L'usinage c'était mieux avant

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
7 Mai 2010
3 980
- L'usinage c'était mieux avant
#1
Bonjour

Vous faites partie des nostalgiques ou au contraire ne regrettez pas ces temps ou l'usine était faite de grand atelier avec des arbres moteur au plafond ou les moyens étaient limités.

Bref vous avez connu ou vous êtes content de ne pas avoir connu ces temps ou peut être il n'y avait pas assez de normes pour bien faire et répéter les choses et pour travailler efficacement.

Allez y, l'usinage était il mieux avant ?

cdlt lion10
 
9 Septembre 2010
1 223
vendee
- L'usinage c'était mieux avant
#2
Bonjour mieux avant ???? ça c'est la question,j'ai connu bien des evolutions et je ne suis plus depuis quinze années, mais des centièmes a tenir avec des verniers plus ou moins precis et des temperatures tres variables jusqu' aux moyens a commandes numerique ,plus precis, plus fiables, plus rapides bien sur, il y a eu bien des années .Maintenant les moyens obéissent a l'ordinateur il faut connaitre!!! (mais je suis revenu aux manivelles ) A plus . Cordialement Roland.
 
3 Mai 2011
1 306
le Vexin
- L'usinage c'était mieux avant
#3
Bon ,je me lance ...un amalgame du pour et du contre .:-D

C'est délicat ! les techniques d'avant nous mettais en relation direct et physique devant le problème.Dans les diverse structure affilier a ma spécialité (fraiser mouliste).
le Fraiseur ,jadis était considéré comme un compagnon aujourd'hui cette nomination est devenu comme "précaire".Une période ou il fallait imaginer et oser dans l'usinage .
Aujourd'hui beaucoup de "normes,cahiers des charges,et ce fameux délai"laisse la place a des meneurs d'ordres différent.Une décision ne peut plus être appliqué par le compagnon (il faut attendre le feux vert et les réunionites:-D) .Avant j'avais un plaisir de côtoyer mes ainés et c’était grâce a eux que j'ai avancé .Aujourd'hui (pour moi maintenant c’était hier) l'usinage est plus simplifié par sa technologie (CFAO et TNC) et moins physique "et c'est tant mieux.

Ceci est que mon simple avis :-D
 
Dernière édition:
J'aime: pailpoe
23 Septembre 2017
15
- L'usinage c'était mieux avant
#4
Bonjour
les arbres moteurs je les ai vu mais ils n'étaient déjà plus utilisés . j'ai commencé l'apprentissage en usine sur un tour à courroie ,ensuite 1 Magdeburg et ensuite en atelier sur 1 AMC .par la suite je suis passé sur 1 T8 Innovation mécanique neuf qui était très précis. après je suis passé en ajustage outillage
de presse car sur une machine on est un peu comme prisonnier du poste de travail.je ne suis pas nostalgique mais c'était forcément mieux ,on avait 20 ans :)
 
31 Juillet 2012
1 749
Fontainebleau
- L'usinage c'était mieux avant
#6
Bonjour
Je n'ai connu de l'usinage que :
- ce que j'ai découvert au lycée tech en 2de à 15 ans
- ensuite, mon premier tour à courroie à 17 ans
- puis un EL, scie alternative, début de la collec'
- un été de rêve comme mécanicien ajusteur.
- puis 38 ans dans une taule française qui produit des turboréacteurs .

Là j'ai découvert un atelier expérimental qui n'existait nulle part ailleurs. On était alors capable en interne de réaliser en prototype des réacteurs COMPLETS . Évidemment, il n'y avait pas là, la pression de la série....et j'ai pu voir les compagnons faire des prouesses.
Évidemment cet atelier n'existe plus depuis 1995....

C'étaient vraiment des compagnons considères comme une richesse.
Aujourd'hui, les salaires sont un coût....

J'ai toujours fuit la prod', et suis toujours resté au développement...


Bon, mon expérience professionnelle me dit oui c'était mieux avant, on ne mettait pas la charrue avant les bœufs, on n'intercalait pas les pièces proto dans la série....

Bon, ça marche, plus vite qu'avant en plus, mais sûrement plus douloureusement qu'avant....

Et donc, depuis l'âge de 17 ans, (60 depuis huit jours...), j'ai un atelier « à l'ancienne »....
Surtout pas de CN, ni d'électronique....
 
J'aime: paysan
18 Septembre 2011
1 618
- L'usinage c'était mieux avant
#9
:smt039
C'était mieux avant. Pour chaque machine un compagnon qui pédale et un qui tourne les manivelles.
Pas besoin de réfléchir aux nuances de plaquettes, le compagnon forgeron nous faisait le bon outil. Pi ont avait bien le temps d'admirer le copeau qui se déroule. Dommage qu'on était payé à la pièce et pas à l'heure.

les moteurs à vapeur ont marqué le début de la fin. Deux manœuvres pelletaient le charbon pour un atelier complet et même s'il en fallait encore un pour remplir les huileurs le chômage a augmenté de façon considérable. Dommage qu'on le touchait pas.

Le pire a été l'arrivée des moteurs électriques et leur généralisation. Avec eux sont arrivés les boutons d'arrêt d'urgence et toutes ces sécurités pourries qui arrêtent la machine pour un oui ou pour un non.
 
J'aime: jeandupont
21 Octobre 2014
446
71
- L'usinage c'était mieux avant
#15
  • who

    who

Bonne question je travaille aussi bien en cn que en tradi.... J'aime bien les 2. Mais j'ai une préférence pour le tradi qui pour moi est très intéressant les ordinateurs sont très présent dans le métier depuis des années. Mais tout dépend dans quel secteur on travaille si on travail. Si on fait de la réparation sur des arbres tout tordu je vois mal un tour cn le faire. Pour le tour revolver mon grand père expliquait que beaucoup de femmes travaillaient sur ce genre de machine, qui est assez bizarre à utilisé pour avoir utilisé un HES TS3 au lycée avant qu'ils le vendent 400€....
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.