Résolu Mesure d'une courroie - Tension - Règles générales

A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour a tous,

Pas de question d'usinage cette fois, mais un pb qui me taraude :). Je me suis fait offrir cette très jolie et robuste machine a coudre, qui tourne parfaitement mais dont il manque la courroie.
Savez vous lorsque l'on doit changer, de manière générale une courroie dont on ne connait pas la taille sur une machine quelle qu'elle soit, comment on la mesure?
J'ai passé dans le chemin une cordelette marine, j'arrive donc a un chiffre, mais faut il en retirer un pourcentage pour qu'il y ait une tension? il y a t'il des règles?
Par ailleurs, faut il prendre le diamètre de la gorge de la poulie? ou un pourcentage? existe t'il ici, la encore des règles? Je me prends surement pas mal la tete :), j'imagine qu'un morceau de chambre a air dans ce cas suffirait, mais vu que c'est un cadeau, j'aimerai faire un truc sympa. D'autre part j'ai une mobylette dans le même cas, et je ne m'en sortirai probablement pas avec un morceau de pneu.

Merci par avance pour votre aide, je vous joins une photo de la bête :)

IMG_20180103_223251.jpg
 
actm
Ouvrier
17 Décembre 2016
421
salut pour la longueur je sais pas mais regarde chez les distributeurs de joint toriques de vérins hydrauliques agricole ou t.p. de toute façon tu as un tendeur .pour ta mobylette si il y a un variateur la la longueur est très importante et ni chambre a air ni joints ne peuvent la remplacer.actm
 
A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir actm,

Merci pour ta réponse, ok pour la machine a coudre je vais regarder!
.pour ta mobylette si il y a un variateur la la longueur est très importante et ni chambre a air ni joints ne peuvent la remplacer.actm
mais justement la courroie pour la mobylette comment je peux la mesurer, sachant qu'en dehors d'une corde, je n'ai pas grand chose, ni les specs d'ailleurs :|
 
A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #6
mets une photo de la mob il y a certainement un connaisseur qui saura te répondre sur le modèle .actm
Merci actm en tous cas, pas de photo de cette bete la ici :), mais je le ferai quand j'aurai attaqué sa restauration :wink:
ils disent comment chercher et trouver la longueur d'une courroie , c'est pour une tablette
https://m.une-courroie-pour-ma-machine-a-coudre.com/choisir-ma-courroie-pour-machine-a-coudre.php
Merci pour le lien Dodore (il marche sur pc), je vais m'inspirer de ca :). J'aurai du poser ma question différemment en fait, je voulais savoir comment, ou s'il était possible de retrouver les caractéristiques d'une courroie, simplement en mesurant avec une corde son chemin, et les épaisseurs/formes des gorges. Dans les cas simples en tous cas, pas les distributions ou j'imagine qu'il faut les cotes exactes (pas non plus un pro en mécanique:)). Pour la machine a coudre en tous cas je vais suivre les indications données, et lui redonner un petit coup de jeune :wink: merci!
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 766
FR-29 Brest
Bonjour,

Très belle machine :smt041 !! Peut-être une autre photo en vue générale :roll: ?

La longueur d'une courroie se mesure sur sa primitive (la ligne qui ne subit ni extension ni compression .... en gros au centre de la section de la courroie à quelques détails près ...

Donc pour 2 poulies alignées séparées par un écart P on mesure le diamètre de fond de gorge auquel on ajoute le diamètre de la courroie pour trouver le diamètre primitif, plus 2 fois la distance entre les poulies - la longueur pour la tension (exemple).

Sans titre.jpg


Donc pour une poulie de diamètre de fond de gorge D1, une seconde poulie de diamètre de fond de gorge D2 séparées par une distance P et une courroie de diamètre d, on calcule la demi circonférence de diamètre D1+d, plus la demi circonférence de diamètre D2+d, plus 2 fois la distance entre les poulies. La formule est donc:

L théorique = (D1+d) * PI / 2 + (D2+d) * PI / 2 + 2 * P ou encore en simplifiant un peu

L théorique = (D1 + D2 + 2 * d) * PI / 2 + 2 * P

Il faut soustraire à la longueur théorique la longueur de tension ... et c'est là la partie un peu plus compliquée ...

De plus cela suppose que la courroie repose bien en fond de gorge ... or sur ta machine le profil est en V et les traces de frottement laissent supposer que la courroie est un peu décollée du fond ... Tu peux peut être mesurer le diamètre primitif en te basant sur les traces de frottement, au moins sur la grande poulie ... et mesurer aussi le diamètre de la courroie toujours en te basant sur les traces de frottement ?

En utilisant une cordelette de même diamètre que la future courroie (ou un câble électrique souple rond de même diamètre ?) tu as je pense une assez bonne approximation de la longueur théorique ... à laquelle il faudra retrancher aussi la longueur de tension ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
A
Guest
Bonjour
@FB29: Merci beaucoup, c'est exactement ce que je cherchais comme type d'information, je vais poster la photo de la bête ce soir :) elle est effectivement très sympathique, et complète en dehors de la courroie :wink:, j'ai même la garantie (de 1958 :) les anciens propriétaires étaient soigneux). Pareil, je n'aurai pas pensé a regarder les marques d'usure sur les gorges, je vais me pencher sur le sujet ce soir. Merci en tous cas, je vais également voir comment appliquer le calcul à mon malheureux terromatic :), et mets ton fichier (très intéressant) soigneusement de côté.
@gégé62
le moteur semble être monté avec une lumière pour régler la tension
, oui je n'avais pas fait attention, je vais y regarder de plus près ce soir, merci pour le coup de main et le coup d'oeil :). Tu m'as mis le nez sur ce qu'actm m'avait indiqué.
@JeanYves J'avais regardé effectivement sur le forum et sur internet avant et étais tombé sur des informations similaires. Mais je cherchais des règles plus générales sur les méthodes de reconstruction de courroies. En fait suis toujours assez dubitatif quand je vois des restaurations de pièces en caoutchouc (joints, soufflets, courroie...) au vieillissement incurable et difficilement reproductibles (sauf erreur). dsl si le sujet a été maintes fois abordé, merci en tous cas pour ton lien, je vais faire chauffer la cb :).
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
J'avais regardé effectivement sur le forum et sur internet avant et étais tombé sur des informations similaires. Mais je cherchais des règles plus générales sur les méthodes de reconstruction de courroies. En fait suis toujours assez dubitatif quand je vois des restaurations de pièces en caoutchouc (joints, soufflets, courroie...) au vieillissement incurable et difficilement reproductibles (sauf erreur). dsl si le sujet a été maintes fois abordé, merci en tous cas pour ton lien, je vais faire chauffer la cb :).
Re ,

Ce sujet a éte abordé parcequ'il y a ce type de courroie sur des petits tours , sur des accessoires de tour ...
Et la soudure est assez facile à faire .
https://www.usinages.com/threads/soudure-sur-courroie-ronde.64831/
 
A
Guest
@FB29 et tous les autres d'ailleurs :) les photos de the beast :wink:. J'espere pouvoir sauver l'ampoule (probablement d'origine), sans trop y croire... Et d'après une collègue récupérer la navette... Faut juste que je trouve maintenant a quoi cela correspond. Merci pour votre aide a tous dans tous les cas!

IMG_20180104_214138.jpg


IMG_20180104_214051.jpg
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
La canette ( navette ) c'est la petite bobine qui se trouve sous le couvercle percé d'un trou ou penetre l'aiguille !

Il faut relever le pied de biche ( levier à l'arriere ), l'aiguille , reculer le couvercle , elle se trouve dessous

IL faut d'ailleurs la bobiner de fil de couleur adequat , pour pouvoir coudre .
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut