modification de perceuse à colonne en petite fraiseuse...

napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, j'ai comme projet de modifier une petite perceuse à colonne de 350 watts d'entrée de gamme comme celle-ci :

en petite fraiseuse, pour m'initier à l'usinage, en commençant par le plexiglas, et autres plastiques, ainsi que l'aluminium et pourquoi pas le cuivre.

Voici mes projets :

-Changer les roulements par des coniques
-installer un système de lubrification et un carter de récupération d'huile, car mon étau n'aura pas de récupération intégrée
-changer le vernier de profondeur par un plus sérieux de ma fabrication (la c'est juste un curseur en fer blanc qui coulisse devant un autocollant gradué :lol:)
-installer un étau croisé comme celui-ci :

disponible sur ebay http://cgi.ebay.fr/Etau-de-fraiseur_W0QQitemZ150061141248QQihZ005QQcategoryZ87242QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

car les tables croisées véritables sont hors budjet :p
-changer le capot de protection de la courroie afin de pouvoir descendre la tête de perçage sur sa colonne

et peut-être d'autres petites bricoles :d

et donc je voulais avoir votre avis sur ce projet, afin de savoir si vous le pensiez viable ou non :wink:

et puis j'avais un doute à propos des roulements coniques : edit : résolu

si j'ai bien compris,sur un roulement cylindrique, tout l'extérieur est en contact avec la pièce qui "contient" le roulement, alors que dans un conique, seul un cercle (la partie la plus large) est en contact avec la pièce. n'est-ce pas gênant pour la solidité ? (edit : non j'ai compris je fonctionnement de ce type de roulement, je m'étais trompé :wink:)

merci de dissiper mes doutes :wink:

pour information, le mandrin est fixé sur un cône b16, et j'avais des doutes sur cette technique de fixation, mais je dois avouer qu'après plusieurs centaines de perçages, j'ai eu un mal fou à l'enlever ! :P

je posterai des photos de la bestiole bientôt :)

EDIT : voila les photos :wink:

pour commencer voici la ou je bricole :


ensuite, voila ma perceuse :


en gros plan de l'autre côté :


voila les pièces que j'ai démontées pour bien comprendre le fonctionnement :


et étant donné que mon étau serait boulonné solidement à la base de la perceuse pour plus de rigidité, il serait préférable de pouvoir descendre tout le bazar sur la colonne afin de ne pas trop utiliser la manivelle (car plus on descend le mandrin plus ça peut prendre du jeu :lol:) donc il faudrait modifier la transmission comme ceci (comme l'a fait un anglais qui a transformé le même type de perceuse en cnc) et mettre un autre carter :


ce qui donnerait ceci vu de plus loin :


voila :P
 
romteb
Fondateur
23 Octobre 2006
1 906
Super post.

J'ai la meme perceuse, et je pense que le plus gros problème que tu auras a résoudre, c'est le jeu du foureau de broche dans son logement.

Penser a changer les roulements par des coniques avant de resoudre ce problème de jeu du foureau est mettre la charrue avant les boeufs.

Je ne te conseille pas de l'utiliser en temps que fraiseuse sans regler ca car ce jeu peut rendre la machine dangereuse.

D'ailleur l'anglais en question dont tu parles surement a supprimé le fourreau et la perceuse ne descend que sur l'axe principal : http://www.pathcom.com/~vhchan/cnc/cnc.html

Je vais essayer de regarder un peu sur la mienne qui est egalement démontée quelles solutions plus simples tu pourrais utiliser pour régler le probleme (j'ai deja une petite idée, mais il faut que je verifie sur la perceuse)

Edit:

J'ai regardé un peu ce matin le corps de la perceuse, je vois pas trop de solution "facile" :?
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #3
ok merci :D

je vais essayer de trouver une solution pour régler ce jeu. sinon il y a toujours l'option qui consiste à bloquer complètement le fourreau à l'aide de la vis sur le coté (j'ai testé et il n'y a plus aucun jeu dans ce cas) mais à ce moment la il faudrait bricoler un système avec manivelle et vis sans fin pour descendre le tout. à voir .... :?

en tout cas, je viens de m'acheter une paire de pinces à becs fins pour la meuler un peu et me faire une pince à circlips digne de ce nom, car les circlips de 4 cm de diamètre et 1.5 mm d'épaisseur, ça fait mal à la pauvre petite pince en fer blanc de casto.... :lol:

les idées des autres seraient éventuellement bienvenues :wink: :D
 
Pierreg60
Compagnon
1 Novembre 2006
2 706
F-57700 Moselle
quand je me servait de la miene j avaist fait aucune modif :roll: je descendait manuelement et je bloquais la vis que j avait modifiée c est tout
une petite photo
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #5
merci pierre :wink:

je pense tout de même que faire quelques modifs ne fera pas de mal :lol: pour améliorer un peu la rigidité :P

de toutes façons je suis conscient que cette machine ne fera pas des merveilles, c'est juste pour découvrir l'usinage sur des matériaux tendres :wink:

:)
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #6
salut :)

me revoila avec mon idée saugrenue :)

alors evidemment j'ai pas mal cherché quoi faire pour régler ce jeu, et ça me parait vraiment difficile, car il n'y a pas trop d'accès à cet endroit la. mais j'ai remarqué que quand je remonte au maximum le fourreau et que je le bloque à l'aide de la vis prévue, il n'y a aucun jeu. donc j'ai pensé à faire comme Vincent Chan, à savoir condamner le fourreau et descendre la tête de perçage directement sur la colonne. sa solution m'a paru difficile à réaliser, car il faut des tiges en acier bien droites et des glissières adaptées. de plus, il utilise une tige filetée avec un "écrou" fait maison (il s'agit juste d'une pièce de laiton avec une lame de métal dans une fente pour simuler un filetage).

alors j'ai pensé à utiliser une seule grosse tige filetée en arrière de la colonne originale, tournant dans des roulements à bille en haut et en bas (assez facile à réaliser) et avec une "boite à écrou" soudée sur l'arrière de la tête de perçage. cette boite serait en fait un bout de tube en acier carré avec un écrou soudé d'un coté et un autre juste maintenu de l'autre, un gros ressort bien dur séparant les deux. si le ressort est bien dur, ça permet d'éliminer totalement le jeu. (provient d'une page d'astuces de je ne sais plus ou, peut etre Wapics)

evidemment, pour que ça soit rigide, il faudrait une grosse tige et de gros écrous. j'ai pensé à du 24mm, car ça ne doit pas etre trop dur à trouver et le pas est de 3 mm par tour. la manoeuvre se ferait par rotation de la tige à l'aide d'un volant. si le volant est assez large, il doit y avoir moyen d'avoir une précision correcte (1/3 de tour par mm) :P

qu'en pensez vous :?:
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #8
:P yahouuuu j'ai trouvé !!

après de nombreux essais ce matin, j'ai trouvé la solution pour réduire le jeu proprement. en fait, la vis de blocage du fourreau était particulièrement mal usinée, rugueuse et tout, donc j'ai pris un bout de vis de 8 en inox que j'ai meulé doucement, pour que son bout soit à peu près rond. et la, je serre doucement et -- miracle -- le jeu est fortement atténué. je serre encore, et, oh joie, il n'y a plus de jeu. je redémonte et je ponce fin le bout rond de ma vis : ça s'améliore encore, on a presque j'impression que rien ne frotte quand on descend le mandrin. Je me dis donc : "tiens, ça serait quand même bien si il y avait une bille au bout de ma vis, ça frotterait encore moins..." et au hasard de mon feuilletage (:lol:) de catalogue otelo, je découvre, devinez quoi, les poussoirs à bille ! chouette, c'est pile poil ce que j'imaginais.... et je lis la case "application" : "indexage, positionnement d'arbres à gorges..." !! après tout, un fourreau est un arbre à gorge, non ? :lol:

va pour le poussoir à bille, donc.

donc, mon programme :

- redémonter le fourreau
- le poncer fin pour qu'il soit bien lisse
- faire de même pour son logement
- assembler avec de la graisse
- monter un poussoir à bille diamètre 8, en acier bruni, avec ressort très forte résistance (pour mettre toutes les chances de mon coté :wink:) et empreinte pour clé allen, référence otelo 36 620 708

voila, je vous tiendrai au courant :p je vais surement avoir mon étau croisé pour noël :P

sinon petite question : je vais mettre un flex de lubrif' (ouais c'est peut etre un peu pour décorer aussi, j'avoue :oops: , mais je me console en me disant que ça peut etre utile rien que pour le perçage) et je ne sais pas quel diamètre prendre. 1/4" ou 1/2" ? je pencherais plutot pour 1/4", mais j'aimerais avoir votre avis. Quel diamètre utilises - tu, Pierre ? :)

en plus, ça me permettrait de rentabiliser un peu les 11 € de frais de ports nécéssaires pour acheter le poussoir. je prendrais bien le kit Otelo 72 010 613 à 8.7 €, qu'en pensez vous ? le 72 010 413, de loc-line, ne me semble rien apporter, à part sa marque et son prix, par rapport au modèle basique d'Otelo.

merci :P
 
Manu369
Ouvrier
5 Novembre 2006
397
Un flexible de lubrif sa sert a rien, si tu fraisais en ugv je dis pas, mais meme en ugv il utilise pas à chaque fois.

La chaleur part pratiquement entierement avec le copeau et comme en plus tu va pas usiner des acier hardu apparament.

Tu devrais utiliser l'argent d'un flex dans autre chose de plus utile selon moi comme des fraises ou bien d'autre accessoire.
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
merci à vous pour vos réponses :)

ceci dit manu bien que j'apprécie un conseil d'un habitué de l'usinage comme toi, je pense que je vais tout de même mettre un flex, et pour deux raisons. certes, ce n'est pas en fraisant de l'alu ou du plexi que j'aurais besoin de lubrifier. mais il m'arrive de faire de simples perçages, dans des métaux parfois durs, et je sens que j'ai besoin de lubrifier à la burette en continu ou presque. c'est pas très pratique. et puis, 8 euros 70, c'est quand même pas la mort. même pas deux numéros de ton magasine favori. je peux bien m'offrir ça.

:)

enfin de toutes façons pour l'instant rien n'est commandé, j'ai le temps de me décider :wink:

merci à vous :P
 
elliott
Compagnon
5 Novembre 2006
905
En fraisage la lubrification sur outil HSS peut s'avérer fort utile même pour l'usinage de métaux tendre,ne serait-ce que pour pévénir le "bourrage" des dents de l'outil,AU4G ou dérivé notamment.
En CNC je lubrifie systématiquement pour celà et ainsi éviter la casse :D
 
Manu369
Ouvrier
5 Novembre 2006
397
la lubrif ca a le gros désavantage de tt salir et d'en foutre partout si le matos n'est pas prévu pour, j'avai acheter un flex et j'ai renoncé à l'utiliser voyant le bordel que ca fait.

J'ai également lu des pdf concernant les lub et les fraisages et puis mon expérience perso sur ce que j'ai déja usiner et également ce que j'ai déja vu.

Je fais beaucoup d'alu et d'acier, dont de l'acier mi dur que j'ai testé récement , et si les vitesses de coupe et l'avance sont respecté, ca chauffe tres peu, ce qui chauffe c'est le copeau évacué.

Je n'ai eu aucune usure des mes fraises de cette facon, par contre si tu respecte pas les vitesses et l'avance la tu peus user vite fait une fraise mais c'est pas la lubrif qui empechera ca pour moi.

C'est plus un souci de bordel la lubrif que de coup.A toi de voir mais pour percer des trou dans de l'acier , y'a pas besoin de lubrif comme tu pourrais le pensser sinon y'a belle lurette que mes fraises et forets seraient foutu.
 
napalm
Apprenti
19 Novembre 2006
245
Bretagne
ok :P

bon ben finalement lubrif ou pas lubrif, je ne pense pas mettre de poussoir à bille, car selon les caractéristiques données par Otelo, la bille fait 4.5 mm de diamètre :( donc ça va nager dans la gorge de 5 du fourreau et rien de bon. donc je vais poncer un peu tout ça et revenir à ma bonne vieille vis inox meulée :wink:

voila voila, sinon ben je pense acheter des roulements coniques, ça n'a pas l'air trop cher. mais dans quel sens dois-je les monter ? côté pointu vers le haut ? ou vers le bas ? ou vers le haut pour celui du haut et vers le bas pour celui du bas ? ou l'inverse ? :o je ne sais pas, et vous ? :lol:

merci pour vos réponses :wink:
 
elliott
Compagnon
5 Novembre 2006
905
la lubrif ca a le gros désavantage de tt salir et d'en foutre partout
Il y à encore quelque temps je tenais le même langage..........
j'ai donc décidé de réaliser une verrière adaptée à ma table et démontable rapidement (moin de 5 secondes),le résultat est à la hauteur de mes éspérences au bout de 4 heures d'usinages CNC l'état du poste de travail est particulièrement clean (à titre d'info le PC portable est à moin d'un mètre de la fraiseuse),donc je ne me pose même plus la question de la lubrification et ce sont mes outils qui sont content :lol:




 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut