Nos enfants se rendent dans la capitale une fois par semaine pour l'environement

Je comprend pas, si la terre se réchauffe on aura moins besoin de bois ou autre source d'énergie
Salut,

Moi je vois ça autrement, si ça se réchauffe, tout se qui est sous les pôles se refroidi, met un gros glaçon sur un ballon quand le glaçon fond le froid descend.

@ +
 

SULREN

Compagnon
27 Janvier 2009
2 718
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
il y a sans doute d'autres usages pour ces belle poutres que de les brûler :) ...
Ben non apparemment.
Mon intention quand je les ai déposées n'était pas de les vendre mais de les donner à des habitants du village (650 ha), où il y a beaucoup de maisons anciennes et même 2 petits chateaux.
Un "chatelain" était intéressé, mais c'était pour rénover avec du bois ancien des éléments extérieurs du chateau. Mes poutres en carolin ne convenait donc pas. Mais je lui ai donné des vieilles solives en coeur de chêne (pas de l'aubier) imputrescibles et dures comme du fer. Impossible d'y planter un clou, donc montage par tenons mortaises.
Un seul autre gars voulait aussi des vieilles poutres, mais là encore pour l'extérieur.

t'as pas réussi à les revendre ?
Je n'ai pas voulu essayer LBC. Chaque fois que j'ai voulu y vendre au prix de la ferraille des matériels agricoles encore utilisables, cela n'a pas marché. Finalement le ferrailleur m'en a pris plus de 3 tonnes, gratos, mais au moins il m'en a débarrassé.....et cette ferraille a été recyclée en acier, pas en CO2, par le groupe Derichebourg.

la vitesse sur route. lorsqu'elle était libre, il était "conseillé" de se limiter, 15.000 morts, avec la limite à 90, qu'il était "conseillé" de respecter, 14.999. Depuis les radars qui "obligent", 3000...
@serge 91 Tu n'essaierais pas de nous biaiser par hasard? :nono:
Sur les 15000 - 3000 = 12000 mots évités il y en a eu 1 grâce aux radars, et 11999 grâce aux progrès de la sécurité dans les voitures et surtout à l'amélioration du réseau routier (élimination des points noirs).
Après, l'intelligence des choix et mon avis personnel, c'est un autre probleme...
L'intelligence des neuneus comme moi évolue, mais lentement, comme la vitesse darwinenne de l'évolution des espèces.
La preuve:
- Aujourd'hui j'envisage de brûler des poutres dans une cheminée. Au moins cela fait économiser du fioul dans la chaudière.
- Il y a 25 ans, je regroupais tout le bois de la vieille charpente au milieu du parc, d'un coup de tracto-pelle, et j'y déversais 10 litres de fioul que j'enflammais (problème des clous; je n'avais pas de tronçonneuse à chaîne carbure, moâââ).
On avance....on avance! .....Il ne faut pas être si pessimiste. :smt011

Feu charpente.jpg
 
Dernière édition:

Boris_25

Apprenti
10 Novembre 2014
115
Merci @Boris_25 pour le lien vers l'interview de Pablo Servigne (mais....tu n'en aurais pas de plus courtes :)).
Je ne le connaissais pas et je l'ai écouté intégralement, ce soir après diner.
Sa théorie de la "collapsologie" tombait bien après mon massacre des poutres".
Il y a un montage thématique sur l'effondrement qui regroupe les propos des divers interviews de P. Servigne & J. Blamont, Philippe Bihouix, Jean-Marc Jancovici, Vincent Mignerot et Edgar Morin, pur ceux qui n'ont pas le temps d'écouter les quelques heures des différents Interviews.


 

Papynano

Compagnon
15 Juillet 2009
1 015
Savoie
L'eau de mer pour irriguer, pas terrible....
Bonjour
L'eau de mer c'est ce qui domine sur la surface de la terre mais ça n'empêche pas que les continents en bordure soient productif.
Une masse d'eau s'évapore chaque jour et se condense ensuite et cette eau est douce le cycle de l'eau existe sur notre planète depuis que le monde est monde.Les savants veulent aller sur Mars pour développer une vie sur cet astre, ce serait bien plus intelligent de le faire ici sur terre .
Utiliser les ressources ici sur terre dans un environnement que nous connaissons et que l'on peut maîtriser serait plus sage que de jeter nos ressources dans l'espace ,la fortune que ça coûte par kgs de matière première pour construire ces bases.Nous ne sommes pas capable de gérer notre environnement sur terre comment espérer le faire sous des dômes à des millions de Kms dans un milieu hostile et inconnu ou le moindre couac et les pionniers sont condamnés à une mort certaine.
En peu de temps nous avons déjà fait de l'espace proche une poubelle géante (comme pour les océans) avec les déchets du à chaque lancement de satellites.
La mer d'Aral par exemple ou le lac Tchad si nous avons la technologie pour les assécher pourquoi nous ne pourrions pas faire l'inverse?
La technologie elle existe les tunneliers peuvent faire des ouvrages qui traversent les montagnes ou qui passent sous la mer, à l'heure actuelle on ne peut pas amener les icebergs mais ne dit on pas aussi que la glace des pôles désalinise l'eau de mer. Il parait que dans un passé lointain il y avait des mers intérieur au Sahara c'était de l'eau salée ou de l'eau douce
 

SULREN

Compagnon
27 Janvier 2009
2 718
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Il y a dans certains désert des zones importantes ou le sol se trouve en dessous du niveau de la mer y il a qu'a faire un canal pour remplir ses zones. Il y a plusieurs avantages 1: ça donne du travail à pas mal de monde. 2: ça permet d’irriguer et peut être de rendre productif des zones actuellement stériles.
Il n'y a pas à remplir d'eau ces zones désertiques à grands coups de travaux pharaoniques. Certaines le sont déjà par le fait de la nature.

Concernant l’eau au Sahara, j’ai été sidéré par ce que j’ai entendu lors de mes visites pour raisons professionnelles à Hassi-Messaoud, région pétrolière (plus grand gisement pétrolier du continent).
Hassi signifie puits en Berbère et cet endroit a pris le nom de « Puits de Messaoud », en référence au chamelier qui l’avait creusé. Ce puits existe toujours et je suis allé le voir (ci-dessous photo que j'ai prise).

Il y a aussi dans la région d’énormes masses d’eau fossile entre 1000 et 2000 m de profondeur. Cette eau est très minéralisée, donc pas potable sans traitement préalable. De même, à certaines profondeurs elle n’est pas très bonne pour l’irrigation, sans traitement. Mais on pourrait quand même s'en servir pour ces usages. C’est expliqué ici :
https://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/bitstream/123456789/13964/1/BOUSELSAL Boualem1.pdf

On voit aussi que pour les besoins de l’exploitation pétrolière on extrait (en 2015) 250 Hm3.
1 Hm3 est un cube de 1 Hm de côté, soit 100m de côté. Il fait donc 1 million de m3.

Des ingénieurs du site pétrolier m’ont dit , avec une gêne notoire, que cette eau fossile était pompée, puis réinjectée vers 3000 m de profondeur dans le gisement de pétrole, afin de compenser le volume extrait, maintenir la pression dans le gisement et faciliter la remontée du pétrole.

Vas y Jeannot !!! En principe l’eau fossile perdue ne se renouvellera jamais. Dur! Dur!

On ré-injecte aussi dans le gisement, pour la même raison, le gaz qui se dégage du brut lorsqu'il arrive à la surface (par décompression). Il y a de gros turbo compresseurs affectés à ce travail (ce n'est pas ce qu'on appelle le "gaz-lift", qui est encore autre chose).

Photo(036).jpg
 
Dernière édition:

wapiti

Ouvrier
30 Décembre 2015
390
sud
Un peu de lecture pour se 'remonter ' le moral: Jean Hegland , dans la foret (ça se lit bien)

Question: au début de cette petite video d'europe 1, le narrateur précise que 'le 1er aout 2018 a eu lieu le jour du dépassement', quel poids financier donner aux 8 premiers mois 'durables' de l'année 2018? ça fait combien de milliards d'euros 8 mois de consommation Humaine sur une planète perdue dans la banlieue de la voie lactée au fin fond du système solaire?

Vu que nous sommes 7 ou 8 milliards, à combien d'euros mensuels est ce que j'ai droit si je ne veux pas dépasser le 'durable'? (un droit, tout comme un papou de nouvelle guinée ou à la fille de Bill Gates)

Quels sont mes devoirs pour, en échange, avoir le droit de consommer toute ma part (seuls les inscrits ayant plus de 40 messages auront le droit de voir les bon plans et les bonnes occases, dois-je mettre mes déchets recyclables dans la poubelle à recycler)

J'ai posé la question sur le site de Pierre Rahbi mais n'ai pas eu de réponse... ahhhh, ces écolos... je suis convaincu d'avoir de belles réponses argumentées et documentées ici :wink:
 

Boris_25

Apprenti
10 Novembre 2014
115
@wapiti, la réflexion sur le droit de consommer ne se mesure malheureusement pas en terme de ressources, mais dans une société capitaliste elle est fondée sur le pouvoir d'achat. Je m'appuie sur ce que dit Jean Marc Jancvici à propos des ressources naturelles, elles n'ont jamais été quantifiées, inventoriés et par le fait évaluées en termes cout/disponibilité.
Les pays industrialisés s'accaparent les matières premières dans les pays du sud, à des prix qui ne sont pas en relation avec leur rareté et surtout qui n'apportent que la misère à la grande partie de la population locale...
Si nous prenons le cas de la France, si nous devions vivre en autonomie, nous serions ..... très différents.
Pas de pétrole, pas de métaux précieux et pas d'uranium pour les centrales nucléaires... Je vous laisse imaginer ce que serait la France.
Pourtant aujourd'hui nous pouvons acheter des voitures des téléphones portables, partir en avion pour quelques euros, acheter de la nourriture, en jeter une grande partie, j'en passe et des meilleures.
En fait notre mode de vie dépend uniquement de la pauvreté qui sévit à l'autre bout du monde...
 
Haut