Machine à limer et fonction Withworth

Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #1
Après avoir regardé un peu partout, je vous pose la question sur un sujet un peu pointu peut-être, mais est-ce que quelqu'un a déjà vu utiliser la fonction Withworth des el sur une machine à limer.

Je devrai tailler pas mal de platines en laiton de 4-5mm. avec des formes variables et des angles très fermés finissant en pointe dans les ouvertures(pour des bases de luminaires), et que c'est trop lent à l'el, à la fraiseuse j'ai le problème du rayon entre autres, surtout j'ai un gros stock de limes pour machine à limer de taille moyenne, jusqu'à du 6", je vais faire une course variable en plus du déplacement de point de travail, comme la roue qui va comporter le système sera copiée sur celles des el, je me dis que tant qu'à faire, je fais un montage à retour accéléré en me servant de ce principe, je n'ai jamais vu de machine à limer industrielle construite ainsi, et je me demandais si un de vous avait déjà monté la transmission de cette manière.
L'idée serait de construire une mortaiseuse inversée en gros, et afin d'employer au mieux les limes les plus longues, de faire un mouvement plus rapide qu'avec l'habituelle coulisse.
La précision demandée sera celle du dessin tracé par "l'artiste", c'est pour cela que je privilégierai la vitesse à la précision.
Donc si vous avez des idées à partager…:goodman:
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour et merci pour ton intérêt Charly.
C'est un peu l'idée, la scie à lame conventionnelle que je me suis construite pour les petites coupes de précision emploie le principe Withworth sur le mouvement en avant et c'est ce qui m'a donné l'idée pour gagner du temps.
Ce sera sans doute mon épouse qui va employer cette machine vu le type de tâche à effectuer, ma machine à limer actuelle est trop petite et va souffrir de tailler du 5-6mm. aussi longtemps, j'aimerais employer 100mm. sur les limes de 6" avec un doigt de pression sur la table au moins et un roulement à l'arrière pour ne pas avoir de problème en cas d'appui excessif.
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #5
Non, pas du tout, je veux surtout savoir si cela a un intérêt et pas trop d'inconvénients, pour le calcul et le plan, quand on a vu un el, pas de problème pour le faire, moi je cherche l'info si cela est intéressant ou non au niveau du rendement et je n'aimerais pas que la machine soit trop difficile à équilibrer si cela entraine une vibration.

J'ai encore cherché sur les machines dont on trouve les brevets, l'idée de déplacer le point d'usure est courant, mais l'entrainement n'est pas toujours assez détaillé si je ne vois que des photos, il se peut que des constructeurs amateurs l'aient fait même sans le savoir.
Ma petite machine à limer qui est à coulisseau ne bouge pas d'un poil, mais là je passe de limes à queue de 4-5 maximum à des diamètres jusqu'à du 8mm. donc rien que le poids de la lime devient un facteur de vibrations possibles à l'inversion de sens.

Merci pour les liens, le second est vraiment bien et je l'ai mis dans mes liens de mécanique, merci pour ton aide. :wink:
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 827
F-69400 villefranche sur saone
Ca y est ! Je sais maintenant ce que tu voulais dire quand tu disais " fonction withworth"
Jusqu'à maintenant je ne comprenais pas ce qu'un filetage withworth avait à voir avec une machine à limer
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #7
C'est une des nombreuses découvertes de Monsieur Withworth, armurier, mécanicien, physicien de génie et j'en passe. :wink:
J'ai eu la chance de tirer notamment avec un fusil à rayures polygonales Withworth durant pas mal de temps, en utilisant des balles "paper patch" soit enroulées dans du papier pour faire simple, on arrive à des vitesses impossibles en balle plomb, surtout utilisées pour du tir à longue distance, pour te donner une idée de précision, à 1'000 yards bien réglé on tient un cercle de 10" en visée à dioptre et coussin d'appui…
 
Charly 57
Compagnon
21 Décembre 2008
4 963
FR-57330 Moselle
..... je n'aimerais pas que la machine soit trop difficile à équilibrer si cela entraine une vibration.... rien que le poids de la lime devient un facteur de vibrations possibles à l'inversion de sens.
... merci pour ton aide. :wink:
Bonjour

Pour minimiser les vibrations tu peux facilement jouer sur le rapport des masses c'est à dire alléger la bielle et le coulisseau ( utiliser du tube à la place de barre pleine) tout en alourdissant la roue et le battis.
C'est une piste: Le tube même en épaisseur fine encaisse bien la traction et la compression.
Quel est le surpoids entre l'ancienne lime et celles que tu veux utiliser?
De combien penses tu pouvoir alléger la bielle et le coulisseau existant?
As tu de la place pour ajouter des disques de feuille de plomb sur la roue?
 
bequet gilles
Compagnon
21 Mai 2012
934
Cergy Pontoise
bonjour

merci je viens d 'apprendre que le systeme de retour rapide s' appelait systeme whithworth.
je me coucherai moins bete ce soir

a+ gilles
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Bonjour et merci Charly,
La bielle est en tube de section ovale de 20X10, c'est ce que j'avais de mieux et elle est vraiment légère, à chaque extrémité j'ai une rotule possible en alésage de 16mm.(j'en ai un stock…), la lime la plus lourde est une triangulaire à section constante, je vais peser les extrêmes à l'atelier pour me rendre compte de la différence, la partie mobile supportant la lime sera calculée au plus juste, pas besoin d'utiliser du 25mm. non plus, je vais faire un système de pinçage dans un vé et/ou de douille rondes suivant la lime employée.
Sur la roue, je pense utiliser du plomb d'équilibrage automobile autocollant, c'est avec cela que je fais sur les meules et les poulies et il ne se décolle pas même après quelques années, les machines à limer dans la taille de ce que j'aimerais construire sont très lourdes avec un bâti en fonte, tandis que moi je vais travailler en mécanosoudure ou brasure pour ce qui n'est pas vissé sur une plaque de fonte de 12mm. que j'ai déjà.
Ce genre de système ne tourne pas vite et la vitesse de coupe doit rester raisonnable sous peine de déformer, c'est plus un exercice intellectuel que du matériel destiné à être reproduit, pas grand marché pour les machines à limer de non jours.
 
Charly 57
Compagnon
21 Décembre 2008
4 963
FR-57330 Moselle
Bonjour et merci Charly,
... avec un bâti en fonte, tandis que moi je vais travailler en mécanosoudure ou brasure pour ce qui n'est pas vissé sur une plaque de fonte de 12mm. que j'ai déjà.....
Bonjour

Une solution utilisée dans les machines à laver est de mettre du béton pour alourdir. Ce n'est pas très élégant mais c'est efficace. Si tu fais un petit coffrage en tôle fine revêtue de 1 cm polystyrène à l'intérieur ( pour absorber la poussée du béton) ce devrait peut être être assez discret pour être acceptable !!!
(Tu peux vibrer le béton pour avoir une surface supérieure hyper lisse avec une perceuse à percutions munie d'un clou à large tête à la place du forêt. C'est magique !!)
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
C'est vrai que le béton dans les machines à laver est courant, c'est la première chose à démonter quand on doit en sortir une pour la remplacer sans se casser les reins.
Je suis en train de faire des essais de vitesse possible en fixant la lime la plus lourde sur une vieille scie sauteuse, en fait le déplacement est moins important qu'on pourrait le supposer mais je suis aussi à vitesse constante, je vais encore faire un essai avec ma mini scie alternative qui utilise des lames de scie à main et est justement avec un montage de type Withworth et ensuite je vais commencer les plans si c'est concluant, j'ai bien trouvé un site avec un plan qui semble correspondre, mais 50$ pour le plan, c'est ce que va me couter ma machine en matériel…
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut