Machine à montrer le temps qui passe.

S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Pour que cela fonctionne, il est impératif que la fréquence du balancier soit en harmonie avec celle de la base de temps électronique, c'est pas évident
Ce qui était évident c'est que dès le début du projet il allait falloir "mettre en harmonie" ces deux oscillateurs. Cela signifie qu'il faut que leurs fréquences d'oscillation soient rigoureusement identiques et que les deux signaux soient rigoureusement en phase sinon il se créera un glissement entre les deux et l'impulsion qui doit redonner vigueur à l'oscillateur esclave va tomber à un mauvais moment et le pendule cessera d'osciller.
Le principe d'une horloge à balancier entretenu électriquement c'est que c'est la position du balancier qui déclenche l'impulsion d'entretien du mouvement exactement comme le fait un échappement mécanique. Il ne faut pas mettre deux oscillateurs dans le système.
Stan
 
  • Réagir
Reactions: jdg
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #17
Stan,

Ce qui était évident c'est que dès le début du projet il allait falloir "mettre en harmonie" ces deux oscillateurs. Cela signifie qu'il faut que leurs fréquences d'oscillation soient rigoureusement identiques et que les deux signaux soient rigoureusement en phase sinon il se créera un glissement entre les deux et l'impulsion qui doit redonner vigueur à l'oscillateur esclave va tomber à un mauvais moment et le pendule cessera d'osciller.
Le principe d'une horloge à balancier entretenu électriquement c'est que c'est la position du balancier qui déclenche l'impulsion d'entretien du mouvement exactement comme le fait un échappement mécanique. Il ne faut pas mettre deux oscillateurs dans le système.
Je me permets de t'informer que l'isochronisme d'un balancier pendulaire est très fragile !
Une impulsion avant le point mort va créer du retard et inversement.
Pour t'en convaincre, je te suggère la lecture de l'excellent livre :

Cours élémentaire de réglage destinés aux horlogers de E. JAQUET et L. DEFOSSEZ.

Donc dans "ma machine à montrer le temps qui passe", l'impulsion électromagnétique parfaitement calibrée, va prendre le dessus sur le balancier, à condition toutefois qu'il n'y ait pas un trop grand delta de fréquence. Je ne parle pas seulement de ce que j'ai lu, mais de ce que j'ai réellement et matériellement expérimenté. Cela fait 10 ans que j'ai commencé à vérifier ce principe, déjà très controversé :
http://forum.horlogerie-suisse.com/viewtopic.php?f=2&t=3536&start=15
Je ne pratique plus ce forum à cause d'interminables discutions stériles avec de grands "sachants".

“La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !” Albert Einstein.


@+
JC.
 
  • Réagir
Reactions: jdg
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Que le Maître Horloger reste avec ses certitudes, surtout !!!!!!!!!!:supz:
Stan
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #19
"Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait" et ça marche !!!
Je tire mes certitudes d'expériences réelles, pas de supputations...
Je suis pragmatique, c'est une des qualités indispensables à un horloger.
Je te remercie de vouloir t'intéresser à "mon éducation", mais c'est un peu trop tard.
Toutefois, si tu as des solutions à m'apporter concernant l'alimentation par mini panneaux solaires ou un schéma électronique pour diminuer la consommation, je suis preneur. Pour le reste j'assume, merci.

@+
JC.
 
Fred8
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
Je ne pratique plus ce forum à cause d'interminables discutions stériles avec de grands "sachants".
Ta pendule sera unique, et visiblement son moteur est déjà en marche. Tu as bien fait de nous la montrer, même à ce stade de la construction.
Moi, je n'y vois qu'un seul oscillateur et un pendule (par nature amorti). La fréquence de l'oscillateur électrique est Fo. De part et d'autre il y a une plage d'accrochage du système de Fo-f à Fo+f. On peut y voir plein d'analogies de systèmes existants. L'asservissement est en boucle ouverte, certes, mais tant que tu es dans la plage d'accrochage, çà marche.
 
Fred8
Fred8
Compagnon
18 Mai 2007
847
45 - Orléans (Ingré)
Par contre, c'est quoi ton oscillateur ? Il y a un asic sous son globtop, et un DIP 8...un circuit horloge+un µC de commande ?
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
Bonjour,

moi, je trouve cela superbe ! Sauf la planche support, mais c'est provisoire.
On peut disserter sur le choix de la commande, mais c'est inutile puisque cela fonctionne, et que l'on n'a pas d'autre solution concrète et visible à proposer.

Pour la consommation, il faudrait d'abord faire le bilan des consommateurs pour savoir si on peut gagner, et où.
On peut optimiser la consommation du processeur en réduisant sa fréquence, en prenant un autre modèle, en baissant sa tension, en le mettant en veille périodiquement... mais j'ai bien peur que ce soit la bobine qui absorbe le plus, et en impulsionnel. La mesure précise nécessite donc un peu de matériel. Il faudrait aussi se passer de convertisseur de tension, en faisant fonctionner le tout en 3V, normalement facile avec le bon processeur. Mais si le gros de la consommation est lié à la bobine, on ne pourra pas gagner grand chose.
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 651
Un gars de Bezons
Bonne année à tous,
c'est ingénieux comme système, bravo à Jcs .
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #24
Salut Fred8,

Merci de ton soutien, cela m'encourage à continuer à partager mes bricolages horlogers, en espérant faire des émules !

J'utilise un circuit électronique de pendule de cuisine. Un signal carré alterné de 1,5V d'une durée d'environ 30 ms alimente normalement la bobine motrice d'un moteur Lavet, qui fait tourner le rouage. J'utilise le circuit seul et détecte sur une borne le signal. Celui-ci est détecté par un ATtiny85, qui envoie à son tour, un signal carré d'environ 400 ms et 5 V, pour alimenter la bobine motrice de mon balancier. Une résistance ajustable, en série avec la bobine permet de régler l'amplitude du balancier.
J'ai essayé d'utiliser le signal de sortie de 1,5 V directement, d'essayer de prolonger la durée avec un condensateur et déclencher un transistor de commutation (2N2222), pour alimenter la bobine de mon balancier avec la tension d'alimentation de 9 V, mais ce n'était pas satisfaisant, à mon avis :


J'espère que mes explications sont claires, je ne suis qu'un piètre électronicien amateur.

@+
JC.
 
  • Réagir
Reactions: jdg
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 615
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonsoir,
Quelques idées en vrac.
L'énergie nécessaire est proportionnelle au décalage de la fréquence propre du pendule avec l’oscillateur.
Le noyau ne plonge pas verticalement et se décale au fonctionnement de la bobine.
Augmenter le nombre de spires permet de diminuer le courant.
Il faudrait mesurer le courant minimum permettant de maintenir le système.

PS En fin de vidéo, Youtube propose un tas de mouvements perpétuels !:rolleyes:
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 561
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #26
Vieuxfraiseur et Tronix,

Merci pour vos réponses, vous avez posté juste avant moi, pendant que je rédigeais mon post.

Concernant le bilan des consommations, c'est effectivement la bobine qui consomme le plus. 300 Ohms sous 5 volts, cela fait théoriquement, il me semble, moins de 17 mA, pendant 400 ms, sachant qu'il y a une résistance en série, pour régler l'amplitude.
La consommation du régulateur MAX663 est très faible, 12 µA à vide. + l'ATtiny85, + le pont diviseur qui alimente en 1,5 V le circuit de base de temps, + plus le circuit de base de temps, dont la consommation est dérisoire, privé de sa bobine.
Je pense diminuer la consommation de la bobine en en faisant de meilleures qualités. Pour cela j'ai entrepris la réalisation d'une petite bobineuse (mais le temps manque...) Je pense qu'un bobine de 1000 Ohms pourrait augmenter le rendement et diminuer fortement sa consommation. C'est la valeur de celles utilisées sur les horloges mères Brillié.
Toutefois, cela ne résout pas le problème et il faudra régulièrement changer les piles.

La solution, à mon avis, est donc d'utiliser un accu de 6 V, rechargé par une cellule solaire. J'aurai ainsi une "machine à montrer le temps qui passe" perpétuelle ! Là, j'ai besoin de votre aide. Quelle cellule utiliser en intérieur ? Peut-on utiliser une cellule 12 V, avec une diode zéner, sachant qu'a l'intérieur le rendement ne sera pas maximum ? Quelle puissance de cellule choisir pour assurer une charge suffisante pour assurer le fonctionnement fiable ?

Merci d'avance pour votre aide.

JC.
 
  • Réagir
Reactions: jdg
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
Si on suppose qu'on ne peut pas changer l'énergie fournie au système, on peut au moins essayer de jouer sur le nombre de spires pour ne pas avoir besoin de résistance série qui dissipe en pure perte. L'électronique a une consommation négligeable dans l'état actuel. La tension des cellules est une tension à vide. Une simple résistance série avec une diode anti-retour peut suffire. Si on veut aller plus loin, il faut un peu plus de composants, et aussi de réflexion !
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Bjr Jean Claude .


Je trouve un peu curieux de ta part , de chercher à re inventer la pendule Brillié ? :-D
 
Tier-I
Tier-I
Compagnon
20 Nov 2011
1 344
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,
Je trouve un peu curieux de ta part , de chercher à re inventer la pendule Brillié ? :-D
JCS cherche t-il à réinventer ?? :P
Si on devait s'étonner sur toutes les réalisations qui ont une antériorité, on passerait plus de temps à faire des commentaires stériles qu'à faire des "créations"...:axe:
En attendant, moi à mon petit niveau, je salut le travail de JCS:smt038

Pour conclure, tous mes vœux pour cette nouvelle année 2017:partyman:

Thierry
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 215
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
@ Jean Yves:
"de chercher à re inventer la pendule Brillié"

Pas tout à fait.
Sauf erreur de ma part dans une Brillié c’est le balancier lui-même qui déclenche les impulsions qui entretiennent son balancement. Il fonctionne à sa fréquence propre, donc à la résonance.

Ici c’est un oscillateur externe à quartz qui déclenche les impulsions dans la bobine.
Le balancier mécanique fonctionne donc en régime d’oscillations forcées, et donc pas forcément à sa fréquence propre (de régime libre). D’où un risque d’arrêt si l’écart entre celle-ci et la fréquence de l’excitateur (l’horloge à quartz) est trop grand. Par ailleurs, ce montage ne peut que consommer plus d’énergie que dans le cas précédent de résonance.

A part ces détails techniques, je trouve bonne l’idée de cette pendule originale qui «montre le temps qui passe», le temps, cette chose qui n’a pas de bonne définition et dont certains disent que c’est «ce qui passe même quand rien ne se passe».
Mais nous sommes là en matière de design, en pleine subjectivité, avec grand foisonnement d'opinions.
 
Dernière édition:
Haut