Noicir des graduations

  • Auteur de la discussion Pierrot64
  • Date de début
P
Pierrot64
Apprenti
20 Nov 2008
69
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

j'ai des instruments de mesure en inox, mais sur certains les graduations sont difficilement lisibles car le contraste provoqué par le noir en fond de graduation est parti.

Quelqu'un connait-il une astuce pour les renoircir proprement ?

Merci par avance. javascriptemoticon(':-D')
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonsoir ,

Dans des inscriptions gravées au pantographe sur étiquettes , coffrets et autres ... on met de la cire à froid + un bon coup de chiffon .
Cette cire est commercialisé en bâton cylindrique .

http://www.jherbin.fr/industrieCire.html
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
J'hésitais à donner ma technique car elle est brevetée S.G.D.G. c'est à dire sans garantie du gouvernement.
En fait je l'utilise pour des graduations assez profondes comme celles pratiquées sur les cadrans de pendules quand ils sont en laiton nu et pas en cuivre émaillé. Je ne suis donc pas sûr que cela donne de bons résultats sur les graduations fines de tes instruments.
1-Je nettoie les gravures des graduations à l'alcool pour bien les dégraisser.
2- Je prends un morceau de vitre cassé et je le noircis en le passant sur la pointe de la flamme d'une bougie.
3-Je pose un peu des deux composants de d'araldite normale (résine epoxide +durcisseur) sur le verre et je touille jusqu'à obtenir une pâte homogène et bien noire.
4-J'introduis cette pâte dans les graduations et je passe un morceau de bois ou une cale en caoutchouc comme celle utilisée pour le ponçage des carrosseries de voiture, afin d'éliminer toute la colle qui n'est pas dans les creux des graduations.
5-Il reste forcément un film noir sur toute la surface, qu'il faut enlever. J'attends un peu que la colle commence à prendre, mais pas trop, et je passe un papier à peine imbibé d'alcool pour enlever cette couche sans aller diluer la colle qui est dans les graduations.
Rien n'empêche de nettoyer de suite les zones qui ne couvrent pas les graduations, sans attendre un début de prise .

L'avantage de l'araldite c'est qu'elle résiste bien aux mauvais traitements (nettoyage, usure, etc).
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
Euh, et bien moi, je prend un feutre indélébile, je badigeonne les graduations avec, je nettoie tout ça "vite fait".

Il ne reste du feutre qu'au fond des graduations....

Et voila.
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
+1 avec la méthode de Sulren
La difficulté étant d'une façon générale de trouver de l'araldite de la couleur de son choix. Il faudrait connaitre le type de charge colorée qui convient le mieux.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Dans le cas où les gravures ne sont pas nombreuses on peut en nettoyer le fond avant de le remplir de colle en le grattant avec une pointe à tracer, puis achever le nettoyage à l’alcool.

Il faut mettre juste ce qu’il faut de pigment pour colorer la colle, sans excès, pour ne pas dégrader les propriétés de la colle.

J’ai toujours utilisé du pigment noir (noir de fumée) mais on pourrait peut être essayer les autres couleurs suivantes:
- Bleu : la craie en poudre vendue avec les cordeaux
- Blanc : oxyde de zinc, alumine
- Rouge : rouge à polir (oxyde de cérium)
- Or : poudre vendue dans les magasins de bricolage.

Si la surface à enduire est bien plane, l’excès de colle peut être enlevé avec une lame de cutter utilisée comme spatule à enduire.
 
P
p-mick
Compagnon
25 Fev 2008
1 194
Hettange-Gde 57330
Slt,
"Ouator" ou polish pour le cuivre
le depot noir constitue de solvant, d'abrasif fin & de
d'oxydes metalliques reste dans les graduations
@+
pierre
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

L'araldite c'est "solide" et doit convenir.
Mais , je vois plusieurs difficultées , les gravures ne sont pas bien profondes et nombreuses , ce ne dois pas étre facile d'enlever l'excedent !
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Pierrot64 a trouvé plusieurs solutions en réponse à la question qu'il a posée. Il pourra choisir la mieux adaptée au cas de ses graduations et de la durée dans le temps qu'il souhaite.
 
P
Pierrot64
Apprenti
20 Nov 2008
69
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonsoir,

merci à tous pour vos généreuses idées. Un des instruments est un rapporteur d'angle et les graduations comme chacun sait sont très rapprochées et très peu profondes.

Il faut donc quelque chose d'assez fluide.

Je vais faire les tests et vous dirait le résultat.

Merci A+ :wink:))
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Je pense que l’araldite n’est pas si visqueuse mais pour ceux qui veulent vraiment du liquide il existe dans le catalogue des Beaux Arts des encres de chine et des encres acryliques qui s’appliquent sur tous supports et qui sont relativement indélébiles.

http://www.geant-beaux-arts.fr/

De plus elles répondent au souhait de JKL de disposer d’une large palette de couleurs.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 633
59000
Je confirme la méthode de SULREN, je choisis toutefois une résine époxy
fluide de stratification la R123 de Soloplast, qu’on trouve à Casto dans le rayon
stratifié pour application carrosserie, également sur ebay en tant que résine
pour réparation accastillage (mais sans marque) et comme colorant : la gamme
de colorant en poudre également de chez Casto( toutes les couleurs fonctionnent).
edit:
ici aussi:
http://www.lamarchandecouleurs.com/Nuan ... gments.php
Après raclage ébauche avec un bout de caoutchouc dur, en milieu de
polymérisation nettoyage à l’alcool à brûler. C’est indestructible, même dans
un fin trait de pointe à tracer
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Ca se rapproche tout bonnement d'une encre type epoxy pour sérigraphie sur verre ou metaux , marque Tiflex ou autres , par exemple .
Si vous connaissez un artisan qui fait de la sérigraphie ...
 
H
hervé37
Nouveau
18 Août 2008
6
SULREN a dit:
rouge : rouge à polir (oxyde de cérium)
Petite correction, le rouge à polir est un Oxalate de fer. L'oxyde de cérium est blanc. Ces deux produits servent notamment à polir le verre, très utilisés par ceux qui fabrique leur miroir de télescope.
cordialement
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir Hervé,
Exact.
Le rouge à polir est obtenu par calcination d’oxalate ferreux
L’oxyde de cérium est de couleur rose clair ou blanche quand il est très raffiné.
L’oxyde de zirconium est aussi un des abrasifs de couleur blanche utilisé en polissage, qui succède à l’oxyde de cérium dans la chronologie du polissage si je me rappelle bien.
Il y a des dizaines d’années que j’ai laissé tomber l’instrumentation astronomique et j’ai fait un lapsus. Les abrasifs de mes kits de polissage sont depuis longtemps à la cave.

Je verse plutôt aujourd'hui dans la connaissance très précise des orbites des planètes et mon ouvrage de référence est plus « Astronomical Algorithms » de Jean Meeus que « Réalisez vous-même votre télescope » par Pierre, Paul ou Jacques ou le "Guide de l'Astronome Amateur".
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 393
Près de Rouen
bonsoir à tous,
un truc, qui rejoint celui donné par JeanYves: j'utilise tout simplement de la cire à modeler, achetée (pour faire des moulages à cire perdue) chez le Géant des beaux arts, elle est noire et elle colle très bien sur les doigts et dans les creux des graduations des machines....on l'étale, on passe un chiffon pour enlever l'excédent c'est lisible sans problème et ça tient parfaitement!
 
A
Guest
Bonsoir, :-D

ilfaitvraimentbeau a dit:
bonsoir à tous,
un truc, qui rejoint celui donné par JeanYves: j'utilise tout simplement de la cire à modeler, achetée (pour faire des moulages à cire perdue)
Moi j' avais essayé avec du bête cirage à chaussure mais l' inconvénient est apparu l' été où il a fait si chaud :shock:

Vous n' avez pas eu ce genre de souci :?:

cordialement,

Alproc :drinkers:
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 393
Près de Rouen
pas de problème! la cire tient très bien, j'ai même énormément de mal à l'enlever de mes mains quand je m'en sers, et elle résiste très bien à l'huile....le seul problème pour ce sujet est de s'en procurer en petite quantité, car le Géant la vend par deux kilo....
 
M
Malka
Apprenti
3 Oct 2009
171
JKL a dit:
+1 avec la méthode de Sulren
La difficulté étant d'une façon générale de trouver de l'araldite de la couleur de son choix. Il faudrait connaitre le type de charge colorée qui convient le mieux.
Bonjour,
pour colorer de l'araldite, rien de plus simple : ilfaut allez dans magasin de fournitures artistiques, demander du pigment noir pourcette exemple, le pigment étant encore 3 fois plus fin que de la farine vous n'aurez aucun mal à l'intrégrer à l'araldite en mélangeant le durcisseur, vous allez obtenir une pâta bien noire que vous pourrez utilisez pour diverses applications, soit mécanique, pour renoicir des graduation , remplir une gravure de cn, et comme moi cacher 'im quelle fisure sur des boiserie ou autre et ça résiste bien à la chaleur puisque je l'utilise en modélime vapeur fissure en modélisme vapeur.
A +
JM
 
M
Malka
Apprenti
3 Oct 2009
171
JKL a dit:
+1 avec la méthode de Sulren
La difficulté étant d'une façon générale de trouver de l'araldite de la couleur de son choix. Il faudrait connaitre le type de charge colorée qui convient le mieux.
Bonjour,
pour colorer de l'araldite, rien de plus simple : il faut allez dans magasin de fournitures artistiques, demander du pigment noir pour cette exemple, le pigment étant encore 3 fois plus fin que de la farine vous n'aurez aucun mal à l'intrégrer à l'araldite en mélangeant le durcisseur, vous allez obtenir une pâte bien noire que vous pourrez utilisez pour diverses applications, soit mécaniques, pour renoicir des graduations , remplir une gravure de cn, et comme moi cacher n'importe quelle fisures sur des boiserie de bateau modèles réduit ou autre et ça résiste bien à la chaleur puisque je l'utilise en modélime vapeur.
A +
JM
 
sjlouis
sjlouis
Apprenti
9 Déc 2009
163
Gironde et Pays Basque
Pour renoircir les graduations, j'utilisais la méthode encre de chine, voire marqueur.
 
C
chuck
Apprenti
16 Déc 2009
87
j'ai un réglet inox assez ancien particulièrement diffcile à contraster, les graduations ne sont pas assez profondes. après pas mal de tâtonements j'ai utilisé une méthode proche du bouche pores au tampon des ébénistes.

après dégraissage à l'alcool, je recouvre le réglet d'encre de marqueur indélébile. je laisse sécher puis avec un essuie tout, je forme un petit tampon imbibé d'une goutte d'alcool et je frotte la surface du réglet très doucement.
si il y a trop d'alcool, ça nettoie tout, alors on rajoute de l'encre et on épuise l'alcool en excès en frottant
si l'encre ne s'en va pas, il n'y a pas assez d'alcool alors on en rajoute très peu sur le tampon.

après quelques essais ça marche bien et ça ne prend pas trop longtemps, mais il faut le refaire de temps en temps.
traitement à réserver au réglet fétiche, qui ne vous quitte jamais :wink:
j'avais essayé à l'encre de chine, mais c'est soluble à l'eau, donc ça finit sur mes doigts en 1/2 journée...
 
F
F6FCO
Ouvrier
6 Jan 2010
357
Aveyron 12
Bonjour,
Si l'araldite est trop épaisse pour cette application, il est très facile de la rendre plus fluide en la chauffant un peu avec un décapeur thermique. Comme la plupart des résines elle se liquéfie vers les 60°.
 
P
pc07
Nouveau
30 Jan 2010
42
bonjour, un petit truc super économique que j'utilise pour avoir de l'époxy bien noir: je mélange avec un peu de toner de laser ou photocopieuse, bien mélanger, oh! le beau noir...
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Très bonne idée ....et ce ne sont pas les fonds de cartouches qui manquent. Cela me changera du noir de fumée.
Il faut mettre juste la quantité de pigments nécessaires, afin de pas altérer la qualité de l'epoxy.
 
M
Malka
Apprenti
3 Oct 2009
171
SULREN a dit:
Bonsoir,
J'hésitais à donner ma technique car elle est brevetée S.G.D.G. c'est à dire sans garantie du gouvernement.
En fait je l'utilise pour des graduations assez profondes comme celles pratiquées sur les cadrans de pendules quand ils sont en laiton nu et pas en cuivre émaillé. Je ne suis donc pas sûr que cela donne de bons résultats sur les graduations fines de tes instruments.
1-Je nettoie les gravures des graduations à l'alcool pour bien les dégraisser.
2- Je prends un morceau de vitre cassé et je le noircis en le passant sur la pointe de la flamme d'une bougie.
3-Je pose un peu des deux composants de d'araldite normale (résine epoxide +durcisseur) sur le verre et je touille jusqu'à obtenir une pâte homogène et bien noire.
4-J'introduis cette pâte dans les graduations et je passe un morceau de bois ou une cale en caoutchouc comme celle utilisée pour le ponçage des carrosseries de voiture, afin d'éliminer toute la colle qui n'est pas dans les creux des graduations.
5-Il reste forcément un film noir sur toute la surface, qu'il faut enlever. J'attends un peu que la colle commence à prendre, mais pas trop, et je passe un papier à peine imbibé d'alcool pour enlever cette couche sans aller diluer la colle qui est dans les graduations.
Rien n'empêche de nettoyer de suite les zones qui ne couvrent pas les graduations, sans attendre un début de prise .

L'avantage de l'araldite c'est qu'elle résiste bien aux mauvais traitements (nettoyage, usure, etc).
Sans le savoir j'utilise la même méthode que toi à un détail près le coup de la bougie.
J'achète du pigment que j'écrase encore un peu plus , bien qu'i soit déja trés fin , avant de rainurer ma pièce généralement en alu je la polie, puis je l'usine, ensuite je mélange mon pigment, ou rouge, ou bleu marine bien pétant, ounoir à l'araldite et ensuite j'applique la même méthode que Sulren pour le nétoyage et lorsque l'araldique est sèche dans mes graduations, j'aplique une couche de vernis métaux brillant en bombe, et voila, c'est le même procédé sauf que l'on peu choisir ça couleur, je trouve ça sympas. :-D
A +
 
danel guy
danel guy
Apprenti
9 Août 2012
235
bonjour
Moi je réalise des gravures de graduations en suite je ponce très légèrement pour que plus rien ne dépasse, ensuite je dégraisse bien au trichlore et je rempli soit avec du feutre noir indélébile ou de l'encre soit avec de l'encre de chine, j'attends que ce soit bien sec et ensuite je re ponce très finement toute la surface et ensuite je met du vernis à la bombe car les graduations de volant on y met très souvent les mains dessus voir des parties graisseuse bref de tout, mais de là à refaire les graduations d'un pied à coulisse ou ce genre de chose faut voir une entreprise spécialisé
je vous envoie une photo de ce que j'ai fait et le rouge c'est du marquer simple sans vernis car si je vernis le rouge se dissous avec l'aérosol.
20150415_125644.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
mettre du pigment noir dans l'araldite : l'araldite c'est de la resine epoxy avec une charge qui laisse peu de place au pigment ... pourquoi pas tout simplement de la peinture epoxy 2 composant , qui a la composition optimum epoxy pigment pour un noir bien opaque

j'utilise parfois de la peinture glycero ordinaire , c'est moins solide chimiquement mais c'est simple et ça me suffit

le probleme du feutre noir indelebile , c'est que c'est un colorant noir sensible a la lumiere : tous les marquage que j'ai fait au feutre il y a quelque dizaine d'année on disparu progressivement quand il sont pres des fenetre : une peinture noire est plus sure : elle contient en general du vrai noir de carbone
 
OscarH
OscarH
Apprenti
30 Nov 2009
218
Paris, France
Moi je prends du Tipex, vous savez le blanc que les secrétaires utilisent (utilisaient ?) pour corriger les fautes sur le papier.
La graduation devient blanche et ça tient très bien. Nettoyer le surplus avec un chiffon alcoolisé avant que ça ne sèche complètement.
OH
 
Haut