modification électrique poste soudure

  • Auteur de la discussion nopxor
  • Date de début
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

Je souhaite modifier mon poste de soudure à l'arc monophasé qui sort du 48V AC en un poste DC.

Plutôt que d'utiliser 4 diodes, y a t-il un inconvénient à utiliser un pont triphasé en connectant 2 des phases ensemble pour en faire un pont monophasé?

4 diodes c'est 100€, 1 pont triphasé c'est 15$.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 797
FR-16 angouleme
si tu a un pont triphasé pas cher rien ne t’empêche de t'en servir

si une des diode du pont supporte le courant , mettre en paralele 2 autre entré du pont n'aportera pas grand chose , mais ça coute rien de le faire

verifie bien la tension de ton pont triphasé : 48V c'est la tension d’amorçage normale , mais quand l'arc est etabli , chaque fois que l'arc veut se couper , il y a toute l'inductance qui pousse au cul et qui peut faire monter la tension beaucoup plus haut

donc choisir un pont de diode qui peut tenir le 220V
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 564
F-76100 Rouen
Bonsoir,

nopxor a dit:
Bonsoir,

Je souhaite modifier mon poste de soudure à l'arc monophasé qui sort du 48V AC en un poste DC.

Plutôt que d'utiliser 4 diodes, y a t-il un inconvénient à utiliser un pont triphasé en connectant 2 des phases ensemble pour en faire un pont monophasé?

4 diodes c'est 100€, 1 pont triphasé c'est 15$.
Ça ne sert à rien de mettre 2 phases ensembles car tu auras une branche du pont avec 2 x 2 diodes en parallèles et l'autre branche avec 2 diodes, donc l'intensité maxi sera quand même limitée à la valeur nominale d'une diode. Tu peux donc utiliser ton pont tri avec 2 phases seulement de raccordées (en fait phase + neutre en mono) et tu as une branche non utilisée. :wink:

Cordialement,
Bertrand
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #4
Il me semblait qu'il y avait un risque de court-circuit si on laisse une entrée AC en l'air :meganne:

C'est des ponts 150A/1200V sur Ebay US.
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 564
F-76100 Rouen
Bonsoir,

Le temps que je rédige ma réponse, moissan avait répondu :oops:

nopxor a dit:
Il me semblait qu'il y avait un risque de court-circuit si on laisse une entrée AC en l'air :meganne:

C'est des ponts 150A/1200V sur Ebay US.
Je ne vois pas de raisons à part peu être un comportement bizarre des diodes lorsqu'elles sont "à vide" :smt017 (capacités parasites, fuites ... Je ne sais pas).
Malheureusement faire un essais avec un petit transfo et 6 diodes de redressement n'apportera pas grand chose à mon avis.

Si tu as un doute, tu peux mettre 2 branches en parallèle, il n'y a pas de problème.

PS: 150A ça me parait un peu court pour un poste à arc, il faudrait que tu vérifie l'Icc du transfo, tu peux aussi utiliser 2 ponts comme ça les branches sont triplées et tu peux tirer 450A :lol:

Cordialement,
Bertrand
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 176
planète terre
Bonjour,

non, il n'y a aucun inconvénient ni risque a utiliser un pont triphasé en mono, en laissant une des 3 bornes d'entrée AC en l'air (aucune précaution particulière a prendre , si ce n'est de penser a bien isoler cette borne non utilisé , au cas ou un corps étranger conducteur viendrais toucher la dite borne ...)

sloup
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour vos réponses.

Si je met une inductance en série, les diodes inutilisées devraient alors avoir un effet "roue libre".
J'envisage aussi quelques gros condensateurs de récupération (à roder ...) pour augmenter la tension d'amorçage.
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #8
Effectivement (j'avais lu un peu vite) c'est une excellente idée d'en utiliser 2.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 797
FR-16 angouleme
si tu met une inductance en serie entre le pont et l'electrode de soudure il n'y a pas de probleme , le redresseur fait roue libre

le probleme c'est l'inductance naturelle du tranfo qui alimente le pont : elle en met plien la gueule du pont chaque fois qu'on ecerte l'electrode : c'est pour ça qu'il faut que les diodes tiennent une tension largement superieure a la tension normale

bien sur si tu met une bonne batterie de condensateur le pont se trouve protégé des surtension ... met il n'y a plus de surtension pour stabiliser l'arc , et il faut une inductance a la sortie du pont
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 680
Bonsoir

Bbr a dit:
tu peux aussi utiliser 2 ponts comme ça les branches sont triplées et tu peux tirer 450A
S'il s'agit de deux diodes en série mise en parralèlle avec un autre réseau de 2 diodes il y a le risque que les seuils de diode soit différent donc un réseau va conduire plus que l'autre, et la il peut y avoir de la casse si chaque pont n'est pas suffisamment dimensionné.

nopxor a dit:
Si je met une inductance en série, les diodes inutilisées devraient alors avoir un effet "roue libre".
Une diode de roue libre est mise en parallèle et non en série avec la bobine. De plus cela ce conçoit lorsque la self est alimentée en continu , auquel cas la diode de roue libre court circuite seulement le courant de la self induction lors de la coupure du courant. Sinon elle limiterait dans les 2 sens à sa tension de seuil en alternatif.

nopxor a dit:
J'envisage aussi quelques gros condensateurs de récupération (à roder ...) pour augmenter la tension d'amorçage.
Qu'adviendra -t-il de vos capacités qui vont travailler en court circuit lorsque vous amorcerez l'arc à long terme ?

cdlt lion10
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 773
Nancy
Bonjour,
Il faut essayer de ne pas mettre de condensateurs, car ca fait de trop grosses instabilités dans l'arc, j'ai essayé dans le passé, les condensateurs se déchargent dans l'arc par à coups.
Salutations
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 797
FR-16 angouleme
si tes pont font 1200v , il n'y a pas besoin de mettre de condensateur ... laisse l'inductance du transfo faire ses surtension pour stabiliser l'arc ... pas besoin d'inductance en serie a la sortie du pont
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci pour vos retours d'expérience.
Je pensais qu'il fallait quand même lisser un peu les alternances.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 176
planète terre
Bonjour,

avec des redresseurs tenant 1200V, il n'y a théoriquement pas de problème, pas besoin de condensateur, ni besoin d'inductance ...Mais en pratique il est préférable, indépandament du redresseur, de prévoire quand même une inductance, une self (en sachant qu'elle devra être dimensionné pour supporter la totalité du courant de soudage maximal du poste) elle améliorera la stabilitée et la "douceur d'arc" (on la met en général en série , coté négatif du redresseur ...)

sloup
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 564
F-76100 Rouen
Bonsoir,

lion10 a dit:
Bonsoir

S'il s'agit de deux diodes en série mise en parralèlle avec un autre réseau de 2 diodes il y a le risque que les seuils de diode soit différent donc un réseau va conduire plus que l'autre, et la il peut y avoir de la casse si chaque pont n'est pas suffisamment dimensionné.

cdlt lion10
En fait l'idée c'est de coupler les 3 phases du premier pont ensembles et les 3 phases du second ensembles, partant du principe que les diodes d'un même pont ont des caractéristiques très voisines, il n'y aura pas de déséquilibre (et même en cas de déséquilibre les caractéristiques des diodes font que c'est autorégulant : une diode n'est pas tout ou rien en réalité). :lol:

Ceci dit, effectivement 2 ponts tri couplés en // ne permettront probablement pas de multiplier par 3 l'intensité admissible,mais avec des ponts 150A/1200V, la mise en // permettra certainement de passer 300A sans risque.

Cordialement,
Bertrand
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut