MIG/TIG PULSE, SYNERGIE?

  • Auteur de la discussion Achille19
  • Date de début
A
Achille19
Nouveau
31 Août 2018
11
Dumbéa
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous .

J'aimerai avoir vos avis sur :
1/ Qu'est ce que le "pulsé" sur un poste MIG ouTIG et les avantages de cette option?
2/ Existe t'il des poste MIG Pulsé AC (courant alternatif) ?
3/ Qu'est ce que le mode synergie sur certains MIG avec Torche ou Spoolgun s(ex : MILLER ou EVERLAST )?
626fe0e8350692613d0ab06a1776fad6.jpg
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
3 973
le plus simple ..............forum soudeur .com ils ont des lexique et autre tuto une fois que tu sera inscrit
 
Geoff87
Geoff87
Compagnon
25 Jan 2013
2 040
Baisy-Thy (Belgique)
Le mig pulsé, l'ampérage change très rapidement ( genre 100hz ou plus) ce qui a pour effet de "secouer" le boule de métal fondu au bout du fil, et de faciliter son détachement. La conséquence de ça, c'est moins de projections, surtout. Redoutable d'efficacité, surtout sur tôle blanchie.
Après t'as le double pulse, pour les postes (très) haut de gamme, qui permettent de faire des cordons "a gouttes", un peu comme le TIG. C'est pas pour l'aspect, même si je l'emploi parfois pour ça, mais surtout pour les soudures en position que c'est intéressant. une montante, plus besoin de faire le sapin, tu file tout droit et ton bain s'écroule pas, puisqu'il a un temps de refroidissement et de solidification.

Le tig pulsé, t'as deux modes. Pulsé haute fréquence (genre 100hz et plus, c'est rapide), même principe que le mig pulsé, des temps chaud et froid, l'utilité c'est d'avoir un arc moins chaud et donc moins de déformations.
Tu peux normalement régler ton poste à basses fréquences de pulsation, 1hz ou moins, ce qui peut etre pratique pour obtenir le bel effet goutte, même si un bon soudeur peut largement s'en passer. Là aussi, on diminue l'apport thermique.

Il me semble déjà avoir entendu parlé d'un mig AC ( qu'il soit pulsé ou pas on s'en tape), mais sans certitude, je laisse les pros du mig répondre.

Une synergie, c'est juste une fonction qui permet de faire changer tous les paramètres de soudage en en changeant qu'un seul. Exemple, je selectionne une épaisseur de tôle de 5mm, le poste va directement se régler sur 150A, mettons. Si je sélectionne une épaisseur de tôle de 10mm, il passera à 280A.
En mig tu peux influence sur plusieurs paramètres, ampérage, tension, vitesse de dévidage, principalement. Changer un de ces paramètres affectera donc les autres selon une courbe de synergie, en fait une fonction, un calcul ou une base de données paramétrés par le fabricant.

Pour faire court, hin, c'est bien plus complexe que ça, mais c'est déjà pas mal.

Un spoolgun, c'est juste que la bobine de fil se trouve sur la torche, raccourcissant la longueur de dévidage de fil et donc les problème de saccades ou de bourrage. C'est pour l'alu principalement, et n'a rien à voir avec l'un ou l'autre type de poste.

Je vois que Sébastien à posté une réponse, je suis sûr qu'à nous deux, on va t’assommer d'informations!
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 801
belgique (namur)
Le mig pulsé, l'ampérage change très rapidement ( genre 100hz ou plus) ce qui a pour effet de "secouer" le boule de métal fondu au bout du fil, et de faciliter son détachement. La conséquence de ça, c'est moins de projections, surtout. Redoutable d'efficacité, surtout sur tôle blanchie.
Après t'as le double pulse, pour les postes (très) haut de gamme, qui permettent de faire des cordons "a gouttes", un peu comme le TIG. C'est pas pour l'aspect, même si je l'emploi parfois pour ça, mais surtout pour les soudures en position que c'est intéressant. une montante, plus besoin de faire le sapin, tu file tout droit et ton bain s'écroule pas, puisqu'il a un temps de refroidissement et de solidification.

Le tig pulsé, t'as deux modes. Pulsé haute fréquence (genre 100hz et plus, c'est rapide), même principe que le mig pulsé, des temps chaud et froid, l'utilité c'est d'avoir un arc moins chaud et donc moins de déformations.
Tu peux normalement régler ton poste à basses fréquences de pulsation, 1hz ou moins, ce qui peut etre pratique pour obtenir le bel effet goutte, même si un bon soudeur peut largement s'en passer. Là aussi, on diminue l'apport thermique.

Il me semble déjà avoir entendu parlé d'un mig AC ( qu'il soit pulsé ou pas on s'en tape), mais sans certitude, je laisse les pros du mig répondre.

Une synergie, c'est juste une fonction qui permet de faire changer tous les paramètres de soudage en en changeant qu'un seul. Exemple, je selectionne une épaisseur de tôle de 5mm, le poste va directement se régler sur 150A, mettons. Si je sélectionne une épaisseur de tôle de 10mm, il passera à 280A.
En mig tu peux influence sur plusieurs paramètres, ampérage, tension, vitesse de dévidage, principalement. Changer un de ces paramètres affectera donc les autres selon une courbe de synergie, en fait une fonction, un calcul ou une base de données paramétrés par le fabricant.

Pour faire court, hin, c'est bien plus complexe que ça, mais c'est déjà pas mal.

Un spoolgun, c'est juste que la bobine de fil se trouve sur la torche, raccourcissant la longueur de dévidage de fil et donc les problème de saccades ou de bourrage. C'est pour l'alu principalement, et n'a rien à voir avec l'un ou l'autre type de poste.

Je vois que Sébastien à posté une réponse, je suis sûr qu'à nous deux, on va t’assommer d'informations!
Détrompe toi, je suis loin d'être une encyclopédie, la théorie c'est loin d'être pour moi.....
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
3 973
Une synergie, c'est juste une fonction qui permet de faire changer tous les paramètres de soudage en en changeant qu'un seul. Exemple, je selectionne une épaisseur de tôle de 5mm, le poste va directement se régler sur 150A, mettons. Si je selectionne une épaisseur de tôle de 10mm, il passera à 280A.



mode synergique ..................le constructeur du poste au moyen de lecture de la tension et de l'ampérage va adapté automatiquement les paramètres du poste par via un processeur ........ vitesse fil.. tension ... ampérage en fonction de l'eps de tole choisi mais aussi de la distance de ta torche du bain du diamétre du fil et d'autres paramètres en fonction du poste ...........en entreprise certain modèle ont un ..... œil électronique...... qui visualise le bain soudure et corrige les paramètres

c'est presque l'automatisation des réglage de celui ci
ce mode et intéréssant pour les débutant qui ne veulent pas trop ce compliqué


dixit le dernier commercial qui et venue pour essayé nous vendre le dernier poste à tous faire en carrosserie
presque tous et paramétrable ensuite le poste s"adapte sans touché au réglage assez bluffant
 
Dernière édition:
A
Achille19
Nouveau
31 Août 2018
11
Dumbéa
  • Auteur de la discussion
  • #9
Le mig pulsé, l'ampérage change très rapidement ( genre 100hz ou plus) ce qui a pour effet de "secouer" le boule de métal fondu au bout du fil, et de faciliter son détachement. La conséquence de ça, c'est moins de projections, surtout. Redoutable d'efficacité, surtout sur tôle blanchie.
Après t'as le double pulse, pour les postes (très) haut de gamme, qui permettent de faire des cordons "a gouttes", un peu comme le TIG. C'est pas pour l'aspect, même si je l'emploi parfois pour ça, mais surtout pour les soudures en position que c'est intéressant. une montante, plus besoin de faire le sapin, tu file tout droit et ton bain s'écroule pas, puisqu'il a un temps de refroidissement et de solidification.

Le tig pulsé, t'as deux modes. Pulsé haute fréquence (genre 100hz et plus, c'est rapide), même principe que le mig pulsé, des temps chaud et froid, l'utilité c'est d'avoir un arc moins chaud et donc moins de déformations.
Tu peux normalement régler ton poste à basses fréquences de pulsation, 1hz ou moins, ce qui peut etre pratique pour obtenir le bel effet goutte, même si un bon soudeur peut largement s'en passer. Là aussi, on diminue l'apport thermique.

Il me semble déjà avoir entendu parlé d'un mig AC ( qu'il soit pulsé ou pas on s'en tape), mais sans certitude, je laisse les pros du mig répondre.

Une synergie, c'est juste une fonction qui permet de faire changer tous les paramètres de soudage en en changeant qu'un seul. Exemple, je selectionne une épaisseur de tôle de 5mm, le poste va directement se régler sur 150A, mettons. Si je sélectionne une épaisseur de tôle de 10mm, il passera à 280A.
En mig tu peux influence sur plusieurs paramètres, ampérage, tension, vitesse de dévidage, principalement. Changer un de ces paramètres affectera donc les autres selon une courbe de synergie, en fait une fonction, un calcul ou une base de données paramétrés par le fabricant.

Pour faire court, hin, c'est bien plus complexe que ça, mais c'est déjà pas mal.

Un spoolgun, c'est juste que la bobine de fil se trouve sur la torche, raccourcissant la longueur de dévidage de fil et donc les problème de saccades ou de bourrage. C'est pour l'alu principalement, et n'a rien à voir avec l'un ou l'autre type de poste.

Je vois que Sébastien à posté une réponse, je suis sûr qu'à nous deux, on va t’assommer d'informations!
Merci c'est sympa ! :smt023
 
A
Achille19
Nouveau
31 Août 2018
11
Dumbéa
Une synergie, c'est juste une fonction qui permet de faire changer tous les paramètres de soudage en en chengeant qu'un seul. Exemple, je selectionne une épaisseur de tôle de 5mm, le poste va directement se régler sur 150A, mettons. Si je selectionne une épaisseur de tôle de 10mm, il passera à 280A.



mode synergique ..................le constructeur du poste au moyen de lecture de la tension et de l'ampérage va adapté automatiquement les paramètres du poste par via un processeur ........ vitesse fil.. tension ... ampérage en fonction de l'eps de tole choisi mais aussi de la distance de ta torche du bain du diamétre du fil et d'autres paramètres en fonction du poste ...........en entreprise certain modéle ont un oeil electronique qui visualise la soudure et corrige les paramètres

c'est presque l'automatisation des réglage de celui ci
ce mode et intéréssant pour les débutant qui ne veulent pas trop ce compliqué
Merci , Super explication comme j'aime : simple précis !:smt023:smt038
 
A
Achille19
Nouveau
31 Août 2018
11
Dumbéa
Merci infiniment les amis ! Vous avez été SUPER !!! Voilà sur quoi je vais suer dans les prochains jours !

71715454_742439762868720_371667550464901120_n.jpg


71718688_2464897860466013_3001391015518011392_n.jpg


71741026_2372891666284648_2917104000320929792_n.jpg


71785901_1353459161483958_4690775886973108224_n.jpg


71818929_2671359362907845_8929098787746480128_n.jpg


72290020_2670576079697123_746091151378874368_n.jpg
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
3 973
tous à fait ............................. sinon ça va cassé ou fissuré rapidement .............pas de soudure en continue zone de 2/3 cm puis tu te déplace plus loin tu tourne pour tous rebouché ca limite les risques de fissure

nettoyage ponçage avec brosse inox pour ne pas pollué sablage média neutre

si tu na jamais fait fait quelque éprouvette pour comprendre la soudure et adapté la base du réglage

attention au fil ou baguette de métal d'apport cette alu coque bateau et parfois complexe
 
tibus
tibus
Compagnon
8 Fev 2010
1 218
Essonne
+1 a ce qui a ete dit , Zones fragilisées et fine (+oxyde) , il te sera plus facile de souder des patchs
 
MR VECTRA
MR VECTRA
Compagnon
28 Déc 2009
1 393
Tunisie
as tu essayé de réparer ça avec de la brsure alu type durafix , il faut colmater l'autre coté avec du blanc d'espagne , hmmm casse tete pour que ça ne coule pas de l'autre coté , essayer quand meme
mig pulsé , = mig ac ideal pour l'alu surtout
tig pulsé , pour les toles trés fine ,
j'en ai à l'atelier ,un vrai plaisir mais perte de temps faut y aller molo
 
Haut