En cours Pilotage pompe de circulation chaudière

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 873
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je voulais séparer la gestion de la pompe de circulation d'eau chaude radiateurs de ma chaudière. En effet lorsque cette dernière s'arrête il reste beaucoup d'eau chaude dans les tuyaux, mais plus rien ne circule parce que la pompe s'arrête en même temps que la chaudière. Du coup les radiateurs en bout de circuit sont froids et ceux en début sont bouillants. L'énergie stockée dans l'eau chaude est mal répartie.

J'ai donc penser confier la gestion de la pompe à un Arduino. Le projet me paraissait simple, mais je ne connaissais que dalle du monde Arduino...

- Lecture de température sur le tuyau de départ d'eau pour les radiateurs.
- Si t>30°C, la pompe s'allume.
- Elle s'allume également si la chaudière s'enclenche (mais pas pour l'eau chaude sanitaire), indépendamment de la température de départ.
- La chaudière est nouvellement pilotée par un thermostat Nest 3.

Ça parait évident au premier abord, mais il y a des quantités de paramètres à maitriser : relais, points de mesure (température et chaudière ON mais pas si ECS), programmation, composants, alimentation, boitiers, connecteurs, etc. Et quand on part de zéro ce n'est pas évident.

arduino 1.jpg

Chaudière allumée, pompe aussi. Température de départ d'eau : 61.9°C, retour 38.1 La commande de la pompe se fait par un relais dans le petit boitier carré. Ainsi la haute tension est bien séparée. La diode rouge clignote quand la pompe fonctionne.

arduino 2.jpg

La chaudière s'est arrêtée, mais la pompe continue de faire circuler l'eau chaude pour distribuer l'entier de l'eau chaude jusque dans les radiateurs au bout du circuit. Elle s'arrêtera quand l'eau sera redescendue à 30°C.
 
Dernière édition:
chlore
chlore
Compagnon
10 Mar 2007
2 704
Candulonts
Bonsoir

Sur ma chaudière il y deux modes :
- Mode hiver : le circulateur tourne tout le temps que le bruleur (commandé par le thermostat d'ambiance ET la température de l'eau de chauffage) fonctionne ou pas. Comme il y a une priorité eau chaude sanitaire, alors le circulateur chauffage s’arrête et un circulateur ECS se met en route pour chauffer le ballon dECS tant qu'elle n'est pas à la température de consigne. L'inertie des radiateurs fait que l’arrêt de circulation chauffage (10-15 min maxi) n'a pas d’incidence notable sur la température ambiante

- Mode été : seul le circulateur ECS fonctionne suivant la température de l'ECS. Le bruleur ignore le thermostat d'ambiance même s'il lui dit "chauffe il fait -15°C" et ne s'occupe que de ce que lui dit la consigne d'ECS.
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
5 012
FR40 / FR64
Bonsoir
Curieux que le circulateur soit sur la même commande que le brûleur. Ici le circulateur est actif dès que la chaudière est en mode chauffage. Le thermostat d'ambiance agit sur une vanne 3 voies qui régule la température des radiateurs. Ainsi la chaleur est bien répartie quelle vienne du solaire ou de la chaudière.
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 256
FR-55 Sud-Meusien
:smt038
C’est une chose à laquelle je réfléchis depuis longtemps, ayant fait le même constat, de l’arrêt stupide, des deux ensembles simultanés.
Par manque de temps, j’ai simplement mis un relais avec delay-off, qui retarde l’arrêt circulateur 3min après arrêt thermostat.
Mais il faut que je perfectionne la chose, lors de l’évolution de ma chaufferie.
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 564
FR-12320 - Aveyron - Conques
Je pense que le principe de piloter la pompe n'est pas bon
En hiver, la pompe doit tourner tout le temps, on agit sur la vanne 3 voies en fonction de la température extérieure et de la température de retour avec des créneaux horaires normal/réduit si nécessaire
Mais je ne connais pas ton hydraulique. (partir à 60°C me parait bien haut)
 
P
picator
Apprenti
22 Oct 2013
241
Un régulateur réglable à consigne de température haute et basse, plus ou moins couplé à un relais utilisé en contacteur de puissance, aurait largement suffi.
Mais il est vrai que le DIY est très gratifiant, surtout quand ça marche. Bravo néanmoins pour la réalisation qui comporte beaucoup de recherches, assemblage, ligne de code, tests ...
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
1 918
77 Seine et Marne
Je n'ai pas ce souci : le thermostat déclanche la chauffe et la pompe si elle est à l'arrêt , quand le thermostat coupe la chauufe la pompe continue de tourner et se coupe quand l'eau est à 30° environ sauf si entre temps le thermostat se remet en fonction.
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 111
le wast
Bonjour
je crois que pour ne pas avoir de probleme de radiateur "froid" il faut agir sur les coudes de reglage d'abord.. :wink:
Une installation de chauffage doit s'"equilibrer"...

Jean Paul :drinkers:
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 421
FR-95 Marines
Bonjour,
J'ai une chaudière gaz assez ancienne et que je trouve plutôt archaïque, mais on peut tout de même choisir le fonctionnement du circulateur : continu, temporisé après l'arrêt du brûleur, ou bien uniquement pendant que le brûleur fonctionne.
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avr 2008
768
Bonjour.

Toute installation d'une régulation nécessite de respecter le mode fonctionnement de la chaudière préconisé par le fabriquant. Ça c'est le premier point incontournable et à respecter impérativement.
Type de chaudière :
1 - à température variable (chaudière fonte, chaudière moderne, à condensation inférieures à 55°)
2 - à température constante (supérieure à 55°, chaudière acier ou tôle, et production d'ECS)
Pour une chaudière maintenue en température constante, la régulation du chauffage par action directe sur le circulateur, est fortement, déconseillée.
Dans la mesure du possible il convient de diminuer la température dans la chaudière, cela réduit les pertes et permet d'obtenir un meilleur rendement par abaissement des températures de fumée.
En fonction du mode de fonctionnement de la chaudière et de l'importance du circuit chauffage il faut parfois maintenir un circuit d'irrigation permanent dans la chaudière.
Pour utiliser toutes les calories produites dans le circuit chauffage, il est possible d'asservir le circulateur chauffage à la température retour ou à un delta de température.
Deuxième point à prendre en considération le mode de régulation,
- tout ou rien, proportionnel, intégral, progressif etc.è
- Boucle de régulation, ouverte ou fermée.
Bien d'autres facteurs interviennent, mais pour une étude sérieuse il faut connaître tous les éléments de l'installation. Généralement il convient de faire un schéma comprenant tous les constituants de votre installation, (Chaudière, circulateurs, ballons ECS, vannes de coupures, de régulation, les circuits ECS, de chauffage, de décharge, les types radiateurs, robinets et tés de réglage etc…
C'est en ayant une connaissance précise de votre installation que vous pourrez déterminer la meilleure régulation possible et faire des économies.

Salutations cordiales.
Valoris
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 410
FR-29 Brest
Bonjour,

Comme @Jope004 sur ma chaudière gaz il y a un temporisation intégrée, réglable, pour prolonger le fonctionnement de la pompe. Sur ce genre de chaudière murale on ne monte pas de vanne trois voies à ma connaissance.

Sur la mienne la température de sortie est réglée par la modulation de la puissance du brûleur et le corps de chauffe a très peu d'inertie. Il est effectivement intéressant de diffuser toute l'eau chaude produite pour limiter les pertes, et par ailleurs cela permet de redémarrer avec un corps plus froid pour les chaudières à condensation.

Pour ne pas tout changer ne pourrais-tu pas envisager une simple solution électro-mécanique avec un relais temporisé prolongeant le fonctionnement de la pompe ? Ça doit se trouver assez facilement dans le commerce ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 873
Bourgogne
Merci à tous pour vos partages !

Ma chaudière à gaz Chapée Edena 110x n'a aucune régulation possible, ni sur la partie chauffage, ni sur l'ECS. Juste ON ou OFF. La vanne 3 voies est manuelle. Pas de temporisation pour différer l'arrêt du circulateur. Pas de thermostat. Le seul réglage possible est un commutateur 1, 2, 3, 4 et auto, sans aucune indication à quoi cela correspond. Aucun réglage pour l'ECS. Un peu léger à mon goût !!!

Avec le projet n°1 j'ai associé un thermostat Nest pour régler la température dans la pièce de vie. Viendront par la suite des vannes thermostatiques sur les radiateurs des chambres à coucher, pour moduler à la baisse la température de ces pièces qui n'ont pas besoin d'être chauffées autant que le salon. En attendant j'ai simplement fermé "au pif" un peu les vannes actuelles. Cet ensemble fonctionne à satisfaction. Il me permet également d'allumer ou d'éteindre le chauffage à distance, par téléphone.

Le projet n°2 est la commande de circulateur illustrée en début de cette discussion. Il m'a semblé intéressant de mesurer précisément les températures de départ et d'arrivée d'eau chaude et de différer l'arrêt du circulateur jusqu'à un seuil de température. C'est le rôle de l'Arduino et il le remplit à satisfaction. Je pourrai moduler le seuil (aujourd'hui 30°) en fonction des observations futures.

Le projet n° 3 sera l'ajout d'une fonction de réveil du circulateur à périodicité donnée pour le faire tourner 5 minutes ou plus : en période d'été quand le chauffage est coupé. Cela évitera le gommage.

Il est vrai que ce genre de "bidouillages" n'a pas que des avantages. Je pense à la salade de câbles derrière la chaudière, les toiles d'araignée, le risque de panne et la revente de la maison. C'est pourquoi j'ai gardé et étiqueté précieusement le câble d'origine pour l'alimentation 220V du circulateur. Il reste dans la chaudière. Les nouvelles connexions sont étiquetées aussi.

L'autre inconvénient est que la chaudière s'arrête quand le thermostat indique que la température demandée est atteinte. Mais le circulateur continue de faire tourner l'eau chaude (qui va refroidir lentement). Conséquence : la température dans la pièce de vie monte momentanément 1 °C au dessus de la demande. Mais j'aime mieux cela que de perdre cette énergie latente dans les tuyaux (non isolés, maison ancienne). Je pourrais baisser la température demandée, mais le chauffage s'enclencherait ainsi plus tard, ce qui n'est pas souhaitable.

Chauffagiste est un métier !
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 873
Bourgogne
@tranquille : c'est vrai, j'y pense aussi :wink: Pour l'instant c'est "a la mano"... Il y a tant à faire et les journées n'ont que 24h :smt022

J'attends la livraison d'un pressostat, l'ancien ayant rendu l'âme (tout rouillé).
 
Haut