mécanisme de machine à tester la traction

  • Auteur de la discussion attila
  • Date de début
A
attila
Nouveau
26 Déc 2012
27
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour tout le monde,
Voila, j'aimerai fabriquer une machine pour teste de traction, quelqu'un aurait il de la doc pour m'aider dans ma démarche ?
Merci les gars
Attila
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
Le plus simple, un peson ! Guydo

Peson.jpg
 
Lil
Lil
Ouvrier
4 Nov 2009
392
France et Canada
Bonsoir :wavey:

Cela s'appelle un Banc de Traction.

Il en existe une infinité de modèles en fonction de l'application :
- Des bancs de rupture (d'éprouvettes) de quelques Newton à plusieurs milliers de daN.
- Des bancs informatisés pour permettre l'acquisition de données tout le long de l'essai afin de mesurer les déformations plastiques, élastiques, etc ...
- Des bancs de traction en enceinte thermostatée (pour les polymères par exemple) ou en enceinte étanche (pour atmosphère gazeuse)
- Des bancs avec course réduite ou course très longue.
- Etc ...

Dans le cadre de notre activité, nous disposons ainsi de différents bancs de traction, dont un banc avec une course > 1000 mm en enceinte thermostatée de 20°C à 250°C et capable de milliers de mesures tout au long de l'essai.

Le principe du peson, non amorti ou non freiné, n'est pas très bon car lors d'une rupture brusque de l'éprouvette, le retour peut être très violent :tinostar: .

Amitiés
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 080
FR-77250 Fontainebleau
Bnojour

il est nécessaire de disposer d'une section travaillante suffisante pour être représentatif d'une grosse section
en particulier pour les matériaux non traités donc à gros grains pour lesquels on risque d'avoir des ruptures par collment des grains et donc un valeur de résistance faussée... dans ces cas pas questions de tester des "aiguilles"...
une tige de diamétre 5 mm me semble un minimum => ça conduit tout de suite à de forces considérables pour de aciers ...

il serait peut être plus simple de tester la composition de l'alliage au spectrometre de masse (echantillon de taille du mm est OK)
pour la teneuren carbone c'est plus compliqué mais réalisable sur un échantillon de taille environ le cm

il serait intéressant que vous indiquiez la destinations de vos mesures ...
Yvon
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
A ma connaissance les éprouvettes destinées aux tests doivent être préparées selon un protocole et avec des dimensions extrêmement précises qui ont fait l'objet de normes AFNOR.
Stan
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Tout à fait Stan!
Il y a une norme pour chaque nature et type de metal , les dimensions de l'eprouvette sont bien determinées , pour des cuivreux,... pour les aciers lamines , pour les etires , pour les toles etc ...
Pour l'eprouvette , une correspondance entre la section et la longueur entre repere pour la mesure de l'allongement .
Ensuite sur les machines , differents systemes de mesure de l'effort , bras de levier et cadran ( ancienne ) , systeme hydraulique , etc ...
Par anneaux elastiques egalement , ils servent souvent aussi à la verification des machines .
 
Lil
Lil
Ouvrier
4 Nov 2009
392
France et Canada
Bon Matin à Tous :wavey:

Les bancs de traction en métallurgie ne représentent qu'une partie (*) des tests de rupture ou de tenue à l'arrachement à l'heure actuelle.

Il existe par exemple des bancs pour les Qualifications des :
- "Collages résiduels" suivant l' IEC 60-851-3 7.1 (Bonding Strenght)
- Tenue à l'arrachement des cosses suivant l' IEC 61238-1, 60352-2, etc ... pouvant aller à plusieurs dizaine de milliers de daN ... (section > 1000 mm2)
- Tenue en traction des connecteurs, des flexibles hydrauliques, etc ...
- Résistance des jouets
- Etc ...

On fait systématiquement référence aux normes Européennes (IEC) ou Américaines (UL) même si on utilise encore (la force de l'habitude) les normes NFF, NFC ou DIN et VDE.

Les tests "mécaniques" sont des tests simples et peu coûteux qui sont corrélés avec les autres tests, électriques, vieillissement, chimiques, résistance aux radiations, etc ...
Ainsi, par exemple, si une connexion ne passe pas le test mécanique (tenue à l'arrachement), il est inutile de lui faire subir un test de vieillissement (long et coûteux) qui ne sera forcément pas bon.

Amitiés

(*) Attila n'a pas précisé le domaine d'application de son banc de traction.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Oui bien sûr elles ne servent pas qu'aux metaux , surtout aujourd'hui avec l'assurance qualité .
Son utilité depend des activites de l'entreprise , des cahiers des charges et des normes concernées .
Et il y a les labos .

La premiere que j'ai connu etait relativement puissante une Wolpert , hydraulique , un dynamometre pendule comme systeme de mesure.
Un petit shéma de la derniere une Wolpert Z1-2000 , plus adaptée aux taches dont tu parles Lil , avec un systeme de traction par vis et toujours le même dynamometre pendule , systeme purement mecanique simple et fiable .

MachTractionShema.JPG
 
Lil
Lil
Ouvrier
4 Nov 2009
392
France et Canada
Hello Jean-Yves :wavey:


Un peu le style de la Lhomargy qui était utilisée pour la mesure de l'allongement des fils de Cuivre.

lhomar10.jpg


L'informatique a relégué ces bancs au grenier (c'est le cas de le dire), alors qu'il y a 30 ans, ils nous avaient coûté un braquage ... :cry:
A cette époque on ne les appelait pas bancs de traction, mais dynamomètres.
Très complexe à utiliser de manière précise.

Amitiés
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Ah j'ai connu cet appareil ; je ne m'en souvenais plus. Le poids lors de son ascension fait glisser un rochet sur sa crémaillère de sorte qu'à la rupture il reste à la position atteinte.
Stan
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,


Nous faisions les fils de cuivre et aussi la corde à piano sur la même machine Wolpert , avec des "machoires" fabrication maison , en fait c'etait des cabestans avec un systeme de billes anti-retour , ça marchait super bien !

Et puis toute sorte d'essai de pliage , de flexion , d'arrachement de cuivre sur epoxy , de tenue du Wrapping etc ... ça dependait des fabrications à l'etude ou en cours ...
Elle date de 1970 et elle est toujours en service .
Bien sur les machines de traction ont bien changé , dans le dispositif de mesure et dans l'exploitation des resultats .

Mais j'avais cru comprendre que notre ami Attila voulait se faire un dispositif de traction , et ce systeme de dynamometre à pendule est relativement facile à bricoler .
 
Lil
Lil
Ouvrier
4 Nov 2009
392
France et Canada
Bonsoir :wavey:

Les jauges de contraintes ont radicalement changé la philosophie des bancs de traction.
Elles permettent l'acquisition d'un nombre considérable de données et permettent d'évaluer les phénomènes transitoires AVANT et APRÈS l'éventuelle rupture.

Pour des forces élevées (> 1 000 daN), les bancs de traction hydraulique (Un ou plusieurs vérins) sont fiables et simples à réaliser.
La mesure de force est une simple conversion de la mesure de pression qui peut être suffisamment précise avec un manomètre numérique.

Exemple de mâchoires "bricolage maison"

pince_10.jpg


Les mors sont en CuBe2 (40HRC) :mrgreen:

Amitiés
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr Lil ,

Ces machoires sont sans doutes prevues pour une utilisation bien precise ! :-D , elles sont inspirées des auto serrantes classiques de machine de traction .

Dans le modéle de machoire Wolpert , nous ne faisions que les mors interchangeables , glissés dans un logement en queue d'aronde , pour les plats et pour les ronds , en acier d'outillage trempe -revenu .
Et de nombreux autres systemes d'accrochage adaptés .

Machoirestraction.jpg
 
A
attila
Nouveau
26 Déc 2012
27
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour les gars,
Tout d'abord excuses pour ce retard de réponse, je pensais que forum usinage était fermé pour de bon ," avé le forum, ceux qui pataugent dans des soucis techniques te salue !"
Voila, je me casse la tête pour connaitre la résistance à la rupture des tresse de fibre végétale que je fabrique.
la machine serait du genre résistance à la rupture en tirant sur les 2 bouts, le peson est bon mais il faut avoir les yeux rivés dessus !
alors comment faire
Merci d'avance
Attila
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Si ton soucis est la machine elle même ? , tu peux en faire une en t'inspirant des croquis precedents .
Ou alors , plus simple , est d'utiliser un dynamometre electronique dans un cadre de taille suffisante en fer en I ou en U ... avec un systeme à vis .

Pour la mesure de la charge voir ici par exemple : http://www.solutionlevage.com/accessoires-de-levage/dynamometres-mesure-d-efforts/dynamometres-electroniques-a-affichage-digital.htm


Pour l'amarrage des fibres , j'ai une solution ! .
 
Dernière édition par un modérateur:
Lil
Lil
Ouvrier
4 Nov 2009
392
France et Canada
Bon Matin à Tous :wavey:

Il faudrait vérifier qu'il n'existe pas une norme (*) dans le domaine concerné, car celles-ci sont intéressantes quant aux protocoles avec par exemple :
- la vitesse de traction maxi du câble.
- La longueur mini de l'éprouvette afin de permettre à tous les brins d'être dans la limite élastique (et non pas plastique) afin d'homogénéiser la force sur chaque brin du câble.
- Etc ...

"L'amarrage" des fibres n'est pas évident car le système de sertissage du câble devra garantir de ne pas endommager les brins et de répartir la tension de manière identique sur chaque brin.

Amitiés

(*) Les normes ne sont pas forcément contraignantes ou inutiles comme on l'entend trop souvent.
Elles permettent d'avoir un juge de paix avec un protocole identique pour tout le monde.
Les IEC (ou CEI) permettent en plus de fédérer les normes Françaises NFC ou NFF avec les normes Allemandes DIN ou VDE
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 898
Lil a dit:
(*) Les normes ne sont pas forcément contraignantes ou inutiles comme on l'entend trop souvent.
Elles permettent d'avoir un juge de paix avec un protocole identique pour tout le monde.
Les IEC (ou CEI) permettent en plus de fédérer les normes Françaises NFC ou NFF avec les normes Allemandes DIN ou VDE
Tous a fais et pour encore bien d'autre chose.

Mais sa, tu ne le fera jamais admettre a un français
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Attila est il là ?? :mrgreen:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
toutes les solution sont possibles , ne pas oublier la plus simple : acrocher un plateau sous la fibre a essayer , et posser des poids sur le plateau jusqu'a ce que ça casse !

autre solution du même genre , acrocher un bidon et remplir d'eau jusqu'a ce que ça casse : peser le bidon a la fin de l'essai

enfin on pourait en dire plus avec un ordre de grandeur de la resistance a mesurer
 
Haut