Moteur Lurem C2600 à la masse ?

  • Auteur de la discussion jackmoai
  • Date de début
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

Je viens d'acheter un combiné Lurem C2600 de 1983 qui n'a pas tourné depuis au moins 10 ans. Bilan : un sérieux dérouilllage des tables, des accessoires et de la visserie est à prévoir, ainsi qu'une mise à jour des roulements et courroies. Mais le problème le plus urgent reste le moteur, qui ne démarre pas et fait même sauter l'inter diff au tableau électrique...D'après le vendeur, il tournait bien avant ce stockage de 10ans.
J'ai testé la continuité électrique dépuis le disjoncteur jusqu'au moteur : le 220V arrive bien au boitier élec présent sur le moteur, mais c'est après que ça se corse !
De ce que j'ai compris en parcourant le forum, c'est un moteur monophasé avec condensateur de démarrage et permanent, et contacteur centrifuge.

La plaque du moteur :


Le cablage dans le boitier :


Les 6 fils répartis en 2 gaines arrivant du moteur :



Comme on peut le voir, la gaine des fils jaunes est fortement dégradée et fait certainement masse.
J'ai testé la continuité électrique des 6 fils :
- pour la gaine arrivant du haut du moteur, les 2 fils jaunes sont en contact (R=0.6ohms)
- pour la gaine arrivant du bas du moteur, les fils jaune et rouge sont en contact ( R=5.5ohms)
- entre gaines, les fils noir du haut et bleu du bas sont en contact ( R=2ohms)

Je pose donc la question fatidique : mon moteur est-il grillé ou il y espoir de le récupérer ???
Quelle méthode pour le tester et véridier les condos ?

Merci par avance pour vos réponses.
 
Roland DENIS
Roland DENIS
Compagnon
Bonjour pour le visuel cela semble un 220 v triphase en triangle d'apres la plaque et les 6 fils donneraient aussi cette impression """ a moins qu'il y ai un contact interne faciel a voir en ouvrant de plus s'il y a continuité entre les 6 fils ce pêut etre une confirmation a suivre
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

Sur la plaque figure la mention 220V et le sigle 1 phase. De plus le vendeur m'a affirmé que c'était un moteur mono. La prise est aussi typique 220v.

Merci quand même pour votre aide.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

c'est un moteur 220 mono , et il y a surement un (ou plusieurs) fils (isolé caoutchouc ou néoprène) de pourri , par vieillissement ou par infiltration d'humiditée...

Si le malaise s'est limité a la "pourriture" des fils entre la plaque a bornes et les enroulements, c'est rattrappable par un amateur soigneux (en remplacant, un a un, les morceaux de fil entre le chignon et la plaque a bornes) ... si les enroulements eux aussi sont endommagés, il faudra faire rebobiner, ou remplacer, ce moteur (dans tous les cas, il ne faut pas tenter de redémarrer la machine au risque d'aggraver les dégats ...et dans tous les cas , pour voire l'étendue du mal et y remédier le cas échéant , il faudra démonter ce moteur et voire le chignon ... )

notez qu'un controle au multimètre en mode ohmemètre ne renseigne pas troujours bien sur l'existence d'un défaut d'isolement (celui ci peut passer inapercu sous les quelques volts du multimètre, et devenir flagrant avec le courant du secteur, parce sa tension est bien plus élrevé et que ça amorce )
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

Si je comprends bien, les 2 fils jaunes de la gaine du haut correspondent au contact centrifuge placé dans le moteur.
Questions :
- où se trouve ce contacteur et dois-je démonter intégralement le moteur ?
- le contact de ces fils jaunes avec la masse (par leur gaine dénudée) ont ils pu cramer un enroulement ou faire exploser un condo ?
- pas de moyen d'évaluer l'étendue des dégâts avant démontage ?

Merci encore.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

le contact centrifuge se trouve a l'intérieur du moteur, dans l'un des deux flasques, il est , en général, actionné par un dispositif a massellotes et a ressort taré actionnant une rondelle isolante .

Si le fil (pourri ) issu de ce contact a amorcé vers la masse a proximité d'un enroulement , il a pu détériorer (en général superficiellement) l'enroulement (en amorcant vers la masse , il a pu faire bruler le vernis ou l'émail d'un enroulement si ça s'est produit juste a coté ...)
Si le fil s'est dénudé et a touché son voisin, il a pu mettre le coupleur centrifuge en court circuit , et a alors pu causer la destruction du condensateur qui n'est pas prévu pour rester en permanence branché dans un circuit ...en court-circuit.
-Enfin, si le coupleur a cassé mécaniquement, il peut y avoir des ressorts et des massellotes qui se balladent dans le moteur (mais dans ce cas , ça fait des bruits suspect en tournant l'axe ou en agitant l'ensemble du moteur )

donc, effectivement, le mieux a faire est de démonter pour évaluer "l'étendue des dégats" !
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

Le moteur tourne librement, sans bruit suspect. Je suspecte qu'au moins un des fils jaune était à la masse, vu comme il est dénudé sur quelques centimètres.
Avant démontage, vu que les 2 fils jaunes n'ont pas l'air dénudé au delà de ces quelques centimètres et qu'un test de continuité montrait qu'ils ne touchaient pas la masse plus loin, je les ai gainé avec du scotch et j'ai fait une dernière tentative de démarrage : rien ne se passe, si ce n'est l'inter diff au tableau qui saute immédiatement.

Est-il normal que le tableau saute alors que le disjoncteur (BBC M611) sur la machine reste sur ON ?
Un condo détruit peut-il expliquer un non démarrage ?

J'ai démonté le moteur et je vous tiens au courant après ouverture.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

Le disjoncteur BBC équipant la machine est non différentiel (ne détecte pas une fuite à la masse !) et il est basé sur des bilames , c'est un disjoncteur thermique et qui n'est pas instantané (avec en conséquence une inertie thermique ...qui fait qu'il ne disjonctera pas immédiatement mais au bout de quelques secondes voire dizaines de seconde si c'est une légère surintensitée )

Le disjoncteur de votre installation, quand a lui, est différentiel , et instantané (et il ne sert pas a la même chose, le disjoncteur BBC de la machine protège le moteur, celui de votre installation protège le cable amont, et le personnel !) ...Il est donc normal qu'il "saute" le premier" , et que, du coup le disjoncteur BBC n'ayant pas eu le temps de chauffer et de réagir , parce le disjoncteur amont a déclenché tout de suite (et il est normal qu'il ne déclenche jamais, tant que l'autre déclenchera avant lui !)

il faut donc , dans tous les cas , démonter ce moteur , et rechercher le défaut , avant d'aller plus loin ...
 
J
jackmoai
Nouveau
Ok, cette explication est parfaitement claire mais du coup à quoi sert encore le disjoncteur BBC à part jouer le rôle d'un simple contacteur ? Ai-je intérêt à la remplacer, et par quoi sachant que je souhaite bénéficier de la bobine à manque de tension présente sur le disjoncteur actuel ?

Démontage du moteur effectué en suivant les conseils du remarquable site de LaBobine, et en commençant par la flasque coté ventilo. Tout est venu facilement sans taper !

La flasque arrière avec le contacteur centrifuge, qui semble fonctionner (mécaniquement au moins) :




Le stator côté arrière avec les fils jaunes du contacteur :




Le chignon :




Le rotor avec roulement et rondelle élastique :




Bilan visuel : pas de trace de fil grillé ou détérioré faisant masse. A l'exception d'un fil jaune qui s'est légèrement dénudé côté contacteur centrifuge mais sans faire masse ni contact avec l'autre fil jaune.

Faut-il en déduire que le défaut se trouve quelque part DANS le chignon ? Mais avant d'aller plus loin ( et peut être en limite de mes compétences), ne faudrait-il pas envisager l’hypothèse d'un condo mort ? Ou quelques tests électriques permettant de localiser le problème ?
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

Essayant d'avancer tant bien que mal, j'ai consulté la page "Comment brancher et coupler un moteur asynchrone monophasé ?" rédigée par l'expert LaBobine.

Au vu de ce que j'ai mesuré quelques messages plus haut :
J'ai testé la continuité électrique des 6 fils :
- pour la gaine arrivant du haut du moteur, les 2 fils jaunes sont en contact (R=0.6ohms)
- pour la gaine arrivant du bas du moteur, les fils jaune et rouge sont en contact ( R=5.5ohms)
- entre gaines, les fils noir du haut et bleu du bas sont en contact ( R=2ohms)
je pense pouvoir affirmer que :
- les 2 fils jaunes de la gaine du haut sont reliés au contacteur
- le fil noir de la gaine du haut et le fil bleu de la gaine du bas correspondent à l'enroulement principal
- le fil jaune et rouge de la gaine du bas correspondent à l'enroulement secondaire
De plus, aucun de ces fils n'est à la masse.

Mais il est ou le problème ???? Pourquoi cela disjoncte alors que tout semble ok ?

Par contre j'ai du mal à faire retomber le câblage d'origine avec un schéma connu. J'ai vraiment besoin de vos lumières !
Désolé de vous submerger de questions mais j'aimerais vraiment poser un diagnostic sur ce moteur.
Alors, réparable ou pas ???
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

@jackmoai ( ?! )

J'ai recu un MP ... Mais Il n'a pas été possible d'ouvrir normalement votre MP et de répondre

(obtention d'une fenêtre d'erreur "microsoft C++ runtime library...runtime error" ...Et redémarrage forcé du navigateur)

Il ne m'est pas possible de donner une suite favorable a des MP générant ce type d'erreur ...

sloup
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour Slouptoouut,

Je vous ai bien envoyé un MP par l’intermédiaire de l'interface du site, et si bug il y a il n'est surement pas de mon fait, si vous sous-entendez qu'un virus ou autre figurait dans mon MP. Bref, à voir plutôt avec l'admin du site, ou réessayer la lecture du MP.

Je souhaitais en effet connaitre vos conclusions suite au démontage du moteur comme demandé. D'après vous, il y a moyen de le réparer ce moteur ?

Merci par avance.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

non, je ne vous attaque pas personnellement ! et ne pense pas a un virus ! mais plutot a un bug informatique

(enfin bon, on sais pas pourquoi, mais c'est parti à déconner ... c'est normal, c'est ça, l'informatique ... ou, plus précisément, c'est ça Microsoft ! )

sloup
 
J
jackmoai
Nouveau
Et pour ce qui est du moteur, personne ???

Je mets à la poubelle ? Je tente un dépouillage du chignon ? Mais pour chercher quoi ?

A vous !
 
G
guy34
Compagnon
bonjour,

ce moteur a l'air très propre ; c'est de toute évidence un amorçage qui a lieu avec la tension de service ; alors sans traces visibles "au jour",ça ne doit être qu'à l'ombre ; et les connections qui sortent du chignon et vont au boîtier de raccordement ont seules des isolants qui ont une résistance au temps plus limitée que tout le reste ; c'est à mon avis ces fils-là qu'il faut chercher à remplacer;
A+++++
GUY34
 
J
jackmoai
Nouveau
Merci beaucoup pour cette avancée.

Il me semble avoir lu quelque part qu'en cas de fuite à la masse à la tension de service, on pouvait tester le moteur en le raccordant au secteur mais sans relier la terre. Si le moteur tourne, c'est qu'il y a écoulement; s'il ne tourne pas, c'est qu'il est mort.
Est-ce pertinent d'effectuer ce test avant de lui décrêper le chignon :wink: , et si possible en shuntant les 2 condos qui sont peut être morts ?

Intervention chirurgicale dans l'attente d'une confirmation :)
 
G
guy34
Compagnon
RE,

oui,on peut tester comme ça quelques secondes.......mais avec la plus grande prudence !!!!!!!!! et le moteur isolé du sol ET bridé !!!!
s'isoler soi-même (tapis) + des gants et tout le tain-touain.........
bonne chance
GUY34
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

oui, en effet, une bonne idée serais d'essayer le moteur , isolé de la masse (en le fixant sur un bout de bastaing par exemple) et non relié a la terre ...Il ne faut évidemment rien toucher , aucune partie du moteur , lors de cet essai (si , là, il tourne c'est une fuite a la masse, et sans mise a la masse, toutes les parties métalliques seront au potentiel du secteur ...danger !) et ensuite, débrancher la prise, ou couper le courant apres cet essai (ne pas se contenter d'éteindre , mais bien veiller a débrancher ou a couper totalement le courant avant d' aller y toucher !)

Si vraiment il fallais toucher quelque chose , sous tension, alors il faut effectivement s'isoler soi-même (tapis, ou tabouret isolant spécial comme ceux des poste de transformation + gants caoutchouc )

Un essai dans l'obscuritée totale pourrais peut être s'avérer révélateur (dans votre chambre noire si vous développez encore des photos ...argentiques ! sinon, le soir dans une pièce dont on aura éteint toutes le lumières et fermé les volets ) avec un peu de chance, il y aura peut être une étincelle visible là ou ça amorce et ou ça fuit à la masse ...

un méghomètre , ou controleur d'isolement, effectuant la mesure sous 500V , pourrais aussi révéler le défaut si vous pouvez vous en faire préter un (ce type d'appareil est tres couteux , pratiquement aussi cher qu'un autre moteur neuf ! c'est pourquoi je suggère de vous le faire préter ...sinon ça ne vaut pas le coup surtout si ce n'est que pour faire 2 ou 3 mesures et ne plus jamais s'en resservir ! )

sloup
 
G
guy34
Compagnon
RE,

on ne pourra pas voir une étincelle dans l'obscurité ; si c'est pas relié à la terre,pas de courant possible....et si c'est fait entre-temps,le déclenchement est tellement instantané qu'il sera éteint à peine allumé ; il faudrait pouvoir débrancher le différentiel (ou ponter le disjoncteur - mais ça même moi je ne le ferais jamais - )
on peut alors imaginer brancher le moteur - sur son berceau isolant - la phase sur les 2 bornes 220.....et le neutre sur la terre MAIS SEULEMENT SI ON AIME BIEN CHAHUTER!!!!!! car il est possible que le dégat soit immédiatement repérable car fusion+fumée+bruit!!!!!!!!!!!!!ce n'est donc à conseiller à personne d'engager cette extrémité
restons sobre
A+++++
GUY34
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

Pour voire une éventuelle étincelle, mais sans tout faire sauter, ni provoquer de gros dégats , il suffira de relier la carcasse a la terre ...mais attention (détail tres important) pas directement ! mais en insérant, en série dans la connexion carcasse <-> terre, une résistance de 6,8 k-ohms à 10 kilohms ou tout simplement une petite lampe de 220..240V , 5 à 7,5W (pas plus ! ) qui devrai suffire a établir une continuitée et suffire a ce qu'une éventuelle éticelle apparaisse , mais limitera le courant a une valeur raisonnable (pour que ça ne fasse pas tout sauter, que ça ne fasse pas des signaux de fumée , ni ne fasse "bang et pas olufsen " ! )

-la petite lampe de 5 à 7W se trouve encore aisément ...Au rayon bébé puériculture

-les mêmes précautions devront être prise que pour l'essai sans relier le moteur à la terre

sloup
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Bonjour,
Au vu des photos le moteur est bon (bobinage) et il est inutile de faire des mesures avant d'avoir remplacé les fils de sorties qui sont pourris (normalement et surtout les fils blancs et jaunes)
La difficulté est surtout les 2 fils jaunes qui passent en encoche du stator de l'autre côté du chignon opposé aux connections et la seule solution est de faire un trou dans la flasque afin de faire des faire passer ces 2 fils par dehors.
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour et merci de vos réponses,

Je pense que je vais effectivement m’abstenir de faire trop d'étincelles au risque de tout cramer...

Au vu de votre tutoriel "Réfection connexions moteur", mon chignon semble plutôt du style "pas commode d’accès". Que recommandez vous comme fil de remplacement et ruban de frettage trouvable facilement en quantité inférieure à la palette ? :) Du fil souple ho7vk 1.5mm2 est-il convenable ou plutôt du "fil silicone extra-souple" ?
Le vernis anti-flasch est-il obligatoire ?

Merci de vos recommandations, je ferai quelques photos de l'intervention chirurgicale.
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Bonjour,
Les connexions de sorties d'un moteur se fragilisent lorsqu'un moteur chauffe énorménent et qu'il vibre.
Pour un bricoleur ou un semi professionnel qui utilise sa machine sans "brutalité" le moteur ne chauffe que modérémment et donc les connexions de sorties n'ont pas besoin d'être d'une qualité de professionnel
Pour le fil ne pas mettre du "plastique", pour le ruban de frettage la ficelle à saucisse est suffisante, quand à l'antiflasch si la ficelle est bien tendue et nouée on peut largement s'en passer.
Vous seriez étonné de connaitre le nombre de moteur où pour ne pas passer du temps pour rien (en faisant du rafistolage de marche ou crève) ont tourné sans antiflasch durant des années.
Je vais compléter mon article sur la réfection des connexions avec du matériel courant.
Pour l'anecdote, la semaine dernière à la campagne et en voulant aiguiser un tournevis j'ai mon touret qui a fumé pour les connexions en néoprène et je vais donc en profiter de faire des photos du rafistolage avec du matériel que tout bricoleur peut trouver.














Comme je dis toujours aux bricoleurs : vous n'allez pas utiliser le moteur en faisant les 3 huit donc l'échauffement est minime.Fil de sortie : il faut éviastique
Ruban de frettage : ficelle à saucisse
 
J
jackmoai
Nouveau
Bonjour,

J'ai entamé l'opération de remplacement des fils de connexion :

- suppression des fils jaunes allant vers le contacteur : ces fils passant dans les encoches du stator, ils ne sont pas remplaçables; les nouveaux fils sortiront directement du cul du moteur (où se trouve le contacteur) pour aller extérieurement vers la boite de connexion

- suppression du ruban de frettage : dans l'espoir de le réutiliser, j'ai déroulé ce ruban progressivement pour le récupérer en un seul morceau (bonne idée ou pas ?)


- dépouillage du chignon pour accéder aux connexions des fils avec les enroulements :


Malheureusement ces connexions ne me sont pas accessibles en l'état, en particulier celle du fil jaune qui est dénudé et se trouvant SOUS le chignon...
Je n'arrive pas à "ouvrir" le chignon, qui est très rigide. Une chauffe au décapeur thermique est-elle envisageable sans faire fondre ou dégrader le vernis sur les enroulements ?
Quelle est donc la bonne technique pour y accéder sans tout casser ???
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Bonjour,
Votre ruban de frettage risque de ne pas être assez souple pour pouvoir bloquer efficacement les nouvelles connexions et en le passsant vous risquez de cisailler ou blesser le fil émaillé, tandis q'une ficelle neuve est bien lisse et donc facile à passer.
En atelier pour ce genre de travail on met le moteur à l'étuve à 150° une bonnne demi-heure et sorti rapidement avant de se refroidir on couche légèrement l'enroulement génant pour sortir la (ou les) connexion et ensuite on remet en place et on refroidi le tout avant de reprendre les fils.
Ce qu'il faut faire attention c'est de bien coucher les bobines pour que le rotor puisse bien s'enfiler sans détériorer le fil émaillé.
Evidemment avec un décapeur thermique l'opération peut être plus longue car on ne chauffe qu'une partie. Pour soulever l'enroulement il faut faire avec quelque chose d'isolant et non pas avec un outil en métal (un tournenvis par exemple) parceque à chaud l'émail du fil est très fragile.
Si vous ne pouvez pas sortir votre connexion il faut alors enfiler une gaine isolante sur le fil le plus près possible de son départ.
 

Sujets similaires

J
Réponses
19
Affichages
1 875
julien35
J
Haut