lames de suspension... et outils de coupe

  • Auteur de la discussion f5rpt
  • Date de début
F
f5rpt
Nouveau
15 Oct 2010
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour à tous
je viens de récuperer un jeu de lames de suspension de camion ,dans un garage poids lourds ,mais,ni le magasinier , ni moi meme ne connaissons la composition de cet acier ,mais je voudrais vos lumières pour savoir si je peux débiter ces lames pour en faire des outils de coupe pour mon tour ? faut il les forger ? les aiguiser tels quels ?
pour essai ,j'ai simplement taillé et aiguisé un morceau et essayé sur un rond d'alu et ça me fait vraiment un beau travail de surface ....mais ce n'est que de l'alu
vu le profil de coupe de cet acier ,ça doit etre un super acier ......et peut etre me servir
merci de vos infos sur mon intention
amitiés à tous
ps : ma petite forge c'est ça
http://www.youtube.com/watch?v=hn3YvpIVNzI
sauf que je mets du charbon de forge
 
Dernière édition par un modérateur:
P
p-mick
Compagnon
25 Fev 2008
1 194
Hettange-Gde 57330
Slt,
Ok pour des outils de tour a bois, pas assez résistant pour le reste.
Les barreaux HSS(ARS) ne coutent pas bien cher
pm
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,

Si vous chercher seulement à faire des outils économiques, vous pouvez très bien prendre des morceaux de cages de roulements soudés sur de vulgaires barreaux quelconques.
Il ne restera plus qu'à les affûter à votre guise.

Bonne journée.

jajalv
 
Daniel Pouzenc
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Fev 2013
630
31800 Labarthe-inard
Bonjour,
"morceaux de cages de roulements"
Je dirai plutôt: morceaux de bagues de roulement.
Cordialement Daniel.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Daniel Pouzenc a dit:
"morceaux de cages de roulements"
Je dirai plutôt: morceaux de bagues de roulement.
C'est vrai, le terme était mal choisi.
Bien que dans certains établissements, dès lors que ce sont des roulements à gorge profonde, le mot cage apparaît pour désigner les bagues.
Ce qui prête à confusion, puisque la cage est la pièce (qui peut être synthétique) qui espace les billes, rouleaux ou aiguilles.

Merci pour la correction.

A+
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
l'acier a roulement sera peut etre un peu plus dur que l'acier a ressort , mais ça ne fera pas des bon outil de tour : ça sera un coup a revenir au vitesse de coupe très lente d'avant l'acier rapide

l'acier rapide n'est pas plus dur que l'acier a roulement , mais l'acier a roulement commence a perdre sa dureté a 150°C donc le tranchant perd sa dureté au moindre echauffement

l'acier de ressort a lame sera encore pire : a la fois mauvaise tenue en temperature et faible dureté

solution pour faire des outil economique en acier rapide : un barreau carré avec un trou et une vis pointeau pour y mettre un bout d'acier rapide , genre queue de foret

autre source d'acier rapide : les grosse lame de scie alternative ... j'en ai deja recuperé de 4mm d'epaiseur : ça permet d'y tailler des barreau 4x8 bon pour petit tour ou des 4x12 bon pour faire des outil a tronconer sur tour plus gros

l'acier rapide est difficile a tremper car il faut le chauffer a une temperature enorme proche de la fusion ... il vaut mieux couper a la meuleuse et affuter l'acier rapide sans le surchauffer pour ne pas le detremper
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 826
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,
moissan a dit:
l'acier rapide est difficile a tremper car il faut le chauffer a une température énorme proche de la fusion ...
J'ai bien peur que tes données soient erronnées.
Je n'ai fait que ça pendant 3 mois, même si c'est loin (entre 1963 et 1964)
Et, qui plus est, avec un four déjà archaïque à l'époque.
Dans ce temps-là, dans une formation en usinage digne de ce nom, il fallait obligatoirement savoir fabriquer ses propres outils, et savoir les affûter.

Quand aux roulements, certes, dans l'acier il ne faut pas être gourmand, mais je peux dire que dans l'alu c'est suffisant.
J'en ai employé pendant 6 ans de 1969 à 1975 dans de l'alu bâtard moulé où curieusement les plaquettes n'avaient pas une bonne tenue.

A+
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
l'acier rapide se trempe de 1200°C a 1300°C suivant la nuance exacte ... c'est quand même plus difficile que le 800 a 900°C des acier ordinaire ... suivi d'un revenu a 560°C ... et même de plusieur revenu suivant une procedure que je ne me rappelle plus

pour des acier ordinaire ça peut se faire au chalumeau en evaluant la temperature a la couleur ... a 1200°C c'est un peu hasardeux de le faire au chalumeaux , il faut un bon four

bien sur quand on a le four qui va bien c'est facile , même plus facile , puisque ça se trempe a l'air , simplement en sortant la piece du four

si la temperature de trempe est aproximative , pas assez chaud c'est pas dur , et trop chaud l'acier rapide est deterioré , perd definitivement ses qualité

autre probleme : a 1200°C il faut une atmosphere neutre ... ou au moins de l'air simple comme dans un four electrique ... avec le C02 et le H2O qu'il y a dans une flamme de chalumeau a propane ça decarbure l'acier a toute vitesse : il faut un chalumeau a acetylene
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

La trempe des aciers rapide est plutot delicate à mener , variable selon la nuance , il faut un four montant suffisamment en temperature , generalement on fait une trempe etagée - c à d bain de sel - à l'air il faut plusieurs revenus ....

Les lames de ressort sont en general en acier au silicium + chrome , comme cela a deja éte dit c'est bon pour le bois et les matieres plastiques , eventuellement les non ferreux .
L'acier à roulement 100 C6 , pourquoi pas ! , il sera meilleur que de l'acier à ressort dans cette utilisation .
 
Haut