moteur à vapeur : Conseils en vrac

  • Auteur de la discussion Dudulle
  • Date de début
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Avant de me lancer dans la fabrication du moteur en étoile de mes rêves j'ai commencé la réalisation d'un 2eme moteur simple un peu plus soigné que le précédent (1 cylindre double effet, non oscillant).
Je m'inspire d'informations glanées ci et là, mais je ne suis aucun plan et aucune réalisation particulière, le but étant de faire mon moteur perso, et comme je suis novice (en usinage et en vapeur !) j'ai encore beaucoup de lacunes, d'où l'ouverture de ce sujet.

J'en suis actuellement rendu à la fabrication de l'embiellage :
IMGP7450.JPG


Maintenant il faut que j'assemble ça, mais avec quoi ? J'ai du frein filet varybond 12-71 ou de l'araldite, est ce que ça conviendrait ?
Faut il que j'ajoute des rondelles fines de chaque coté de la bielle sur le maneton ?
Merci d'avance.
Il est probable que d'autres questions suivront :wink:
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
663
Bonjour
Ça doit aller, mais quitte à coller je mettrais plutôt des produits genre scelroulement ou blocpresse, c'est fait pour.
Mais plutôt qu'un collage, pourquoi pas de l'étain ?

Concernant les rondelles, ça dépend du guidage de la bielle sur le maneton et sur l'axe du piston (ça n'a pas l'air d'être un cylindre oscillant, si ?)
Est-ce que la bielle reste centrée dans le piston ou bien c'est pareil ?

Quoi qu'il en soit, si jamais il y a un peu trop de jeu en rotulage, un montage en bielle folle en haut ou en bas a toutes les chances de se mettre en biais et de s'user très vite ou de se coincer.
Donc oui, dans le doute il vaut mieux mettre des rondelles.
 
Dernière édition:
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 093
nord montpellier
bonjour ,
ce que tu as commencé à faire ne fera que du statique ; des pièces en mouvement ont des réactions avec leurs poids : il faut en tenir compte dès le début , et donc privilégier du monobloc pour les bielles par exemple ; ça permet de les alléger au maximum ;
documentes-toi un peu avant de poursuivre ; tu vas gagner beaucoup de temps et progresser à grands pas
A++++
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
355
val d'oise
Bonjour à Tous
Pour Dudulle le confiné un peu de lecture pour debuter et rever de plages lointaines pour soutenir son moral.
Amicalement Jean marie
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci pour ces réponses. Les goupilles sont en acier dur, je ne pense pas que l'étain prendrait dessus.
En ce qui concerne l'usinage dans la masse j'y avais pensé, mais je n''ai que du laiton et j'ai un peu de mal avec l'usinage de l'acier sur mon mini tour. Je préférais ne pas faire les axes dans cette même matière.
Merci pour le lien Proton :)
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 093
nord montpellier
RE ,
eh oui , mais rien qu'un mini tour ne permettra pas grand'chose .... la personne qui m'a lancé là- dedans avait un Myford ; je pense que c'est le minimum
A+++
 
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 783
Toulon ( Var )
Bonjour.
Les goupilles sont en acier dur, je ne pense pas que l'étain prendrait dessus.
Faut essayer avec la pâte à souder de plomberie, ça marche pas mal, ou l'acide chlorhydrique mais à faire à l'air libre.
mais rien qu'un mini tour ne permettra pas grand'chose
J'ai réalisé mes deux premières machines à vapeur, un mono puis un bicylindre oscillant avec un mini tour, le ML210 de l'époque, il faut juste savoir ou apprendre à manier la scie à métaux et la lime.
Bonne bricole.
Bernard.
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'ai essayé la brasure à l'étain avec décapage avec de la pâte de plomberie, de l'acide chlorhydrique et phosphorique, mais ça ne mouille pas le métal de la goupille.
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
  • Auteur de la discussion
  • #9
Pour le Mylford c'est sur que ce serait plus sérieux, mais j'aurai aussi pu m'acheter une Audi plutot qu'une Toyota, une Gibson LesPaul plutôt qu'une copie, un Dyson plutôt qu'un aspirateur du Lidl... Il y a certains choix qu'on est obligé de faire.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 093
nord montpellier
il faut juste savoir où on va se limiter ; si on se contente de moteur basique qui " tient dans la main " , un équipement sommaire fera une aide concrète ; mais j'ai appris que même petit , ça ne dispense pas de rigueur et parler centièmes , au contraire !
des moteurs petits , j'ai eu ce passage ; mais avec la loco en 5 à 6 essieux moteurs , un tour et une fraiseuse ne sont plus " mini "
bon courage à toi ;
A++
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
Merci :)
J'y viendrais peut être un jour à la loco, mais pour le moment le but est plus d'apprendre à bien utiliser le matériel. Il y a moins d'un an je n'y connaissais rien du tout en usinage.
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
911
FR-67750
@Dudulle

Pour la soudure à l'étain !
Quant L'acier est suffisamment chaud (pas trop chaud) Poser dessus la soudure avec décapant et frotter avec un chiffon en coton pour étamer l'ensemble et ainsi mouiller ton bout d'acier

Essaie sur une chute et tu verras "c'est nickel"
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
Merci pour l'astuce, je vais essayer ça
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
319
Je butte sur un autre problème : Le tiroir cylindrique. Je comprend bien sa fonction, comment il est censé fonctionner, mais je ne comprend pas les schémas.
Prenons par exemple celui ci : http://vapeuretmodelesavapeur.com/moteuratiroircy1/index.html

L'arrivée vapeur et l’échappement sont à la même place, mais décalé de 90° sur le bloc ?
Comment ces 2 circuits font pour ne pas être directement reliés ?
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 399
FR-44Rezé
L'arrivée de vapeur se fait au centre du tiroir cylindrique, l'échappement aux extrémités, donc, selon la position du tiroir, la vapeur est envoyée vers une face du piston et l'autre face est à l'échappement. C'est le même conduit du cylindre qui sert pour l'admission ou l'échappement bien sur.
 
Haut