Advertisements

Résolu Modif chauffe biberon

N
neophyte
Apprenti
17 Avril 2011
169
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je cherche à me fabriquer un appareil pour chauffer de la colle d'os: c'est la colle utilisée en ebenisterie.
Pour cela, j'ai récupéré un chauffe biberon ... qui chauffe à température de biberon, sans réglage.
Pour la colle d'os, il faut environ 70°C.
J'ai désossé la chose, espérant tomber sur un bête thermostat, et ben non !
Est ce qu'un génie saurait me dire quelle modif pour monter en T°, j'imagine remplacer une résistance fixe par un potentiomètre ?
Il s'agit d'une sonde CTP, qui arrive sur les deux fils noirs.
Merci de vos conseils !

Envers.jpg


Endroit.jpg
 
Advertisements
petit_lulu
petit_lulu
Compagnon
11 Janvier 2015
690
gers
salut,
la sonde ne doit pas etre une CTP mais une CTN je pense, a verifier...
est ce que tu as des notions d'electronique ou non? sinon ca va etre dur...
tu as besoin d'au moins un multimetre, un "vrai", pas un a 2€ de chez brico...
le circuit est plutot simple mais attention, TOUTE LA PLATINE EST RELIEE AU 230V DONC ON NE TOUCHE PAS TANT QUE C'EST BRANCHE ET ON ATTEND QUELQUES MINUTES QUAND C'EST DEBRANCHER !!!
 
Dernière édition par un modérateur:
T
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 220
Toulouse
Bonsoir,

sur le cuivre, il est marqué NTC, c'est donc bien, sauf erreur, une CTN. Une résistance ajoutée en série doit suffire à augmenter la température de fonctionnement, dans des limites raisonnables, et sans que la stabilité de la température soit trop différente de la situation initiale. Mesurer la CTN seule à 20°C par exemple, en déduire la valeur à la température de consigne d'origine (tables à chercher, ou faire le calcul), à la nouvelle température souhaitée, et en déduire la résistance à ajouter en série. Mais attention, comme déjà dit, tout le montage est sur le secteur.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Février 2019
650
Bonjour,
la résistance additionnelle en série, il faudra la calculer, ou faire des essais empiriques, une autre solution : trouver un thermostat de fer à repasser, c'est de la mécanique : un contact coupe le courant, mais il faut fixer ce thermostat sur la cuve, pas évident.
Sinon faire un montage à base de LM35, simple, facile si on bricole en électronique.
Je confirme : pas vu de transfo pour alimenter l'électronique, le relais, il y a une alim à découpage, sous tension, tout le circuit est dangereux, ou presque. Et même débranché, le condo de 400 V, si on touche un de ses fils, peut donner une mauvaise surprise.... Ne pas toucher juste après avoir débranché la prise.
 
T
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 220
Toulouse
Résistance série, sans hésiter ! Simple et efficace. Ou mettre une CTN différente, avec la valeur la plus proche possible de la valeur idéale, complétée si besoin par une petite résistance en série (de valeur plus faible que sans changer la CTN).
Le calcul est très simple si on cherche les tables des valeurs de résistance des thermistances en fonction de la température. Ici, on peut considérer que les thermistances sont toutes identiques pour une même valeur à 25°C.
Testé il y a fort longtemps pour transformer un simple thermostat d'ambiance similaire à celui du chauffe biberon pour thermostater un bain de perchlorure. Testé aussi (par erreur...) en remplaçant la CTN complètement oxydée d'un thermostat de chauffe-eau avec la mauvaise valeur de CTN, augmentation de 10°C de la température de l'eau... Bonne valeur remise longtemps après.
A mon avis, l'alimentation est construite autour d'une bête capa série, pas d'alim à découpage, plus chère et totalement inutile ici. Et sortie sur triac.
 
Dernière édition:
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avril 2008
5 464
FR-12320 - Aveyron - Conques
Ou trouver l'entrée du comparateur de la CTN, de l'autre côté, il y a la référence
Une résistance en série ou parallèle selon la direction fera très bien l'affaire
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 405
raisonnement ........

appareil prévue pour environ 25 ° ............pour t'ont utilisation tu triple cette valeur 70°

le matériel va résisté .......

je serais plus pour partir sur ce genre de produit en plus le bac et amovible avec réglage t°

 
T
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 220
Toulouse
En effet, plus simple ! j'en ai un que j'utilise pour chauffer des vis montées dans des pièces plastiques dont le perçage est un peu juste, et ainsi éviter tout risque de fissuration. Aujourd'hui, acheter tout fait est souvent la meilleure solution...
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 405
ce n'ai pas restrictif mais parfois il faut faire au plus simple
le matériel actuel et très souvent limité au delà de ses caractéristiques originel
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Février 2019
650
Bonjour, oui effectivement : alim avec un condo type MKP sur l'alternatif, R de 1 M Ohm... que l'on voit près du condo Ensuite le pont de diodes, donc tout le montage est dangereux !
Je pense que le chauffe biberon donne plus que 25°...30° le biberon, le lait ayant moins, sauf si on laisse chauffer longtemps
 
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 208
FR04200
Bonjour
J'utilise des chauffes biberon modifiés pour fondre la cire d'abeilles.J' en ai deux en même temps en chauffe sinon cela ne suit pas.
C'est des chauffes biberon Reymond sans électronique, avec un thermostat mécanique. On en trouve encore plein en brocante.
Il suffit de tirer sur le bouton de réglage et de le replacer en décalant de 2 ou trois crans.
Je règle pour que l'eau bout, réglage au max.
Je les utilise en bain marie.Comme pour un biberon mais avec mon "pichet" en cuivre ( tube de 40 mm) a la place du biberon.
La température de fonte de la cire est de 65 °C environ.
Cela me semble parfait pour la colle d'os.
Luc
 
N
neophyte
Apprenti
17 Avril 2011
169
Hellow,
Merci pour toutes ces réponses
Je vais essayer d'ajouter une résistance en série, je verrais le résultat, et vous tiens au courant -sans jeux de mot-
Je l'aime bien, ce chauffe biberon, parce qu'il à juste la bonne dimension pour mon pot de colle :)
 
Francis.
Francis.
Apprenti
22 Novembre 2017
72
La mesure se fait avec un diviseur R26/NTC. La R26 est connectée au + d'un côté et à la NTC de l'autre, puis la NTC est connectée au -
Le voltage au point R26/NTC diminue quand la température monte. Cette tension est comparée au diviseur R23/R24.
Pour modifier la température il faut soit:
- diminuer R26 (la remplacer par un potentiomètre et faire des essais).
- augmenter R24 pour baisser la tension de référence.
Pour info une NTC qui fait 10K à 25° fait 6,9K à 35° et 2,2K à 70°.
Il faudrait diviser par 3 la valeur de R26, à la louche.
 
Advertisements
Haut