Machine à pointer SIP MP-2P, une folie!!

R.2087
Compagnon
bonjour l'ami jeanmichel1946 et à tous !!!

j'avais zappé ce post et j'ai eu tord !!!
quelle bécane !!!! :o :o :o :o

c'est vraiment un coup de cœur pour vous !!!
et vous avez bien eu raison de la récupérer, serait été un sacrilège de la laisser partir à la ferraille !!!!
c'est bien le genre de machine que l'on ne rencontre plus guère que dans de vieux ateliers et une chose est sûr c'est que l'on est loin d'avoir cette précision avec nos chinoiseries !!!!!

vous souhaites plein de bonnes choses avec cette bécane !! :itm: :itm: :itm: :itm: :7dance: :7dance: :7dance:

au plaisir de la voir tournée !!!
R.2087
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
Bonsoir à tous,

Merci à grenouille32 et R.2087 pour leurs avis élogieux. C'est sûr que je n'ai pas résisté longtemps quand j'ai su que cette machine irait à la casse, bien qu'on ne me l'ai pas donnée, mais comme j'avais déjà acheté les accessoires (que je présenterai dès que j'ai un peu de temps pour faire des photos) je n'avais pas beaucoup le choix.

Je pense que je vais me faire plaisir avec cette machine et en particulier utiliser toutes les fraises et forêts carbure que je rachète à un Suisse sur les brocantes ( outils issus d'une société qui travaille dans le médical et qui doit par contrat changer d'outils toutes les 10 pièces).

Hier soir par exemple j'ai été sollicité par mon voisin pour agrandir un gicleur de carburateur de 0,68 à 0,95 je l'ai fait sur une perceuse d'horlogerie avec un forêt carbure de 0,92 (acheté à mon ami suisse) mais cela aurait été un bonheur de le faire sur la machine à pointer, perçage à 0,9 et alésage à 0,95 avec une précision de 5 microns.

Bon revenons à la suite des opérations.

Comme annoncé hier soir je me suis occupé de la broche et j'ai réussi à la mettre en pièces. C'est un beau morceau de mécanique de précision que je vais essayer de vous décrire.

Au démontage je me suis rendu compte que le quill était en deux parties, ce qui était complètement invisible pièce en main, je pense que cela est dû au fait que le diamètre extérieur a été rectifié quill assemblé et c'est aussi la raison pour laquelle je n'arrivais pas à comprendre le type de montage.

Au final la broche est montée sur 5 roulements : 2 roulements à billes à contact oblique pour la reprise des efforts axiaux et 3 roulements à galets cylindriques pour la concentricité.

Particularité de réalisation propre à SIP pour augmenter la précision : les deux roulements du nez de broche (un à billes, l'autre à rouleaux) sont directement arbrés sur la broche et la partie amovible du quill (inutile d'essayer d'imaginer le prix de revient d'un tel montage et surtout le casse-tête pour le réaliser sachant que le but final est d'être meilleur en concentricité que le meilleur roulement de précision). Heureusement que toutes les pièces sont nickel même si la graisse commençait à se faire rare, d'où le bien fondé de mon intervention, car je n'imagine même pas comment trouver des pièces de rechange. On comprend alors la raison de l'usinage du quill en deux pièces, la partie avant est en acier à roulement avec les traitements adéquates.

Il y a un deuxième roulement à touleaux arbré aussi sur la broche mais avec une cage extérieure emmanchée dans la partie principale du quill.

A l'extrémité de la broche il y a un deuxième ensemble de roulements à billes et à rouleaux cylindriques. Ces roulements sont règlés en axial par un écrou terminal derrière le pignon d'entraînement. A noter la présence de 6 ressorts traversant le pignon qui induisent une précharge axiale permanente indépendamment du réglage de jeux.

Entre les deux jeux principaux de roulements il y a une entretoise avec un système complexe de clavetage sur la broche, dont je n'ai pas vraiment compris la fonction.

Bon demain je m'attaque au remontage du bijou, j'ai prévu un séjour à 80° dans le four de la cuisine pour remboîter les deux parties du quill, tout devrait bien se passer, les traces apparentes dans la zone correspondant à la crémaillère me permettront de remboîter dans la même position qu'au démontage.

A+. Cordialement.

Jean-Michel.

Composants du quill .JPG
[div=initial][arrow]L'ensemble des composants du quill et de la broche.[/arrow][/div]

Portées de roulement dans le quill.JPG
[div=initial][arrow]Portées des deux premiers roulements dans la partie avant du quill.[/arrow][/div]

Trois portées de roulement arbrées sur la broche.JPG
[div=initial][arrow]Les trois portées de roulement arbrées sur la broche, les portées des rouleaux correspondent aux diamètres rétrécis.[/arrow][/div]
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
Bonsoir à tous,

Merci bertrand pour tes compliments mais n'en rajoutes pas trop sinon je vais avoir des problèmes de chevilles. Au fait où en est-tu avec ton microscope de centrage ?

Aujourd'hui après une petite brocante infructueuse, je me suis attaqué au remontage de la broche. Tous les roulements ont été graissés avec de la graisse aviation G-382.

Un premier passage du quill dans le four à 75° n'a pas été concluant mais le deuxième passage à 85° a été couronné de succès. Le remboîtage s'est fait tout seul, j'ai seulement 0,5 mm de décalage en rotation par rapport à la position d'origine. Le réglage du jeux axial est très difficile à affiner en raison de la présence des 6 ressorts de précontrainte, je l'ai fait en fonction du couple de rotation de la broche, serrage pour être un peu gras et retour en arrière d'un quart de tour. Je reprendrai ce réglage quand je l'aurai fait tourner un peu.

Maintenant la broche est en place. Les pleins d'huile des trois carters ont été faits avec de la MOBIL VELOCITE 6 comme préconisé par SIP. Tous les mouvements sont graissés avec de la VACTRA Oil N°2. J'ai galèré une heure au moins pour tirer 2 litres d'huile dans des fûts de 200 litres, rachetés lors d'une vente aux enchères, avec une seringue de vidange qui n'a pas l'air en forme, il faut que je trouve une autre solution, je crois que je vais investir dans trois ou quatre robinets et mettre mes fûts à l'horizontal.

Demain matin trois brocantes au menu et l'après-midi branchement électrique de la machine (il faut que j'installe une prise cinq broches (3 phases + neutre +terre) que je n'ai pas dans le garage. Le neutre ne sert qu'à alimenter le petit moteur de refroidissement des ampoules du système optique et la lampe de travail.

Juste un petit renseignement qui pourra être utile à certains. Pour le décapage de la peinture bien encrassée par 50 années de service, j'ai essayé l'essence F, peu concluant ça n'enlève presque rien, ensuite dégraissant du commerce, un peu plus efficace mais il faut frotter comme un fou et par moment on dirait qu'il perd de son efficacité. J'ai bien dû passer 6 jours à astiquer, et puis il ya trois jours j'ai eu l'idée d'essayer un produit en pulvérisateur pour nettoyer les jantes de voiture (origine Peugeot) et là miracle l'effet est instantanné et super efficace). On pulvérise le produit, il se passe une espèce de réaction de surface et 15 secondes après il suffit de passer un coup de papier absorbant et la peinture a retrouvé sa couleur d'origine. Ne me demandez pas ce qu'il y a dans ce produit car il n'y a pratiquement aucune indication sur les ingrédients ni d'ailleurs sur le mode d'utilisation. Pour ma part je repasse derrière avec le dégraissant. Je vous ferai deux photos sur les dernières pièces que je dois encore décrasser.

Cordialement.

Jean-Michel.
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
Bonsoir à tous,

Je vous joints quelques photos concernant le produit de décapage que j'ai utilisé pour les carters très encrassés.

Ouf, la machine est maintenant complètement remontée et fonctionnelle. J'ai un peu galèré pour régler les ampoules du système de lecture optique car je me suis apperçu qu'il y avait deux images possibles du filament sur l'appareil de réglage, une seule donnant le bon résultat final.

Il faudra néanmoins que je redémonte les règles étalons pour refaire leur nettoyage, je pensais l'avoir fait soigneusement mais avec le grossissement optique de 33 environ, j'ai de magnifiques rayures qui défilent avec les graduations, ça ne perturbe pas les mesures mais ça fait désordre!!

J'ai fait hier les premiers copeaux et tout c'est bien passé. J'avoue honteusement que je n'ai pas utilisé toutes les fonctionnalités de la machine car il aurait fallu que je fasse un plan complet coté de la pièce (avec des origines et en incluant les diamètres des fraises utilisées), j'ai eu la flemme et j'étais pressé de taper dans le métal. En fait j'ai un peu regretté en cours d'usinage car j'ai failli me planter plusieurs fois et tout mettre à la poubelle.

Il s'agissait de reproduire en dural un boîtier pour les boutons de commande d'un ancien siège de dentiste. Le boîtier d'origine étant une pièce en plastique moulé, cassée et incomplète.

Je suis assez content du résultat bien que je sois limité dans les outillages disponibles car je n'ai pas de mandrin ni de porte pinces adaptables à la machine. J'ai seulement règlé une tête à aléser à 0 et je ne peux monter dessus que des outils avec une queue de 8 mm.

La suite des photos un peu plus tard.

Cordialement.

Jean-Michel.

Le système de visu optique.JPG
[div=initial][arrow]Système de lecture en fonction. L'espace entre deux traits correspond à 1 mm. Il faut encadrer un trait avec les deux curseurs mobiles en tournant le disque divisé en cent centièmes, le vernier donne le micron.[/arrow][/div]

Système optique de lecture.JPG
[div=initial][arrow]Système optique de lecture sans le cache extérieur.[/arrow][/div]

Mise au point du filamant de l'ampoule.JPG
[div=initial][arrow]Le réglage consiste à positionner et mettre au point le filament dans la fenêtre.[/arrow][/div]

L'appareil pour règler les ampoules du système optique.JPG
[div=initial][arrow]L'appareil pour règler les ampoules du système optique, vue générale.[/arrow][/div]

Résultat final.JPG
[div=initial][arrow]Résultat final après passage d'un papier absorbant.[/arrow][/div]

Le produit agit en 20 secondes.JPG
[div=initial][arrow]Le produit agit en 20 secondes à peine.[/arrow][/div]

Etat du carter avant décrassage.JPG
[div=initial][arrow]Etat du carter avant pulvérisation du produit.[/arrow][/div]

Produit nettoyant de jantes, verso .JPG
[div=initial][arrow]Produit pour nettoyer les jantes, verso.[/arrow][/div]

Produit nettoyant de jantes, recto .JPG
[div=initial][arrow]Produit pour nettoyer les jantes, recto.[/arrow][/div]

Miroirs du système optique.JPG
[div=initial][arrow]Les miroirs du système optique.[/arrow][/div]
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
La suite,

Puis interruption du post pour 15 jours , pour cause de concentration de motos dans le sud.

Cordialement.

Jean-Michel.

Après travaux, un bon nettoyage s'impose.JPG
[div=initial][arrow]La machine après travaux, un bon nettoyage s'impose malgré l'évacuation de pluieurs pelles de copeaux en cours de travaux.[/arrow][/div]

La pièce terminée.JPG
[div=initial][arrow]La pièce terminée.[/arrow][/div]

Opération finale, découpage de la plaque d'origine.JPG
[div=initial][arrow]Opération finale, découpage de la plaque de base.[/arrow][/div]

Usinage du trottoir d'appui.JPG
[div=initial][arrow]Usinage du trottoir d'appui.[/arrow][/div]

Les premiers copeaux.JPG
[div=initial][arrow]Les premiers copeaux. Faces de références et ouverture.[/arrow][/div]

La machine complète avec matière pour 1ère pièce.JPG
[div=initial][arrow]La machine complète et nettoyées, avec la matière pour sa première pièce. Concentrez-vous sur la machine, ne regardez pas le souk environnant !!![/arrow][/div]

La pièce complètement finie.JPG
[div=initial][arrow]La pièce complètement finie. Mission accomplie !![/arrow][/div]

Réalisation d'un congé extérieur.JPG
[div=initial][arrow]Réalisation d'un congé extérieur. Fraise carbure qui n'a pas malheureusement un profil quart de rond complet.[/arrow][/div]
 
Nicolas Beroud
Nouveau
17 Septembre 2012
4
Genève
Bonsoir! Projet vraiment magnifique. J'ai fait mon apprentissage de micromécanicien à l'école d'horlogerie de Genève, et, il y a bientôt un demi-siècle, j'avais visité la SIP dans le cadre de l'école. (l'atelier possédait une MP 1H). Un ami m'avait dit "Tu verra, là-bas, il voient des microns courir par terre...
c'était en dessous de la vérité. Savez-vous que le bâti est gratté bombé (toujours les microns!) pour qu'une fois le plateau posé, avec son poids, (ce n'est pas du mécano-soudé de 0.8!) ce soit vraiment plat... les roulements de broche restent plusieurs heures sur la rectifieuse, pour obtenir un état de surface invraisemblable, on dirait qu'on ne voit pas quand le métal commence... les rouleaux, tolérance un micron, sont ensuite appariés par lot de un dixième de micron. Un roulement de rechange coûtait à l'époque (1968 env.) 800 francs suisse. Mais on ne les changeait pas souvent: avec une précision et un état de surface pareil, les calculs donnait une durée de vie de 40 ans d'usinage en pleine charge, 24 heures sur 24!! votre machine à encore de belles années devant elle! (Vous avez peut-être remarqué que même les carters qui protèges les fusibles sont grattés! cela servait d'apprentissage aux futurs gratteurs.)
Pour moi, la "Folie" que vous réalisez me fait chaud au coeur, ces machines représentent sans doute ce qui s'est fait de plus raffiné sur la terre en manière de mécanique. Avec toute mon admiration, Nicolas Beroud
 
pierrepmx
Compagnon
24 Septembre 2010
3 617
Alpes & Drôme
Bonsoir,

je viens de lire ce sujet: superbe !

Ils ont bazardé une Moore N°3 : quand on lit les efforts et l'expertise que la Moore tools Company avait mis à la fabriquer... :cry:

Un "plus" intéressant : il on écrit un des rares bouquins sur la conception et la fabrication de ces machines "d"Ultra Précision".
Et qui traite donc aussi de la mesure. (Et un peu de l'art du grattage :wink: )

http://www.mooretool.com/publications.html

Voire le second bouquin, j'ai eu l'occasion de le parcourir: eux aussi ils voient les microns courir partout !!!



A noter que Wayne Moore a été champion olympique de natation (dans la grande tradition des universités américaines) !
 
Dernière édition par un modérateur:
demoniakteam
Compagnon
17 Janvier 2008
2 412
Doubs
pierrepmx a dit:
Voire le second bouquin, j'ai eu l'occasion de le parcourir: eux aussi ils voient les microns courir partout !!!



A noter que Wayne Moore a été champion olympique de natation (dans la grande tradition des universités américaines) !
Le bouquin m'intéressait j'ai cherché et il est dispo en téléchargement pour 4€ ici:

http://webbooksmanager.com/Foundations-of-Mechanical-Accuracy/p268571/

C'est mieux que $150 sur leur site.. Yapluka tout lire :smt003


En parlant de folie des microns, je me souviens qu'un ancien de chez Schaublin m'avait raconté que Hauser gravait leurs règles de précisions la nuit car le jour le passage des voitures sur la route créait trop de vibrations.. :lol:
 
Dernière édition par un modérateur:
Nicolas Beroud
Nouveau
17 Septembre 2012
4
Genève
Eh oui, graver des graduations n'est pas simple... la SIP gravait aussi que la nuit. Ils viennent de sortit un livre magnifique, (pour 55.- suisse) on peut l'acheter en ligne sur http://WWW.infolio.ch, en librairie (ISBN9 782884742672), ou directement... à la SIP! où, entre parenthèse, j'ai été magnifiquement reçu par de vrais passionnés, qui ce sont mis en quatre pour me trouver la doc de la MP3 que je vient d'acheter, Oh hoirreur, le virus de la folie semble contagieux.. à suivre donc!
 
Dernière édition par un modérateur:
thierry74
Ouvrier
2 Avril 2010
363
74
Bonsoir,

Je remercie Nicolas Beroud d'avoir penser à nous ,ça faisait longtemps que je devais passer à la SIP surtout que le soir en rentrant du travail je ne passe pas très loin et bien c'est chose faite depuis
ce soir et en plus j'ai acheté le livre sur les 150 ans de la SIP et j'ai pu discuter avec 2 personnes qui étaient dans le bureau à propos de mes SIP mais en "banc de mesures".J'ai pu savoir la date exacte de ma dernière SIP 302 elle a le N°107 et date de 1984.Par contre on n'y rentre pas comme dans un moulin!!! petite porte pour la réception et en rentrant à gauche un petit musée et après 2 grosses Machines à pointer et ensuite que des cloisons pas possible de voir la fabrication mais je pense y retourner par la suite , une des 2 personnes m'a donné sa carte c'est un bon signe!!!
J'ai commencé à regarder le livre c'est vraiment extra!!!! il y a toute l'évolution depuis sa création.

A+

Thierry
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut