La vie du ressort de carillon dans son barillet

  • Auteur de la discussion BasileM
  • Date de début
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour.

J’ai récupéré un carillon resté en panne de nombreuses années, tous les ressorts bandés. (carillon de droite)
En débandant le ressort des quarts, les spires respirent, ou c’est pire, soupirent : klong, klong à chaque tour

J’ai alors huilé vaguement le ressort des quart, mais sans le sortir du barillet, et j’ai pu ainsi le remettre en service, mais j’ai trouvé la sonnerie lente.

j’ai entrepris de chronométrer la durée de sonnerie chaque jour, pour voir si au fil de quelques remontages, il est plus rapide, et si son autonomie augmente. Car au premier test, la sonnerie des quarts n’a eu que 5 jours d’autonomie, puis 6 jours au deuxième. Je suis sur le troisième chronométrage

C’est que si je dois changer le ressort, rien ne prouve que celui dedans n’a pas été raccourcis suite à une casse, et donc ne pourra pas servir de modèle.

Si l’autonomie est bonne, je vais rouvrir le barillet, et tenter de sortir le ressort pour voir son aspect. Est-il simplement sec, ou piqué ?

Question donc : peut-on sortir, et remettre, un ressort, sans estrapade ? C'est qu'il est sacrément raide, je m'en suis rendu compte en reformant sa boucle autour de l'axe car il était mal accroché

 
Dernière édition:
T
Topmicro
Ouvrier
22 Avr 2009
370
francecentre
Bonjour, c'est toujours un peu risqué, un ressort de carillon c'est puissant, et brutal, en plus d'être long, attention les yeux et les doigts, c'est très gourmand en viande!!!!ces bêtes là. Le sortir "à l'arrache" avec de bons gants de cuir , une pince et sous une couverture, car ça part loin ça peu se faire avec le risque de le déformer, mais de toutes façons il faudra le remettre en place et la il faudra encore une estrapade sauf à remonter un ressort neuf qui est bridé et se met en place avec une bague de poussée.
Cordialement
 
Dernière édition par un modérateur:
B
Barbarie
Nouveau
8 Jan 2020
25
Voila ce que l'on peu faire si on a pas d'estrapade. Quelques équerres trouvées en grande surface et des manchons cuivre pour tenir le ressort enroulé ... ça dépanne.

estrapade2-R.jpg


estrapade-R.jpg
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #4
merci.
je pensais éventuellement mettre dans un étau 1/4 du barillet, ce qui masquera la plus grande partie du ressort, et sortir quelques tours de la partie centrale, pour voir sa tête. Si c'est propre, ça mérite huilage puis nouvel essai. Sinon, je le porte chez l'horloger

des manchons cuivre pour tenir le ressort enroulé
en effet, on voit qu'il y a du chemin à faire pour rentrer le ressort
 
LCO
LCO
Apprenti
5 Nov 2018
197
Lausanne
L'estrapade n'est pas nécessaire mais plus confortable et plus sûr. Enlever et remettre le ressort demande juste de bon gants, une pince à bec arrondis pour ne pas blesser la lame et une poigne ferme. Depuis ma sortie de l'école, je le fait a la main, même si ça m'a valu quelques tendinite^^

Super l'estrapade Barbarie !
La même, version haut de gamme de chez STAR
boite2_iyekb5hq.png
 
B
Barbarie
Nouveau
8 Jan 2020
25
C'était à mes débuts, depuis je suis monté en gamme, mais la Star ... c'est du luxe !

estrapade .2..-R.jpg
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #8
bonjour.
j'ai chronométré la durée de sonnerie des quarts, de la première sonnerie à la 16 ème.

premier remontage (bleu), la sonnerie dure le premier jour environ 15 s, et expire péniblement en 27 s le sixième jour au matin.
deuxième remontage (rouge), mêmes durées, avec des variations, et elle ne fini pas non plus le 6ème jour.

qu'en conclure ? Gros frottement dans les spires (rouille) ?
carillon durée.jpg
 
Dernière édition:
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #9
du nouveau

vu que la sonnerie s'arrête toujours au même nombre de jours, j'ai conclu que le ressort est arrivé en fin de course. Mais pour le débander, j'ai quand même pris des précautions. Et il a fait un gros klong, et j'ai dû défaire au moins 3 tours de clé.

donc le ressort se coince quelque part dans le barillet. Je ne pense pas que de l’oxydation puis coincer à ce point
 
B
Barbarie
Nouveau
8 Jan 2020
25
Si il est resté longtemps dans cet état ... le plus raisonnable c'est démontage complet, nettoyage, bouchonnage si besoin, polissage pivots ... bref une bonne révision dans les règles.
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #11
j'ai regardé quelques spires sans sortir totalement le ressort. L'huile que j'avais mise sur les tranches de spires n'est pas entrée entre. C'est gras sec, vaguement gluant.
 
T
Topmicro
Ouvrier
22 Avr 2009
370
francecentre
Bonjour ,
il ne faut pas perdre de vue que la force du ressort si grande qu'elle puisse paraître est énormément démultipliée par le train de roues et pignons et qu'en bout de course elle est très faible ( le ressort
bandé de ses 5 à 10 tours) doit faire "marcher" tout ça 8 jours!!!!!! Il est donc bien évident que chaque pivot usé et rugueux ,garni de vieille huile gommée,chaque trou usé/ olivé, sont des points qui absorbe l'énergie en cours de route et en fin de compte ça s'arrête prématurément.
Comme l'a préconisé Barbarie...démontage complet, vérification, polissage des pivots, bouchonnage......
Cordialement
 
B
Barbarie
Nouveau
8 Jan 2020
25
Prendre des photos à chaque étape, ça aide !

P1060321.JPG
 
Reparatheure
Reparatheure
Compagnon
19 Avr 2007
672
Saint-Ouen
Ne pas négliger non plus les états de surface des fond et couvercle de barillet: Ils sont souvent marqués (sillons) et empêchent le bon développement des spires du ressort.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Salut à tous !

j'ai chronométré la durée de sonnerie des quarts, de la première sonnerie à la 16 ème.
Faut bien s'occuper pendant le confinement !

@Barbarie,

C'est du Vedette, fabriqué à Saverne, dans le Bas Rhin. La boîte a fermé, comme toutes les fabriques d'horlogerie françaises. Carillon très bien fait et très facile à réviser. Le meilleur ! Ne pose aucun problème. Échappement Graham (sans recul).
Une bonne révision dans les règles de l'art et c'est reparti pour vingt ans, au moins !

@+
JC
 
Dernière édition:
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #16
Quelques équerres trouvées en grande surface et des manchons cuivre pour tenir le ressort enroulé
peut-être même pas besoin de manchon, on peut je suppose le rentrer direct dans la barillet.
Car du tube de cuivre de 45 mm ....
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Fev 2007
2 079
FR-56 Est Morbihan
Salut :
Pas orthodoxe mais ça aide bien, un collier "serflex" de bonne qualité m'a bien dépanné.
Cordialement, Bertrand.
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #18
un serflex, mais c'est bien sûr ! Rien de plus simple
 
B
Barbarie
Nouveau
8 Jan 2020
25
J'ai des manchons cuivre jusqu'à Ø 42. La ruche de sonnerie des quarts de mon carillon fait Ø 55, l'axe du barillet Ø 10 d'après la théorie de calcul des ressorts en horlogerie (surface du ressort désarmé= surface du ressort armé), le ressort armé a un Ø de 39,5.
Avec un manchon cuivre il est facile de remettre le ressort en place, même principe que l'estrapade "STAR"

P1050333-R.jpg
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #20
Dernière édition:
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #21
j'ai pensé alors au tube d'acier, mais ça va rayer le ressort

j'ai pris ce que j'avais sous la main pour un essai sur un vieux ressort, un tube PVC 50 (42 intérieur)
on a bien en main le tube
j'ai fait à la va vite, faut quand même pousser le ressort, tout en tournant le tube axe serré dans l'étau, car le plastique ne glisse pas très bien

quand j'aurais une bande de téflon, ça devrait être plus facile (si le téflon en s'arrache pas)

ressort.jpg


édit : je suis marron : comme le tube ne rentre pas dans le barillet, mon ressort s'est débandé à moitié rentré :???:
 
Dernière édition:
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #23
faut commencer par rentrer quel côté ? je dirais l’extérieur d'abord.
N'y a t'il pas le risque d'ébrécher sur le barillet les bords du ressort, qui vont faire ensuite des résistances au glissement ?
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
faut commencer par rentrer quel côté ? je dirais l’extérieur d'abord.
Il faut commencer par couper un bout du ressort et refaire un nouvel "œil". En effet, le fait qu'il a été plié à 90°, cela a forcement créé une amorce de rupture et il y a grand risque qu'au bout de quelques remontages, crac le ressort ! L’œil, ne doit pas comporter un plan droit perpendiculaire au ressort, comme sur l'existant. La partie qui accroche, je la fais toujours en "anse de panier" pour mieux répartir l'effort subi et éviter arrachement sur les côtés.

Il faut effectivement commencer par l'extérieur, on engage un tour, on fait glisser jusque l'on puisse vérifier la bonne accroche au crochet du barillet, c'est le gros avantage de la pose du ressort à la main. Après, c'est comme les crêpes, il ne suffit pas d'être breton, il faut surtout une bonne expérience pour bien les retourner !

N'y a t'il pas le risque d'ébrécher sur le barillet les bords du ressort, qui vont faire ensuite des résistances au glissement ?
Je ressort ne risque rien si l'on opère avec bon sens. Il est plus dur que le laiton du barillet. Au début on fait peut-être quelques copeaux sur le drageoir qui retient le couvercle, parce que l'on tient mal le ressort. C'est le métier en rentre ! J'ai toutes sortes d'estrapades, des petites, des grandes, des chouettes pour les montres; Je ne m'en sers pratiquement jamais depuis plus d'un demi siècle de pratique régulière.

@+
JC
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #25
merci beaucoup pour votre aimable, détaillé, et encourageant conseil, surtout pour un possesseur d'estrapades.
 
BasileM
BasileM
Nouveau
17 Juin 2014
17
  • Auteur de la discussion
  • #26
vous aviez raison, il est déjà rentré, et le métier aussi.
Il a sauté de sa boîte comme un beau diable au bout de quelques tours. Puis j'ai compris le coup.
Bien pousser dans le fond la spire qu'on vient de rentrer, et la maintenir fortement contre les spires précédentes, en les pinçant toutes entre le pouce et l'index

mais ça risque de se corser, car là c'est le barillet d'essai pris sur d'une pendule dont le ressort ne fait que 2 cm de large
les 3 de mon carillon font 3 cm.
 
Reparatheure
Reparatheure
Compagnon
19 Avr 2007
672
Saint-Ouen
mais ça risque de se corser, car là c'est le barillet d'essai pris sur d'une pendule dont le ressort ne fait que 2 cm de large
les 3 de mon carillon font 3 cm.
Ca devient sport sur des ressorts de phonographes. Pendules de cheminées, carillons, cartels... cela se fait très bien à la main.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Et de tournebroche !
Il vaut mieux pas y toucher sans une bonne armure ! Une solution, pour les beaux jours qui arrivent : recycler un vieux mouvement de comtoise en lui donnant une seconde vie :


Bon appétit !

JC
 
Haut