Noicir des graduations

Pierrot64
Apprenti
20 Novembre 2008
69
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

j'ai des instruments de mesure en inox, mais sur certains les graduations sont difficilement lisibles car le contraste provoqué par le noir en fond de graduation est parti.

Quelqu'un connait-il une astuce pour les renoircir proprement ?

Merci par avance. javascriptemoticon(':-D')
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 817
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
J'hésitais à donner ma technique car elle est brevetée S.G.D.G. c'est à dire sans garantie du gouvernement.
En fait je l'utilise pour des graduations assez profondes comme celles pratiquées sur les cadrans de pendules quand ils sont en laiton nu et pas en cuivre émaillé. Je ne suis donc pas sûr que cela donne de bons résultats sur les graduations fines de tes instruments.
1-Je nettoie les gravures des graduations à l'alcool pour bien les dégraisser.
2- Je prends un morceau de vitre cassé et je le noircis en le passant sur la pointe de la flamme d'une bougie.
3-Je pose un peu des deux composants de d'araldite normale (résine epoxide +durcisseur) sur le verre et je touille jusqu'à obtenir une pâte homogène et bien noire.
4-J'introduis cette pâte dans les graduations et je passe un morceau de bois ou une cale en caoutchouc comme celle utilisée pour le ponçage des carrosseries de voiture, afin d'éliminer toute la colle qui n'est pas dans les creux des graduations.
5-Il reste forcément un film noir sur toute la surface, qu'il faut enlever. J'attends un peu que la colle commence à prendre, mais pas trop, et je passe un papier à peine imbibé d'alcool pour enlever cette couche sans aller diluer la colle qui est dans les graduations.
Rien n'empêche de nettoyer de suite les zones qui ne couvrent pas les graduations, sans attendre un début de prise .

L'avantage de l'araldite c'est qu'elle résiste bien aux mauvais traitements (nettoyage, usure, etc).
 
oliv
Compagnon
7 Septembre 2007
1 121
LYON
Euh, et bien moi, je prend un feutre indélébile, je badigeonne les graduations avec, je nettoie tout ça "vite fait".

Il ne reste du feutre qu'au fond des graduations....

Et voila.
 
JKL
Compagnon
1 Avril 2008
1 995
+1 avec la méthode de Sulren
La difficulté étant d'une façon générale de trouver de l'araldite de la couleur de son choix. Il faudrait connaitre le type de charge colorée qui convient le mieux.
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 817
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Dans le cas où les gravures ne sont pas nombreuses on peut en nettoyer le fond avant de le remplir de colle en le grattant avec une pointe à tracer, puis achever le nettoyage à l’alcool.

Il faut mettre juste ce qu’il faut de pigment pour colorer la colle, sans excès, pour ne pas dégrader les propriétés de la colle.

J’ai toujours utilisé du pigment noir (noir de fumée) mais on pourrait peut être essayer les autres couleurs suivantes:
- Bleu : la craie en poudre vendue avec les cordeaux
- Blanc : oxyde de zinc, alumine
- Rouge : rouge à polir (oxyde de cérium)
- Or : poudre vendue dans les magasins de bricolage.

Si la surface à enduire est bien plane, l’excès de colle peut être enlevé avec une lame de cutter utilisée comme spatule à enduire.
 
p-mick
Compagnon
25 Février 2008
1 194
Hettange-Gde 57330
Slt,
"Ouator" ou polish pour le cuivre
le depot noir constitue de solvant, d'abrasif fin & de
d'oxydes metalliques reste dans les graduations
@+
pierre
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

L'araldite c'est "solide" et doit convenir.
Mais , je vois plusieurs difficultées , les gravures ne sont pas bien profondes et nombreuses , ce ne dois pas étre facile d'enlever l'excedent !
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 817
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Pierrot64 a trouvé plusieurs solutions en réponse à la question qu'il a posée. Il pourra choisir la mieux adaptée au cas de ses graduations et de la durée dans le temps qu'il souhaite.
 
Pierrot64
Apprenti
20 Novembre 2008
69
Bonsoir,

merci à tous pour vos généreuses idées. Un des instruments est un rapporteur d'angle et les graduations comme chacun sait sont très rapprochées et très peu profondes.

Il faut donc quelque chose d'assez fluide.

Je vais faire les tests et vous dirait le résultat.

Merci A+ :wink:))
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 817
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Je pense que l’araldite n’est pas si visqueuse mais pour ceux qui veulent vraiment du liquide il existe dans le catalogue des Beaux Arts des encres de chine et des encres acryliques qui s’appliquent sur tous supports et qui sont relativement indélébiles.

http://www.geant-beaux-arts.fr/

De plus elles répondent au souhait de JKL de disposer d’une large palette de couleurs.
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 027
59000
Je confirme la méthode de SULREN, je choisis toutefois une résine époxy
fluide de stratification la R123 de Soloplast, qu’on trouve à Casto dans le rayon
stratifié pour application carrosserie, également sur ebay en tant que résine
pour réparation accastillage (mais sans marque) et comme colorant : la gamme
de colorant en poudre également de chez Casto( toutes les couleurs fonctionnent).
edit:
ici aussi:
http://www.lamarchandecouleurs.com/Nuan ... gments.php
Après raclage ébauche avec un bout de caoutchouc dur, en milieu de
polymérisation nettoyage à l’alcool à brûler. C’est indestructible, même dans
un fin trait de pointe à tracer
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Ca se rapproche tout bonnement d'une encre type epoxy pour sérigraphie sur verre ou metaux , marque Tiflex ou autres , par exemple .
Si vous connaissez un artisan qui fait de la sérigraphie ...
 
hervé37
Nouveau
18 Août 2008
6
SULREN a dit:
rouge : rouge à polir (oxyde de cérium)
Petite correction, le rouge à polir est un Oxalate de fer. L'oxyde de cérium est blanc. Ces deux produits servent notamment à polir le verre, très utilisés par ceux qui fabrique leur miroir de télescope.
cordialement
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 817
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir Hervé,
Exact.
Le rouge à polir est obtenu par calcination d’oxalate ferreux
L’oxyde de cérium est de couleur rose clair ou blanche quand il est très raffiné.
L’oxyde de zirconium est aussi un des abrasifs de couleur blanche utilisé en polissage, qui succède à l’oxyde de cérium dans la chronologie du polissage si je me rappelle bien.
Il y a des dizaines d’années que j’ai laissé tomber l’instrumentation astronomique et j’ai fait un lapsus. Les abrasifs de mes kits de polissage sont depuis longtemps à la cave.

Je verse plutôt aujourd'hui dans la connaissance très précise des orbites des planètes et mon ouvrage de référence est plus « Astronomical Algorithms » de Jean Meeus que « Réalisez vous-même votre télescope » par Pierre, Paul ou Jacques ou le "Guide de l'Astronome Amateur".
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut