Advertisements

Mon père, ce Modeleur

  • Auteur de la discussion Pierre Desvaux
  • Date de début
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Mon père était modeleur mécanicien pour les fonderies.

Il était artisan, et a travaillé toute sa vie dans l'atelier que j'occupe désormais. C'était une tradition familiale, mon grand-père l'avait été également.

Le métier de modeleur existe encore, mais a considérablement évolué, avec la cao, fao, impression 3D et autres machineries modernes. Le principe reste pourtant le même, et cela fait 4000 ou 5000 ans que cela n'a pas changé...

N'importe quelle pièce en métal coulé est réalisée à partir d'un modèle, c'est à dire, la forme positive, copie de la pièce à réaliser. Traditionnellement, ce modèle était en bois. A partir de la forme en bois, on réalise un négatif en sable très fin et pressé (le sable pour fonderies), et on coule la fonte, ou tout autre métal en fusion, dans le sable, un des rares matériaux à supporter les très fortes températures.

Le modèle sert un certain nombre de fois pour réaliser les moules en sables, puis est jeté, brûlé.

Mon père commençait donc avec un grand plan papier, plein de lignes dans tous les sens, noires, rouges, bleues, et il confectionnait la forme voulue. C'était un métier à la frontière entre menuisier, ébéniste, sculpteur, tourneur sur bois, etc. Il faisait également des pièces en métal, d'où le travail au tour à métaux, ou à la fraiseuse. Tout cela était bien sûr réalisé avec la plus grande précision, sachant que les mesures devaient prendre en compte le retrait de la fonte, quand elle se refroidit et se solidifie. D'où des réglets qui ne faisaient pas 1m, mais 97 ou 98 cm, c'est selon...

La plupart des modèles que mon père et mon grand-père ont réalisés ont disparu, brûlé quand ils étaient devenus inutilisables. Mais il reste quelques pièces. Je les ai récupérées, nettoyées. Ces pièces ont servi, elles ont des marques, elles sont parfois un peu usées. Les formes sont parfois étranges, on ne sait pas trop à quelle pièce de machine bizarre cela devait correspondre.

Voici quelques pièces:









Noter les congés, les angles arrondis, pour faciliter le démoulage. Ces congés étaient réalisés avec des lanières de cuir, découpées spécialement, et collées dans les angles.





















Ici, la technique a évolué, les congés ne sont plus en cuir, mais tout simplement en mastic, limé et poncé.






















A SUIVRE...
 
Dernière édition:
Advertisements
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
1 969
le wast
Bonsoir

Bel hommage que tu rends a tes ancêtres.....et ils le valent bien...:-D

Dans ma region il y avait aussi des fonderies (Marquise) et bien entendu..des modeleurs..il y en avait a Marquise et dans mon petit village...

Beau témoignages du passé et d'un savoir faire...:smt038:smt038:smt038

Jean Paul :drinkers:
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
11 Janvier 2016
1 706
Fr 62 Réty
Bonsoir à tous.
Dans ma region il y avait aussi des fonderies (Marquise) et bien entendu..des modeleurs..il y en avait a Marquise et dans mon petit village...
Jean Paul, tu es le deuxième à m'en parler car je l'ignorais pourtant du coin... c'est un collègue qui m'en a parlé pour la première fois la semaine dernière que les fonderies de marquise étaient réputées...et maintenant, bien évidemment, il ne reste que les murs...et encore...

Beau métier en effet...

Bonne soirée.
Séb
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 834
nord
superbe reportage emprunt de nostalgie , on attend la suite avec impatience
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 364
fonderie tu a d'autre a la sortit de Boulogne elle travaillé pour la marine je ne sais si elle sont encore en activité

et tu a aussi la cristallerie de ARQUES

les personnes qui pratique sont souvent des artistes quand l'ont voie les réalisation parfois improbable

on ex beau père lui était fondeur à GORCY à coté de Nancy pour unitaire ou série tous a la mains
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Décembre 2009
13 032
FR-33 Bordeaux
Bonjour
Du bel ouvrage rien qu'a la conception des moules
Tu continu le métier ?
Pat
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
Non, je ne continue pas le métier. Après avoir été aux quatre coins du monde, je suis revenu en mon petit village, j'ai repris l'atelier, et je réalise désormais des télescopes pour astronomes amaeurs.

D'autres pièces:




































 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Décembre 2009
13 032
FR-33 Bordeaux
Oui c'est vrai, j'avais pas fait la relation, mais je suis ton sujet passionnant sur les télescopes, très technique sur certains points, mais au combien instructif.
Merci
Pat
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut