Machine à sabots

L

lage

Apprenti
Il y a environ 9 mois mon père et moi avons débuté la réalisation d'une réduction d'une machine à sabots .
Mon père sabotier à la retraite a passé beaucoup de temps sur cette réalisation :châssis de la machine ,charriot ,bras oscillant assemblage des différents sous ensembles, mise au point et réglages
Pour ma part ma contribution est plus modeste j'ai réalisé quelques pièces au tour (poulies,bar de transmission, pointes et griffes ,paliers , fraise à chaine...)
Tout au long de ce projet nous avons beaucoup échangé ce fut vraiment de très bons moments.
Étant distant d'une centaine de kilomètres la famille fut mis à contribution pour le transport des différents éléments et le téléphone a chauffé plusieurs soirs.
je joins quelques photos pour vous faire une idée plus précise
une petite vidéo devrait suivre si ça vous intéresse

5 machine sabot  vis declenchement.jpg
avance par vis sans fin avec arret de l'avance par declenchement

4 machine sabot reduction  maison.JPG
Touret à meuler comme depart apres on reduit pour la rotation du sabot et onreduit pour l'avance par vis

3 machine sabot fraise.jpg
realisation maison deux disques usinés et une chaine sur mesure

2 machine sabot face.JPG


1 machine sabot cote.JPG
la machine avec dessous un sabot fini
 
Case590

Case590

Compagnon
Soyons sage :-D
une petite vidéo devrait suivre si ça vous intéresse
moi oui si tu as un petit clip, çà m'intéresse pour en apprendre plus de cette machine à reproduire (ancêtre de la fraiseuse numérique ?) :wink:
 
L

lage

Apprenti
La video va suivre ...
Pour infos une photo de machine double des années 30

machine sabot double.JPG
 
bois.debout

bois.debout

Compagnon
Bonsoir,

En attendant la video de Lage et pour les nostalgiques des galoches en bois et des sabots,
voici quelques pages du catalogue de 1924, des Machines à bois GUILLIET, à Auxerre.










 
Dernière édition par un modérateur:
Tourblanche

Tourblanche

Compagnon
Est-ce que les deux sabots sont identiques ou bien il y a
un gauche et un droit ?

Est-ce pareil a une machine a fabriquer les formes a souliers ?
 
L

lage

Apprenti
Bonjour
Sur notre machine on fait un sabot à la fois par contre pour faire le pied gauche on inverse le sens du "morceau de bois" avec celui du modèle

la video pour ce matin... normalement
 
S

Steeve Osteen

Ouvrier
pour la machine double de mémoire les deux sabots tourne en opposé du coup on a le sabot et son symétrique car non la forme d'un sabot n'est pas parfaitement symétrique.
 
olivier311

olivier311

Compagnon
C'est vraiment génial à voir !
Sur Youtube, il y a même la vidéo pour montrer comment "creuser" le sabot.
Ils étaient forts les anciens ! Respect !!
Par contre, une question me taraude :
C'est toujours de l'usinage par copie, donc il faut un modèle.
Et comment a été fait le premier sabot ???
(oui, je sais, la poule et l'oeuf, c'est pareil)
 
L

lage

Apprenti
Au depart il faut un modele si on a un sabot on peu tourjours se debrouiller mais à l'origine il fallait le faire à la main et la cela ne s'apprend en un jour ...
Salutation Lage
 
bois.debout

bois.debout

Compagnon
Merci, Lage, pour ce lien.

En ce moment (dimanche 15h30), passe sur FR3, le Festival Interceltique de Lorient.
Un bagade vient de défiler, sabots aux pieds :!:

L'actualité rejoint le forum.
 
Tourblanche

Tourblanche

Compagnon
Par contre, une question me taraude :
C'est toujours de l'usinage par copie, donc il faut un modèle.
Et comment a été fait le premier sabot ???


Ils ont été fabriqués a la main pendant des siècles .

C'est effectivement le même type de machine que les copieuses
utilisées pour fabriquer les formes utilisées par les cordoniers pour
faire des chaussures.

A noter qu'au moyen age et à la renaissance il y avait des souliers
pour le pied gauche et droit , ensuite les cordonniers ont commencé a
utiliser les formes de bois pour fabriquer les chaussures comme nous les connaisson de nos jours , ces formes de bois recevaient des clous et
devaient être remplacées fréquamment ,

medium_sans_titre0.jpg


par raison d'économie , on les fabriquaient a l'identique
pied droit pied gauche . Ce n'est qu' après l'invention des machines a
copier réversibles que les formes a soulier droite et gauches ,
permirent la fabrication des formes et des souliers différents
que nous connaissons de nos jours .

Bref , ce que je trouve de particulièrement intéressant de cette
machine , est de pouvoir fabriquer en petite série des formes a souliers
pour des commandes spéciales, des copies de chaussures anciennes par exemple .

La difficulté de fabriquer de telles chaussures étant de trouver les
formes de bois appropriées.


http://www.fugawee.com/men%27s%20colonial.htm

http://www.fugawee.com/women%27s%20colonial.htm
 
L

lage

Apprenti
Pour ce qui est de creuser normalement on lance la realisation de la creuseuse en reduction cet automne
Cette machine ne sert que pour des demonstrations
je rajouterais quelques photos plus tard
 
L

lage

Apprenti
"C'est un peu ( beaucoup ? ) a coté de la plaque me direz vous ?"
Je ne comprend pas tout, ou je me suis mal exprimé:mon père fait des demonstrations de sabotier dans les fete de vieux metiers c'est a dire qu'a partir de quartiers de hêtre il realise une paire de sabot à la main en utilisant hache de sabotier, paroir, vrille ,cuillere etc .Il voulait avoir une machine pour donner une idée plus precise de l'utilisation d'une machine et ses machines des années 30 ne sont pas transportable alors on a voulu en construire une.
 
olivier311

olivier311

Compagnon
Je pense (et suis même sûr) que le message de tourblanche n'est pas à ton attention Lage.
Je connais ces machines à écraser le penny (attention à l'orthographe).
J'ai eu le loisir de m'en faire un raplapla dans une de ces machines lors d'un passage aux chutes du Niagara.
A un détail près, c'est qu'en france, il est interdit de faire la même chose, car la monnaie appartient à l'état et il est formellement interdit de la détruire.
Sinon, pour ce qui concerne les sabots, je suis émerveillé aussi bien par le coté simpliste du sabot en lui-même que par la façon dont les anciens ont conçu des machines pour les fabriquer.
Encore une fois : chapeau !!
Ne perdons pas ce savoir faire, car quand la chine rentrera en révolution... il ne nous restera que des billots de bois pour nous chausser :wink:
 
jcma

jcma

Compagnon
Bonsoir,

Vraiment pas mal votre machine. Est-elle capable de tailler des sabots grandeur reelle ou ceux-ci sont aussi des reductions 1/2 ?

PS
Je pense que Tourblanche s'est trompé en postant son dernier message. On retrouve le même message dans une autre rubrique.

@+
Jean-Charles
 
Tourblanche

Tourblanche

Compagnon
Olivier 311 a bien expliqué ma gaffe , ce message allait
dans une autre discussion ..... désolé .

Je l'ai effacé .

Pour les formes a soulier ,
Faudra que je vous en montre une
pas banale , que ce serait chouette de copier.

Est-ce qu'il y a une taille minimum pour la forme ?
 
L

lage

Apprenti
Pour ce qui est de la forme il n'y a pas de minimum car on regle la pression de la touche ( du palpeur) par le contre poids, de plus la rotation de la fraise est assez importante pour ne pas exercer trop de pression sur le bois.Sur un petit diametre le modele n'est plus en bois
Mon grand pere avais fait un modele de sabot en fer (à la lime) pour des sabots porte clef environ 1.5cm de diametre je mettrais un photo
A+ lage
 
L

lage

Apprenti
Pour la grandeur max environ 25cm. Pour les sabots grandeur réelle on a les machines j'ai mis une photo tailleuse double des années 30 un peu plus haut en page 1.
Salutation lage
 
D

DATOUR

Compagnon
Bonjour lage,
Je découvre votre travail avec grand intérêt,si vous avez encore des images de ces machines cela m'intéresse car il y a beaucoup d'inventivité dans ces réalisations qui de plus sont applicables dans de futures,et souvent beaucoup moins compliquées.
J'arrive du congrés APIMONDIA relatif à l'apiculture et on ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup d'imagination dans les nouvelles machines,malheureusement.Mais bon le sujet de la créativité est trop compliqué pour l'aborder ici,sauf que l'on voit bien que ça n'avance pas beaucoup.
Cordialement
 
Charly 57

Charly 57

Compagnon
Bonjour,

Je suis curieux et je souhaite connaitre le principe de l'
avance par vis sans fin avec arret de l'avance par declenchement
qui est indiqué sur les photos de la première page du sujet.

Si vous pouvez m'expliquer, ce serait sympa.

Merci et félicitation pour cette réalisation.

Cordialement
 
L

lage

Apprenti
Salutation à Charly 57 et DATOUR
"avance par vis sans fin avec arret de l'avance pardeclenchement" Explications:la rotation de la vis sans fin entraine la translation d'une "moitié ecrou" solidaire du chariot et maintenu au contacte de la vis par un levier
lorsque la buté fait pivoter le levier et le ressort bleu de rappel debraye la vis de ce "demi ecrou" et il n'y a plus avance
Au debut de la video on aperçoit la mise en place du levier pour faire descendre "le demi ecrou" et mise en traction du ressort bleu
au court de la video on voit aussi le chariot avancer vers la buté
A+ Lage
 
Papy54

Papy54

Compagnon
lage a dit:
Il y a environ 9 mois mon père et moi avons débuté la réalisation d'une réduction d'une machine à sabots .

Mon père sabotier à la retraite a passé beaucoup de temps sur cette réalisation
Tout au long de ce projet nous avons beaucoup échangé ce fut vraiment de très bons moments.

Cette partie du message me touche beaucoup, la transmission de savoir est créateur de lien entre les générations.
Elle rend bien modeste; ça nous change des discours sur la rentabilité et la finance....mais ce n'est pas le sujet..

C'est ce partage de savoir faire (et ce sujet en fait partie) , qui est le plus intérressant sur le forum

@+
 
Case590

Case590

Compagnon
Salut les témoins des Sabotiers :-D

Voici deux machines de sabotier.
Elles sont au Moulin de Rairé en Bretagne, (dans un coin d'une grange).

Dans mon village le sabotier n'avait même pas de machines, on n'entendait que le bruit des copeaux de bois…
Mais je vous parle de avant et même bien avant hier :wink:

Rairé a copier les sabots.JPG
Machine à copier

Machine a creuser les sabot.JPG
Machine à creuser les sabots
 
L

lage

Apprenti
Merci les amis pour vos messages et vos infos
Trois photos des outils de coupe de deux machines des années 30 : une simple, une double
Ces "roues fraise " ne vous font elles pas penser à des outils à plaquettes carbure rondes
l'avantage etait de pouvoir faire pivoter chaque gaudet de 4 x 90° entre chaque demontage et affutage
A+

roue fraise ms.JPG


roue fraise md.JPG


Tauilleuse d5 fraise.JPG
 
D

DATOUR

Compagnon
Bonjour Lage,
Pourriez-vous faire des photos sous tous les angles de ces machines,qu'on puisse bien voir comment cela est fait? Merci d'avance.
Cordialement
 

Sujets similaires

R
Réponses
9
Affichages
464
roger1708
R
V
Réponses
16
Affichages
1 000
v tec
V
fred16
Réponses
3
Affichages
449
fred16
fred16
CityHunter
Réponses
10
Affichages
624
CityHunter
CityHunter
Polskleforgeron
Réponses
12
Affichages
1 005
yvon29
yvon29
D
Réponses
1
Affichages
386
Remyje66
R
MIC_83
Réponses
30
Affichages
1 042
JeckUa
J
Haut