Machines "Bernardo"

phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 590
Le pays du Comté
C'est très simple:
l'espacement entre les deux rouleau de devant défini l'épaisseur à entrainer, le rouleau supérieur est libre son axe dans une rainure verticale et 2 boulons supérieur avec une petite manette règlent sa course maxi (l'épaisseur de tôle).
Le 3ième rouleau arrière, qui est dans une coulisse aussi, défini la courbure. Si il est en bas la tôle passe quasi tout droit avec un très grand rayon de courbure, tout en haut elle butte sur le rouleau qui l'entraine alors dans un petit rayon de courbure.

un conseil pour ta machine regarde les machines du commerce car tu t'apercevra vite que pour plier/rouler de la tôle vraiment épaisse il faut fabriquer des machines vraiment maousses.
Celle-là va encore pour du 1 à 1,5 mm de tôle mais gros maximum, avec l'alu pas de souci jusqu'à facile 2 mm mais pour plus gros il faut de la force hydraulique... et une machine dimensionnée pour.
 
Christophe91
Ouvrier
21 Décembre 2017
281
C'est du Chinois pour l'assemblage et la fourniture des matériaux qui la compose peut être mais la fabrication (BE et conception) est bien Autrichienne (de ce point de vue c'est déjà pas mal..)
 
Christophe91
Ouvrier
21 Décembre 2017
281
Super la réponse... plus de 10 ans après la question... ça va aider.... :siffle:
Parfois on réfléchi pendant 10 ans..
Je plaisante.
Plus sérieusement, je cherchais moi en 2019 des informations à ce sujet et les prochains qui feront comme moi à partir de ce post auront sans doute de ce fait, des éléments de réponses aux récentes questions qu'ils se posent (en 2019 également )
:wink:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut