Marquages d'un revolver à identifer

  • Auteur de la discussion Olrik
  • Date de début
Olrik
Olrik
Compagnon
Bonjour à tous
En visite chez un couple d'amis,le mari me montre un vieux revolver de la fin du dix-neuvième siècle. Il est dans la famille depuis des lustres.
Une arme assez classique comme il s'en est fabriqué à cette époque en grande quantité.
Pour le calibre je dirais autour des 6millimètre avec des cartouches assez longues, en effet le barillet est plus long que le canon.
Sans pontet avec une détente repliable,le tout en très bon état.
Aux vues des marquage je pencherais pour une arme de fabrication Belge,mais je laisse le soin à nos armuriers chevronnés de confirmer ou d'infirmer.
Je vous remercie par anticipation et souhaite à tous une bonne soirée.
Cordialement.
Olrik.

DSC_0052.JPG


pISTOLET MARQUES DSC_0055 (4).JPG


pISTOLET MARQUES DSC_0055 (5).JPG


pISTOLET MARQUES DSC_0055 (6).JPG
 
coquillette
coquillette
Compagnon
Bonjour
Moi aussi je pencherais pour un marquage Belge...
Il y a tant de poinçons différents :7hus5: ..
JP :drinkers:
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonsoir,
Poinçon classique du banc d'épreuve de Liège, une couronne sur un ovale avec les trois lettres ELG (Ce poinçon a été différent selon les époques).
A savoir que la Belgique a fabriqué depuis des lustres des armes pour le monde entier et sous-traité pour des milliers de fabricants.
JASON
 
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Bonjour,
Les poinçons peuvent être Belges mais pas l'arme...
On reconnaît le poinçon ovale du banc d'épreuve de Liège
Un de vos poinçons (le lion surplombant le PV), indique une arme utilisant de la poudre vive.
L'autre poinçon (étoile surplombant le M) contremarque du contrôleur du banc d'épreuve, en usage de 1877 à 1968.
1618154225940.png


Une photo complète de l'arme permettra probablement de l'identifier plus facilement :smt023

Cordialement,
Alain

Ci-dessous quelques poinçons de fabricants Belges.
1618153784440.png
 
Fichiers joints
  • poincons-sur-les-armes.pdf
    2.3 Mo · Affichages: 69
Dernière édition:
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Du peu que j'ai vu dans la description cela pourrait être par exemple un révolver Belge Velodog hammerless avec sécurité - XIXe siècle cal. 6mm
1618155320121.png

ou cette autre variante, il y a eu tellement de moyens inventés pour communiquer avec son prochain... :mrgreen:
1618155473053.png
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonsoir,
Bonjour,
Les poinçons peuvent être Belges mais pas l'arme...
On reconnaît le poinçon ovale du banc d'épreuve de Liège
Un de vos poinçons (le lion surplombant le PV), indique une arme utilisant de la poudre vive.
L'autre poinçon (étoile surplombant le M) je ne vois pas et je n'ai rien trouvé à ce sujet, peut-être un marquage anglais?
Une photo complète de l'arme permettra probablement de l'identifier plus facilement :smt023
Cordialement,
Alain
Ci-dessous quelques poinçons de fabricants Belges.

Attention, le poinçon du Banc d'Epreuves de Liège c'est une chose, les poinçons de fabricants s'en est une autre.
D'une manière générale, certaines pièces étaient fabriquées en Belgique, d'autres par d'autres pays ou par les pays de destination.
JASON
 
Olrik
Olrik
Compagnon
Bonjour à tous
Tout d'abord un grand merci à Alain, jason et coquillette pour vos réponses rapides.Alain je vais transmettre le bréviaire que tu as mis en ligne à l'intéressé,je pense qu'il va être ravi.Il a un engouement particulier pour toutes les choses du passé.Merci beaucoup encore.
Je vais lui demander de faire des photos recto verso de l'arme en question.J'avais oublié de vous signaler que c'est une percussion centrale.
Donc je vous tiens au courant des que j'ai du nouveau.Merci a tous.
Je vous salue et vous souhaite une bonne fin de journée.
Cordialement.
Olrik.
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Merci OLRIk Mais la percution centrale était visible sur tes photos... Je penche pour plus important que5
5 ou 6.5.peut être 11mm ou 9...à voir
 
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Merci OLRIk Mais la percution centrale était visible sur tes photos... Je penche pour plus important que5
5 ou 6.5.peut être 11mm ou 9...à voir

Bonjour,
Avec une queue de détente rabattable et sans pontet? Quel modèle par exemple?
11mm (ou 11,43?) à part un Lefaucheux en 11mm je ne voit pas ?
9mm à quel modèle pensez-vous?
Pourquoi 9 ou 11, pourquoi pas un calibre .320 (8mm) assez courant fin 19ème ?
Sans pontet avec queue de détente rabattable et une alimentation se pratiquant par une portière placée sur le flanc droit, ce qui me vient rapidement à l'esprit un BULLDOG ou un VELODOG en 6mm (diamètre annoncé dans la description de l'auteur) en .320 (8mm) ou en .380 (9mm)
Cela me fait penser à un jeu télévisé ou de tous petits détails doivent permettrent aux participants de découvrir l'objet mystère, j'adore... :mrgreen:

cordialement,
Alain
 
Dernière édition:
geanphy
geanphy
Compagnon
Je pense à un reglo de garde chasse... En disant 11 je pense pense bien sûr à 11.43 donc 450 ou 380
Sans mesurer la chambre, difficile de savoir
 
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Effectivement sans mesure précise c'est difficile de faire la différence entre l'exotisme (6mm) et le plus "classique" genre .25 (6,35) vivement une petite photo supplémentaire de l'auteur sera la bienvenue...
Je ne trouve pas un "Réglo de garde chasse", j'ai trouvé le 1892 réglo-civil avec pontet mais sans pontet non, auriez-vous une photo svp?
J'adore ces vieux moyens de communication :mrgreen:
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Je l ignore mais du 450 sans pontet me parait peu probable...
 
Olrik
Olrik
Compagnon
Bonjour à tous
Voici des photos du révolver. bonne journée.
Olrik.
PS je n'ai pas réduit les photos volontairement ainsi vous pourrez mieux apprécier.Merci à vous.

DSC_0050.JPG


DSC_0049.JPG
 
Olrik
Olrik
Compagnon
Bonjour à tous
Merci bien greanphy,peux tu s'il te plait m'en dire un peu plus, est_ce Belge ou Anglais,ou un mélange des 2 que signifie amha.
Je vais me rendre chez le propriétaire et faire de mesures précises du calibre.Car sur le coup nous n'avions comme instrument de mesure qu'un mètre de couturière.donc un peu léger.Le barillet est effectivement plus long que le canon,donc on utilisait des cartouches longues chargées à la pyroxylée si j'ai bien compris.J'avoue ne pas être très connaisseur de ce genre de munition,comme à cette époque là les fabricants d'armes produisaient aussi leurs munitions,comme un peu la boulonnerie sur les machines agricoles au vingtième siècle
ce qui fait que tu pouvais rencontrer des diamètres et des pas complétement farfelus.Ce que je désigne dans mon langage souvent imagé par:des fantaisies d'ingénieurs. Merci encore pour tous vos renseignements,et je gage que d'autres membres feront certainement d'autres commentaires.
Mes bons camarades je vous salue et vous souhaite une bonne journée.
Cordialement.:roxxx::roxxx:
Olrik.
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Ahma veut dire en langage forum à mon humble avis
Pour la nationalité pas d avis mais je vais aller voir les poinçons anglais...
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
bonjour à la " belle époque " ces choses se sont vendues par dizaines dans les épiceries bazar
bistro armureries de campagne .
il y a eu de tous les calibres du 6mm vélodog jusqu'à du 320 ( +- 9mm ) en principe pour poudre noire
mais sans doute pour les fabrications les plus sérieuses pour poudres sans fumée .
la qualité de fabrication allait du pire au pas trop mauvais ...
le pire étant en fonte moulée , le pas trop mauvais en aciers usinés : de toutes façons ce n'était pas des
armes d'usage , elles étaient destinées à rassurer le noctambule ou le bon père de famille qui ma mettait
en poche pour aller ousqu'on ne va plus because la veuve qui clos ... et contrairement au sus-dit bon
bourgeais , la plupart n'ont jamais tiré une seule cartouche .
1936 a mis un terme à ce commerce , les touristes allemands ont fait le reste en 1940 .

pour l'anecdote : le système vélodog était destiné au cyclistes pour les aider à éloigner les molosses trop
entreprenants , mais entre la charge réduite et le jeu entre balle et canon , la puissance était ridicule , ça
ne faisait qu'exciter les clébards à ce qui se dit ...

quel que soit le calibre , je déconseille formellement de tirer une munition moderne , les pressions sont
bien trop élevées pour ce révolver . et pis les munitions d'époque , un coup ça part un coup ça part pas
alors prudence !!!
 
Dernière édition:
copeau 78
copeau 78
Compagnon
re

consultez les vieux catalogues Manufrance ( avant 1936 bien sûr ) et aussi un précieux bouquin
" les armes de nos grand-pères" , on y voit plein de ces choses pages 19 et 33 .
en page 19 il y en a un qui est quasi clone de celui de notre ami .
les commentaires du second bouquin sont intéressants , le blabla Manufrance , c'est de la réclame !!!
 
Dernière édition:
Olrik
Olrik
Compagnon
Bonjour à tous
Grand merci a geanphy et à copeau 78 pour ces dernières explications.De mon coté je suis aller faire des mesures pour identifier le calibre.
Donc le barillet a un diamètre de 27 pour une longueur de 35,5 l'intérieur des chambres mesurent 6,75.Les chambres se resserrent en sortie de barillet sur environ 5 millimètres de long avec un diamètre de 6. donc c'est bien un calibre 6 millimètres.
Le propriétaire m'a dit qu'il devait lui rester une boite de cartouches,mais dans la maison de ces parents dans le Gars.Il n'est pas prêt d'y aller vu la situation.Je pense que ces armes avaient une puissance d’arrêt phénoménale,et devaient être utilisée par les chasseurs de gros gibier Africain comme deuxième arme.:7dance::7dance:
Merci encore et bonne journée à tous.
Cordialement
Olrik.
 
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Donc c'est bien un Vélodog... :7dance:
C'est français créé à l'origine en France par Charles-François Galand à la fin du XIXe siècle mais copié à de multiples reprises, surtout par des armuriers Liégeois (Belge)
Olrik, comme son nom l'indique (Vélo Dog), cette arme a été conçue pour permettre au cycliste de l'époque de se défendre contre les chiens errants :coyote::smt079
 
AlainSn7
AlainSn7
Apprenti
Les munitions sont difficiles a trouver, par ci, par là on peut trouver à prix or quelques rares boîtes en poudre noire.
Leur prix doit probablement avoisiner le prix de l'arme ou peu s'en faut! Donc mieux vaut les conserver, ce sont elles aussi des pièces de collection.
"Votre" revolver en photo (les premières) est poinçonné PV (poudre vive!) si j'ai bien vu! Cela dit normalement dans le sens PV => PN le risque de surpression est moindre mais mieux vaut être extrêmement prudent surtout avec ce type de "revolver" dont la qualité de fabrication est plus qu'aléatoire !
Bien que j'ai pu lire sur des forums que certains rechargent et tire pour le plaisir avec ces vieilles armes, il faut faire attention.
Un petit tour chez un bon armurier, avant une hasardeuse utilisation, est une sage et indispensable obligation ! :grilled:
Les doigts repoussent en effet assez mal... :spamafote:
Ici une petite vidéo bien faite : :smt023
bonne journée,
Alain

1618499284559.png
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
re

Olrik , on ne rigole pas : les réclameurs de Manufrance ne reculant décidément devant rien
vantaient les mérites de révolvers douze coups toujours en calibre 6mm velodog appelés
" l'explorateur " , il y a eu aussi " l'explorateur mitraille " avec deux canons juxtaposés ...
on ne sait pas combien d'explorateurs crédules ont été croqués par des lions ;
par contre on est à peu près sûrs qu'un lion en a été victime : il se serait étouffé de rire !!!
 
Haut