perçage du verre, quel foret ,

pinou29
Compagnon
18 Mars 2009
2 546
Toulon ( Var )
Bonjour.
J'ai eu fais avec un tube en ferraille et de la pâte à roder.
fait dégager souvent mais on y arrive.
Faire un cordon de cire à bougie autour de la partie à percer pour garder une certaine "épaisseur " de pâte.
Mais ça, c'était avant.
Bernard.
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Pour moi il n'y a pas une seconde d'hésitation car j'ai l'expérience en optique de précision des forets à carotter qui sont du type 1 comportant une couronne diamantée. A utiliser avec de l'eau en abondance. Mais le tube et la pâte à roder ou de l'émeri en poudre ou du carborundum en poudre sont aussi de bonnes solutions.
Il faut tourner très doucement avec ces méthodes travaillant par abrasion et en milieu humide au minimum en faisant des "sèchées".
Stan
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Une séchée comme son nom l'indique c'est la séquence de travail des abrasifs humides jusqu'au moment où ils deviennent secs. Avec un foret couronne diamanté il est souhaitable d'avoir un écoulement d'eau permanent. Pour préserver le matériel en fonte/acier il faut leur coller une grosse couche de graisse bien collante puis après le travail utiliser une soufflette à air comprimé pour bien chasser l'eau. Sinon on peut à la rigueur comme il a été dit faire un talus en anneau avec du mastic de vitrier autour de la zone de perçage et y entretenir une réserve de pétrole ou white spirit mais là je n'ai pas l'expérience. J'ai seulement vu faire quelqu'un de cette façon mais en utilisant une tige de tungstène de 1 ou 2 mm de diamètre avec de l'abrasif pour percer de la vitro-céramique sur une très grande longueur.
Stan
 
Barbidou
Compagnon
1 Novembre 2012
605
Yvelines
Bonjour,

J'ai déjà découpé des cercles de 12cm de diamètre dans du verre de 15mm d'épaisseur avec une simple casserole en alu montée sur un axe, un boudin de pâte à modeler autour pour faire une petite piscine et de l'eau et de l'abrasif (grain 80). C'est long et bruyant mais ça marche bien... La même chose avec un simple tube de 10, ou les petits trépans que tu montre en photo et c'est parfait.

Si tu veux limiter les éclats et les rayures, tu peux coller une petite glace de 3mm à la cire à cacheter sur chaque face avant de commencer.

Il faut débourrer souvent, nettoyer la boue de verre usé et remettre de l'eau et de l'abrasif régulièrement.

Bien sûr, si le trépan a déjà une couronne diamantée, inutile d'ajouter l'abrasif.

Sinon, ce qu'on appelle "séchée" dans le travail des miroirs n'est pas tout à fait ce que décrit Stanloc. On ne va jamais jusqu'à sécher complètement l'abrasif, mais jusqu'au point où l'abrasif est écrasé et ne produit plus d'effet (le bruit change nettement). Avec les grains grossiers, cela va très vite et ils n'ont pas le temps de sécher. Pour les grains plus fin, l'abrasif devient pâteux et on pourrait arriver à sécher littéralement l'abrasif, mais on ne va jamais jusque là (risque de collage des disques de verre et de gros dégâts sur la surface) on ajoute de l'eau pour rallonger la séchée...
 
Barbidou
Compagnon
1 Novembre 2012
605
Yvelines
Je n'ai jamais vu faire ça à sec, mais te connaissant, tu vas bien nous faire un petit reportage!
L'eau permet d'éviter la surchauffe, elle aide à évacuer les poussières de verre et elle leur évite de voler et de finir dans les poumons...
Un simple boudin de pâte à modeler pour faire une cuvette qu'on rempli fait bien l'affaire...
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut