Kremlin V41

  • Auteur de la discussion Hub1
  • Date de début
H
Hub1
Nouveau
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur forum et je souhaite trouver du support pour m'accompagner dans le projet de restauration de compresseur Kremlin V41.
IMG-6654.jpg
IMG-6655.jpg


Je commence par déposer la culasse et la boite à clapet pour les remettre à neuf. Je rencontre quelques difficultés que je souhaiterais partager avec vous.

La tête du piston est très sale. J'ai deux hypothèses pour expliquer cela. Ou bien le compresseur a tourné dans un environnement très sale ou bien les segments laissent passer beaucoup d'huile qui vient se "cokefier" sur la tête du piston. Je pensais prendre les actions ci-dessous pour remédier à ce problèmes mais je souhaiterais avoir votre avis
  • Changer le filtre d'admission d'air
  • Vérifier avec un palpeur si le cylindre ne s'est pas ovalisé. Quelqu'un à une idée des tolérances?
  • Déposer les segments et vérifier le jeu à la coupe. Quelqu'un à une idée du jeu à la coupe attendu? La marque n'existe plus donc je ne pense pas pouvoir en trouver dans le commerce. Si quelqu'un a des astuces pour acheter des segments sur dimensions, je suis preneur.
IMG-6673.jpg
IMG-6674.jpg


Dans la boite à clapet ensuite, j'étais content de voir que toutes les lamelles étaient en un seul morceau. Le problème c'est que toutes les lamelles se sont délogées lorsque j'ai ouvert la boite à clapet et que je ne sais plus qui va où. J'ai 2 lamelles plates et 3 bombées("ressort"), quelqu'un sait si c'est l'admission ou l'échappement qui a besoin de 2 lamelles bombées?
IMG-6677.jpg


Pour la suite du projet, je vais
  • remettre à neuf le parties du compresseur rouillées/endommagées
  • Changer les consommables (huile, courroie,..)
  • Nettoyer moteur
  • Faire un test d'épreuve de la cuve. Probablement avec karcher
  • Nettoyage et peinture de la cuve
@guy Labrux, j'ai lu sur d'autres post que tu avais de la documentation sur ce type de compresseur. Si tu as de la documentation sur les éléments présentés ci-dessous, je suis prenneur.

Merci à tous pour votre aide
Hub
 
PL50
PL50
Compagnon
Attention au test d'épreuve de la cuve au Karcher !!!
Il faut que tu puisses limiter la pression à 20 bars environ !!!
Sans quoi, c'est sur qu'elle va péter...
 
C
cancer49
Compagnon
-Bonjour "Hub1"
-Ton compresseur à calaminer parce qu'il a tourner de manière trop intensive ( piston refroidi par air = 5 mn de marche -1/4H de repos hormis certains modèles avec ventilation surpuissante genre ATLAS-COPCO série LE/LT ,MAUGUIÈRE série ME/MT)
- Ovalisation de la chemise ? Bof ! c'est pas une formule 1
- les segments ? tu peux surement en trouver chez un motoriste (comme ci-dessus ! ce n'est pas 1 moteur de formule 1) , est-ce bien nécessaire de les remplacer ? (par contre au remont
- les jeux à la coupe ? je n'ai jamais vu en 30 ans dans le domaine un fabricant indiquer le s jeux de coupes de segments pour ces petits appareils ; donc tu applique ton expérience
- Les clapets ?
 
C
cancer49
Compagnon
- j'ai eu incident de manips !!! excusez !!
-Concernants les clapets : effectivement c'est pas joli !! ; nettoyer tout le "bazar" et remonter en recherchant les positions logiques par rapport à l'aspiration et le refoulement ( astuce pour maintenir les lamelles en place lors du réassemblage des plaques : une goutte de graisse à chaque extrémité des lames )
- Pour limiter les remontées d'huile tu peux "tiercer" des segments avec les coupes à 1/2 tours de part et d'autres de l'axe de piston (il parait que les segments tournent d'eux mêmes pendant la marche , alors prends ce conseil pour ce qu'il vaut , nous on le faisait systématiquement lorsque l'on remontait un bloc de compression )
 
H
Hub1
Nouveau
Merci cancer49 et PL50 pour vos partages d'expérience et vos conseils!

Je prend note pour le Karcher. Je vais me renseigner pour la location d'une pompe d'épreuve ou réfléchir à un vanne avec débit de fuite pour limiter le débit vers la cuve.

Je suis d'accord, ce n'est pas exigeant comme une formule 1 :-D. A vrai dire, j'ai reçu quelques conseils d'un collègue qui a une longue expérience de préparation moteur au rallye. Celle-ci ne s'applique peut-être pas à mon simple compresseur.

Je vais remonter proprement avec le même piston et les mêmes segments en respectant le tierçage. J'espère malgré tout que mon air ne sera pas trop pollué d'huile et que la qualité sera suffisante pour peindre ou sabler au sable fin.

A propos, d'où vient la calamine s'il n'y a pas de combustion de gaz @cancer49 ? De l'huile "brulée" lorsqu'elle arrive dans la chambre de compression?
 
Dernière édition:
H
Hub1
Nouveau
Bonjour à tous,

Je viens de penser qu'un huile trop fluide pouvait aussi expliquer une remonter d'huile dans la chambre de compression (surtout si combiné à un filtre à aire encrassé).

Quelqu'un sait ce que recommandent les constructeurs comme huile pour ce genre de machines? Est-ce que tu disposes de cette information dans ta documentation @labrux guy ?

Merci pour vos réponses
 
C
cancer49
Compagnon
-BONSOIR"Hub1"
- Oui la calamine c'est de l'huile brûlée ; lorsque le compresseur surchauffe l'huile projetée sur la chemise se vaporise et une infime partie passe à travers la segmentation , la température étant très élevée côté compression l'huile se décompose voir même parfois s'enflamme par effet diesel , c'est une des causes de la casse des clapets
-Les "tuyaux " du copain qui pratique les moteurs de rallye sont toujours bons à prendre ( surtout que ce sont des gens qui ont acquis toutes sortes de "combines maison") mais sur ce genre d'engins ont peut relativiser ; à l'époque les fabrications étaient beaucoup moins "pointues" mais par contre c'était conçu pour durer encore et encore ! , époque bien révolue !
- bien sur une huile. trop fluide risque de remonter davantage - sur cet appareil une huile moteur grade 20W50 ferait l'affaire mais comme c'est pratiquement introuvable aujourd'hui , 20w40 ou 15w 40 peuvent être utilisée tu peux aussi rechercher des équivalents à ces 2 références
- "LACMÉ HHP100" "UNIL OPAL compressor P100"
 
labrux guy
labrux guy
Apprenti
Bonjour à toi Hub1,Bienvenue sur le forum,tout d'abord,je te prie de m'excuser pour ma réponse plus que tardive mais je suis rarement sur le forum ces temps çi.
Pour répondre à ta question,sur les docs dont je dispose,il est mentionné une huile "comp oil" livrée avec le compresseur et rien de plus.
Sinon,j'utilise personnellement une huile pour compresseurs "ALTAIR 2000 " commercialisée par Creyssensac Worthington,voilà tout ce que je peux te dire à ce sujet,après,peut etre qu' une huile moteur genre 15w40 ou 20w50 pourrait faire l'affaire....je ne sais pas.
Encore désolé de répondre si tard.
Cordialement.
Guy
 
labrux guy
labrux guy
Apprenti
Ah,j'oubliai ...Pour ce qui est de l'air de sortie de ton compresseur,polluée ou pas,de toutes façons,elle passe par un épurateur déshuileur donc,normalement,pas de souci.
 
H
Hub1
Nouveau
Merci pour vos retours. J’installerai en effet un déshuileur en amont des applications qui ont besoin d’un air propre. Mais est-ce que ça suffira pour de la peinture?

J’ai procédé au remontage aujourd’hui mais je ne pourrai faire la mise en service que dans quelques mois lorsqu’il sera à sa place définitive avec une alimentation triphasée. Je ferai la vidange juste avant la remise en service.

Pour ceux qui, comme moi, ne savent plus comment les lamelles sont réparties, 2 des 3 lamelles bombées semblaient plus bleues. J'en déduit qu'elles sont decolorées par la température et qu'elles étaient doublées du côte échappement. Peut-être pour compenser la diminution du module d'élasticité lorsque la température des lamelles augmente?

Je ne manquerai pas de vous faire un retour lorsqu'il sera en fonctionnement!
 
labrux guy
labrux guy
Apprenti
Salut à toi Hub 1 , j'ai regardé dans le peu de docs kremlin que j'ai et je n'ai rien trouvé de relatif au modèle V41,désolé de ne pouvoir t'aider davantage sur ce coup là. Cordialement.
Guy
 
H
Hub1
Nouveau
Salut à tous,

Aujourd'hui j'ai fait le test d'épreuve de la cuve et je voulais partager mon retour d'expérience.

J'ai procédé selon les étapes suivantes
  • Dépose du pressostat
  • installation de bouchons sur tous les ouvertures du compresseur
  • Rempli le réservoir au tuyau d'arrosage
  • Mise en pression avec un Karcher K2. Pour le raccorder j'ai déposé la buse de la lance et on retrouve avec un filet compatible d'un raccord 1". On peut sans aucun problème contrôler la montée en pression de la cuve.
  • Maintient d'une pression de 11bar(pression de service 7bar avec un facteur 1,5) pendant 1h

Je suis déjà un peu plus serein mais l'idéal serait de compléter ce test par une inspection visuelle mais il n'y a pas de trappe d'accès. Quelqu'un une expérience avec l'inspection d'une cuve avec un endoscope grand public? Je ne connais pas les critères d'inspection mais je crains que ce type d'appareil n'offre pas une lumière et qualité d'image suffisante pour faire la distinction entre de la rouille superficielle et un problème plus sérieux.

Bon dimanche!
Hub
 
M
metalux
Compagnon
Bonjour

excellent tète de compression qui a traversée les années sans faiblir et le fera encore, et puis Kremlin était a l'époque une marque de référence .
Bon nombre de compresseurs de ce type tournaient (et tournent encore ) a l'huile moteur auto

on ne sait rien du reste, cuve, motorisation ?

des photos
 

Sujets similaires

Haut