire surtout) pour des raisons économiques (moins de pertes de peinture par exemple si on reste dans le domaine de la peinture) car pour eux le surcout de ces nouvelles technologies (y compris le changement d'habitudes) seront plus facilement amortissables que chez un petit utilisateur. Certaines améliorations ne seront visibles que chez ces mêmes gros utilisateurs tellement elles sont infimes, le petit n'y verra que pouic (à part sur les plaquettes publicitaires).
 
Dernière édition par un modérateur:

Sujets similaires

H
Réponses
12
Affichages
729
metalux
M
Haut