Javac TX-3 - Présentation et test

Nouveau
13 Décembre 2014
22
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je sillonne depuis longtemps les pages de ce forum sans jamais vraiment participer car l’essentiel est souvent rapidement dit. Mais cette fois je voudrais vous présenter mon nouveau compresseur : Le TX3 4 CV. On trouve peu d’informations sur celui-ci.



Je recherchais un compresseur relativement puissant pour peindre au pistolet et alimenter un petit circuit d’aire entre mon garage et mon atelier. Je ne dispose pas d’énormément de place donc un 100 L me paraissait être la bonne taille.

J’ai longtemps hésité entre le Javac TX3 et le Fiac Ab 100… les deux collaient plus ou moins à mon budget soit entre 500 et 700 €. Finalement la fiche technique du TX3 était plus attirante.

  • Cuve: 100L
  • Puissance : 4 CV (3KW)
  • Alimentation: 230 V monophasé
  • Entrainement: courroie
  • Pompe: 2 cylindres en V
  • Débit aspiré: 450 L/mn
  • Débit donné :360 L/mn à 6 Bar
  • Pression: 10 bar
  • Dimension: 108cm x 84 xm x 42 cm
  • Poids: 120 kg
Pour un prix de 537 €/htaxe (21%)
….

Ce compresseur est caractérisé par une réserve d’air supplémentaire présente pour que celui-ci démarre toujours à vide. Je pense que cela m’a séduit également, ça me paraissait être une bonne idée.

Il dispose également de 5 sorties d’air dont 2 réglables en pression. De quoi alimenter mon atelier et mon garage et y adjoindre différents outils qui resterait en places.

Le site Javac ne détaille pas l'état de leur stock. J'ai contacté le vendeur par téléphone pour connaitre leur délais, livraison etc... Je suis tombé sur le patron qui parle un peu français et après quelques discussion j'ai passé commande. Il n'était pas de stock à ce moment, j'ai donc du attendre 3 semaines pour l'avoir.

Sans regret, je l'ai reçu fin de semaine et mis en service aujourd'hui.
Belle finition et d'aspect robuste.

Je posterais des photos détaillées et mes impressions prochainement
 
Dernière édition:
Nouveau
13 Décembre 2014
22
  • Auteur de la discussion
  • #6
La pompe charge d'abord la première petite réserve d'air, puis la grande. Entre ces deux-ci il y a le clapet anti retour. Entre le clapet et la petite reserve tu peux voir un fin tuyau de cuivre qui sert de décharge. A noter qu'ils ont placé sur toutes la conduite d'air en cuivre une gaine annelée de dissipation thermique.
Excepté ce tuyau de décharge.
 
Dernière édition:
Compagnon
7 Septembre 2013
9 492
quand le pressostat coupe le moteur il ouvre une soupape de décharge qui vide le petit réservoir et la soupape anti retour empêche que le gros réservoir ne se vide
Oui mais c'est ce qui est fait sur la totalité des compresseurs en mettant à l'air libre la tuyauterie entre le compresseur et la cuve. À part un volume supplémentaire hors pression, je ne vois pas ce que ça apporte ... :smt104
 
Nouveau
13 Décembre 2014
22
Test effectué ! Je viens de peindre environ 70 m² de mur et plafond. Voici mon compte rendu.



Avant de passer à l'action j'ai effectué quelques tests chronomètres.
En chiffre (je précise que ces données n’ont aucune valeur scientifique, il s’agit la simplement d’appréciation) :

Temps de charge pour remplir la cuve de 100 L complètement vide : exactement 4 min

Temps de charge de 8 bars à 10 bars : 1,05 min

Pour voir à quels vitesse je déchargeais la cuve, j’ai également bloqué la gâchette de la soufflette (connectée à la sortie Orion 10 bars de pression) pendant 15 min. Ça m’a permis aussi de voir la pression moyenne dont je dispose lors d’une utilisation plus longue.

Redémarre à 8 bars après : 38 sec.

Il tombe à 7 bars après 4,04 min

Après 15 min il est 6.3 bars et ne semble plus bouger.



Bref pour une utilisation classique, c'est à dire de 2 à 3 minute en continu je suis sur d'avoir au moins 7.5 bars. je pense que c'est plus que suffisant pour la majorité de mes applications !

Passons au vif du sujet. Je devais peindre le bureau et une buanderie située dans mes caves. Le compresseur est dans un abri de jardin situé à environ 15 m de la maison.

J’ai utilisé un pistolet Iwata HTE2 a gravité pour ce travail avec une buse de 2.5.

J’ai pistolé du Latex que j’ai légèrement dilué. J’ai installé un manomètre sur celui-ci réglé sur 4,5 bar pour avoir une pression de travail de 2.5.



Au cour du travail, j’ai finalement augmenté à 6 bar pour avoir une pression de travail de 3 bar. ( latex bien epais )

Cela me permettait de voir si j'allais tomber sous cette barre des 6 Bars. Ca n'as pas été le cas.

Je n’ai ressenti aucune perte de pression, j’ai conservé un débit linéaire. Le compresseur démarre environ 5 grosses minutes après que j’ai commencé à pistoler. Il n’a pas tourné en continu, celui-ci chargeais plus vite que je ne consommais. Il faut dire que j’ai une réserve de peinture de 600 ml que j’ai rempli régulièrement, surtout pour le plafond car je ne consommais qu’environ 250 ml avant de recharger (pistolet a gravité, pas idéal pour un plafond). Pour les murs j’ai pu vider complétement la réserve. Si j’avais eu un pistolet à pression et une plus grande réserve de peinture, le compresseur aurait tourné en continu.

Après environ 2 heures d’utilisation, j’ai été mesuré la température du compresseur. J’ai utilisé un pistolet infra-rouge pour prendre ces mesures (précision toute relative car c'est du pas cher chinois).
Ce qui chauffe le plus bien sur ce sont les culasses des cylindres, j’ai mesuré 103 ° directement à la fin chargement. Ensuite vient la petite bouteille tampon, 62 ° puis le moteur 55°. Ca refroidit relativement vite car le temps de prendre mon appareil photo, la température des culasse était déjà de 90°, dix minutes, 65 °.


(Le temps de prendre mon téléphone, la température avait déjà baissé....)

Les experts en mécanique nous dirons si c’est élevé. Pour ma part, après 4 heures de travail intensif, ces données me paraissent tout à fait normale.
En cas de rechargement ponctuel on bien en dessous de ces valeurs. Le niveau d’huile est resté au même niveau.
 
Dernière édition:
Sujets similaires

Haut