optimisation découpe plasma

gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour,
j'espère ne pas faire doublon avec un autre fil qui aurait eu le même but:
rassembler un maximum d'infos sur la façon d'utiliser au mieux nos découpeurs plasma. Je pense que nous serons plusieurs à échanger notre expérience dans ce domaine. Comme il existe toute une gamme de matériel avec des qualités, des performances, et....des prix, très différents, je précise que j'ai un matériel "premier prix" pour usage amateur et occasionnel.

J'ai suivi le sujet "pour l achat d'un découpeur plasma" ouvert par mitcheli, et j'ai acheté un poste plasma CUT50 (le même que décrit par gabber au post#11 de ce fil).

Après quelques essais, j'ai déjà quelques premières remarques, et quelques questions...

J'en cite déja deux pour aujourd'hui:
1) j'ai dû remplacer 2 fois l'électrode et la tuyère (2 pièces en cuivre), pour environ 1 mètre de coupe dans des épaisseurs allant de 4 à 8 mm. Ça me semble un peu rapide, c'est peut-être parce que parfois je restais au contact pendant la coupe....je ne sais pas s'il faut remplacer les deux à la fois, ni comment déceler le bon moment pour changer. Comme je n'arrivais plus à rien de bon, j'ai changé les deux.
2) j'ai très souvent une coupe très inclinée, de 10 à 15° environ, alors que ma torche est bien verticale.

Je me suis vite aperçu qu'il est difficile d'aller bien droit, à vitesse régulière, à distance fixe de la tôle.....J'ai donc bricolé ce montage avec mon tour. Ça marche super bien. Il a fallu que je déplace l'interrupteur qui est sur la torche: j'ai utilisé uhn vieux téléphone, c'est très ergonomique :wink:
Il me semble que j'ai réussi à amorcer sans contact réel, juste en étant très près. Quoi qu'il en soit, quand c'est amorcé, on peut avoir 1 à 1.5mm de distance, l'arc continue.

je mets quelques photos
DSCF5092.JPG
DSCF5112.JPG
DSCF5115.JPG
DSCF5117.JPG
DSCF5119.JPG
DSCF5120.JPG
 
MOTORIX
Ouvrier
29 Mars 2013
447
82100
:wavey:Gégé et tout le monde
Bien vu la bidouille en + tu peux régler la vitesse d avance (tant que la découpe reste verticale comme en oxycoupage) j ajouterai juste une pression mini de 6 bars en continu (malgré se que dit peut-être la notice ) le potentiomètre de l ampérage toujours a fond (a mois de couper une boite de conserve) et surtout de l air le plus sec possible ,pour un essai tu m as l air d avoir pris une belle épaisseur:tumbsupe:
Bonne après-midi .@+++.Henry.
 
Popino
Compagnon
23 Avril 2012
907
Super
Mais en faisant ce montage ("long bras") sur une machine qui a de l’électronique (fraiseuses avec visu ou CN diverses) ça craindrait?
Et en faible épaisseur (1.5, 2...) en acier, ça fait un découpe fine et propre? Prix de revient?
Désolé, tu attendais des réponses, c'est des questions...
A+
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #4
une pression mini de 6 bars en continu
oui, j'ai commencé avec 5 bar, devenant 4.5 pendant le travail, et ensuite il m'a semblé que c'était mieux en mettant 6 bar (5 en travail). Je crois que là je suis au maxi. Je dois pouvoir gagner un peu en réglant le pressostat, mais c'est délicat. Sinon je peux me brancher en direct sur ma cuve, je gagnerai peut-être 0.5 bar, le détendeur et le filtre du CUT50 feront le travail.

le potentiomètre de l ampérage toujours a fond
j'ai lu que ça pouvait augmenter les bavures, de mettre plus que nécessaire. Mais peut-être veux-tu dire aussi qu'il faut augmenter la vitesse ?

pour les épaisseurs sur la photo c'est 6 mm (mesuré 5.8). J'ai coupé jusque 8 mm, encore propre. Du 10 aussi mais on voit que c'est limite. Le problème, c'est que si on n'a pas bien coupé un endroit, on pourrait penser faire une seconde passe: bernique!

Sur la photo on voit bien que la coupe est inclinée. J'ai deux hypothèses, que je vais tester:
- la coupe aurait tendance à "s'incliner" du coté de la chute. Par économie, je n'ai pas encore coupé un morceau en deux, je coupe en général une petite bande. Donc elle chauffe plus, donc plus tendre....
-il y aurait un effet de "soufflage d'arc" d'un coté, par effet magnétique, le circuit composé des fils, de la torche et de la pince de masse étant une boucle de courant, c'est un gros électro-aimant élémentaire.

Une explication que j'ai vue aussi c'est le manque de pression d'air, ou le mauvais état de la tuyère, (l'un ou l'autre, je ne sais plus où j'ai vu ça....). Mais là mes consommables étaient neufs et ma pression quasi maxi.....

Je suis très content de mon montage sur tour pour faire des essais. Les avantages sont que la vitesse est reproductible, ajustable, constante...La hauteur est constante aussi, si tout bien horizontal. Par contre, je vais ajouter un petit réglage de hauteur, car pour l'instant quand je veux l'ajuster c'est pas simple. Je voudrais pouvoir amorcer au contact ou presque contact, puis remonter tout de suite un peu de 1 ou 2mm (2 c'est peut-être beaucoup pour conserver l'arc).

D'autre part, ce montage ne permet que des coupes droites et débouchantes, je ne peux pas facilement faire un changement de direction(*). Bon, ce n'était pas fait pour ça non plus :wink: .

(*)oui, je peux passer sur le transversal, pour faire un angle droit, mais quand c'est en marche, s'occuper du tour sans faire de c....c'est pas évident....D'ailleurs une fois j'ai mis l'avance dans le mauvais sens, avec le masque, pas vu assez vite, je suis venu en butée sur le mandrin et j'ai cisaillé une goupille d'entrainement de vis-mère: 2 heures hier pour dépanner, je fais un petit post là-dessus, tour Celtic 17. Ça aurait pu être + grave...

Dans les questions que je me pose, il y a aussi:
-quand on est près de la pièce, il y a un peu d'air qui doit partir sur les cotés. Si on met un guide à quelques mm, l'air ne peut s'échapper de ce coté, donc n'y a t-il pas une perturbation du process ?
-quand on fonctionne avec contact, soit direct, soit par contact latéral avec un guide, on fait un contact électrique direct entre la partie masse (pôle +) et la tuyère. Quand on est à distance, la tuyère n'a aucune raison d'être au même potentiel que la tôle ( à vrai dire je me demande à quel potentiel elle se trouve...). Donc entre les deux procédés le potentiel électrique de la tuyère n'est pas le même. Pas d'effet sur le process ?
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #5
Mais en faisant ce montage ("long bras") sur une machine qui a de l’électronique (fraiseuses avec visu ou CN diverses) ça craindrait?
là je sais pas, je n'en ai pas (pour l'instant :wink: )

Et en faible épaisseur (1.5, 2...) en acier, ça fait un découpe fine et propre? Prix de revient?
normalement oui et pas cher. Bizarrement je n'ai pas encore coupé moins que 4 mm....je confirme dès que poss. Un jeu de consommable doit couter 1 ou 2 euros (pour le premier prix, sinon j'en ai vu de beaucoup plus chers), si ça permet de couper 3 ou 4 mètres-je dis ça au pif, mais en coupant du fin ça dure plus longtemps- ça ne revient pas cher.
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Pourrais tu m'expliquer ce que tu as fait?
salut matocaz
je suis parti du principe que je ne serais pas à coté de la torche, donc il fallait séparer le bouton de commande et la torche. Il était juste tenu dessus avec 2 colson. C'est un simple interrupteur contact-travail. J'ai dessoudé les deux fils pour pouvoir le sortir de la gaine de torche (suffit de tirer). Mais ensuite, ce n'était pas facile de ré-utiliser le même système, bien adapté pour la torche, mais quand on l'a dans la main....Donc j'ai mis un bête interrupteur que j'avais au bout des fils, et j'ai cherché une boîte pour mettre ça dedans. En farfouillant j'ai retrouvé une paire de vieux téléphones, j'ai monté l'interrupteur sur l'un des deux (en le matraquant à l'intérieur bien sûr !). Finalement si j'utilise la torche manuellement, c'est pas trop génant. De toutes façons, perso je ne suis pas très à l'aise avec les commandes sur torche genre TIG, je trouve peu compatible de tenir ça correctement en actionnant la commande. Donc....
 
jpcdr83
Ouvrier
26 Mai 2012
319
Figanières. 83830
Gégé62, j'ai le même poste que toi, et je ne comprends pas pourquoi tu t'embêtes à ne pas mettre la buse au contact de ta pièce.
Je mets tout le temps la buse en contact et cela coupe très bien et c'est beaucoup plus facile, et je ne consomme pas plus de buses que ça.
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 040
attention à la ligne d'alimentation trop faible l’électronique compense mais pas en totalité valable pour tous les principe mig tig mma plasma cut



prépare bien ta coupe avec un guide pour coupé droit et une vitesse avancement régulière pour ma part j'amorce a l'ext et ensuite
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
tu t'embêtes à ne pas mettre la buse au contact de ta pièce
j'ai lu qu'on pouvait toucher, mais que ça détériore plus vite la tuyère....En fait je ne suis pas contre, je suis seulement en période de tests, il faut que j'essaie un peu tout. Et je n'arrive pas à une vitesse régulière à la main, d'où mon système avec tour, ensuite je ferai un mécanisme dédié plus adapté. Avec le tour, c'est aussi facile de rester un peu au-dessus sans toucher.
Et question: qaund tu frottes sur la pièce, tu mets un guide je suppose, le guide est contre la tuyère cuivre ou contre la buse céramique ? je vois bien qu'on est plus précis si on est contre le cuivre, mais du coup ça peut géner si de l'air veut s'échapper sans entrer dans le trait de coupe ?
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 559
Harnes (Pas de Calais)
attention à la ligne d'alimentation trop faible l’électronique compense mais pas en totalité valable pour tous les principe mig tig mma plasma cut
demain de mesure la chute de tension en puissance max.

prépare bien ta coupe avec un guide pour coupé droit et une vitesse avancement régulière pour ma part j'amorce a l'ext et ensuite

...ensuite, tu décolles ?
 
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 040
une partis du message et effacé


oui le gys à un amorçage hf ça facilite le démarrage de la coupe sur de grosse eps sur les petites ça évite de faire une coupe en dehors du guide pour un amorçage au contact ça ne change rien si tu fait a main levée il faut bien marqué la coupe avec une craie le reste tu à du mal à le voir

pour les consommables il faut que la pression d'air soit correct ..... sinon tu use...encrasse les buses là elle ce détériore vite .celle fournis sont peut être pas top il y a cuivre et cuivre si tu compare avec des produit semi pro ...

je frotte la céramique sur le guide pas la buse

la coupe en bias peut venir d'une pression trop faible ......... ou tu et en limite d'eps de coupe ......... ou tu va trop vite ............ lorsque il donne 10 mm maxi il faut que tu avance lentement et régulièrement comme pour un chalumeau coupeur si la ligne et limite l’électronique compense mais fait pas de miracle

les accessoires il y a de tous en fonction de ce que tu a besoin de coupé et de la facilité que tu a de faire des coupes à mains levée si tu a de la long met le câble de la torche comme pour un tig sur l'épaule

après un peut de pratique ça vient vite

attention avec les lunettes ça amplifie le flash
 
jpcdr83
Ouvrier
26 Mai 2012
319
Figanières. 83830
Et question: quand tu frottes sur la pièce, tu mets un guide je suppose, le guide est contre la tuyère cuivre ou contre la buse céramique ? je vois bien qu'on est plus précis si on est contre le cuivre, mais du coup ça peut géner si de l'air veut s'échapper sans entrer dans le trait de coupe ?[/QUOTE]

Un guide en contre plaqué de 5 mm et je le pose sur le cuivre. Je n'ai jamais observé la moindre problème
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut